Actuellement indisponible.
Nous ne savons pas quand cet article sera de nouveau approvisionné ni s'il le sera.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Du côté de chez Swann, «Combray»: Fac-similé et transcription Broché – 24 octobre 2013

3.5 étoiles sur 5 2 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché, 24 octobre 2013
"Veuillez réessayer"

Romans et littérature
Nos clients ont également consulté ces articles en stock

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Quatrième de couverture

Il s’agit des premières épreuves de Du côté de chez Swann (1913), qui présentent un intérêt capital car les additions manuscrites, que nous donnons en fac-similé et en transcription, doublent le volume du texte initial, ce qui permet d’assister au travail de la création. Le volume reproduit les «paperoles» collées à la main, elles-mêmes couvertes de modifications manuscrites, on a ainsi des dépliants qui peuvent atteindre une vingtaine de centimètres. Le lecteur se trouvera face à un objet tout à fait inédit, à la fois imprimé et manuscrit, avec des dimensions insolites. C’est la première fois que ces épreuves sont publiées, à l’identique (avec toutes les additions manuscrites) et qu’une transcription en est donnée. Tiré à 1 200 exemplaires, tous numérotés, le volume ne sera pas réimprimé. Publié en partenariat avec la Fondation Martin Bodmer, il s’adresse aux admirateurs de Proust, qui sont légion dans le monde entier, mais aussi aux lecteurs curieux de découvrir la création en devenir, aux collectionneurs, de même qu’aux érudits spécialistes de l’étude des manuscrits et aux institutions.

Biographie de l'auteur

Écrivain né et mort à Paris (1871-1922). Fréquente assidûment les milieux mondains et les salons littéraires de son temps. Adopte les conceptions esthétiques de Ruskin qu'il traduit. À la mort de sa mère, en 1905, s'isole de plus en plus dans sa chambre, luttant contre des crises d'asthme, pour parachever jusqu'au dernier instant son œuvre majeure, dont plus d'un tiers sera posthume.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre adresse e-mail ou numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit

Commentaires en ligne

3.5 étoiles sur 5
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
1
1 étoiles
0
Voir les deux commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Achat vérifié
édition somptueuse déjà difficile à acquérir et qui sera très rapidement un objet de culte sinon de spéculation comme en atteste déjà le prix de l'occasion. Ce n'est évidemment pas un ouvrage pour découvrir LA RECHERCHE mais un objet de collection à découvrir, à travailler, à admirer, et à chérir. Proust ne peut laisser indifférent et provoque d'emblée ou bien l'amour le plus passionné, ou parfois un rejet sans appel. Le monde pourrait du reste bien se diviser entre ceux qui seront allés jusqu'au bout, ne perdant pas une miette de la précieuse pensée initiatique et qui en feront la religion d'une vie, et les autres, ceux qui vomissent. Cet ouvrage est assurément pour les premiers, et à côté de L'OEUVRE, à côté de l'édition complète dirigée par Jean-Yves Tadié, ce must sera au coeur du culte. Du culte uniquement? Au delà de l'objet à chérir il est un (autre) moyen de pénétrer dans la Pensée-Même de l'auteur (non pas seulement comme LA RECHERCHE) mais dans le cheminement de sa pensée, dans l'évolution du processus intellectuel et d'écriture, dans l'élaboration enfin de la cathédrale. L'amoureux aura évidemment déjà vu des reproductions des fameuses paperoles, mais ici c'est tout un ouvrage, dans sa continuité qu'il est possible de découvrir, correction manuelle après l'autre, ratures, reprises et paperoles également.Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 7 sur 8 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Moi qui pensais que la spéculation était réservée au monde de la finance.

Quel est l'intérêt de faire un tirage limité (1200 max) de ce genre ? Cela peut se justifier pour une lithographie mais dans ce cas je ne vois pas.

Quel est l'intérêt pour un éditeur de faire cela ? Sinon de se faire une image élitiste à peu de frais. Décidément si j'ai bien compris Gallimard a refusé la publication en 1913 et il en limite encore l'accès 1 siècle après !!

Merci à l'éditeur de me prévenir quand il daignera s'adresser à ceux qui refuse de spéculer sur une œuvre.
Remarque sur ce commentaire 8 sur 14 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?