Discussions entre clients > Forum de discussion Kindle

longueur d'un ebook


Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-18 sur 18 de cette discussion.
Message initial: 30 janv. 14 22:48:50 GMT+01:00
Nouveau dans l'utilisation de kindle, je reste gêné par la non-mention du nombre de pages. Le pourcentage ne donne pas la même indication. Il y a tout de même une grande différence entre un livre qui fait 100 pages et un autre 500. Le calcul de la vitesse de lecture ne me convient pas du tout : je peux m'arrêter pour faire autre chose, répondre à un coup de fil, être distrait un moment, prendre des notes, etc. : cela modifiera complètement le calcul. Je suis partisan du livre numérique, mais je ressens cette privation de repères comme une punition ! Il pourrait y avoir au moins le nombre de mots !

Publié le 31 janv. 14 00:58:21 GMT+01:00
Bonjour Cherix,

Alors deux remarques :

1/ Sur un livre numérique, le nombre de pages est forcément aléatoire, puisque nous pouvons faire varier ce nombre en changeant les paramètres de police. S'il existe une version papier, on a souvent l'info du nombre de pages du livre au total. Mais je ne me souviens pas avoir vu la pagination apparaître sur les pages des livres numériques que je lisais, car...

2/ ... il existe une pagination spécifique au livre numérique appelée « emplacement ». Les emplacements sont comme les pages, sauf que leur nombre varie en fonction de nos modifications des paramètres de police. Par exemple, je suis actuellement à l'emplacement 632 sur 3090 dans le livre que je suis en train de lire. Si j'agrandis le corps du texte, je passerai à un nombre total d'emplacements supérieur, et le numéro d'emplacement de la « page » que je suis en train de lire sera également différent.

Pour obtenir cette info : dans votre liseuse (je parle là de la Paperwhite), ouvrez votre livre. Puis ouvrez le menu Paramètres et sélectionnez Progression de la lecture. Et dans la boîte qui s'ouvre, choisissez Emplacement dans le livre.

Le fait de penser en termes d'emplacements (même si le mot lui-même me paraît un petit peu étrange) plutôt qu'en termes de pages pour le livre numérique est une petite gymnastique mentale à laquelle on se fait très vite, je vous assure ! ;-))

Publié le 31 janv. 14 07:11:00 GMT+01:00
MystereK dit:
Lorsque nous sommes passé du rouleux de papyrus au codex, il à fallu changer certaines habitudes, de même, le passage du livre physique au livre dématérialisé va aussi les changer car certains atribut sont qui sont spécifique au livres papier n'aont plus de raison d'exister, du moins sous sa forme actuelle. Certain de ces attributs vont continuer à vivre, du moins pour un temps, parallèlement aux nouveaux attributs du eBook pour en faciliter la transitions. Un bon nombre vont disparaitre, comme le numéro de page au profit des emplacements et de la progression en pourcentage (qui sans les décimales, n'est pas extrèement précis, j'en conviens).

L'emplacement sera utilisé principalement pour le référencement, il est moins utile pour la progression que le pourcentage, l'empalcement pouvant varier en fonction de la longueur des bloc.

Le pourcentage va remplacer les numéro de pages. Dans quelques années, lorsque certain livres ne vont sortir qu'en eBook, la numérotation des pages n'aura vraiment plus aucne raison d'être et ne pourr être qu'aléatoire. Le poruventage et même plus précis que la numérotation des pages pour estimer la progession de lecture, par exemple pour certain livres, le chapitre commence toujours sur une page impar, laissant potentiellement un page paire vide. Beaucoup de livres commence un chapitre sur une nouvelle page, vers le milieu, donc une page de gâchée et la fin du chapitre précédent à pu se faire en haut de la page précédent, voire sur une page impaire tout en haut, laisant pratique deux pages de vide. Les séparatione en 1ère partie/2ème partie, etc... se font sur des pages séparée, canibalisant déjà deux numéros de pages, etc.... Le pourcentage fait fi de tout cela et indiquera correctement le pourcentage de texte à lire.

Dans un livre papier, lorsque nous regardons un numéro de page, nous estimons en fait la progression de la lecture. Lorsque nous lisons un livre de 500 pages et que nous sommes à la page 250, nous nous disons que nous avons lu la moitié du livre ou qu'il nous reste la moitié à lire, peut nous importe que le numéro de la page est vraiment la 250ème. C'est un peux moins intuitif lorsque l'on est à la page 328...on va mentalement faire le calcul du nombre de page qu'il nous reste à lire et essayer de transposer cela en temps de lecture restante. C'est ce que fait le Kindle avec le pourcentage et le temps de lecture restante. Ce dernier s'adapte bien sur à votre vitesse de lecture et si vous faite une pause pour répondre au téléphone, il en sera tenu compte, tout comme il prendra en compte que vous avez repris votre lecture normalement par la suite.

En réponse à un message antérieur du 31 janv. 14 08:26:47 GMT+01:00
Merci. C'est très clair. L'insistance sur l'idée d'emplacement répond bien à ma question. Voilà le nouveau repère (à combiner avec le pourcentage).

Maintenant, ce qui me dérange un peu dans l'ebook - mais j'en ai encore lu peu - c'est l'austérité. Le livre, c'était tout de même tout un art de la présentation : des marges confortables, une manière de commencer le chapitre après un blanc, une sorte de générosité de l'espace vide, qui était un agrément et un repos de l'esprit. Cette manière de démarrer le livre brutalement au premier chapitre, tout en haut, sans titre, sans page de garde, la dédicace escamotée, etc., a qc d'un peu rebutant, qui explique peut-être pourquoi les gens ont tant de peine à s'y mettre (outre le fait que les éditeurs tradi pratiquent des prix numériques scandaleusement élevés... moins pour gagner de l'argent que pour "résister", je suppose).

Publié le 31 janv. 14 10:12:00 GMT+01:00
Laure dit:
@ Cherix : je suis surprise par votre dernier message, sur mes ebooks, j'ai tout ce qu'il faut : les pages de garde, de dédicace, les blancs de tête de chapitre, les marges, les alinéas en début de paragraphe, ... et les n° de pages ;-) qui ceci dit ne correspondent pas à la pagination de l'édition papier, et ne varient pas non plus si l'on modifie la taille de la police : on passera simplement plus de pages d'écran toujours numérotées à la même page.
(pour les n° de pages, j'ai une liseuse d'une autre marque et il semblerait que le format du fichier et le choix du fabricant y jouent, je n'ai pas les notions de pourcentage ni de temps de lecture restant que vous avez sur Kindle)

Mais c'est bien tout un référentiel qui est en train de changer, en effet... et il se peut que ce soit celui de Kindle qui s'impose, mais à ce jour, elle n'est pas encore uniforme.

Publié le 31 janv. 14 11:14:12 GMT+01:00
Lucky Owl dit:
@ Cherix : c'est vrai que mon Kindle, quand on commence un livre, envoie sur le premier chapitre. Mais en faisant "page arrière", on peut aller sur la couverture puis tourner chaque page jusqu'au 1er chapitre. Peut-être y-a-t-il un réglage à faire, mais je ne le connais pas, pour faire en sorte d'aller à la couverture au lieu du 1er chapitre ? J'utilise le Kindle "de base"...

Publié le 15 févr. 14 12:39:24 GMT+01:00
[Supprimé par l'auteur le 15 févr. 14 12:40:42 GMT+01:00]

En réponse à un message antérieur du 15 févr. 14 12:48:42 GMT+01:00
[Supprimé par l'auteur le 15 févr. 14 12:49:12 GMT+01:00]

Publié le 15 févr. 14 12:49:42 GMT+01:00
[Supprimé par l'auteur le 15 févr. 14 12:50:23 GMT+01:00]

Publié le 20 févr. 14 00:21:35 GMT+01:00
@Chérix : le kindle est paramétré pour nous permettre de commencer notre lecture tout de suite. Mais il existe une couverture, une page de garde, voir même une ou deux pages blanches avant le premier chapitre, en revenant en arrière vous pourrez les voir.
De la même façon les chapitres commencent en général sur une nouvelle page, sauf si l'auteur ne s'est pas donné la peine de faire un saut de page.
Tout dépend les e-book que vous lisez. Si vous lisez principalement de l'auto-édition, alors oui, il n'est pas étonnant que vous vous retrouviez face à des textes mal paginés, qui n'offrent qu'une présentation plus que limitée.
Pour ce qui est des marges, en effet sur le kindle de base elles sont réduites, laissant à la liseuse de remplir cette fonction. L'affichage du texte est donc optimisé sur toute la surface de l'écran.
Pour ce qui est de l'austérité : il n'est pas rare de trouver dans certains e-book des petits dessins de début et fin de chapitre ! Voir même quelques images !

En réponse à un message antérieur du 21 févr. 14 22:58:11 GMT+01:00
@La Lecturienne : Je parle uniquement de l'édition professionnelle. Les livres que j'ai lus provenaient des Editions Hélène Jacob, dont le travail est très soigné.
J'avais bien vu en effet qu'on pouvait revenir en arrière... mais personne ne le fait, car pourquoi le faire. Ainsi souvent les lecteurs ne voient pas la citation, ni la dédicace. Et toutes ces pages blanches jouaient un rôle : on entrait dans le livre... un peu comme on entre dans une église... par le portail... le narthex.
Ce côté brutal me "choque" un peu.
Je précise que je suis pour le livre numérique (et pense d'ailleurs que le mouvement est irréversible), mais ne trouve pas que la présentation, à l'heure actuelle, soit à la hauteur du livre papier.
Je reste par ailleurs gêné par l'absence de repères de volume. L'évaluation par pourcentage ne renseigne pas du tout. On ne sait pas si on prend un livre long, court ou moyen. Pour le savoir, je cherche sur internet la version papier pour savoir le nombre de pages...
Quant aux "emplacements", finalement, ça n'est pas encore bien clair. D'autant que le nombre d'emplacements varie selon la taille adoptée...

Publié le 22 févr. 14 09:20:42 GMT+01:00
MystereK dit:
Bonjour Cherix, nonn, le nombre d'emplacement est fixe dans le livre, quel que soit la taille des caractères.

Pour les pages blanche avant le début de la lecture, les citations et les remerciement, je zappe tout cela sur le livre papier.... seules les citations ont un réel intérêt. Je ne suis pas le seul à le faire, j'ai lu dans Books un plaidoyer contre les remerciements à rallonge qui sont l'expression du politiquement correct qui envahit notre quotidien.

Le pourcentage n'est que transposition mathématique de la gymnastique mentale que l'on fait lorsque l'on regarde le numéro de la page que l'on est en train de lire (il me reste 1/4 du livre à lire....).

Publié le 22 févr. 14 09:26:52 GMT+01:00
Lucky Owl dit:
@ Cherix : je fais partie de ces hurluberlus qui retournent à la couverture et tournent les pages…LOL
Pour savoir si un livre est long ou pas, vous remarquerez qu'une fois chargé sur le Kindle, sous le titre, il y a une série de petits points. Ceci vous renseigne sur la longueur de l'ouvrage.
Fables de La Fontaine 1er tome 9 petits points seulement. Mais pour Boulevard des Vanités, pratiquement toute une ligne.
Et au fur et à mesure de la lecture, ces petits points apparaissent en gras (d'accord, il faut bien regarder au début). Cela donne une autre possibilité d'évaluation en plus du %.
Et sur le site, avant l'achat, il y a le plus souvent indiqué un nombre de pages qui j'imagine réfère à l'édition papier.
Donc ce n'est pas si mal !
Par contre je suis totalement d'accord que les "emplacements" sont très difficiles d'utilisation ! Qui va se rappeler qu'il faut aller à l'emplacement 3625 !!!

En réponse à un message antérieur du 22 févr. 14 11:00:12 GMT+01:00
[Supprimé par l'auteur le 22 févr. 14 11:01:51 GMT+01:00]

En réponse à un message antérieur du 22 févr. 14 11:01:01 GMT+01:00
Merci pour les petits points... sur les i.

En réponse à un message antérieur du 22 févr. 14 11:02:10 GMT+01:00
Merci pour le nombre d'emplacements fixe.
... Mais si on vous dédiait un livre, vous aimeriez bien que ça se voie !

Publié le 1 mars 14 09:54:23 GMT+01:00
EricP dit:
je viens de découvrir (merci Lucly Owl) que le nombre de petits points (carrés?) qui apparaissent sous le titre de l'ouvrage est variable LOL. J'étais persuadé qu'il y en avait 10 et qu'un point "noirci" indiquait que l'on avait lu 10% du livre.

En réponse à un message antérieur du 2 mars 14 06:52:49 GMT+01:00
MystereK dit:
Si on me dédiait un livre, je le saurais car l'écrivain m'en aurait parlé :-), mais cela ne m'intéresse pas que la planète entière, qui ne me connaît pas, le sache. Non, la dédicace ne m'intéresse vraiment pas, c'est le texte qui m'intéresse. Et si j'avais la curiosité de savoir à qui était dédié un livre, je saurais paginer quelques pages en arrière dans le livre.
‹ Précédent 1 Suivant ›
[Ajouter un commentaire]
Ajouter votre propre message à la discussion
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Aller s'identifier
 


 

Cette discussion

Participants:  8
Nombre de messages :  18
Message initial : 30 janv. 14
Dernier message :  2 mars 14

Nouveau ! Soyez notifié par e-mail lorsque de nouveaux messages sont publiés.
Suivi en cours par 2 clients

Rechercher parmi les discussions des clients