EUR 27,00
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
La bataille d'Aboukir 179... a été ajouté à votre Panier
Amazon rachète votre
article EUR 8,36 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

La bataille d'Aboukir 1798 Broché – 1998


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 27,00
EUR 27,00 EUR 19,00

bonnes résolutions 2015 bonnes résolutions 2015


Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Quatrième de couverture

1er août 1798 : dans la baie d'Aboukir (Égypte) l'escadre française du vice-amiral Brueys est surprise au mouillage par l'escadre anglaise de Nelson. À bout portant, la bataille est effroyable. En dépit de l'équilibre des forces (treize vaisseaux contre quatorze) l'engagement tourne au désastre. Seuls deux vaisseaux français parviennent à s'échapper. Privés de flotte, les 30 000 hommes de l'armée d'Orient sont désormais prisonniers d'une Égypte que venait de leur assurer la fulgurante victoire des Pyramides (21 juillet). La stratégie périphérique de Bonaparte avorte en Orient. Maîtresse de la Méditerranée, la Grande-Bretagne prend la tête d'une nouvelle coalition européenne contre la France. La paix de Campoformio (1797) est rompue. Ni les expéditions navales de secours du Directoire (1799), ni celles du Consulat (1800-1801) ne permirent de desserrer l'étau. Aboukir : un désastre « annoncé », mais pas inéluctable. Les atouts français étaient nombreux : des vaisseaux supérieurs, une artillerie plus puissante, des chefs issus de la guerre d'Amérique (Brueys, Decrès, Blanquet du Chayla). Mais les erreurs furent fatales : un site mal choisi, un embossage raté, un commandement timoré (Villeneuve), plus de courage voire d'héroïsme (Casabianca, Dupetit-Thouars) - que d'efficacité. Décisive, la bataille navale d'Aboukir a changé le cours de l'Histoire en réduisant les ambitions de Bonaparte à la vieille Europe.


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 8,36
Vendez La bataille d'Aboukir 1798 contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 8,36, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Broché: 263 pages
  • Editeur : Economica (1998)
  • Collection : Campagnes & stratégies
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 271783740X
  • ISBN-13: 978-2717837407
  • Dimensions du produit: 24 x 1,9 x 15,7 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.7 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (3 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 128.107 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.7 étoiles sur 5
5 étoiles
2
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 3 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Yves P le 19 janvier 2010
Format: Broché
Belle étude historique qui permet d'appréhender la campagne navale de l'expédition d'Orient. Les aspects analytiques me paraissent très bien développés et les conclusions sont très probantes.
Un petit bémol : l'angle de vue est essentiellement français. Pour une perspective britannique (la Royal Navy et Nelson sont quand même les grands vainqueurs !) il faudra se résoudre, si l'on veut aller en profondeur, à faire un tour dans l'excellente bibliographie en langue anglaise ! A quand une traduction des remarquables travaux de Brian Lavery ?
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par larsenjp le 15 octobre 2014
Format: Broché Achat vérifié
En 1798, Bonaparte, encore général de la République, se lance dans la conquête de l'Egypte. Si la partie terrestre de l'expédition se déroulera au mieux, la partie navale sera plus compliquée: après avoir miraculeusement rallié l'Egypte, la flotte française sera attaquée au mouillage par la Royal Navy et pratiquement détruite; la première rencontre de Nelson avec Bonaparte.,.. et avec Villeneuve qu'il retrouvera quelques années plus tard à Trafalgar.
L'auteur, spécialiste de l'histoire navale, présente parfaitement le contexte stratégique et la genèse de l'expédition d'Egypte (elle répond en particulier à une question que je m'étais toujours posée: pourquoi l'Egypte? on peut voir que cette expédition est en fait loin de sortir du néant), le jeu de cache-cache entre les flottes française et anglaise, la prise de Malte au passage, l'arrivée en Egypte et enfin la bataille avec les nombreuses erreurs françaises et les conséquences, et notamment psychologiques sur les marins français qui feront désormais un vrai complexe d'infériorité vis à vis de la Royal Navy.
Pas d'illustrations mais des cartes, des tableaux, une bibliographie très complète et un texte particulièrement clair et agréable à lire; un des meilleurs titres selon moi de la collection Campagnes et Stratégie.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Semper Victor COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 10 COMMENTATEURS le 2 décembre 2012
Format: Broché
« La bataille d'Aboukir (1798), Nelson contrarie la stratégie de Bonaparte » est l'œuvre d'un spécialiste connue des questions navales à l'époque de la Révolution puis de l'Empire.

Michèle Battesti nous offre ici un récit et une analyse très complets des tenants et aboutissants de la bataille de 1798. L'auteur ne dresse pas seulement « la chronique d'un désastre annoncé » (pour reprendre le titre de l'un d'un chapitre du livre), elle met aussi en perspective les stratégies (différentes) du Directoire et de Bonaparte, face à la réalité d'une mer Méditerranée contrôlée de facto par la Royal Navy. La bataille en elle-même est racontée avec passion et réalisme. Enfin Michèle Battesti consacre aussi de longues pages, passionnantes, sur l'après-bataille d'Aboukir : implication stratégiques de la bataille, évolution et fin de la présence française en Egypte, controverses sur les responsabilités du désastre. C'est la hauteur que Michèle Battesti prend vis à vis de son sujet qui fait de ce livre un ouvrage réussi, comptant parmi les meilleures références françaises sur la bataille.

Notons, pour conclure, un riche et rare effort (par rapport aux standards de la collection) de représentation cartographique, avec dix cartes et schémas très clairs. Treize tableaux analytiques et de vastes annexes soutiennent également l'excellent texte de l'auteur.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?