Zulu et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
EUR 8,40
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 9 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Zulu Poche – 23 avril 2010


Voir les 4 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 8,40
EUR 5,69 EUR 0,01

Nouveauté : la collection Folio XL

pauvres_diables
Découvrez la nouvelle collection Folio XL avec notre sélection spéciale.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Zulu + Utu: Un thriller chez les Maoris + Haka
Prix pour les trois: EUR 26,20

Acheter les articles sélectionnés ensemble


Descriptions du produit

Revue de presse

Caryl Férey, né en 1967, s'est imposé, avec la publication de Haka et Utu, comme l'un des grands du thriller français. Zulu, révélation 2008, a de son côté obtenu les plus grands prix du roman noir français.

Présentation de l'éditeur

Enfant, Ali Neuman a fui pour échapper aux milices de l'Inkatha en guerre contre l'ANC. Même sa mère, seule rescapée de la famille, ne sait pas ce qu'il a enduré... Devenu chef de la police criminelle de Cape Town, vitrine de l'Afrique du Sud, Neuman doit composer avec la violence et le sida. Les choses dérapent lorsqu'on retrouve le cadavre d'une fille blanche massacrée après avoir absorbé une nouvelle drogue aux pouvoirs effrayants. Les townships - misère totale en bordure de plages idylliques - perdent leurs repères sous la pression de nouveaux arrivants. Neuman, dont la mère a été agressée, envoie en aveugle son bras droit sur une piste plus que dangereuse... Si l'apartheid a disparu, de vieux ennemis agissent toujours dans l'ombre...


Détails sur le produit

  • Poche: 464 pages
  • Editeur : Folio (23 avril 2010)
  • Collection : Folio policier
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2070437574
  • ISBN-13: 978-2070437573
  • Dimensions du produit: 11,1 x 2,9 x 17,9 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (64 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 3.039 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Écrivain, voyageur, scénariste et rocker dans l'âme, Caryl Férey s'est imposé comme l'un des meilleurs espoirs du thriller français.
Après s'être aventuré en Nouvelle-Zélande avec Haka et Utu, puis en Afrique du Sud avec Zulu, dix fois primé et traduit en dix langues, il fait, avec Mapuche, ses premiers pas sur le continent sud-américain.


© C.Hélie Gallimard

Dans ce livre (En savoir plus)
Parcourir et rechercher une autre édition de ce livre.
Parcourir les pages échantillon
Couverture | Copyright | Extrait | Quatrième de couverture
Rechercher dans ce livre:

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Médias liés


Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

26 internautes sur 28 ont trouvé ce commentaire utile  Par Cipolla Robin sur 23 mai 2008
Format: Broché
Quand Caryl Ferey écrit, on ne peut pas dire qu'il se soit documenté à la légère sur la zone géographique où se déroule "l'action". Et ça a été vrai sur la Nouvelle-Zélande avec HAKA et UTU. Il y a été "en vrai", pas que par la toile. Et rebelote avec l'Afrique du Sud et la Namibie pour ZULU.
Un grand, très grand Bravo. Il y a du sang et du complot comme dans la vraie vie. C'est desespéré ? Oui ! Comme tout ce qui est écrit par les réveurs confrontés aux cauchemars du réalisme politique. On y a confirmation que la vraie question, la question sociale, n'est pas la seule certes, mais la plus importante... indéniablement, mais encore une fois : pas la seule.
Bravo encore et merci mille fois à l'auteur !
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par TATUR sur 27 juin 2013
Format: Poche Achat vérifié
Une histoire qui attire, fascine, hors norme, des destins tragiques se croisent, où se mélangent fiction, réalité, mais aussi la véritable histoire d'un grand pays qui n'a pas encore digéré l'apartheid, et où la vie n'est pas noire et blanche mais beaucoup plus compliquée et cruelle.
J'ai visité la région du Cap, maintenant j'ai envie d'y retourner et de poser un autre regard.
Un écrivain qui ne laisse pas le lecteur s'ennuyer, on ne referme Zulu qu'une fois: à la dernière page!
Un roman policier qu'il faut lire même si on ne prend pas de vacances, on aura fait un voyage qu'on n'est pas prêt d'oublier.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile  Par Victaureau TOP 500 COMMENTATEURS sur 15 septembre 2010
Format: Broché Achat vérifié
Avaient pu se hisser plus haut ou même remporter cette coupe du monde de Foot-Ball cela aurait contribué à cimenter l'unité d'un Pays qui en a encore bien besoin...

Songeons en effet à ce qui s'est passé en France en 1998 et imaginons la même liesse au Cap ou à Johannesburg, noirs de toutes ethnies et blancs marchant main dans la main et scandant le nom de leur équipe, on aurait trouvé au Foot-ball (En France en particulier) d'autres vertus que celles de l'argent coulant à flots...c'était un rêve assez chrétien, revenons au présent.

Le roman de Caryl FEREY est superbe. Il donne à voir ce qui a été la règle dans un passé proche (les noirs méprisés et divisés, déchus de toute responsabilité politique, pour assurer la supériorité des blancs) et la survivance, malgré Mandela, de haines à jamais inextinguibles tant a été profond le fossé entre les diverses ethnies.

Il informe aussi sur la réalité quotidienne de l'Afrique du Sud, les meurtres, les viols, la drogue dans des proportions inimaginables dans nos démocraties européennes, la police qui laisse faire, compte les points, quand elle n'est pas aussi corrompue que ceux qu'elle est censée punir. C'est sur ce mélange détonnant qu'il construit son roman, avec des policiers intègres, des enfants des rues objets de toutes les convoitises et en particulier celles des laboratoires pharmaceutiques mondiaux et enfin le sida paravent de leurs exactions morbides.
Lire la suite ›
3 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
11 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile  Par Woland TOP 1000 COMMENTATEURS sur 8 avril 2009
Format: Broché
L'ère post-apartheid brasillante s'épanche dans un marasme odieux : point de moeurs adoucies par une civilisation sud-africaine rêvant d'un creuset assumé, point de morale idéologique afférente au dévoiement de la science, point de répit pour l'expansion des activités interlopes (drogue, prostitution).
L'Afrique du Sud succombe sous les assauts martelés de la discrimination raciale et de la ségrégation ethnique. L'Inkhata et l'ANC (African National Congress), deux partis politiques défendant l'identité bantou (dont celle des zoulous), oeuvrent à leur annihilation, leur incurie est banalisée alors que la misère des townships prospère, offrant ses vies à un trépas crasseux.

Caryl Ferey dépeint une société sud-africaine meurtrie, fragmentée en identités tragiquement malmenées par un passé abîmé : les conditions de vie des Afrikaner et des Tsotsi illustrent ce que l'auteur qualifie d' «apartheid social ». La force de ce roman noir réside dans l'âpreté des descriptions, tendant à révéler en filigrane de l'enquête policière la position idéologique de l'auteur : pourfendeur de l'oppression et des inégalités, il dénonce, avec résignation, le sort dévolu à des populations irradiées par la folie meurtrière et la pauvreté absolue. La race noire semble inexorablement condamnée à un destin vaporeux.
Lire la suite ›
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?