Acheter d'occasion
EUR 4,29
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par worldofbooksfr
État: D'occasion: Très bon
Amazon rachète votre
article EUR 0,65 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Le degré zéro de l'écriture Poche – 1 octobre 1972


Voir les 4 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 11,48
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 6,60 EUR 4,29
Broché
"Veuillez réessayer"

Il y a une édition plus récente de cet article:


Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Quatrième de couverture

Le degré zéro de l'écriture Dans toute l'oeuvre littéraire s'affirme une réalité formelle indépendante de la langue et du style : l'écriture considérée comme le rapport qu'entretient l'écrivain avec la société, le langage littéraire transformé par sa destination sociale. Cette troisième dimension de la Forme a une histoire qui suit pas à pas le déchirement de la conscience bourgeoise : de l'écriture transparente des Classiques à celle, de plus en plus trouble, du XIXe siècle, puis à l'écriture neutre d'aujourd'hui. Cette relation entre Littérature et Histoire (entre l'écrivain et la société) est illustrée par huit "Nouveaux essais critiques" (ici réunis pour la première fois) sur divers auteurs, de La Rochefoucauld et Chateaubriand à Flaubert, Proust, Verne, Loti...


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 0,65
Vendez Le degré zéro de l'écriture contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 0,65, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Poche: 179 pages
  • Editeur : Seuil (1 octobre 1972)
  • Collection : Points Essais
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2020006103
  • ISBN-13: 978-2020006101
  • Dimensions du produit: 18 x 10,8 x 1 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.7 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (7 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 97.149 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Roland Barthes (1915-1980)
A été directeur d'études à l'École pratique des hautes études (« Sociologie des signes, symboles et représentations ») avant d'occuper en 1976 la chaire de Sémiologie littéraire au Collège de France.
Il a publié toute son œuvre au Seuil, de « Mythologies » à « La Chambre claire » en passant par « Les Fragments d'un discours amoureux ».

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.7 étoiles sur 5
5 étoiles
5
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 7 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

10 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile  Par Lao le 12 août 2012
Format: Poche
Bref essai d'une soixantaine de pages, qui sert d'introduction à une hypothétique (et hélas jamais écrite) Histoire de l'Ecriture.
Barthes y énonce les grandes lignes de construction de l'oeuvre romanesque occidentale, y démêle les non-dits et les sous-entendus, y débusque les immobilismes et les hypocrisies. Le degré zéro de l'écriture n'y est pas synonyme de médiocrité mais d'une liberté créatrice qui serait enfin débarrassée de ce qui l'emprisonne, la retient au passé, l'étouffe et l'empêche d'exister : "Ces auteurs sans style - Maupassant, Zola, Daudet et leurs épigones- ont pratiqué une écriture qui fut pour eux le refuge et l'exposition des opérations artisanales qu'ils croyaient avoir chassées d'une esthétique purement passive (...) Cette écriture conventionnelle a toujours été un lieu de prédilection pour la critique scolaire qui mesure le prix d'un texte à l'évidence du travail qu'il a coûté" (p.54).
Texte libérateur, à l'époque presque un pamphlet, auquel le nouveau roman doit beaucoup.
Barthes se révèle encore incisif dans l'étude sur les maximes de La Rochefoucault ou les planches de l'Encyclopédie qui suivent. Il s'enlise rapidement sur Proust, devient contradictoire sur Flaubert et soporifique sur Loti, confirmant ce que l'on savait déjà : l'éclat des textes de jeunesse (le degré zéro) supporte mal la comparaison avec l'académisme besogneux de la fin.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
26 internautes sur 32 ont trouvé ce commentaire utile  Par "www_orientation_fr" le 27 septembre 2002
Format: Poche
Barthes est un incontournable de la critique littéraire du XX è s. Il est impossible de passer outre. Mais l'avantage de ses ouvrages - nous avons donné celui-ci en référence, mais nous pourrions presque les citer tous, notamment les " Essais critiques ", Paris, Le Seuil, 1964, 285p. - est qu'ils se divisent en chapitres assez courts, dans lesquels le thème développé est clairement indiqué par le titre de l'essai. " Le degré zéro de l'écriture " est une réflexion sur les différents types d'écriture littéraire et sur leurs ancrages historiques et politiques. Les " essais critiques " et " nouveaux essais critiques " sont pour leur part des réflexions assez brèves - une dizaine de pages - sur des auteurs - Flaubert, Brecht... - ou sur des notions générales de critique littéraire - écrivains et écrivants, quelle littérature aujourd'hui... -. Même s'il n'est pas toujours évident de le comprendre à la première lecture, cela vaut le coup de persévérer car il se dégage toujours de ses essais quelques idées qui permettent d'étayer nos réflexions.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
13 internautes sur 18 ont trouvé ce commentaire utile  Par fawnes le 17 février 2009
Format: Poche
L'exemplification de Barthes repose pour l'essentiel sur des auteurs oubliés, qu'on n'a nulle envie d'aller ressusciter de chez les morts. Les polémiques dont bruissent ces pages sont elles aussi dépassées. Et c'est ce qui fait qu(on lit de moins en moins ce texte. Quelle erreur! Jamais comme aujourd'hui nous n'avons eu autant affaire à des "écritures", parfois complètement hystérisées: écriture humanitaire, écriture "revenue-de-tout", écriture féministe, écriture jeuniste, écriture embrumée, écriture terroriste (chacune par définition l'est un peu), écriture internaute... Ce texte, où la linguistique est surdéterminée par la sociologie historique, est une admirable matrice explicative. Et de ce fait, potentiellement libératrice.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par François OCHSNER le 25 juillet 2013
Format: Poche Achat vérifié
Ouvrage très utile dans la compréhension de certaines critiques récentes.
Il est recommandé à toute personne s'intéressant à la littérature, enseignants, étudiants, philologues...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?