Au fond de l'inconnu pour trouver du nouveau et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Au fond de l'inconnu pour... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
État: D'occasion: Très bon
Amazon rachète votre
article EUR 3,47 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Au fond de l'inconnu pour trouver du nouveau Broché – 8 janvier 2009


Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 17,25
EUR 16,98 EUR 7,99

Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing


Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Extrait

Chaque je est une outrecuidance

J'étais à Zurich pour une soirée de lecture. J'errais dans la vieille ville en me remémorant ce texte de Robert Walser où un organisateur de conférences conseille au poète invité d'apprendre d'abord l'allemand avant de se mêler de faire des vers. Dans quelques heures, pensais-je, on allait m'enjoindre, moi aussi, d'étudier le français avant de me poser en scribouilleuse. J'en étais là dans mes ruminations quand mes pas me menèrent à une rue si petite qu'elle ressemblait à un couloir d'immeuble. Je levai les yeux vers la plaque : c'était la rue Robert-Walser. Elle correspondait à l'idée qu'on se fait du pensionnaire d'Herisau. Humble, dissimulée, elle semblait suggérer au curieux de ne lui prêter aucune attention. Peut-être la ville de Zurich se souvient-elle que Walser avait été commis chez un ingénieur, dans une villa au bord du lac. Lui-même ne se serait jamais réjoui qu'une rue portât son nom - la notoriété n'aurait été qu'un désagrément pour ce taiseux peu liant, qui aurait pu dire, comme le photographe Saul Leiter, qu'être ignoré est un grand privilège.

Revue de presse

Linda Lê, chuchoteuse cinglante et réfléchie, nous présente ses écrivains de chevet dans une série de portraits brefs, denses et aimants, où affleurent, avec la même urgence nerveuse, ­l'essence profonde de ses auteurs de prédilection et sa vérité intime à elle...
Dans une langue très recherchée, aussi ­cérébrale qu'enivrante, Linda Lê parvient à restituer le plaisir physique que procure toute incursion livresque. La lire offre une exaltation aussi joyeuse que celle qu'elle décrit. Elle excelle à saisir ce basculement intime, cet instant de métamorphose que connaît tout lecteur assidu. L'exact contraire d'un mouvement de fuite : juste l'acceptation de soi. (Marine Landrot - Télérama du 14 janvier 2009)

Sans bruit, les livres de Linda Lê s'imposent. De 1992 à 2007, des Evangiles du crime à In memoriam, en passant par une évocation de Marina Tsvétaïeva, ce sont toujours des textes brefs et cristallins, issus d'un entretien infini avec la bibliothèque, comme le faisait Maurice Blanchot. Au fond de l'inconnu pour trouver du nouveau se présente comme une suite d'hommages discrets aux écrivains aimés. Mais c'est aussi une traversée du XXe siècle dans ce qu'il a de plus juste, de plus inattendu, de plus détaché face au désir de grandeur. (Jean-Philippe Rossignol - Le Monde du 27 février 2009)


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 3,47
Vendez Au fond de l'inconnu pour trouver du nouveau contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 3,47, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Broché: 136 pages
  • Editeur : Christian Bourgois Editeur (8 janvier 2009)
  • Collection : LITT.FRANC
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2267020068
  • ISBN-13: 978-2267020069
  • Dimensions du produit: 20 x 1,2 x 12 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (2 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 161.397 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  • Table des matières complète
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Commentaires en ligne

4.5 étoiles sur 5
5 étoiles
1
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les deux commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Milca TOP 1000 COMMENTATEURSVOIX VINE le 30 avril 2013
Format: Broché
Cet essai nous amène à réfléchir sur l'écriture : son but, ce qui la déclenche , ce qu'elle apporte.
Un petit extrait :
Quand il se tua dans son garage en 1954, l'écrivain Dagerman au succès éclatant était resté, à trente et un ans, un adolescent, semblable à l'adolescent Strindberg rêvant d'être l'astre du désastre et d'allumer un gigantesque incendie "avec tout ce qui était froid, gris, pourri, triste et sale". Lui aussi était un protestataire et un homme seul, qui se voulait un lion, doué de la "cruauté de celui qui s'ouvre librement à la solitude en supprimant tout ce qui est faible et fragile, tout ce qui a besoin de communauté, pour ne laisser que de cruels solitaires capables d'aimer la solitude avec leur unique flamme".

Cet essai n'est pas d'une lecture aisée. Linda Lê utilise un vocabulaire riche (pour notre plus grand plaisir). De nombreuses références littéraires aide à faire avancer la réflexion sur le pourquoi de l'écriture surtout quand on connait la souffrance qui en résulte parfois.

Une autre citation :
Je me demande ce qui est le plus triste : une porte sans clé ou une clé sans porte
Yehuda Amichai
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: Broché
Si comme Walser, Linda Lê réclame la discrétion, son œuvre ne doit pas être « ignorée ». Le présent commentaire n'est pas un « achat vérifié », il est bien plus que cela. Le 3 février 2009, ma route a croisé, à la Libérarie Kléber de Strasbourg, celle de l'auteur et j'ai eu le privilège d'acquérir un exemplaire dédicacé de ce livre qui a changé le cours de ma vie. Il donne la voie à suivre, il invite. « Car il détient la clé de l'abîme et celle des hauteurs, grâce auxquelles il accède à une science hybride, conjugaison de deux tendances contradictoires : à se ravaler au rang de la bête captive et à s'élever jusqu'aux cimes de l'esprit libre. » Parmi ces voix, celles de Louis-René des Forêts, Georges Perros, Landolfi, Osamu Dazai, Louis Calaferte, Hanokh Levin (pour une bibliothèque à ne plus quitter), mais aussi Ghérasim Luca avec sa propre invitation : « Être hors la loi/voilà la question/et l'unique voie de la quête ». N'attendez plus, le « nouveau » vous attend.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?