ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Amazon Rachète votre article
Recevez un chèque-cadeau de EUR 7,58
Amazon Rachète cet article
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Dites-le à l'éditeur :
J'aimerais lire ce livre sur Kindle !

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

Les fausses terreurs de l'an mil.. Attente de la fin des temps ou approfondissement de la foi ? [Broché]

Sylvain Gouguenheim

Prix conseillé : EUR 37,60
Prix : EUR 35,72 LIVRAISON GRATUITE En savoir plus.
Économisez : EUR 1,88 (5%)
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le mardi 22 avril ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.

Vous cherchez un livre ?

Tous nos livres
Retrouvez toutes les nouveautés à -5% et livrées gratuitement.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Les fausses terreurs de l'an mil.. Attente de la fin des temps ou approfondissement de la foi ? + La chevalerie + L'An Mil
Acheter les articles sélectionnés ensemble
  • La chevalerie EUR 11,40
  • L'An Mil EUR 9,50

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Revue de presse

An 1000 : la peur rétrospective
Un remarquable ouvrage qui reconstitue les différentes étapes qui ont conduit à instaurer le véritable mythe d'une population de l'an 1000 tétanisée par les peurs. Déformés dès le xiie siècle par des chroniqueurs, les textes furent ensuite dénaturés par les ecclésiastiques. Puis, écrivains et historiens romantiques véhiculèrent d'impressionnants tableaux issus de leur propre imagination. A lire sans crainte ! -- L'Expansion

Quatrième de couverture

Depuis que les historiens romantiques en ont dressé d'impressionnants tableaux, l'approche de l'an mil n'a cessé de susciter recherches et interrogations. Le présent ouvrage entend reconstituer les différentes étapes qui ont conduit à l'élaboration d'un authentique mythe. Il montre que celui-ci s'est construit progressivement, à partir du XIIe siècle où certains chroniqueurs déformèrent les textes de leurs prédécesseurs. Eux-mêmes furent ensuite lus et amplifiés par des ecclésiastiques de la période de l'humanisme et de la réforme, qui présentèrent les populations vivant en occident à la veille de l'an mil tétanisées par d'incoercibles peurs. Les écrivains et historiens du XIXe siècle donnèrent à ces récits les atours chatoyants dus à leur propre imagination. Vint ensuite le temps du positivisme qui établit qu'il n'y avait aucune trace d'une quelconque vague de peurs à l'époque. Mais, à la suite des lectures proposées par Georges Duby apparut la thèse d'une inquiétude latente, diffuse, qui aurait couru tout au long des années 950-1040. En fait, les sources ne trahissent d'autre angoisse que celle du salut, propre au christianisme qui est, on l'oublie souvent, une religion de salut, tournée vers les fins dernières. L'Apocalypse est un ouvrage qu'on lit pour comprendre le temps présent et non pour déterminer la date de la fin des temps. Si l'Incarnation a ouvert le dernier des âges de l'humanité, rien ne permet de calculer la date de la fin du monde, que l'Eglise repousse toujours dans un futur indéterminé. Les hommes de ce temps étaient attentifs à noter l'apparition de signes (éclipses, séismes, comètes), mais ne les associaient pas, les textes en font foi, à des considérations millénaristes. L'an mil passa sans inquiétude. Des faits considérés jusque-là comme indiscutables sont même de simples inventions dues à une lecture erronée des textes : ainsi le vaste pèlerinage de 1033 n'a pas eu lieu, son témoin, Raoul Glaber, ayant amalgamé à cette date des pèlerinages d'époques différentes. Les hommes de la période 950-1040 étaient par conséquent beaucoup moins tournés vers la fin des temps que vers la personne du Christ. Les terreurs ou l'inquiétude diffuse paraissent bien n'être que des fictions d'historiens.

Détails sur le produit


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Vendre une version numérique de ce livre dans la boutique Kindle.

Si vous êtes un éditeur ou un auteur et que vous disposez des droits numériques sur un livre, vous pouvez vendre la version numérique du livre dans notre boutique Kindle. En savoir plus

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
5 étoiles
4 étoiles
3 étoiles
2 étoiles
1 étoiles
ARRAY(0xb11cbfc0)

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?