• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 6 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Un festin en paroles : Hi... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par -betterworldbooks-
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Condition très bonne pour un livre d'occasion. Usure minime. Sous garantie de remboursement complet. Plus de plus d'un million clients satisfaits! Votre alphabétisation dans le monde achat avantages!
Amazon rachète votre
article EUR 2,00 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Un festin en paroles : Histoire littéraire de la sensibilité gastronomique de l'Antiquité à nos jours Broché – 10 mai 2007


Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 9,50
EUR 8,99 EUR 6,50

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Un festin en paroles : Histoire littéraire de la sensibilité gastronomique de l'Antiquité à nos jours + Histoire des peurs alimentaires : Du Moyen Age à l'aube du XXe siècle + Nourritures canailles
Prix pour les trois: EUR 28,70

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Extrait

Extrait de la préface de Laurent Theis :

Parmi les peintres français du XVIIe siècle, Jean-François Revel appréciait tout particulièrement Jacques Linard et Lubin Baugin. C'est que tous deux, à peu d'années d'intervalle, ont peint une allégorie des Cinq sens, intitulé commun de leurs tableaux respectifs. Or Revel, dans sa vie et dans ses oeuvres, a exploré et pratiqué comme personne les cinq domaines de la sensibilité physique, sans compter les autres au sein desquels l'amitié avait la meilleure part. Mais c'est au goût, entendu au sens propre, qu'il a le plus constamment sacrifié, par une célébration quasi quotidienne et aussi par le livre que voici. À la gastronomie, il doit pour commencer son nom de plume, devenu en 1977 son patronyme légal. La vérité, à laquelle il était attaché plus qu'à tout, conduit à préciser que son premier pseudonyme dut davantage au textile qu'à l'alimentation. Jacques Séverin, qui signa en 1952 un article très remarqué dans la revue Esprit, faisait en effet écho à une boutique de chemises et cravates de la rue Paradis à Marseille, dont le patron était l'ami de Joseph Ricard, père de Jean-François. Mais en 1956, année précédant la publication de ses tout premiers livres, Histoire de Flore et surtout Pourquoi des philosophes ?, qui le fit aussitôt connaître, le professeur de philosophie qu'il était alors eut scrupule de mélanger le lycée et la librairie. À l'époque, avec une bande d'amis comme il en eut toujours, il fréquentait dans le 1er arrondissement, rue de Montpensier, un établissement qui, à l'en croire, proposait «une daube irréfutable», à l'enseigne de «Chez Revel». Pourquoi chercher plus loin, d'autant que ce nom offrait la commodité de préserver les initiales JFR ? La carrière publique de Revel commençait ainsi sous le signe de la bonne chère. Mais, sur ce point comme sur bien d'autres, s'il débutait tard, à 34 ans, il n'était pas un néophyte.
D'abord, il était et resta largement un enfant de Marseille, conservatoire de saveurs et de recettes inoubliables. Ensuite, ses séjours successifs en Algérie, au Mexique et en Italie, jusqu'en 1956, l'avaient mis au contact de produits et de manières de table dont il avait employé toute sa curiosité, immense, à pénétrer les arcanes. Depuis lors, il n'avait pas cessé de pratiquer cette religion sans dogme qu'est la gastronomie.

Biographie de l'auteur

Jean-François Revel (1924-2006), de l'Académie française, ancien élève de l'École normale supérieure, agrégé de philosophie, journaliste et polémiste, a été un acteur majeur de la vie intellectuelle et politique française. De Pourquoi des philosophes (1957) à La Tentation totalitaire (1976), de La Connaissance inutile (1988) à ses Mémoires (1997), son œuvre de portée internationale l'a imposé comme l'un des grands critiques et esthètes de la pensée française.


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 2,00
Vendez Un festin en paroles : Histoire littéraire de la sensibilité gastronomique de l'Antiquité à nos jours contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 2,00, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Broché: 311 pages
  • Editeur : Editions Tallandier; Édition : édition revue et augmentée (10 mai 2007)
  • Collection : Texto
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2847344454
  • ISBN-13: 978-2847344455
  • Dimensions du produit: 18 x 1,7 x 12 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (4 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 134.765 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.8 étoiles sur 5
5 étoiles
3
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 4 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par MM TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE le 1 septembre 2012
Format: Broché Achat vérifié
Le terme restaurant signifiait au XVIIe siècle nourrissant. Et ce livre, bien écrit, est nourrissant. A travers un plan chronologique on perçoit les changements de sensibilités gustatives françaises et européennes, de l'antiquité à nos jours. L'on apprend par exemple que mélange du sucré salé date du Moyen-Age, qu'à l'époque médiévale on résonnait davantage en superposition de saveurs qu'en mélange de saveurs. Revel décrit en terme concis mais précisément la différence entre grande cuisine et cuisine quotidienne, définit la différence entre un grand cuisinier qui assemblera les saveurs et un gargotier. C'est passionnant. J'ai aussi apprécié les chapitres sur cusines régionales et internationales. Un régal.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par elise le 11 décembre 2013
Format: Broché Achat vérifié
Pour qui s'intéresse à une histoire qui ne soit pas seulement événementielle, ce livre apporte beaucoup d'informations sur un sujet rarement traité. Un regret : que l'édition originale ne soit plus proposée.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
7 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile  Par fawnes le 10 août 2008
Format: Broché
C'est là un livre très instructif et très suggestif quoique un peu brouillon. L'auteur cherche à repérer dans la diachronie et la dispersion géographique des points de non-retour et autres inflexions susceptibles de "faire histoire". A le lire, on se prend à penser que la cuisine n'a pas été laissée "terra incognita" par hasard... mais pour quelles raisons obscures? Les analyses de l'évolution des différents modes de cuisson, de présentation et plus généralement de la sensibilité culinaire en rendront perplexe plus d'un. Au carrefour de différentes sciences humaines, notamment l'thnologie, la sociologie et l'histoire, voici un ouvrage qui aurait déjà dû faire date. Remarquable iconographie.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par Yvan Azizollahoff le 8 septembre 2014
Format: Broché
Le goût a profondément évolué. Pour lire la cuisine aussi lucidement que la philosophie, suivre Jean-François Revel, papille cultivée s'il en fut.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?