undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
4
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

5 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Cet ouvrage, résultant d'un travail de doctorant de l'auteur, retrace la genèse puis l'histoire de la décroissance. Si le mot n'apparaît qu'à partir du début des années 2000 (hormis une exception : l'édition française du livre de Nicholas Georgescu-Roegen sur l'entropie et la bioéconomie en 1979 "La décroissance - Entropie, écologie, économie"), ses fondements sont en germe dès le début des années 70 (voire dès 1968), période de naissance de l'écologie politique.
Timothée Duverger nous offre un panorama complet (et copieux) ; il s'attarde sur les différents événements et les courants de pensée qui ont marqué le cheminement de cette idée devenue concept. Où il est bien sûr question d'écologie, mais aussi de social, de technique, de spiritualité, etc. Jusqu'à nos jours, et avec les différentes acceptions du terme.

J'ai particulièrement apprécié le chapitre consacré aux penseurs de la seconde moitié du XXe siècle que sont Nicholas Georgescu-Roegen, Jacques Ellul, Bernard Charbonneau, Ivan Illich, François Partant et André Gorz. Si je les avais souvent croisés, jamais je ne les avais approchés, sinon le premier. Cette partie m'a donc passionné, me donnant envie de lire tous les livres cités... Elle m'a aussi permis de mieux comprendre la possible jonction entre mon intérêt ancien pour la décroissance et celui plus récent pour l'anarchisme autonomiste, avec en commun les questions de la technique et de l'autonomie notamment.
Le chapitre abordant l'actualité de la décroissance, tant le positionnement des partis politiques et courants de pensée à son égard que les dessous des controverses actuelles entre les divers positionnements, m'a également particulièrement intéressé.
Deux exemples parmi d'autres car ce livre n'a cessé de me captiver. La clarté de son organisation et sa qualité d'écriture dans un style accessible y ont évidemment contribué. Je n'oublie cependant pas les trop nombreuses erreurs typographiques.

L'ouvrage offre enfin une biographie étoffée et bien organisée.

(Krik, amazon.fr, 18/08/11)
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
5 sur 6 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 21 février 2011
L'auteur, dont il s'agit du premier livre issu de son mémoire d'histoire, propose une synthèse des idées de la décroissance, abordant tous les thèmes qui y touchent: économie, technique, politique, spiritualité. Il démontre que ces idées ne sont pas neuves, mais font l'objet d'une renaissance, ayant été d'abord développées dans les années 1970 mais sans mot d'ordre.
La pluralité des courants de la décroissance y est bien restituée, les phénomènes de concurrence et de complémentarité entre eux sont disséqués au prix d'une recherche méticuleuse dans l'ensemble des publications du mouvement.
Le livre est pédagogique, accessible à tous, mais permet d'approfondir le sujet grâce aux notes de bas de pages qui ne gênent pas le confort de lecture car elles sont essentiellement constituées de références et non de nouveaux développements.
Bref, un très bon livre que tout écologiste devrait posséder dans sa bibliothèque et dont la préface élogieuse de Serge Latouche n'est pas volée.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 21 août 2014
Parfaitement bien écrit de temps en temps un peu soporifique si on le lit le ouf mais c'est normal ce n'est pas un polar !!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 21 février 2011
1er ouvrage prometteur d'un jeune auteur bordelais qui nous explique de façon globale, claire et simple les origines et les enjeux de la décroissance sur notre société actuelle. A lire sans hésiter!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
La décroissance heureuse : La qualité de vie ne dépend pas du PIB
La décroissance heureuse : La qualité de vie ne dépend pas du PIB de Maurizio Pallante (Broché - 23 juin 2011)
EUR 14,60