undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici

Commentaires client

4,1 sur 5 étoiles14
4,1 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:7,70 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 19 avril 2012
Ryan David Jahn s'inspire d'une affaire de moeurs macabre des années 1960 pour illustrer "l'effet témoin", mis en exergue par des psychologues pour constater la passivité humaine face à une situation mortifère.

En guise de premier roman, Ryan David Jahn construit une histoire captivante autour du meurtre d'une jeune femme en bas de son immeuble. Un meurtre qui n'a pas échappé au regard de quelques témoins et à leur relative indifférence... Il s'agit moins ici de dénoncer la couardise de l'homme face à une épreuve qui peut mettre en péril sa vie (l'intervention des uns et des autres n'aurait pas forcément entraîné un dénouement salvateur pour la victime) que de condamner l'ignorance, l'atermoiement et l'irresponsabilité de semblables incapables de prévenir les forces de police pour remédier à cette détresse.
Là où les mots "communauté" et "citoyenneté" sombrent dans le galvaudage émerge une histoire narrée sous la forme polyphonique où le contingent de témoins et quelques personnages extérieurs deviennent les sujets "d'actes de violences". Le titre original du roman,"Acts of violence", restitue avec bien plus fidélité que ne le laisse suggérer le titre français (réducteur) l'ampleur des abîmes existentiels qui relèguent la conscience collective derrière le primat de l'individualisme.

Le cadre temporel étant très limité, environ deux heures, la trame chorale du roman ne peut qu'évoquer des séquences de vie courtes, empreintes d'une teneur psychologique marquée: misère affective, solitude, trouble identitaire, racisme, pédophilie, vieillesse, patriotisme sont ici convoqués pour éclairer la fragilité des uns et des autres face à leur passé, leurs préoccupations quotidiennes et leur avenir. Autant de circonstances atténuantes érigées en faux-fuyants face aux drames légitimés par un certain fatalisme (l'assassin sera peut-être retrouvé, dénoncé).

Ce roman noir, s'il n'échappe pas à l'écueil caricatural de certaines situations (pédophilie, racisme, échangisme), jouit d'une mécanique bien huilée lui permettant d'être lu d'une traite. L'écriture, débarrassée de toute fioriture, sèche, assez dépouillée, sert les scènes de vie décrites en ne suscitant pas le jugement du lecteur et en nourrissant le récit d'une tension constante. L'auteur a su également, lors de la description du crime, transmettre son empathie à la victime dont le calvaire est quelque peu déstabilisant.

De bons voisins étant le premier roman de l'auteur, il convient de l'apprécier comme tel et de reconnaître, à mon sens, la qualité globale du roman (bien ficelé et divertissant).
11 commentaire|10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 février 2012
Une fois que vous aurez commence a lire ce roman vous ne le lacherez plus.
C,est palpitant,mais c'est aussi beaucoup plus qu'un thriller.
C'est la nature humaine mise a nu.
0Commentaire|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Ryan David Jahn (1979- ) est un écrivain et scénariste américain.
"Acts of Violence" (2009), traduit en français sous le titre "De bons voisins" est édité en 2011 (Actes Sud)

L'affaire Kitty Genovese, assassinée dans l'indifférence de ses voisins, le 13 mars 1964, a inspiré ce roman de Ryan David Jahn.
Après ce fait divers qui secoua durablement l'Amérique, les psycho­logues mirent au jour le mécanisme de «l'effet Kitty Genovese». En cas d'urgence, plus il y a de témoins, moins ils prennent la décision d'intervenir. Kitty Genovese est morte de cette passivité ordinaire.

Kat Marino -serveuse de bar- rentre chez elle. Au pied de l'immeuble, elle est sauvagement agressée et lardée de coups de couteau. Surplombant la scène, de multiples fenêtres encore éclairées, des voisins qui entendent, croient voir quelque chose mais pensent que quelqu'un d'autre va appeler la police.
Comme dans "Fenêtre sur cour" (Film mythique d'Alfred Hitchcock), l'auteur nous fait partager des instantanées de vie de quelques-uns de ces voisins, empêtrés dans leurs minuscules vies, bien souvent à la dérive.
En fil rouge, les gémissements récurrents de la victime interviennent alors pour rappeler combien la lâcheté peut être meurtrière.

Un premier roman salué par la critique mais qui m'a laissé sur ma faim. Un thème fort qui est principalement traité par l'omniprésence du sang. Il manque un zeste d'étude psychologique.
Un roman néanmoins agréable à lire et qui nous interpelle directement.
Qu'aurions nous fait ?
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 15 août 2013
Ce roman noir est le premier livre publié de Ryan David Jahn et s'inspire d'un fait divers macabre des années 1960, pour illustrer "l'effet témoin" ou la passivité d'un groupe témoin d'une agression.

Il y a des moments où, au cours de la lecture, nous avons peine à croire qu'aucun habitant des appartements donnant sur la cour où la jeune femme est agressée à deux reprises dans un intervalle de deux heures ne prenne son téléphone pour prévenir les secours ou la police...
Mais le nœud de l'intrigue et la tension du récit se situent ailleurs. Il s'agit davantage d'une enquête sur l'hypocrisie et l'indifférence sociale, les travers et les tensions de la moralité de la société américaine (guerre du Vietnam, racisme envers la population noire, homosexualité...). La construction du livre, qui nous fait passer d'un appartement à un autre, permet aussi idéalement la mise en lumière des questionnements personnels voire existentiels de leurs habitants.

Un roman original, bien construit.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 mai 2012
Histoire dure qui compile toute la mediocrite et la lachete humaine! On devore le livre, a lire absolument? En esperant ne reconnaitre personne a travers cette galerie de portraits
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 avril 2016
Je l'ai choisi dans la boite à lire du boulot car il était basé sur un fait divers réel. Le 13 mars 1964, à New York, une jeune femme est assassinée par un homme dans la cour de son immeuble. Elle a hurlé, appelé au secours, jusqu'au bout résisté. Rien n'y a fait. Ses voisins ont bien risqué un œil mais aucun n'a appelé la police. Après ce fait divers, les psycho­logues mirent au jour le mécanisme de «l'effet Kitty Genovese». En cas d'urgence, plus il y a de témoins, moins ils prennent la décision d'intervenir. Que dire aussi du flic raciste à l'encontre d'un afro américain qui seul, viendra en aide à Kitty... Y-a-t-il quelque chose qui a changé entre 1960 et le 21ème siècle ?!?
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Au delà de l'écriture fluide et agréable, l'auteur revisite ici un fait divers malheureusement véridique. Peut-être plus proche de la réalité que ce que certains médias en ont dit (quant au nombre de témoin réel par exemple), mais surtout, excellente base de réflexion sur la société en général, certains mécanismes sociaux et ce syndrome particulier de "l'effet témoin". L'intérêt de ce livre est donc multiple, surtout lorsque l'on sait que l'une des manière annihiler ce phénomène est d'informer les gens. 4 étoiles plutôt que cinq car j'ai trouvé par moment, même si cela bénéficiait au côté prenant du livre, que l'auteur se perdait un peu dans l'histoire des témoins.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 novembre 2014
Le livre fait froid dans le dos quand on sait que c'est inspiré d'une histoire vraie.
L'écriture est fluide et les personnages sont attachants parfois ou exécrables.
L'auteur arrive très bien à décrire la nature humaine.
Ce livre m'a laissé perplexe. Je ne sais pas si j'ai aimé le lire ou non mais je ne l'ai pas laché...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 janvier 2016
quelle terrible vision de la nature humaine : très inquiétant ; ce polar est tellement prenant qu'on ne peut le lire que d'une traite, et quand on sait qu'il a été écrit d'après une histoire vraie ... de bons voisins pas vraiment ! je n'en dirai pas plus ce serait dommage, je vous laisse le découvrir
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 décembre 2013
Produit entièrement conforme à la description qui en était faite sur le site. Arrivé sans encombres et bien emballé, dans les temps. Offert à une amie qui a beaucoup aimé...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

9,50 €