Acheter neuf

ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Acheter d'occasion
D'occasion - Très bon Voir les détails
Prix : EUR 8,00

ou
 
   
Amazon Rachète votre article
Recevez un chèque-cadeau de EUR 1,62
Amazon Rachète cet article
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Dites-le à l'éditeur :
J'aimerais lire ce livre sur Kindle !

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

Une brève histoire de la corrida [Broché]

François Zumbiehl
5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (1 commentaire client)
Prix : EUR 14,90 Livraison à EUR 0,01 En savoir plus.
  Tous les prix incluent la TVA
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le lundi 22 septembre ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.
Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 1,62
Vendez Une brève histoire de la corrida contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 1,62, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Description de l'ouvrage

15 février 2012 Brève Histoire
Collection Brève Histoire dirigée par Jean-Claude Béhar Un auteur dessine en neuf chapitres l'Histoire et le portrait de son sujet. Neuf moments comme des ellipses dans l'espace et le temps... d'un instant à l'autre.

Une brève Histoire de la Corrida

À l'heure de la controverse, passionnée, sur la légitimité de la corrida aujourd'hui, il n'est pas inutile de se pencher sur son histoire. Cette «vue cavalière» permet de faire ressortir les étapes décisives de l'évolution de cette fête dont les racines, mystérieuses, sont à rechercher dans les prémices de la civilisation méditerranéenne, qui devient le spectacle que nous connaissons à la fin du XVIIIe siècle, et donne naissance à un art singulier au XXe siècle.
Ce parcours ménage quelques surprises et fait justice de quelques idées reçues, particulièrement tenaces. Il est en outre ponctué par les émotions et les souvenirs personnels de l'auteur, tant il est vrai que tout aficionado, mûri dans cette passion, porte en lui l'histoire de la corrida et sa propre histoire avec elle.

Sommaire

1. Préhistoire et confluences 2. L'éclosion 3. Age d'or et âges d'argent 4. La forge du toro bravo 5. A l'épreuve de l'Histoire 6. La grande controverse 7. Hors les murs 8. Ma corrida 9. Épilogue

Agrégé de lettres classiques, docteur en anthropologie culturelle, écrivain, François Zumbiehl a occupé de nombreuses fonctions dans les domaines de l'éducation et des relations culturelles internationales. Ses missions l'ont amené à séjourner longtemps en Espagne et dans plusieurs pays d'Amérique latine. Passionné de tauromachie, il s'est particulièrement intéressé à la psychologie des «hommes revêtus de lumières» avec lesquels il a mené des entretiens approfondis. Ces confessions et ces émotions vécues dans l'arène nourrissent la plupart de ses livres.

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Extrait

I... Préhistoire et confluences

Entre mythe et religion
En Aragon, sur l'autoroute qui conduit de Barcelone à Saragosse, on aperçoit d'assez loin trois collines. Au sommet de l'une, une église, au sommet de l'autre, les restes d'un château arabe et, sur la troisième, la silhouette éternellement noire du «Toro d'Osborne», d'autant plus imposante qu'elle est débarrassée de son nom de marque. Pour que ce tableau emblématique de l'Espagne lut complet, il ne manquerait plus que de voir se détacher sur le ciel une colonne romaine avec son chapiteau.
De ces trois symboles patrimoniaux le taureau paraît le plus intemporel. Tel un signe du destin, il est même inscrit dans l'espace territorial : si la France est un hexagone, l'Italie une botte, l'Espagne, on l'a souvent répété depuis Strabon, est comme une peau de taureau mise à plat. Tout au long de l'histoire il s'inscrit aussi dans la pierre ou le paysage, depuis les grottes d'Altamira au paléolithique, et de Minateda, au néolithique, jusqu'à ce «toro d'Osborne», en passant par le taureau d'Osuna des Ibères (400 av. J.-C.),les taureaux celtibères de Guisando campés depuis 2 200 ans sur la terre d'Avila, et celui qu'affronte un homme à genoux avec une sorte de cape à la main, représenté au XIIIe siècle sur un chapiteau du palais des Comtes de Requena dans la ville de...Toro.
On objectera avec raison que l'Espagne n'en a pas le monopole ; la figuration et le culte du taureau sont présents depuis la haute Antiquité sur l'ensemble du bassin méditerranéen, jusqu'en Mésopotamie. En lui s'unissent, dans quasiment toutes les civilisations de ces rivages, la puissance et la fécondité du soleil et de la terre, que les hommes doivent tenter de s'approprier, par leurs ressources propres ou par l'intercession des dieux. Mais en Espagne, sans rupture jusqu'à aujourd'hui, le taureau habite les étendues, l'histoire et la culture vivante. Dans les prairies battues par le vent, à la jonction de la Méditerranée et de l'Atlantique, où paissent en ce moment les toros de sang Domecq ou Nuñez, Hercule vint jadis dérober les taureaux de Géryon (et peu importe si certains affirment qu'il s'agissait de boeufs). À quelques kilomètres de Numance les restes du sanctuaire celtibère de Termancia, à l'époque préromaine, révèlent le sacrifice du taureau dans une enceinte publique. L'archéologie nous apprend également que dans cette même contrée, près de Soria, on pratiquait en l'honneur de Cybèle des tauroboles : le fidèle, descendu dans une fosse, recevait à travers un grillage le sang de l'animal immolé au-dessus de lui, ce rite symbolisant le passage de l'inhumation à la résurrection de la vie. Cossío, l'auteur de l'encyclopédie taurine de référence, voit avec certitude un lien entre ce rituel et la Fiesta de las calderas (la Fête des chaudrons), célébrée à Soria, le jour de la Saint-Jean, marquée par des processions et une corrida. Les associations de voisins partagent un repas au cours duquel ils se distribuent de la viande de jeune taureau. Il y a peu, cet animal avait été lâché dans les rues et tué par eux-mêmes.

Biographie de l'auteur

Passionné de tauromachie, écrivain, François Zumbiehl s'est particulièrement penché sur la psychologie de ces hommes "revêtus de lumières". Il a publié Taurines (Climats, 1980), La tauromachie, art et littérature (l'Harmattan, 1990), Des taureaux dans la tête (Tomes 1 et 2, Autrement, 2004).

Détails sur le produit

  • Broché: 130 pages
  • Editeur : Editions Jean-Claude Béhar (15 février 2012)
  • Collection : Brève Histoire
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2915543429
  • ISBN-13: 978-2915543421
  • Dimensions du produit: 21 x 10,4 x 1,4 cm
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (1 commentaire client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 578.888 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  • Table des matières complète
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Vendre une version numérique de ce livre dans la boutique Kindle.

Si vous êtes un éditeur ou un auteur et que vous disposez des droits numériques sur un livre, vous pouvez vendre la version numérique du livre dans notre boutique Kindle. En savoir plus

Commentaires en ligne 

4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
5.0 étoiles sur 5
5.0 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
5.0 étoiles sur 5 vue cavalière...et pertinente 30 mars 2012
Format:Broché
Un grand historien de l'art, Bernard berenson, disait que l'important dans son domaine n'était pas de retenir des dates mais d'assimiler des perspectives. C'est exactement ce que fait ici François Zumbiehl, avec sa légitimité d'aficionado mémorialiste. Et le plaisir de la lecture grâce à l'élégance du style devrait faire de ce livre un de nos classiques taurins en langue française.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?