L'art d'avoir toujours raison (La Petite Collection) et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
EUR 2,60
  • Tous les prix incluent la TVA.
Habituellement expédié sous 2 à 3 semaines.
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
L'Art d'avoir toujours ra... a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

L'Art d'avoir toujours raison Poche – 19 mai 2003


Voir les 5 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 6,00
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 2,60
EUR 2,60 EUR 2,30

Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing

--Ce texte fait référence à l'édition CD.
EUR 2,60 Livraison à EUR 0,01. Habituellement expédié sous 2 à 3 semaines. Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

L'Art d'avoir toujours raison + L'art d'être heureux : A travers 50 règles de vie + L'art de se faire respecter : Exposé en 14 maximes
Prix pour les trois: EUR 16,30

Certains de ces articles seront expédiés plus tôt que les autres.

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Revue de presse

Simple technique de controverse ou méthode rigoureuse de recherche de la vérité ? Au moment où Hegel achève de construire l'un des plus beaux systèmes philosophiques, tout entier dédié à l'étude de la dialectique en tant que structure de la pensée et de la réalité, Schopenhauer, dans ses cours (non publiés) de l'université de Berlin, ramène cette dernière à peu de choses : trente-huit stratagèmes pour terrasser tout contradicteur, que l'on ait raison ou tort. Pure "escrime intellectuelle", "organe" de la perversité naturelle de l'homme, outil de la déloyauté dans la dispute… On a pu reprocher à Schopenhauer ses lectures par trop réductrices d'Aristote, ou de Kant. Le très intelligent essai de Franco Volpi, qui suit le texte du philosophe allemand (pour ne pas lui donner tort ?), nous décrit avec une efficacité rare les raisons de ces reproches. Mais par-delà le débat philosophique sur le statut de la logique dans la recherche de la vérité, par-delà les querelles des différentes écoles (Aristote/Platon, Kant/Hegel…), qui nous sont résumées ici avec précision, Volpi nous invite à d'autres conclusions. Aux trente-huit stratagèmes succède un Supplément aux premières pages, immédiatement suivi d'un Second supplément, que pressent des Notes sur les premières pages, puis des Notes sur les pages 11 et 12, un nouveau Supplément à la page 11, et enfin une Note sur la page 70… Où chercher la raison de cette impossibilité à conclure ? L'art d'avoir toujours raison manquerait-il donc d'assurance ? Par-delà l'inscription de la raison dans ses formes savantes, de quoi Schopenhauer veut-il tant nous rendre les témoins ? De la condition de l'homme moderne, tout simplement. La possibilité qui nous est offerte d'avoir toujours raison est tout de même moins celle de pouvoir parler pour ne rien dire, que celle d'entraîner la parole à masquer la pensée. Non pas la philosophie, mais le versant de l'aveu. Localiser le site de l'existence humaine. Qu'il y ait toujours à dire et si peu, et que ce dire soit toujours en excédent ou en reste de ce qu'il vise, "…ça qu'est bien avec les mots", comme l'écrira bien plus tard Beckett. -- Urbuz.com --Ce texte fait référence à l'édition Poche .

Présentation de l'éditeur

L'ART D'AVOIR TOUJOURS RAISON
Arthur SCHOPENHAUER lu par Pierre-François GAREL
1 CD - 17,00 euros

L art d avoir toujours raison est un précis à usage des disputeurs, des contradicteurs et de toute personne ayant pour but de faire éclater la grande vérité (réelle ou fantasmée) de ses propres thèses, et de faire tomber les arguments fallacieux de ses adversaires, par des techniques applicables en tout lieu et en toute époque.
Très argumenté, brillamment structuré, et ne manquant pas d humour, ce texte fait montre d une grande culture, d une belle clarté, et d une certaine ironie, qui vise en transparence la mauvaise foi de chacun de nous. --Ce texte fait référence à l'édition CD .


Détails sur le produit

  • Poche
  • Editeur : Mille et une nuits (19 mai 2003)
  • Collection : La Petite Collection
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 284205301X
  • ISBN-13: 978-2842053017
  • Dimensions du produit: 10,5 x 0,8 x 15,2 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.6 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (98 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 1.217 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

95 internautes sur 100 ont trouvé ce commentaire utile  Par Damien Coullon TOP 1000 COMMENTATEURS le 17 mars 2006
Format: Poche
... il doit s'y joindre une sorte de sens."

Après une excellente introduction qui tente de justifier l'affirmation légèrement dérangeante que la dialectique est une escrime intellectuelle visant à avoir toujours raison dans la controverse, sans se préoccuper du côté dans lequel la vérité semble se trouver, Schopenhauer décrit 38 stratagèmes dialectiques, autant d'armes pour faire triompher son point de vue ou la mauvaise foi, suivant le côté dans lequel on se place.

Certains sont relativement naturels, comme par exemple l'attaque ad hominem, attaque personnelle plutôt que sur le raisonnement, mais leur analyse permet de les repérer et de les démonter plus facilement ; d'autres sont manifestement malhonnêtes, comme celui qui consiste à faire comme si on avait prouvé notre affirmation en prétendant que la déduction que l'on voulait prouver par une controverse, bien qu'elle n'en résulte aucunement, n'en est pas moins démontrée, et à le proclamer triomphalement, ou bien tout simplement potentiellement contre-productives (affirmer des choses fausses en pariant sur l'ignorance de ses auditeurs).

On appréciera le style alerte de Schopenhauer ("Chez la plupart des hommes, la vanité innée est accompagnée d'incontinence de langage et d'une malhonnêteté native.") ; la question à laquelle il faut encore répondre est la suivante : est-on vraiment sûr de vouloir renforcer sa propre mauvaise foi par la lecture de ce traité ? On vous avait prévenu...
N'oubliez pas : "La vérité objective d'une proposition et la valeur de celle-ci, telle qu'elle apparaît dans l'approbation des opposants et des auditeurs, sont deux choses différentes."
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
91 internautes sur 97 ont trouvé ce commentaire utile  Par "ashato" le 19 août 2003
Format: Poche
Ce petit livre au titre fracassant répertorie 38 astuces pour vaincre un adversaire. À la lutte ? Non, dans un débat. Schopenhauer présente ici ce qu'il appelle la « dialectique éristique », ou l'éloquence considérée comme un combat. Il faut en effet, selon lui, distinguer la vérité d'une proposition et sa validité aux yeux d'un auditoire.
On peut lire ce livre à plusieurs niveaux : venir y glaner des astuces rhétoriques, admirer des constructions intellectuelles tour à tour raffinées et grossières (il y a d'authentiques passages drôles), apprendre à reconnaître les ficelles des orateurs. On peut aussi, si l'on est pessimiste comme l'était l'auteur, constater que, si tous les moyens sont bons pour remporter la victoire dans une controverse, cela veut dire que tout débat public est vain.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
66 internautes sur 71 ont trouvé ce commentaire utile  Par RaZ le 20 décembre 2006
Format: Poche
Ne vous faites pas avoir par les citations grecques et latine parsemées dans le texte, pour moi c'est fait exprès. Schopenhauer délaisse un peu son boulot de philosophe (enfin pas totalement) pour parler de la dialectique. Sa thèse est qu'un être lors d'un débat qui défend une thèse avec des arguments ne cherchera pas un point d'accord, une vérité qui est l'objet du débat avec son concurrent , mais il cherchera simplement à gagner. Schopenhauer, cynique, balance comme ça que l'homme est mauvais par nature et que les stratagèmes qu'il donnera dans son livre ne servent uniquement qu'à faire gagner un débat. Ainsi nous avons le droit à un échantillon de méthode accès su la perversité, l'hypocrisie et le tromperie pour faire passer sa thèse, même si celle-ci se révèle fausse.

On reconnaîra volontiers des stratagèmes dont nous avons été les victimes, mais également d'autre dont nous nous sommes servis. Plaisant, cynique, et même didactique, je le recommande.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
90 internautes sur 99 ont trouvé ce commentaire utile  Par Un client le 15 février 2004
Format: Poche
Eternel Schopenhauer qui décrypte en 38 stratagème "l'art" des dialecticiens. Ce livre est d'autant plus utile aujourd'hui que la télévision incite ceux qui s'y produisent non pas à dialoguer mais à montrer qu'ils ont raison coûte que coûte.
Ce livre est un excellent manuel d'analyse du mode de communication des politiques, journalistes et autres "spécialistes" qui viennent à la télévision, nouvelle arène remplaçant les amphithéatres où sévissait Schopenhauer.
Indispensable dans sa bibliothèque.
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
181 internautes sur 200 ont trouvé ce commentaire utile  Par O Mickinhas le 19 septembre 2003
Format: Poche
J'ai toujours été impressioné par ces gens qui savent "vous embrouiller l'esprit", qui donne l'impression de gagner alors que dans le fond, ils ont tort. C'est énervant et en même temps de fins stratagèmes.
C'est le principe de ce livre, peut importe de savoir le fond du sujet, ce qui est vrai ou faux, qui a tort ou raison : l'important et le "combat" verbal, les stratégies pour attaquer ou parer les arguments.
Certaines techniques sont efficaces, d'autres amusantes, certaines lâches... a vous de faire le tri. L'auteur part parfois dans des explications philosophiques un peu tordues mais illustrées toujours d'un exemple qui vaut mieux que toutes les explications du monde.
Pour le prix du livre et l'intérêt de son contenu, il mérite aisément ces 5 étoiles.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?