• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Main droite de lucifer (l... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Bon
Commentaire: En Stock.
Amazon rachète votre
article EUR 1,00 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Main droite de lucifer (la) Vol.1 Broché – 13 juin 2013


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 7,65
EUR 4,27 EUR 3,27

Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing

EUR 7,65 Livraison à EUR 0,01. Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement). Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Main droite de lucifer (la) Vol.1 + La main droite de Lucifer T02 + La main droite de Lucifer T03
Prix pour les trois: EUR 22,95

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Revue de presse

Naoki Serisawa nous revient avec une série coup de poing qui s’annonce très prometteuse. Jusqu’à aujourd’hui l’auteur n’a jamais rencontré un grand succès en France, sa précédente grande série, Saru Lock, édité chez Pika est passé un peu inaperçue, et plus récemment son adaptation de Resident Evil a du mal à percer et à trouver son public, pourtant si il y a bien une chose qui caractérise l’auteur c’est son trait fin et soigné, détaillé et frappant !

De son coté Ki-oon continue de prendre des risques, notamment avec cet auteur boudé du public Français, mais également avec des séries toujours plus diversifiées, sortant du cadre classique. Ici pas de démons, pas de guerriers, ni même de mercenaires aguerris, ici nous plongeons dans un monde réaliste et donc terriblement violent !

Le titre s’ouvre sur de magnifiques pages tout en couleur mais déjà nous nous heurtons à une violence froide où les corps abattus tombent au milieu des enfants blessés, conséquence d’une guerre atroce où les principales victimes sont les civils. Un bref instant on pense alors à Front Mission…les deux titres sont très différents, mais on prend en pleine face la violence de la guerre, qui n’est jamais propre et toujours cruelle. Et le parallèle s’arrête là.
Nous sommes en Afrique, on découvre alors un héros, un médecin dominé par ses convictions, Yu Katsumi, qui refuse d’abandonner les blessés aux soldats, puis on le retrouve en plein Tokyo quelques années plus tard, totalement désœuvré, ivre et mêlé à de sales histoires avec des petites frappes. Cet ancien médecin ne s’accorde plus le droit de soigner les gens, il ne s’accorde plus sa propre confiance, il ne le mérite pas pense t-il…jusqu’à ce qu’il assiste à un accident et qu’il se sente obligé de venir en aide à l’homme allongé part terre. Puis ce sera lui qui s’effondrera, blessé par un coup de couteau. Il se réveillera alors dans une clinique clandestine qui soigne les pauvres et les criminels, une clinique qui manque cruellement de main d’œuvre… Yu va se retrouver malgré lui embarqué dans les magouilles de cette clinique, et qu’il le veuille ou non, il retrouvera peu à peu ses sensations de médecin…

On va donc suivre l’itinéraire d’une médecin talentueux qui ne s’accorde plus le droit d’exercer son métier après avoir pris des vies durant la guerre, en guise de châtiment, il s’est fait tatouer un ange déchu, Lucifer, sur la main droite. Ce tatouage renvoie tout à fait à sa situation actuelle, après avoir été un héros qui soignait des blessés de guerre, il se retrouve dans une clinique miteuse à soigner des Yakuzas, lui aussi est déchu, mais pour autant il reste ce qu’il a été, le contexte a changé, ses méthodes également, mais il demeure ce qui a été profondément ancré en lui.
Une trop grande importance semble être donné à ce tatouage. Si le parallèle reste intéressant, Yu n’arrête pas d’exhiber son tatouage prétendant ne plus être digne d’exercer, un vieux praticien lui en parle en lui disant que son être ne se résume pas à son tatouage… Même si la culture Japonaise est différente de la notre, définir un individu à un tatouage apparaît excessif.
Mais qu’importe, ce n’est pas l’important ici, ce qui frappe dans ce premier tome c’est le réalisme du titre et des évènements présentés. Ce que vit Yu, n’importe qui pourrait le vivre, il passe d’un monde à un autre, d’un range social à un autre, d’une culture à une autre… Il découvre la misère de son pays, pas besoin d’aller à l’étranger pour voir des gens en souffrance dans la misère…c’est ainsi que ses convictions reviennent.
Au passage on note un point de vue de l’auteur sur le Japon actuel, avec un écart des richesses et un appauvrissement du pays, c’est encore léger mais il y a fort à parier qu’on retrouve cela par la suite.
A noter également une mise en abyme amusante, une courte scène où Yu lit Saru Lock, la précédente série de l’auteur.

Ce titre emballe donc d’entrée de jeu avec une plongée dans l’univers de la médecine sans être une série médicale pour autant, cela semble avant tout être une titre sur le climat social du Japon avec la médecine comme toile de fond.

Pour l’heure l’auteur plante son décor, ses personnages, sans trop les développer pour autant, se gardant le soin de le faire ultérieurement, et ce qui nous est proposé séduit déjà, on est vraiment curieux de voir comment le titre va évoluer, quelle direction il va prendre.
Bien qu’il soit peu connu, on est malgré tout en présence d’un auteur confirmé, et le graphisme est déjà superbe, le trait réaliste et détaillé, l’ancrage est subtil et la mise en scène est déjà très efficace. Entre ellipses, flashbacks, surprises, révélations, ce premier tome nous fait déjà pénétrer dans son univers.


erkael

(Critique de www.manga-news.com)

Biographie de l'auteur

Avant de devenir scénariste et dessinateur, Naoki Serizawa a travaillé comme directeur de la photographie dans l’animation. Son manga Saru Lock a été adapté en série télévisée en 2009 et en film en 2010. Il a été choisi par Capcom pour l’adaptation manga du célèbre jeu vidéo Resident Evil, paru l’an dernier en France.


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 1,00
Vendez Main droite de lucifer (la) Vol.1 contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 1,00, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Broché: 224 pages
  • Editeur : Editions Ki-oon (13 juin 2013)
  • Collection : Main droite de lucifer (la)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2355925372
  • ISBN-13: 978-2355925375
  • Dimensions du produit: 18,2 x 1,6 x 13,4 cm
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (3 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 117.733 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
3
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 3 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

Format: Broché
Excellente série en 6 tomes, on aurait aimé que ce soit un peu plus long car c'est agréable à regarder et à lire avec ce qu'il faut de suspens et d'égrenage de l'histoire au fil des tomes. Les personnages sont crédibles et attachants, les termes médicaux bien documentés et le rythme est bien mené.

L'histoire est classique : un médecin s'engage dans l'humanitaire mais est confronté à la dure réalité du genre humain qui s'applique à lui aussi...pour s'en souvenir à jamais, il se tatoue l'avant bras...sauf qu'au Japon, le tatouage est l'apanage des gansters, des parias, pas des brillants médecins. Une nouvelle chance lui ait donnée...même au Japon, la vie n'est pas que blanche ou noire.

A recommander.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
0 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Sabri Rhouma le 12 février 2014
Format: Broché
Je ne connaissais pas Naoki Serizawa se manga ma bluffer les rebondissement l'intrigue tout y est chapeau l'artiste , continue comme sa garçon tu fait du bon bouleau.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par ash le 29 juin 2013
Format: Broché Achat vérifié
un ter bon manga des le paumier lecture vous étés emporter par histoire
je conseille de lire pour tout les amateur de manga
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?