Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Plus d'options
Young Americans
 
Agrandissez cette image
 

Young Americans

19 mars 2007 | Format : MP3

EUR 8,79 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 13,53 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.

Applications Amazon Music

Applications Amazon Music
Titre
Durée
Popularité  
30
1
5:16
30
2
4:45
30
3
5:47
30
4
4:17
30
5
6:32
30
6
4:31
30
7
5:06
30
8
4:20
30
9
7:03
30
10
4:40
30
11
6:28
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  

Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 6 septembre 1999
  • Date de sortie: 19 mars 2007
  • Label: EMI UK
  • Copyright: 2007 Parlophone Records Ltd. This label copy information is the subject of copyright protection. All rights reserved. (C) 2007 Parlophone Records Ltd
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 58:45
  • Genres:
  • ASIN: B0023BLHII
  • Moyenne des commentaires client : 4.1 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (14 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 6.484 en Albums (Voir les 100 premiers en Albums)

Commentaires en ligne

4.1 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

13 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile  Par Marboeuf L le 26 mai 2007
Format: CD
Pour les fans transis, rien de bien nouveau ici : pas de réel inédit (juste un mix différent de "It's Gonna Be Me", enrichi de cordes -> pas mal du tout en revanche... aérien, subtil...), pas de "After Today" (quoi ?), pas de démo de "It's So Hard To Be A Saint...", pas même de "Footstompin'", qui aurait pourtant largement trouvé sa place ici, tant la chanson inspira fortement le morceau "Fame", que ce soit sur le CD ou sur le DVD bonus, nous privant du même coup de la magnifique interprétation du morceau au Dick Cavett Show de décembre 74. A propos du DVD justement, la présentation que fait Cavett de Bowie juste avant qu'il n'entame son "1984" est même tronquée, ce que je trouve absurde. Une interprétation de "Can You Hear Me" avait été enregistrée à l'époque mais jamais diffusée : ils auraient pu essayer de remettre la main dessus !! Le mix en 5.1 n'apporte évidemment pas grand chose à ceux qui comme moué n'ont point de home cinema à domicile.

Sinon, pour les novices, "Young Americans" est un album "RE-créatif" dans la longue carrière de Bowie, dont il a eu sans doute besoin pour se débarrasser définitivement de la poussière d'étoile de Ziggy - et du glam rock dans son ensemble - qui lui collait aux épaulettes. De nombreux fans désavouent cet album, le jugeant par trop "récréatif", pas assez torturé, alambiqué, "bowien", trop direct et suitant le sax de toute part. Trop commercial en quelque sorte (on fera d'ailleurs les mêmes reproches à son "Let's Dance" 8 ans plus tard) !
Lire la suite ›
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Pokespagne TOP 1000 COMMENTATEURS le 13 février 2009
Format: CD
Bowie tâtait à la Soul depuis quelque temps, s'efforçant, dérisoire et pénible, de noircir sa blanche électricité. Et puis "Young Americans" arriva, objet parfait de sensualité détachée et de cross-over moderniste : cinq ans avant tout le monde, Bowie posait le premier jalon de ce que les 80's allaient être, pour le meilleur et souvent le pire : une époque chic et choc de brassages de genres, cristallisée autour des fantasmes de beauté plastique. Mais "Young Americans" a en lui l'antidote de son intelligence : comme une nostalgie névrotique de la Soul éternelle.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
9 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile  Par Y. SEMENIC le 17 juin 2004
Format: CD
Cet album, un pur chef-d'oeuvre, est gorgé de soul ce qui le rend littéralement irrésistible. C'est simple, je ne lui trouve quasiment aucun défaut! Bowie est littéralement "habité" par les titres qu'il chante... Cela contribue à renforcer l'impact et la puissance d'envoûtement de ces dernières sur les auditeurs que nous sommmes... L'influence de la musique black américaine est ici omniprésente et ce, pour un résultat du meilleur effet... Ainsi, le ton de l'album est résolument positif et cela a un effet appaisant sur celui qui les écoute... En effet, comment peut-on décemment résister à des morceaux comme "Somebody up there likes me" (mon préféré, je l'adore...), "Young americans", "Win", "Fascination" ou encore "Right" qui sait si bien prêcher la bonne parole? Un autre incontournable du "thin white duke"...
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: CD
Étant fan de Bowie depuis longtemps, je me suis enfin décidé à me plonger véritablement dans ses albums sortis en 1974/1975, comme les excellents "Diamond Dogs", "David Live" et donc ce "Young Americans", au départ peu accessibles pour mes oreilles. Une période intéressante ou on sent un Bowie à fleur de peau, habité en permanence par les stupéfiants qu'il consommait sans modération.
Et là encore, cela transpire sur ce "Young Americans", le seul de la liste plus haut que je n'avais écouté auparavant.
Dès la première écoute, et les premières secondes, on est pris dans la spirale. Des sons choisis, des grooves gospel, funk ou soul imparables, et des compositions superbement arrangées. Une production éclatante. Je l'écoute en 33 tours, et le son d'origine reste excellent. Comme d'habitude, Dave a bien travaillé, tout en finesse jusqu'au moindre détail, il est entouré par d'excellents musiciens et choristes.
"Young Americans" qui ouvre le disque est un tube en puissance, "Win" est divin, "Fascination", on monte le son, etc... et ça continue comme ça, un sans faute.
Je suis moins fan de la reprise des Beatles, "Across The Universe", même si je l'ai trouvé intéressante à écouter, elle se fond avec le reste du disque, Bowie a réussi à se l'approprier pour l'occasion. L'imparable "Fame" me fait penser à une espèce disco funk post apocalyptique, avec ce son de guitare glacial qui tranche au milieu du groove délicieux. La classe!
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique