Discussions entre clients > Forum de discussion top reviewers

Décision parlementaire


Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-25 sur 289 de cette discussion.
Message initial: 3 oct. 13 21:31:09 GMT+02:00
Dernière modification par l'auteur le 4 oct. 13 13:09:29 GMT+02:00
Alatriste dit:
Bonjour à tous, je réagis à une décision parlementaire prise aujourd'hui à l'unanimité par nos députés qui ont tranché et que je viens d'apprendre par voie de presse écrite : désormais, le géant de la vente en ligne Amazon ne pourra plus appliquer une remise de 5% sur le prix des livres qu'il commercialise et la gratuité des frais de livraison en même temps, cette pratique qualifiée de "dumping" par les parlementaires et menaçant la survie des librairies traditionnelles ayant été jugée anti-commerciale. Il est clair que cette décision va lourdement pénaliser les consommateurs que nous sommes et qui se fournissaient sur ce site aux prix attractifs et au catalogue très garni car désormais leur fournisseur préféré est dans le collimateur des députés.
. Si vous souhaitez réagir à l'annonce de cette information et agrémenter cette discussion , allez-y l'espace est ouvert!

En réponse à un message antérieur du 3 oct. 13 21:56:22 GMT+02:00
[Supprimé par Amazon le 25 déc. 13 09:45:12 GMT+01:00]

En réponse à un message antérieur du 3 oct. 13 23:32:52 GMT+02:00
Dernière modification par l'auteur le 29 oct. 13 17:59:56 GMT+01:00
Bravo Sylvie ; tu es une des très rares personnes, ici, sur ce site, à changer de pseudo et d'identité à la vitesse grand V ; et autant en emporte le vent ; tout comme la purée mousseline dont tu nous as fait exploser tout récemment l'assiette en plein vol miss big mouth pilot of flying saucer :-°]

Respect captain air flight's mousseline :-))

Pat.

Et toutes mes salutations enjouées à Alain, petit télégraphiste de Lynette Nelly Oleson. Ca devient d'un compliqué... Cf. bureau de la poste : http://clubprive56.wordpress.com/je-vais-je-viens/

Publié le 4 oct. 13 08:13:12 GMT+02:00
Dernière modification par l'auteur le 4 oct. 13 13:10:38 GMT+02:00
Alatriste dit:
D'accord avec vous 2 tout le monde doit pouvoir vivre de son activité, mais à mes yeux cette décision constitue une nouvelle atteinte à la liberté du commerce intra-communautaire et au droit des consommateurs que nous sommes car libre à nous d'acheter sur le site ou pas,aux conditions fixées par Amazon. Et sans hypocrisie aucune; reconnaissons que par rapport aux petites librairies elles sont sacrément avantageuses.

En réponse à un message antérieur du 4 oct. 13 09:04:57 GMT+02:00
[Supprimé par l'auteur le 4 oct. 13 12:55:27 GMT+02:00]

En réponse à un message antérieur du 4 oct. 13 09:07:44 GMT+02:00
Dernière modification par l'auteur le 4 oct. 13 09:10:51 GMT+02:00
Adanson dit:
Bonjour,
J'ajoutes mon grain
de sel.
Bien sur les conditions sont plus avantageuses chez Amazon, bien sur il y a beaucoup plus de choix et il y a le plus des commentaires qui aident bien à se forger une opinion sur un livre, dvd etc...mais par exemple dans ma petite librairie, au bout de 10 livres achetés, j'en ai un gratuit car j'obtiens des points, ce qui n'est pas mal non-plus.
Enfin chacun voit midi à sa porte.
Amitiés à tous.
Marco.

Publié le 4 oct. 13 09:42:24 GMT+02:00
[Supprimé par l'auteur le 6 oct. 13 23:05:18 GMT+02:00]

Publié le 4 oct. 13 10:29:45 GMT+02:00
Dernière modification par l'auteur le 4 oct. 13 10:38:27 GMT+02:00
La décision parlementaire en question me semble logique .

Le terme de dumping est rien moins que clair et c'est une pratique qui n'est d'ailleurs que faussement avantageuse pour le consommateur .
Du moins disons qu'elle ne l'est que sur le court terme et dans certains cas seulement .
C'est pour cette raison que cette pratique est cadrée et en générale interdite car nocive du point de vue systémique ....

Le dumping n'a rien d'une idée vague , si le terme est employé ici , par le législateur , c'est qu'il est caractérisé , car la définition des pratiques de dumping est suffisamment circonstanciée pour être claire .

Par ailleurs le législateur devra assurer le maintien , par des mesures appropriées , d'un commerce de proximité , « in real life « .
C'est une question de mode vie et de civilisation et de ce fait les disparitions de ces commerces n'ont rien d'une inéluctable fatalité .

Publié le 4 oct. 13 11:05:10 GMT+02:00
Moi, je suis prêt a faire 5 km pour payer mon plein moins cher...mais bon il est vrai que je fais parti de la France "d'en bas" car quand je vois 10 cent d'écart pour 1 litre de gasoil entre le pompiste indépendant a 1km par rapport a l'hyper qui est a 5 km, y'a pas photo en ce qui me concerne. Pour le pain par contre, c'est une boulangerie coute que coute, quant a la librairie du coin, je suis partagé, ses horaires sont dignes d'un centre des impôts...et le sourire pareil...maintenant, il est vrai qu'un village ou une petite ville dépourvue de tous ses commerces, est une ville morte, froide et déplaisante au possible. Si cette décision gouvernementale sauve les meubles, alors je suis entièrement d'accord...bien que ce gouvernement avec ses promesses non tenues me fait gerber...salutations peuple de France.

Publié le 4 oct. 13 11:27:56 GMT+02:00
Dernière modification par l'auteur le 4 oct. 13 20:51:50 GMT+02:00
Bonjour Alatriste,

Amazon est un site où il est possible de commander des livres épuisés, rares, qu'il est vraiment impossible de trouver ailleurs.

Le site a tissé un réseau mondial sur lequel viennent se greffer un nombre impressionnant de bouquinistes - entre autres -, ce qui leur procure un catalogue phénoménal d'ouvrages et de revues épuisées, que personne - jusqu'ici -, a proposé. Et de ce point de vue, je leur tire mon chapeau. Je suis par exemple amateur de culture grecque, et plus précisément d'architecture grecque, ce qui m'a permis de trouver un bouquin anglais paru dans les années 50, qui provenait d'un bouquiniste perdu dans une petite ville d'un état du centre les Etats-Unis; bouquiniste, qui, lui-même, l'avait récupéré, je suppose, dans une petite bibliothèque municipale, peut-être fermée, car il y avait toujours, à l'intérieur, la pochette collée derrière la couverture, où venait vraisemblablement se loger la fiche d'emprunt dudit bouquin, avec, sur la page d'en face, le tampon de ladite bibliothèque municipale. J'ai un instant imaginé la trajectoire de ce livre, qui avait achevé sa course, de l'autre côté de l'Atlantique, dans ma boîte à lettres. J'ai pu acquérir d'autres bouquins introuvables par le même canal amazonautique, et encore mille mercis au site.

Je le reconnais, personne, jusqu'ici n'a offert un tel service, avec, également, dans cas précis, un délai de livraison effectué par le bouquiniste, tout à fait raisonnable.

Maintenant, pour en revenir à ton propos évoquant ce que tu estimes être une atteinte à la liberté du commerce, je suis, sur ce point très précis - la réglementation du prix des livres -, en désaccord total avec toi ; dès lors qu'il ne s'agit pas de produits de consommation courante, mais de produits culturels.

5% de 20 euros, cela fait 1 euro, supplémentaire. Avec, il est vrai, le ticket de bus ou de métro, voire la place de parking, et la consommation de glycogène musculaire, pour aller pédibus dans la petite, moyenne, ou grande librairie, comme il y en a encore, pour l'instant, dans le paysage citadin ; tout en notant qu'un commerce qui met la clé sous la porte, est systématiquement remplacé par une succursale de banque ; je ne sais pas chez vous ce qu'il en est, mais ici, dans les petites, moyennes, grandes villes de Bretagne, c'est le constat visuel que l'on fait. On peut être indifférent à ce type de mutation urbaine, il est vrai.

Cela étant, on a fini par engueuler les responsables politiques, sous prétexte qu'ils n'étaient plus capables de réglementer, d'imposer des gardes-fous à cette économie livrée à elle-même ; ce qui revient à dire livrée à des magnats mégalos dont le seul but est d'écraser la concurrence sans état d'âme - et dont on voit le résultat concret, chaque jour, aux infos ; à savoir des salariés jetés comme des kleenex usagés, sous prétexte que le papier-pelure est moins cher ailleurs. Papier-pelure qui a lentement mais sûrement perdu la douce odeur de l'euro pour émettre celle du yuan qui exhale l'entêtante fragrance de l'huile de coude à bon marché, mêlée à ces abondantes émissions de CO2, livrées, elles, par contre gratuitement et en 3-8, par une économie chinoise en pleine bourre.

On a vu ce qu'a donné ce libéralisme économique tous azimuts censé exacerber cette concurrence qui devait être tout bénéfe pour le consommateur. Mélange jubilatoire du dépôt et de l'investissement dans la marmite de Pandore des banques ; tout comme on mixe de la glycérine d'un côté, et de l'acide nitrique de l'autre ; Madame Thatcher à la gâchette de la nitro, toute une génération de Blythe(s) Master(s) au détonateur, et des barres entières de vies personnelles qui s'effondrent, dans le cadre douillet d'un écran LCD en jante extra-large avec effet Dolby en 7.1, pendant que la mastication du Mac-Deluxe est activée par des masséters dopés au saccharose de la canette XXL d'un Coca. Eh, t'as-vu, chérie, le jaillissement de l'image, oueille, j'ai eu l'impression de me choper en 3 D la godasse du mec dans l'angle de l'image, en bas à droite de la barre qui vient se faire dégommer. Et la petite chérie de lui gazouiller dans l'oreille tout en lui gratouillant la tête : Non non, mon coco... c'était pas la godasse du mec... c'était une de mes pompes... et tu vas te prendre la deuxième si tu restes comme une grosse larve étalée devant ton home-cinéma prolgic-ac3-thx...

Je ne peux m'empêcher d'aimer cette odeur de papier et d'encre neuve que l'on découvre en franchissant la porte de cette officine que l'on appelle Librairie ; et où l'on prend son temps, à fouiner, laisser vagabonder son humeur, et prendre au hasard dans un rayon ce bouquin auquel on n'avait pas pensé, et dont les toutes premières lignes, comme la dix-huitième page, ouverte au hasard, nous font découvrir un auteur dont on ignorait tout jusque-là...

Et cela vaut bien cet euro supplémentaire... Ne serait-ce que pour ne pas avoir à pénétrer dans une banque, qui, elle, dans les mêmes locaux relookés en gris anthracite, me taxera du même euro supplémentaire, mais pour alimenter cette bulle financière qui est en train d'asphyxier lentement mais sûrement cette part de rêve qu'on appelle la littérature, l'art, le cinéma, la musique ; et dont la respiration a besoin de cet espace intime, la librairie, où les difficultés de la journée s'estompent, se dissolvent, pour laisser place au bruissement des mots ou de cette musique en filigrane, qui, lentement, doucement, dans l'atmosphère silencieuse et calfeutrée des rayons, nous font franchir l'interface de ce bien étonnant pays qu'est l'imaginaire.

Amitiés.

Pat.

En réponse à un message antérieur du 4 oct. 13 11:50:17 GMT+02:00
Adanson dit:
Excellent commentaire Patrick.
Donner 1 euro de plus pour sentir l'odeur des livres, fouiner et découvrir, ça ne se remplace pas.
En Poitou comme en Bretagne mais surement aussi au pays Basque, en Alsace, ou dans le limousin, quand une librairie ou un petit commerce ferme, c'est une banque qui prend la place et cela est bien triste..
Amitiés.

Publié le 4 oct. 13 11:51:29 GMT+02:00
Ou un restaurant chinois...salutation Marco.

En réponse à un message antérieur du 4 oct. 13 12:04:30 GMT+02:00
Dernière modification par l'auteur le 4 oct. 13 13:27:02 GMT+02:00
Si les sites internet ( il y en a plusieurs ) fournissent ce genre de prestations ( des livres introuvables ailleurs ) , c'est grâce à des particuliers ou bien grâce à de petits libraires qui ne peuvent pas offrir aux clients les frais de port ( signalons-le au passage ) ....

La maltraitance matérielle et morale des salariés concerne aussi les sites internet .
Une petite recherche sur internet avec des mots clefs imaginatifs combleront , les esprits curieux , d'informations troublantes sur les conditions de travail quasi violentes offertes par certains géants des marchands du net ..

Ps : 1- Evitons d'être débiles on gagnera en crédibilité ...
PS : 2- Bonjour aux gentils animateurs du club de vacances qui sont méga-choux et qui se reconnaitront , j'en suis certain ...

En réponse à un message antérieur du 4 oct. 13 12:07:59 GMT+02:00
[Supprimé par l'auteur le 6 oct. 13 23:05:03 GMT+02:00]

Publié le 4 oct. 13 12:13:55 GMT+02:00
Dernière modification par l'auteur le 4 oct. 13 12:27:56 GMT+02:00
PS: je n'ai pas dit que tu faisais parti de la France "d'en haut", j'ai dit que moi, je faisais parti de la France "d'en bas" et effectivement, j'avais omis de citer les boucheries hallal ou les grecs...

En réponse à un message antérieur du 4 oct. 13 12:18:56 GMT+02:00
[Supprimé par l'auteur le 6 oct. 13 23:04:57 GMT+02:00]

En réponse à un message antérieur du 4 oct. 13 12:38:50 GMT+02:00
Adanson dit:
Pour parler de Mc Do, Quick et compagnie, ils en ont remplacé un paquet de petit commerce.

Publié le 4 oct. 13 13:07:15 GMT+02:00
Dernière modification par l'auteur le 4 oct. 13 13:12:02 GMT+02:00
Alatriste dit:
Bonjour à tous et merci de votre éloquence quant à ce débat qui n'a pas fini de faire couler l'encre et vibrer les touches de votre clavier je crois.
Du fin fond de la petite ville de province où j'habite je témoigne de la disparition des petites librairies de proximité. Lorsque je m'y suis installé il y a 7 ans maintenant, elles étaient au nombre de 2 dans la rue principale avec un service aux particuliers souvent lent, inefficace, un accueil désagréable et une façon de répondre aux gens en quête d'une référence imprécise quelque peu austère, comme si le néophyte peu habitué à ce genre d'endroits commettait un crime de "lèse-majesté" en réclamant un ouvrage sans en connaître l'édition. Pour l'avoir expérimenté avec mon garçon collégien à l'époque, un délai d'un mois était nécessaire pour obtenir un livre de poche comme "les femmes savantes" étudié dans le cadre de son cours de français.Inimaginable au XXI ème siècle où le courrier n'est plus acheminé par diligence. Résultat, la ville compte à ce jour une librairie de moins, mais un restaurant kebab de plus. Celle qui subsiste n'a d'ailleurs pas su s'adapter à la nouvelle situation et semble se préparer au même destin que la précédente. Tant pis pour elle.
Face à une réalité indéniable, il ne nous reste plus que la solution de prendre la voiture et parcourir 30 kms aller pour trouver une librairie décente et fournie, ou passer une commande en quelques clicks sur un site marchand leader de la vente en ligne et avoir la sécurité d'y trouver des prix avantageux, un service rapide et une livraison à domicile. En terme de qualité dans la prestation commerciale, l'équation est vite résolue. Mon choix est fait.
Bonne journée à tous et profitez de ce week-end automnal qui se profile.

Publié le 4 oct. 13 13:15:08 GMT+02:00
[Supprimé par l'auteur le 6 oct. 13 23:04:52 GMT+02:00]

En réponse à un message antérieur du 4 oct. 13 13:32:06 GMT+02:00
Adanson dit:
Au Leclercq près de chez moi, il y a dans la galerie une boutique Lecteur Blu-Ray, Télévision, portable etc...
Pour avoir des renseignements sur les produits, il faut vraiment insister et leur tirer les vers du nez.
A chaque fois que je demande quelque chose j'ai l'impression de les agresser.
Il est vrai que je n'y vais plus car avoir des vendeurs aussi mal disposés en face de soi, c'est plus que pénible.
Donc, je n'ai que deux solutions: 1) aller dans une grande ville ou 2) commander sur le net.
Certains petits commerçant donne vraiment un bâton pour se faire battre.

En réponse à un message antérieur du 4 oct. 13 13:44:44 GMT+02:00
Dernière modification par l'auteur le 4 oct. 13 13:46:38 GMT+02:00
A Poitier ville aux magnifiques églises romanes , tout est fermé le soir très tôt ...
Même le week-end , sauf vers la gare où il y a 2 grecs dont-un qui fait un couscous familial occasionnellement très réussi ...

Malgré tout il faut absolument se rendre à Poitier en réel , pour toutes ses églises et ce , malgré les frais de ports qui sont exorbitants , surtout si on si on les compare à ceux d'autres villes proches de Poitier et également desservis par la poste !

En réponse à un message antérieur du 4 oct. 13 13:49:38 GMT+02:00
[Supprimé par l'auteur le 6 oct. 13 23:04:46 GMT+02:00]

En réponse à un message antérieur du 4 oct. 13 13:54:26 GMT+02:00
[Supprimé par l'auteur le 6 oct. 13 23:04:41 GMT+02:00]

Publié le 4 oct. 13 15:02:45 GMT+02:00
Je constate que tu ne connais pas trop le nord et les ch'tis, car c'est une légende ma chère...aussi bien sur la route que dans les commerces, c'est pareil qu'ailleurs !

En réponse à un message antérieur du 4 oct. 13 15:20:01 GMT+02:00
[Supprimé par l'auteur le 6 oct. 13 23:04:36 GMT+02:00]
‹ Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 Suivant ›
[Ajouter un commentaire]
Ajouter votre propre message à la discussion
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Aller s'identifier
 


 

Cette discussion

Participants:  26
Nombre de messages :  289
Message initial : 3 oct. 13
Dernier message :  21 janv. 14

Nouveau ! Soyez notifié par e-mail lorsque de nouveaux messages sont publiés.
Suivi en cours par 8 clients

Rechercher parmi les discussions des clients