Yesshows (Bonus Track)
 
Agrandissez cette image
 

Yesshows (Bonus Track)

Yes
28 janvier 2008

EUR 6,49 (TVA incluse le cas échéant)
  Titre
Durée
Popularité  
1
Parallels [Live@Ahoy-Halle Version]
7:06
2
Time And A Word [Live@ Empire Pool Version]
4:05
3
Going For The One [Live @ Festhalle Version]
5:22
4
The Gates of Delirium [Live @ Cobo Hall, Detroit Version]
22:40
5
Don't Kill The Whale [Live @ Empire Pool Version]
6:50
6
Ritual / Nous Sommes Du Soleil [Part 1 Live @ Cobo Hall Detroit Version]
11:48
7
Ritual / Nous Sommes Du Soleil [Part 2 Live @ Cobo Hall Detroit Version]
17:06
8
Wonderous Stories [Live @ Ahoy-Halle Version]
3:53

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 15 novembre 1994
  • Date de sortie: 19 décembre 1980
  • Label: Rhino/Elektra
  • Copyright: 1980 Atlantic Recording Corporation for the United States and WEA International Inc. for the world outside of the United States.
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 1:18:50
  • Genres:
  • ASIN: B0023VKKTA
  • Moyenne des commentaires client : 4.3 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (6 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 4.168 en Albums MP3 (Voir les 100 premiers en Albums MP3)

Commentaires en ligne 

4.3 étoiles sur 5
4.3 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Majestueux 7 août 2010
Par DUNCANIDAHO TOP 500 COMMENTATEURS
Format:CD
Cet album live est issu de deux tournées, le "Relayer Tour" avec Patrick Moraz dont sont tirés les éternels "Ritual" et surtout "Gates Of Delirium" et le "Tormato Tour" avec le retour de Rick Wakeman.
A mon humble avis les enregistrements avec Patrick Moraz sont les plus intéressants, le claviériste suisse possèdait la virtuosité de Wakeman la pompe en moins, "Ritual" en sort dépoussiéré, ses interventions étant toujours justes et apportent un accompagnement majeur à ce vieux cheval de bataille et "Gates" est encore supérieur à sa version studio : le milieu presque free qui nous vaut une belle empoignade entre Chris Squire, Steve Howe et Alan White explose littéralement pour laisser la place au merveilleux final et à la voix d'une pureté de cristal de Jon Anderson.
Les morceaux de "Going for the One" et "Tormato" sont transformés par la magie du live, le très banal "Parallels" qui ouvre le disque est catapulté par l'énorme pression de Chris Squire et par les lames de feu de Steve Howe, "Going for the One" est presque hard, cinglant démenti à ceux qui ne voient en Yes qu'un groupe de "pisse froid" pompeux et has been, quant à la version de "Dont'kill the Whale" elle est illuminée par un terrible chorus de Steve Howe.
Reste "Wonderous stories" que Jon Anderson aurait pu garder pour son album solo tant elle parait déplacée ici (on aurait préféré ici les dantesques "You've seen all good people" et "Roundabout" issus des mêmes concerts et figurant sur "Classics Live").
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
10 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Suite logique au YESSONGS 19 février 2003
Format:CD
Nous avons déjà qualifié le YESSONGS de monument, triple vinyle à sa sortie. Le YESSHOWS en est une parfaite continuité. Le choix des morceaux de cet album semble particulièrement étudié pour en être une suite logique. La qualité des morceaux choisis, l'enregistrement, tout est fait pour faire des deux un ensemble genre quintuple album. Heureusement, en CD, c'est moins volumineux, alors, bonne musique à tous !!
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Excellent 26 mai 2009
Par Del
Format:CD
Très bonne compil' live de Yes que ce yesshows avec un Anderson bavare à la fin de don't kill the whale sur fonds de jam du groupe.
Il aurait été parfait si les 2 extraits live monumentaux de I've ssen all good people et roundabout figurant sur l'album "classic" (issus des même tournée 77/78) avaient été ajouté.
Néanmoins les versions de ritual et gates of delirium (celle-ci même aurait suffit tant ce tempo rapide rend ce titre encore meilleur par l'énergie dégagée) rendent l'achat indispensable.
Yes était vraiment à son sommet! à écouter!
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Rechercher des articles similaires par rubrique

ARRAY(0xa8618ca8)