undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici nav_WSHT16 Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux
Discussions entre clients > Forum de discussion top reviewers

Annonce

Le Tableau d'Honneur


Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 426-450 sur 604 de cette discussion.
En réponse à un message antérieur du 31 août 13 15:10:48 GMT+02:00
[Supprimé par l'auteur le 7 oct. 13 01:05:59 GMT+02:00]

Publié le 5 sept. 13 00:07:15 GMT+02:00
Dernière modification par l'auteur le 5 sept. 13 00:07:50 GMT+02:00
Probablement l'éternel masculin, chère Lynette .....
Bisous à toi aussi ma Lynette

Gégé.

En réponse à un message antérieur du 5 sept. 13 14:18:57 GMT+02:00
[Supprimé par l'auteur le 7 oct. 13 01:06:06 GMT+02:00]

En réponse à un message antérieur du 5 sept. 13 19:53:59 GMT+02:00
[Supprimé par Amazon le 25 déc. 13 09:44:13 GMT+01:00]

Publié le 6 sept. 13 14:11:15 GMT+02:00
Dernière modification par l'auteur le 6 sept. 13 14:12:09 GMT+02:00
Salut Sylvie The Big Mouth liseuse de noble Aura :-))

Le mystère que tu soulèves, et que personne n'est parvenu jusqu'ici à résoudre, est peut-être à chercher du côté de J-C VanDamme, qui nous fournit quelques clés utiles à la compréhension du subtil mécanisme arithmétique sans doute à l'oeuvre dans l'algorithme pilotant le classement amazonautique :

« 13 pour moi ça représente... 13. 1 + 3 + 4.... Tu peux le diviser... Euh tu peux pas le diviser, tu peux le multiplier... Euh oui tu peux le diviser, bien sûr. Tu peux le diviser par 6,5, c'est correct ? C'est un chiffre. Le chiffre 7 est un chiffre très... Je sais pas pas... Quand j'y pense le 7... Les 7 étages, les 7 level, les 7 nains... Il y avait 7 nains dans Blanche-neige ? Et 1 + 1 égale 1... dans notre monde à 1 + 1 = 2, 2 + 2= 4 comme ça devient selfish, on prend du pognon et on partage pas... Mais si 1 + 1 = 1 ou 1 + 1 = 11, là c'est beau. »

Pat.

En réponse à un message antérieur du 6 sept. 13 15:54:56 GMT+02:00
Dernière modification par l'auteur le 7 sept. 13 17:41:40 GMT+02:00
M. F. Phan dit:
BON .... Allez 10, 9, 8, 7, 6, 5, 4, 3, ....

-Celà me fait penser , à certains sportifs , d'un talent certes évident mais aussi , tout à fait relatif et qui ne rêvent que de médailles d'ors , et jettent à la poubelle leur médailles d'argents ou leur médaille de bronze .

-Toujours plus ???
- ce qui m'étonne c'est surtout et aussi ,qu'il faut bien qu'il y ai un premier , un deuxième et un troisième , et que le système algorythmique est plus intélligent qu'il n'en n' a l'air !!!!!!

Mince alors , prenez le système pour ce qu'il est , ni plus ni moins parfait , que quoique ce soit d'autre !!!

Les systèmes sont une chose et sont souvent très largement imparfaits , ... Et alors ... !
un peu de COOL fera du bien à tous

... AIR ...

Eh bien voilà , question :
De quelle façon , est t'il plus intelligemment conçu qu'il n'y parait ?? ...

Réponse : Et bien , si une personne ne poste pas de commentaires comme un ou une forcenée , pendant 3 semaines , cette personne ne va pas se trouver rétrogradée à la 700000 millième place pour autant .

-une fois que vous avez acquis un certain nombre de votes utiles et que votre balance demeure raisonnablement stable ... , vous pouvez allez vous promener (sans soucis svp) , vivre heureux , faire vos courses , et tout de même rester positionné à une certaine place du classement ,

je parle là pour les plus acharnés du compte et du décompte des points , car sur le fond ,

je vais vous l'expliquer d'une façon plus simple :

faites du sport pendant 10 ans , ou des activités quelles qu'elles soient , pendant un temps significatif ... et de façon significative

Votre corps qui n'est pas débile !!! loin de là vous le rappelera quand vous reprendrez l'exercice après même quelques années ...
les efforts consentis , ... ce que l'on appelle du fond !!!

celà me rappelle un de ces gar un jour qui vint me voir un soir alors que j'étais fatigué , il était énorme et faisait ce qu'on appelle de la gonflette , des biceps énormes etc ...

Il me demanda si je voulais faire un bras de fer avec lui ,
je déclinai très gentillement son offre que je trouvais ridicule tout en sachant que j'avais bien plus de fond physique , que lui .
Après 21 heure , le soir après une longue journée de travail , ... sa proposition était ridicule .

je déclinai son offre la plus ridicule qui soit .

Ses illusions se dissipèrent très vite .
1 an a peine après , il ne restait plus grand chose de sa musculature ,
impressionnante .

et maintenant , c'est vraiment , ... bon ...
Car , il n'avait pas de "FOND" ....

LA RESSOURCE REELLE qui est en chacun de nous dépasse !!!
le cadre des instants !!!,... instants , dont je dirai qu'ils sont consensuellement compris par une majorité de gens .

certains misent sur les ressources pures nés de longues heures de leu vie consacrées !!!
Et d'autres croient que l'instantaneitée de leur jugement prime sur tout ... ???? !!!! ????
Funeste compréhenssion .
le commentateur 1, 2 , ou 3 , peut se promener , vivre sa vie , et poster un com de temps à autre , ... il ne sera pas renvoyé à la millième place en 2 jours .

Mon Grand père que j'adorai !!!! a été plusieurs années chauffeur livreur et plus tard représentant , il a fait plusieurs métiers , les années ou il passa à charger et décharger des caisses et colis très lourdlui ont offert une constitution physique , de même que les quinze années de vélo ! Sport qu'il pratiqua avec amour dans sa jeunesse , ... Voilà

commentateur 3 , 2, ou 1 , Tout est Cool !

Pensez toujours à celà ! mon grand père avait une force physique peu commune , battie sur une réalité ,... la gonflette , pendant 1 an ,
... celà ne dure que le temps d'un frémissement .

faite un "entrainement" ou une "pratique" ! ce peut être "La cuisine , ou la gastronomie" , pratiquer régulièrement , sur une période de temps que je laisse à votre libre appréciation ! ... et avec une force évidente !!! ... et les résultats seront !!! si la chance !!! est aussi avec vous , Là ...

Si de plus , vous avez la pertinence ,
ET Mais surtout et AUSSI !!! : Si vous désirez ou acceptez de correspondre aux attentes hypothétiques de certains , ou bien , si par essence naturelle !!! et sans calcul aucun , mais par un hasard évident , vos points de vues correspondent généralement aux points de vues d'un très très grand nombre de visiteurs , et donc que vous atteignez des niveaux très élevés de consensualité au sein de la majorité des populations , (tant celle des consommateurs que celle des commentateurs ), et ce , sans équivoque possible , alors les possibilités du top 3 vous sont ouvertes :)))))))))

Et pensez que Sylvester a commencé le sport très jeune puisque sa maman avait une salle de Gymnastique ,
A 67 ans , il fait le "Dragon Fly" en latéral !!!! sur les deux cotés ( surtout n'essayez pas !!!! sans être AVERTI !!!).

...... c'est le résultat de quelque chose de significatif , dans le domaine qu'il a choisi de parcourir evidemment :))))

Stalone est non seulement brillant , très intélligent , sa force de travail est étonnante , sa volonté est évidente , et , ET bien , il a aussi eu de la CHANCE et des opportunités ,... cela étant dit , ce n'est pas du vent , croyez le bien ...

Ne jalousez pas les 3 premiers , jamais . c'est inutile , et la tristesse et la deception attend ceux qui désirent , coute que coute , grimper au classement ,

pourquoi critiquer inutilement les 3 premiers

COOOOOLLLLLLL

Publié le 6 sept. 13 23:57:27 GMT+02:00
Chères et chers amis, quand nous boufferons les pissenlits par la racine, nous nous foutrons pas mal des trois premiers (des trois derniers aussi du reste).

En réponse à un message antérieur du 7 sept. 13 11:16:43 GMT+02:00
Mon cher Gérard,
Oui, tu as raison. Et ce qui dans tous les cas de figures fait l’affaire de pissenlits prospères qui disposent d’un généreux casse-croûte sans date de péremption.
Pat.

En réponse à un message antérieur du 7 sept. 13 14:06:06 GMT+02:00
M. F. Phan dit:
Mon cher Gérard ,
Bravo pour cette touche , cohérente et pleine de sourires :)))

En réponse à un message antérieur du 7 oct. 13 20:51:16 GMT+02:00
[Supprimé par Amazon le 7 janv. 14 06:57:58 GMT+01:00]

En réponse à un message antérieur du 4 nov. 13 15:40:36 GMT+01:00
Lysistrata ,
je ne prendrai pas une pose de lionne sur une râpe à fromage .
Aristophanne .
I de Castille .

En réponse à un message antérieur du 18 nov. 13 17:21:49 GMT+01:00
Bonjour,

J'ai publié un livre sur Amazon "Les charlottes en ville", et je souhaite remercier tous les commentateurs qui prennent le temps de déposer leur avis.
Par rapport aux ventes, le nombre de commentaires est faible, pourtant, ceux-ci nous font très plaisir ou nous interpellent sur les défauts de nos productions. Merci donc, c'est grâce à vous que nous continuons d'écrire !

En réponse à un message antérieur du 20 nov. 13 22:48:17 GMT+01:00
************

Quelques fautes, certainement de frappe ou d'aveugle.

" unjuste ", lire « injuste »
" Ca " , sera mieux comme « Ça » avec une cédille ou alors vous pouvez écrire : « Cela permet ».
" de VNUs monstrueuses " lire « devenues » — accord en genre et en nombre, " campagnes " étant de genre féminin pluriel.

bien amicalement,

PAM

************

En réponse à un message antérieur du 20 nov. 13 22:50:28 GMT+01:00
************

<humour> : peut-être que Elvis PRESLEY est au capital de AMAZON, aux cotés de Jeff BEZOS ?

PAM

************

En réponse à un message antérieur du 21 nov. 13 09:07:36 GMT+01:00
Dernière modification par l'auteur le 21 nov. 13 09:10:53 GMT+01:00
monbrevet dit:
Cher Monsieur AUZAT-MAGNE,

Effectivement, je bas ma coulpe pour le "unjuste", mais un esprit brillant comme le vôtre a tout compris. Chapeau bas.

J'avoue faire régulièrement des fautes de frappe voire d'aveugle et je l'assume comme le font certainement d'autres contributeurs.

Cela dit, quand on critique les autres, il faut essayer d'être irréprochable. Et c'est bien là où le bât blesse.

Par exemple, l'usage, que vous pourrez critiquer mais qui est ce qu'il est, veut que l'on n'écrive pas "est au capital de AMAZON" mais "est au capital d'AMAZON" comme on dit "est au capital d'EDF" et pas "est au capital de EDF".
C'est d'ailleurs cet usage que suit Amazon. Un exemple parmi tant d'autres : dans les rubriques la page d'aide "de AMAZON", on trouve : "Aide Cloud Drive d'Amazon".

L'usage veut aussi que l'on n'écrive pas AMAZON tout en majuscules mais juste Amazon. C'est le cas sur le site, sur (et de) Google (pardon GOOGLE), sur (et de) Wikipédia (pardon...) etc.

Par ailleurs, il faut savoir de quoi on parle : ""de VNUs monstrueuses" lire « devenues »".
Manifestement, vous ne savez pas ce qu'est un VNU ce qui est problématique mais explique votre difficulté à apporter une contribution constructive sur le sujet "Annonce Le Tableau d'Honneur".
Un esprit chagrin pourrait avoir l'impression que vous avez plutôt envie de vous faire mousser en frappant à l'aveugle, ce que je ne crois pas une seconde.

De même, il eut été plus élégant de ne pas mélanger les " et les « » dans une même phrase.

On n'écrit pas "aux cotés de Jeff BEZOS" mais "aux côtés de Jeff BEZOS", avec un accent circonflexe. Vous voyez comme la critique est facile même avec les plus grands.

Manquant de temps et d'envie pour répondre à des messages agressifs, qui n'ont pour objectif que de critiquer sans rien apporter à la discussion, je clique sur "ignorer ce client". "Ça" ne vous étonnera sans doute pas et vous dérangera encore moins.

Je vous fais grâce des remarques, de la même veine que les vôtres, que pourrait appeler votre chronique. Pourtant il y a de quoi faire aussi je vous suggère quand même de corriger toutes les "fôtes" qu'elle contient.

Veuillez agréer, Cher Monsieur AUZAT-MAGNE, l'expression de ma considération.

P.-S. Il y a certainement dans ma réponse des fautes gravissimes. Vous pouvez vous délecter à les mettre en exergue : je m'en tape aveuglément.

Publié le 21 nov. 13 17:09:05 GMT+01:00
**********

Cher MACHIN,

Je m'en fiche car j'adore mettre des MAJUSCULES aux noms propres. Et si je pouvais écrire les fontes en 24 ou 32, je le ferais pour pouvoir lire correctement.

Si il y avait la possibilité d'enrichir le texte (gras, souligné, italique), je pourrais me passer de mettre des majuscules.

Et je me contre fiche de l'usage et de la bienséance. Je connais bien l'utilisation de l'élision.

L’élision est "recommandée" devant les titres d’ouvrages, de films, de pièces et devant les noms d’entreprises.

Mais personnellement et volontairement, je ne le fais pas, ni devant mon propre nom AUZAT-MAGNE, ni devant AMAZON ;
et cela m'enchante.

Par contre, l'accent circonflexe est une erreur due à la vitesse de frappe et n'ayant pas relu cette prose sans réelle importance
je ne me sens pas marri pour autant par cette affaire.

Bravo, alors un ou une VNU signifie ??? Problématique en quoi ? Un rapport avec les Nations Unies ?

J'aime bien les acronymes quand j'en connais le sens.

Nous vivons dans une société d'acronymes et de néologismes anglo-saxons, et c'est chiant.

J'aime aussi bien utiliser les guillemets anglo-saxon ( " ) ; et les guillemets français de l'imprimeur GUILLAUME ( « » ), et je ne connais pas de règle typographique qui m'empêche de les utiliser dans la même phrase. J'aurais pu aussi utiliser les guillemets allemands pour m'amuser ou d'autres guillemets simples.
Certains typographes admettent plusieurs guillemets différents dans une même phrase.
Les guillemets français devraient être utiliser dans un texte français, et les guillemets anglais peuvent être utilisés dans un second niveau.

Nous pouvons disserter sur la ponctuation dans un texte français ou dans des textes étrangers.

Vous pourriez ainsi nous étaler votre science.


PAM

**********

Publié le 10 déc. 13 11:03:28 GMT+01:00
Bonjour,
L'intérêt des commentaires me semble, à priori, reposer sur l'aide apportée au futur lecteur, ou spectateur, d'une œuvre littéraire, vidéo ou cinématographique, proposée par AMAZON. Le ressenti reste acceptable, contrairement à l'exposé des états d'âme dont d'aucun n'a que faire, hormis dans le cas d'une rubrique d'assistance humanitaire, respectable en soi, mais située en dehors de l'objet de la chronique. Les commentaires sont, en premier lieu, une aide à la réflexion de celui ou de celle qui se prépare à acquérir l'œuvre. A cette fin, le commentateur se doit de mettre en relief l'objet final du document commenté, tel qu'il l'a perçu et ressenti. L'enrichissement mutuel vient de la diversité des profils des commentateurs, et de la clé de décryptage, née de ces profils et des personnalités découlant de la disparité des éducations et des cultures, appliquée à la perception et à l'analyse des contenus. Je suis personnellement réceptif aux différences d'approches qui, loin d'obombrer le sujet, me permettent de l'aborder sous des angles variés par lesquels il acquiert un relief que je n'aurais pas perçu sans cela. Peut-être serait-il objectif, sinon judicieux, de faire de cette base l'échelle d'évaluation des commentaires en vue de l'attribution d'une note, voire d'une reconnaissance honorifique.

Par l'ensemble de ses particularismes, le groupe AMAZON contribue à la promotion d'un environnement qui, bien que commercial, se veut aussi convivial et générateurs d'échanges entre les clients, engendrant à terme une synergie que, personnellement, j'apprécie. A ce titre, les commentaires me permettent de juger de ma position et de ma mise en phase avec la société qui constitue mon biotope. C'est un privilège auquel je suis sensible et pour lequel je remercie tous ceux qui contribuent à enrichir l'échange...

Publié le 27 déc. 13 19:29:57 GMT+01:00
J'aimerais savoir, pour donner du sens à ce genre de classement, sur quelles bases il est possible (ou souhaitable) de distinguer ce qui est pris en compte dans une évaluation : le classement du produit (étoiles), les arguments critiques soulevés (pour ou contre), le souci de l'objectivité, la précision et le soin de la rédaction du commentaire, le nombre de votes "utiles", la fréquence des commentaires produits, que sais-je encore ?
Il me semble qu'une réflexion large devrait d'abord avoir lieu sur ce sujet. Sinon, qu'attendre d'un palmarès où tous les critères fonctionnent sans être hiérarchisés ? Très cordialement à tous.
J de THIER

En réponse à un message antérieur du 27 déc. 13 22:01:08 GMT+01:00
A quoi bon une "réflexion large" puisqu'il n'en sortira rien? C'est comme le gouvernement de la Corée du Nord: vous en pensez ce que vous voulez, vous ne faites pas les règles.

En réponse à un message antérieur du 28 déc. 13 10:50:37 GMT+01:00
Bonjour Fnitter,
Je suis assez d'accord avec vous. un livre "guide" n'est pas un thriller ni un livre pour enfants.
Je pesais, même que c'est ce qui se passait.

En réponse à un message antérieur du 19 févr. 14 05:46:26 GMT+01:00
ventdusud dit:
Je me permets de repondre. Je ne fais pas de commentaires pour recevoir des felicitations ou des approbations, mais pour eviter a mes contemporains de depenser leur argent en vain. Nous en avons si peu et la culture personnelle etant a mes yeux une valeur irremplacable, je fais part de mon avis. Si cela peut aider, tant mieux. Je ne crois pas que sur les milliers de personne qui vont lire un commentaire, il se trouve beaucoup de lecteurs courtois et aimables . Nos commentaires ne sont que des vignettes utilitaires pour Amazon. Amazon devrait indiscutablement recompenser ceux des commentaires qui leur ont fait reussir des ventes peut etre en donnant des points de bonus pour les achats suivants.

Publié le 22 févr. 14 00:09:10 GMT+01:00
Dernière modification par l'auteur le 22 févr. 14 00:09:59 GMT+01:00
Je remarque que lorsque les gens ne sont pas capables de débattre de choses sérieuses, ils de chamaillent pour des enfantillages. Nous oscillons donc entre la Corée du Nord évoquée par Juliette (mais vous savez, chère amie, c'est vrai d'une majorité de pays ...) et la cour de récréation de Mat Sup (maternelle supérieure).

Je suis assez d'accord avec les points de vue émis par Ventdusud et René LA PLANETA, encore que je leur trouve un parfum d'angélisme vis-à-vis d'Amazon. Mais dans le fond qu'importe? Utilisons l'outil de manière courtoise et efficiente en échangeant des avis motivés et non point des noms d'oiseaux ou de lépidoptères. Comme disait Alfred de Musset sur un tout autre sujet que je ne peut nommer par égard pour les jeunes filles qui liraient ce texte: " Qu'importe le parfum pourvu qu'on ait l'ivresse".

En réponse à un message antérieur du 22 févr. 14 12:03:06 GMT+01:00
Bonjour,
Votre nom s'étant trouvé associé au mien dans la réponse d'un commentateur, vous me voyez très heureux de noter la convergence de notre approche. La rubrique des commentaires ouverte aux lecteurs des Éditions Amazon ne devrait pas, il me semble, être un lieu d'épanchement de critiques stériles, mais un espace d'amitié et d'échanges pour un enrichissement mutuel.

Tout auteur d'une œuvre, que celle-ci soit scripturale, cinématographique ou d'autre nature, fait penser au marin qui, perdu dans l'immensité de l'océan, éprouverait le besoin de briser sa solitude par la recherche d'une communication. Prolongeant cette image, il expose le condensé de ses émotions intérieures en jetant, à l'image d'une bouteille à la mer, son œuvre au hasard des courants et des vents, qui décideront de sa terre d'échouage, voire de son absence de destinée. - Le profil des découvreurs sera déterminant dans la réponse à l'attente de l'expéditeur : tel jettera le message sans même en prendre connaissance, tel autre le parcourra d'un œil distrait, tandis qu'un troisième, touché par la nature de sa teneur, décidera de partir à la recherche de l'auteur, ou prendra simplement la peine de le conserver précieusement. Selon que nous sommes auteur ou lecteur, nous nous incarnons dans l'un ou l'autre rôle.

La rédaction de nos commentaires se trouve conditionnée par notre caractère, notre culture, notre sensibilité, et notre humeur du moment. Ainsi, nous pouvons fort bien nous enthousiasmer pour un ouvrage lu dans une période donnée, et le trouver mièvre et insipide lors d'une relecture ultérieure. Ce qui devrait nous inciter à relativiser nos sentiments. Nous pouvons ou « ne pas aimer » un ouvrage ; l'important n'est pas de dire « J'aime » ou « Je n'aime pas », mais, si nous voulons faire œuvre utile, d'exprimer les raisons de notre adhésion ou de notre rejet, laissant à celui qui nous lit, le soin de se déterminer en toute liberté. Il ne nous appartient pas de nous ériger en juges du document commenté car, qui dit jugement dit règles. Or, les règles imposent le recours à un système de références qui peut différer considérablement selon l'héritage psychosociologique de chacun.

L'art est à l'image des plaisirs de la table pour lesquels chacun a ses goûts. Il en est qui aiment le salé, d'autre le poivré, l'aigre, le suave, le corsé... Notre erreur consiste à confronter les choses au lieu de les apprécier pour ce qu'elles sont. Si je dis : « Pierre est plus grand que Paul », cela ne me renseigne pas sur la taille de Pierre car, si Paul est très petit Pierre pourra ne pas être grand. Par contre, dire plus simplement : « Pierre est grand », me fera, par réflexe, le positionner au dessus de la ligne moyenne de mon référentiel usuel en me renseignant sur sa stature véritable. Souvenons-nous de Boileau et de son : « Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement, et les mots pour le dire... »

J'en resterai là pour cette fois, laissant à d'autres le soin de poursuivre.

En réponse à un message antérieur du 22 févr. 14 12:11:33 GMT+01:00
Le loup dit:
Bonjour ventdusud, bonjour à tous, quelle belle idée si Amazon qui augmente ses ventes (et ses bénéfices) grâce à tous ceux qui commentent les remerciait en "bonus" ou autres "récompenses"
Une question à soumettre au service clients!
Bien sur cela resterait lettre morte, mais pourquoi ne pas leur envoyer des mails dans ce sens?

En réponse à un message antérieur du 22 févr. 14 12:15:04 GMT+01:00
(Ce message est passé par erreur à M. BEGNI, mais c'est à vous qu'il était adressé)

Bonjour,
Votre nom s'étant trouvé associé au mien dans la réponse d'un commentateur, vous me voyez très heureux de noter la convergence de notre approche. La rubrique des commentaires ouverte aux lecteurs des Éditions Amazon ne devrait pas, il me semble, être un lieu d'épanchement de critiques stériles, mais un espace d'amitié et d'échanges pour un enrichissement mutuel.

Tout auteur d'une œuvre, que celle-ci soit scripturale, cinématographique ou d'autre nature, fait penser au marin qui, perdu dans l'immensité de l'océan, éprouverait le besoin de briser sa solitude par la recherche d'une communication. Prolongeant cette image, il expose le condensé de ses émotions intérieures en jetant, à l'image d'une bouteille à la mer, son œuvre au hasard des courants et des vents, qui décideront de sa terre d'échouage, voire de son absence de destinée. - Le profil des découvreurs sera déterminant dans la réponse à l'attente de l'expéditeur : tel jettera le message sans même en prendre connaissance, tel autre le parcourra d'un œil distrait, tandis qu'un troisième, touché par la nature de sa teneur, décidera de partir à la recherche de l'auteur, ou prendra simplement la peine de le conserver précieusement. Selon que nous serons auteur ou lecteur, nous nous incarnons dans l'un ou l'autre rôle.

La rédaction de nos commentaires se trouve conditionnée par notre caractère, notre culture, notre sensibilité, et notre humeur du moment. Ainsi, nous pouvons fort bien nous enthousiasmer pour un ouvrage lu dans une période donnée, et le trouver mièvre et insipide lors d'une relecture ultérieure. Ce qui devrait nous inciter à relativiser nos sentiments. Nous pouvons: « aimer » ou « ne pas aimer » un ouvrage ; l'important n'est pas de dire : «J'aime » ou « Je n'aime pas », mais, si nous voulons faire œuvre utile, d'exprimer les raisons de notre adhésion ou de notre rejet, laissant à celui qui nous lit, le soin de se déterminer en toute liberté. Il ne nous appartient pas de nous ériger en juges du document commenté car, qui dit jugement dit règles. Or, les règles imposent le recours à un système de références qui peut différer considérablement selon l'héritage psychosociologique de chacun.

L'art est à l'image des plaisirs de la table pour lesquels chacun a ses goûts. Il en est qui aiment le salé, d'autre le poivré, l'aigre, le suave, le corsé... Notre erreur consiste à confronter les choses au lieu de les apprécier pour ce qu'elles sont. Si je dis : « Pierre est plus grand que Paul », cela ne me renseigne pas sur la taille de Pierre car, si Paul est très petit Pierre pourra ne pas être grand. Par contre, dire plus simplement : « Pierre est grand », me fera, par réflexe, le positionner au dessus de la ligne moyenne de mon référentiel usuel en me renseignant sur sa stature véritable. Souvenons-nous de Boileau et de son : « Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement, et les mots pour le dire... »

J'en resterai là pour cette fois, laissant à d'autres le soin de poursuivre.
[Ajouter un commentaire]
Ajouter votre propre message à la discussion
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Aller s'identifier
 


Discussions récentes sur Forum de discussion top reviewers (238 discussions)

 

Cette discussion

Participants:  99
Nombre de messages :  604
Message initial : 9 déc. 11
Dernier message :  il y a 6 jours

Nouveau ! Soyez notifié par e-mail lorsque de nouveaux messages sont publiés.
Suivi en cours par 39 clients

Rechercher parmi les discussions des clients