Yes Sir Boss

Top albums


CD: €21.38  |  MP3: €9.99

Yes Sir Boss : top des titres
Trier par:
Meilleures ventes
1-10 of 30
Titre Album  
30
30
30
30
30
30
30
30
30
30


Biographie

C'est en 2008 que tout commence pour la bande de Bristol à l'occasion de la sortie d'un EP né de la collaboration entre le chanteur et guitariste Matthew Sellors, qui ne tardera pas à devenir le leader du groupe, la saxophoniste de jazz Jehan Abdel-Malak et le combo australien The Scientists. De ce projet naît officiellement Yes Sir Boss l'année suivante. Et un premier album auto-produit baptisé Kings ... Lire la suite

C'est en 2008 que tout commence pour la bande de Bristol à l'occasion de la sortie d'un EP né de la collaboration entre le chanteur et guitariste Matthew Sellors, qui ne tardera pas à devenir le leader du groupe, la saxophoniste de jazz Jehan Abdel-Malak et le combo australien The Scientists. De ce projet naît officiellement Yes Sir Boss l'année suivante. Et un premier album auto-produit baptisé Kings & Queen voit le jour dans la foulée. Le sextette insuffle un son hybride situé quelque part entre le ska, la musique balkanique et le swamp rock et déborde d´une énergie communicative sur scène. 

Prolifique, les membres de Yes Sir Boss publient un deuxième maxi en 2009 Chasing The Gun et continuent à véhiculer une image de musiciens hobos. Pendant trois ans, les Britanniques se produisent dans de nombreux festivals parmi lesquels Glastonbury, Bestival, Electric Picnic, Green Man, Shambala, Sunrise, Eden & Body & Soul, jouent à guichets fermés aux côtés de têtes d'affiche éminentes à l'instar de Toots & the Maytals, Babyhead et Smerin's Anti-Social Club. Ils partagent la scène avec Joss Stone le temps d´une mini tournée européenne.

Devenus proches de la chanteuse de neo soul, les joyeux trublions rejoignent en 2012 le label Stoned Records créé par l'Anglaise et signent un contrat avec l'agence Diplomats of Songs (Gabby Young, Nuru Kane, JFB) emmenée par Chai Wallahs pour les représenter. L'EP Desperation State annonçant la sortie de leur deuxième album est livré en mai 2012 tandis que l'opus sort en septembre en France. Une publication qui s'accompagne d'une tournée européenne, de la Grande-Bretagne aux Pays-Bas en passant par l'Irlande. Copyright 2014 Music Story Eva Sauphie

C'est en 2008 que tout commence pour la bande de Bristol à l'occasion de la sortie d'un EP né de la collaboration entre le chanteur et guitariste Matthew Sellors, qui ne tardera pas à devenir le leader du groupe, la saxophoniste de jazz Jehan Abdel-Malak et le combo australien The Scientists. De ce projet naît officiellement Yes Sir Boss l'année suivante. Et un premier album auto-produit baptisé Kings & Queen voit le jour dans la foulée. Le sextette insuffle un son hybride situé quelque part entre le ska, la musique balkanique et le swamp rock et déborde d´une énergie communicative sur scène. 

Prolifique, les membres de Yes Sir Boss publient un deuxième maxi en 2009 Chasing The Gun et continuent à véhiculer une image de musiciens hobos. Pendant trois ans, les Britanniques se produisent dans de nombreux festivals parmi lesquels Glastonbury, Bestival, Electric Picnic, Green Man, Shambala, Sunrise, Eden & Body & Soul, jouent à guichets fermés aux côtés de têtes d'affiche éminentes à l'instar de Toots & the Maytals, Babyhead et Smerin's Anti-Social Club. Ils partagent la scène avec Joss Stone le temps d´une mini tournée européenne.

Devenus proches de la chanteuse de neo soul, les joyeux trublions rejoignent en 2012 le label Stoned Records créé par l'Anglaise et signent un contrat avec l'agence Diplomats of Songs (Gabby Young, Nuru Kane, JFB) emmenée par Chai Wallahs pour les représenter. L'EP Desperation State annonçant la sortie de leur deuxième album est livré en mai 2012 tandis que l'opus sort en septembre en France. Une publication qui s'accompagne d'une tournée européenne, de la Grande-Bretagne aux Pays-Bas en passant par l'Irlande. Copyright 2014 Music Story Eva Sauphie

C'est en 2008 que tout commence pour la bande de Bristol à l'occasion de la sortie d'un EP né de la collaboration entre le chanteur et guitariste Matthew Sellors, qui ne tardera pas à devenir le leader du groupe, la saxophoniste de jazz Jehan Abdel-Malak et le combo australien The Scientists. De ce projet naît officiellement Yes Sir Boss l'année suivante. Et un premier album auto-produit baptisé Kings & Queen voit le jour dans la foulée. Le sextette insuffle un son hybride situé quelque part entre le ska, la musique balkanique et le swamp rock et déborde d´une énergie communicative sur scène. 

Prolifique, les membres de Yes Sir Boss publient un deuxième maxi en 2009 Chasing The Gun et continuent à véhiculer une image de musiciens hobos. Pendant trois ans, les Britanniques se produisent dans de nombreux festivals parmi lesquels Glastonbury, Bestival, Electric Picnic, Green Man, Shambala, Sunrise, Eden & Body & Soul, jouent à guichets fermés aux côtés de têtes d'affiche éminentes à l'instar de Toots & the Maytals, Babyhead et Smerin's Anti-Social Club. Ils partagent la scène avec Joss Stone le temps d´une mini tournée européenne.

Devenus proches de la chanteuse de neo soul, les joyeux trublions rejoignent en 2012 le label Stoned Records créé par l'Anglaise et signent un contrat avec l'agence Diplomats of Songs (Gabby Young, Nuru Kane, JFB) emmenée par Chai Wallahs pour les représenter. L'EP Desperation State annonçant la sortie de leur deuxième album est livré en mai 2012 tandis que l'opus sort en septembre en France. Une publication qui s'accompagne d'une tournée européenne, de la Grande-Bretagne aux Pays-Bas en passant par l'Irlande. Copyright 2014 Music Story Eva Sauphie


Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.

Commentaires

Visitez notre FAQ sur les Pages Artistes
Donnez-nous votre avis sur cette page