Acheter neuf

ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Acheter d'occasion
D'occasion - Bon Voir les détails
Prix : EUR 0,01

ou
 
   
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Dites-le à l'éditeur :
J'aimerais lire ce livre sur Kindle !

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

Il faut qu'une porte soit ouverte ou fermée : Suivi de Un caprice [Poche]

Alfred de Musset

Prix : EUR 2,00 Livraison à EUR 0,01 En savoir plus.
  Tous les prix incluent la TVA
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le lundi 1 septembre ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.

Description de l'ouvrage

7 août 2006 Librio Théâtre (Livre 779)
Autour de la porte d'un salon, c'est le bonheur qui se joue. Le comte voudrait déclarer sa flamme, mais ne sait comment plaire. Car la marquise doute de la sincérité des hommes et ne se laisse pas conquérir sans répondre. Compliments, coups de griffes, tout est bon pour se mettre à nu. Quelle sera l'issue du combat ?

Alfred de Musset (1810 -1857). Poète et dramaturge, il s'est vu propulsé sur le devant de la scène littéraire à vingt ans. Son style se caractérise par un romantisme flamboyant, où le lyrisme se mêle à la fantaisie et à la dérision. Également chez Librio Les caprices de Marianne suivi de On ne badine pas avec l'amour (n° 39), Lorenzaccio (n° 775).

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Il faut qu'une porte soit ouverte ou fermée : Suivi de Un caprice + A quoi rêvent les jeunes filles, suivi de La nuit vénitienne et de Les marrons du feu
Prix pour les deux : EUR 4,00

L'un de ces articles sera expédié plus tôt que l'autre.

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Extrait

Un petit salon.
La marquise, assise sur un canapé, près de la cheminée, fait de la tapisserie. Le comte entre et salue.
Le Comte Je ne sais pas quand je me guérirai de ma maladresse, mais je suis d'une cruelle étourderie. Il m'est impossible de prendre sur moi de me rappeler votre jour, et toutes les fois que j'ai envie de vous voir, cela ne manque jamais d'être un mardi.
La Marquise Est-ce que vous avez quelque chose à me dire ?
Le Comte Non ; mais, en le supposant, je ne le pourrais pas, car c'est un hasard que vous soyez seule, et vous allez avoir, d'ici à un quart d'heure, une cohue d'amis intimes qui me fera sauver, je vous en avertis.
La Marquise Il est vrai que c'est aujourd'hui mon jour, et je ne sais trop pourquoi j'en ai un. C'est une mode qui a pourtant sa raison. Nos mères laissaient leur porte ouverte ; la bonne compagnie n'était pas nombreuse, et se bornait, pour chaque cercle, à une fournée d'ennuyeux qu'on avalait à la rigueur. Maintenant, dès qu'on reçoit, on reçoit tout Paris ; et tout Paris, au temps où nous sommes, c'est bien réellement Paris tout entier, ville et faubourgs. Quand on est chez soi, on est dans la rue. Il fallait bien trouver un remède ; de là vient que chacun a son jour. C'est le seul moyen de se voir le moins possible, et quand on dit : «Je suis chez moi le mardi», il est clair que c'est comme si on disait : «Le reste du temps laissez-moi tranquille.»

Biographie de l'auteur

Alfred de Musset (1810 -1857). Poète et dramaturge, il s'est vu propulsé sur le devant de la scène littéraire à vingt ans. Son style se caractérise par un romantisme flamboyant, où le lyrisme se mêle à la fantaisie et à la dérision. Également chez Librio
Les caprices de Marianne suivi de On ne badine pas avec l'amour (n° 39), Lorenzaccio (n° 775).

Détails sur le produit


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Vendre une version numérique de ce livre dans la boutique Kindle.

Si vous êtes un éditeur ou un auteur et que vous disposez des droits numériques sur un livre, vous pouvez vendre la version numérique du livre dans notre boutique Kindle. En savoir plus

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
5 étoiles
4 étoiles
3 étoiles
2 étoiles
1 étoiles

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?