Discussions entre clients > Forum de discussion top reviewers

Et si nous nous présentions ?


Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-25 sur 113 de cette discussion.
Message initial: 10 janv. 14 02:15:57 GMT+01:00
Dernière modification par l'auteur le 10 janv. 14 02:23:22 GMT+01:00
Carmen dit:
Dans ce territoire virtuel, nous existons et nous avançons dissimulés.
Avec des pseudonymes.
Avec des masques.
- ou bien des visages stéréotypés, vides,
- ou bien des images irréelles - métaphoriques, symboliques, allégoriques, mais toujours irréelles, inhumaines donc.
Sauf les exceptions (qui confirment la règle) établies par quelques-uns qui osent - ou désirent (?) - dire leur vrai nom et/ou montrer leur vrai visage, dire leur âge, évoquer leur vie professionnelle et familiale, se livrer un peu (si même très peu par élémentaire pudeur) sur leur parcours existentiel, nous formons ici une immense communauté humaine aliénée par toutes les contingences, difficultés, craintes, méfiances, déceptions et frustrations nées de l'incommunicabilité entre ces "singes supérieurs" que nous sommes tous, mais aussi comblée par les bienfaits issus de notre "communicabilité", celle dont nous avons absolument besoin pour ne pas "mourir debout".
C'est pourquoi je vous pose cette question :
"Et si nous nous présentions ?"
Dans le respect absolu du droit au secret et du droit à l'intimité de chacun, évidemment.
Juste pour mieux nous comprendre, civilement et gentiment, dans ce qui nous relie et non dans ce qui nous sépare.
Amitiés.
Carmen
PS : naturellement, je me présenterai si ce billet n'attire pas sur moi une "volée de bois vert"… pour l'instant, je lance une bouteille à la mer, c'est tout.

Publié le 10 janv. 14 08:26:08 GMT+01:00
KOMIKMAN dit:
J'ai bien aimé votre message. Pour ma part je me suis déjà présenté et je suis tel que la photo de mon profil est posté. Libre à chacun de se montrer à visage découvert ou sous un pseudo. Je réponds à votre commentaire juste avant de partir au travail. Sincérité et honnêteté vous caractérise dans le message que vous adressez. J'espère que l'on vous répondra. Il arrive que les bouteilles soient récupérées par des étrangers ou des étrangères. Bonne continuation Carmen !

En réponse à un message antérieur du 10 janv. 14 09:00:18 GMT+01:00
NIKOMOI dit:
Bonjour Carmen,

Belle idée que la votre, que de jeter cette bouteille à la mer.
Ce sera interéssant de voir comment réagiront les personnes...
Pour ma part, il y a déja quelques temps, j'avais pensé "lancer" une sorte "d'open rendez-vous" à Paris, afin de pouvoir se rencontrer, ainsi que ceux qui sont partout en France.
C'est un pari audacieux que le votre, bravo !
Bonne journée Carmen, et amitiés.
Salutations à Jean-Pierre.
Nicolas

Publié le 10 janv. 14 10:44:36 GMT+01:00
Dernière modification par l'auteur le 10 janv. 14 13:46:15 GMT+01:00
Deneric dit:
Merci Chère Carmen,
Pour cette "bouteille à la mer".... on verra bien si cela change qqch?
Mon mail est actif/visible et j'ai déjà rencontré des gens très bien grâce à cela donc c'est aussi
par-là que les rencontres peuvent se faire et progresser ou bien? S'arrêter..?...malheureusement
On ne sait jamais pourquoi?
S'il reste fermé à ce niveau pourquoi l'inconnu irait-il plus loin?
Les Voies de l'inconnu(e) sont impénétrables, à croire que le virtuel rend--'supérieur' ou---'divin'?
Un questionnement qui perdure sur tous les forum en plus ou moins visible /actif..
Néanmoins je cherche autant que chacun l'humanisme et la beauté/bonté
qui combat en chacun de nous.
Mon humble commentaire que je suis prêt à retirer si requis.
Bien Cordialement,
Éric

En réponse à un message antérieur du 10 janv. 14 14:56:12 GMT+01:00
Bonjour à tous, oui une bouteille à la mer...
Avant ma page d'accueil contenait mon nom, mon adresse mail et bien plus...
Malheureusement je me suis rendu compte que si la majorité des Amazonautes sont des personnes de qualité certains peuvent faire un mauvais usage de ces données personnelles... Donc oui un partage, des rencontres oui et j'ai eu le plaisir d'accueillir des clients du site que j'espère revoir...

En réponse à un message antérieur du 10 janv. 14 16:24:00 GMT+01:00
Dernière modification par l'auteur le 11 janv. 14 11:12:44 GMT+01:00
Bonjour Carmen,

Initiative magnifique.

D'autant que, dans notre vie quotidienne, la relation que nous avons à l'autre passe habituellement par la totalité des sens, alors qu'ici nous n'avons qu'une tonalité de mots lus, et qui, en fonction de leur musicalité et des thèmes véhiculés, sont les seuls éléments qui nous amènent à élaborer, et la plupart du temps à notre insu, les contours d’une personnalité, en fonction de ce qui nous a interpellés, captivés, intéressés, émus, touchés, irrités, ou laissés indifférents.

Et en l’absence de contact réel avec la personne, le feeling aux mots reste, il faut bien le dire, la seule et bien redoutable grille de lecture dont nous disposons pour décrypter la pensée de l’autre, et de voir émerger dans notre imaginaire une individualité bâtie, il faut bien d’admettre, uniquement à partir de là, à partir de ce que la personne à bien voulu dévoiler, communiquer, donner.

La photo, voire le patronyme, permettent bien sûr de préciser la personnalité qui n'en demeure pas moins virtuelle, sachant que la communication réelle passe obligatoirement par la façon dont la personne physique occupe en face de soi l'espace, par sa gestuelle et ses expressions, qui, on le sait, modulent, amplifient, accompagnent de manière indissoluble les pensées et les émotions, bref les intentions profondes que véhiculent les mots.

Eléments quotidiens visuels concrets qui manquent cruellement sur un média tel que celui-ci, où, au final, les mots, privés de ce cadre essentiel, portent à eux seuls la lourde charge de la communication.

Mais reconnaissons-le, cela donne, par le biais d’un texte, cette saveur si singulière aux propos qui, très vraisemblablement, n’existeraient pas dans le réel sous cette forme, souvent généreuse dans l’expression ; de temps à autre impétueuse ; plus rarement violente.

Et l’inconvénient que représente de prime abord l’absence de contact réel, se voit largement compensé par le fait que tout un chacun, déconnecté des garde-fous modulateurs d’une relation concrète – directe -, se trouve isolé, et libre de réfléchir, voire d’oser aussi plus qu’il ne le ferait habituellement, en puisant dans ce qui lui paraît être le plus représentatif, emblématique, de sa personne, pour le transmettre au travers du contenu, la saveur de ses textes, ses choix, ses critiques, ses conseils aussi, ses avis, ses connaissances, son humour, sa poésie, sa sensibilité, son affection, ses vannes ; parfois son amitié ; de temps à autre son inimitié.

Maintenant pour ce qui concerne la belle initiative de Niko, soit d’une rencontre non virtuelle sous la forme d’un « open rendez-vous » à Paris, pour ceux qui le souhaiteraient, c’est bien sûr intéressant.

Mais déjà en mars 2012, un certain Ouhman sur le Forum en avait fait la proposition, sur le thème d’aller boire un coup ou aller voir un film, toujours à Paris…

Cette proposition sympathique était restée sans réponse…

Donc… ?

Pat.

En réponse à un message antérieur du 10 janv. 14 17:48:53 GMT+01:00
[Supprimé par l'auteur le 13 mai 14 09:46:26 GMT+02:00]

Publié le 10 janv. 14 20:10:36 GMT+01:00
Dernière modification par l'auteur le 12 janv. 14 12:41:55 GMT+01:00
Carmen dit:
Un cordial salut et un grand merci à vous tous, pour vos réponses positives et riches à cette question que j'ai eu envie de placer ici, issue d'une réflexion que ma fréquentation de ce lieu, depuis à peine deux ans, a forgée.
Pour donner un peu plus de substance concrète à ma question, deux remarques.
L'âge (ou la tranche d'âge) explique les goûts, inclinations, préférences, mais aussi sinon surtout le regard sur les choses de la vie, la représentation du monde et la manière d'être au monde de chacun : le savoir dans ces "conversations" virtuelles est un facteur de compréhension de l'autre et donc de tolérance.
La profession dit beaucoup, sans intrusion dans le très privé, sur ce que chacun excelle à faire pour gagner son pain mais supporte aussi, les voeux adressés par Hervé sur une autre page aux employés d'Amazon et les remarques qui les ont suivis le rappellent opportunément, aucune profession ou presque n'est exempte d'ingratitude : le savoir dans ces "conversations" virtuelles est un facteur de compréhension de l'autre et donc de tolérance, cela peut aussi enrichir notablement les échanges.
J'espère que celle-ci va se poursuivre, ma bouteille à la mer n'a pas échoué au fin fond de l'océan, j'en suis heureuse, mais elle n'a pas achevé sa course...
Amitiés.
Carmen

Publié le 11 janv. 14 13:10:50 GMT+01:00
Dernière modification par l'auteur le 11 janv. 14 13:12:10 GMT+01:00
Parisse dit:
Bonjour à tous et à Carmen en particulier,
Au vue du nombre de commentateurs présent sur la liste cette idée bien que belle est utopique, irréaliste, et très fleur bleu. En outre lorsqu'on prend la peine d'aller lire les commentaires des différents intervenants on est vraiment surpris de voir l’étéroclisme des informations et commentaires sur des appareillages aussi différents les uns des autres, touchant des domaines très diverses et sans liaisons entre eux. Ce qui est évident avec l'offre Amazon qui touche un peu à tout. Je vois mal quel intérêt représenterait une présentation entre des individus avec des motivations d'achats aussi diversifiés. Si on réunissait les commentaires par thème tel que livre, dvd, musique, etc, la je comprend mieux mais pour l'instant à part donner naissance à un club de rencontre, ça ne servira à rien.

Publié le 11 janv. 14 14:31:53 GMT+01:00
[Supprimé par l'auteur le 20 janv. 14 09:02:32 GMT+01:00]

En réponse à un message antérieur du 13 janv. 14 14:04:00 GMT+01:00
Lespape dit:
Bonjour Carmen, bonjour à tous,

Si votre idée-proposition est séduisante, je vais vous dire pourquoi je n'y souscris pas. D'abord, je pense justement que l'anonymat (cordial, hein, pas celui qui consiste à s'expérimenter à du machiavélisme de seconde zone) permet de s'affanchir de nos représentations de l'autre, bien souvent faussées par nos propres préjugés (et nous en avons tous...).

Alors, seuls peuvent transparaître un style, une sensibilité particulière, un goût facile à repérer en fonction des objets commentés. Ces éléments relativisent l'anonymat. Le pseudo, comme vous dites, peut être parlant.

L'anonymat ne devrait-il pas permettre justement d'échanger, libéré des contraintes des réseaux sociaux ("oui, mais si je dis cela, je vais vexer untel", et si je ne dis pas que "j'aime", alors tel autre va penser que "je n'aime pas") ?

Votre intention est belle, Carmen, mais je considère pour ma part que la révélation de l'identité réelle des individus transformerait davantage un lieu d'échange sur des produits (ce mot néfaste peut être remplacé par "oeuvre" selon le cas) en réseau social lambda. Et je crois qu'il y en a suffisamment par ailleurs. Et puis après tout, Mamazone sait déjà tout de nous ;)

Avec mes hommages respectueux.

Publié le 13 janv. 14 21:03:17 GMT+01:00
Carmen dit:
Bonsoir, chacune et chacun d'entre vous,
La démocratie a parlé et c'est fort bien ainsi.
Merci à vous tous, très sincèrement, pour vos contributions généreuses à ce sujet de conversation que, le moteur étant en l'occurrence plus fort que le frein, j'ai osé soumettre à qui voudrait bien s'en emparer.
Le bilan "avantages/inconvénients" que vous faites de mon "idée-proposition" invite ma bouteille à la mer à regagner sagement le sable et à y demeurer, enfouie entre deux rochers, témoin inoffensif de mon "idée-rêve" émergée d'une méditation sur ce qui pourrait apporter un surcroît de tolérance mutuelle en un tel lieu, et vos réactions accueillantes me disent que vous m'avez comprise, là est assurément l'essentiel.
Quant à vos objections ou réserves, elles sont toutes pertinentes, sur quelque registre et de quelque manière qu'elles soient exprimées.
Mais au moins l'adepte du "verre à moitié plein" de préférence au "verre à moitié vide" que je suis, résolument sinon farouchement, peut-elle se réjouir que la conversation ait eu lieu.
En toute franchise et en toute courtoisie.
Idéaliste je suis et assume de l'être.
Utopiste, je ne crois pas, mais l'utopie n'est-elle pas l'idéalisme des Autres ?!
Je vous souhaite le meilleur, ici et ailleurs.
Amitiés.
Carmen
:-)))

Publié le 13 janv. 14 21:56:59 GMT+01:00
[Supprimé par l'auteur le 24 janv. 14 10:49:15 GMT+01:00]

En réponse à un message antérieur du 13 janv. 14 22:18:25 GMT+01:00
[Supprimé par l'auteur le 20 janv. 14 09:36:04 GMT+01:00]

Publié le 13 janv. 14 22:47:11 GMT+01:00
[Supprimé par l'auteur le 24 janv. 14 10:49:30 GMT+01:00]

Publié le 13 janv. 14 22:47:32 GMT+01:00
Dernière modification par l'auteur le 14 janv. 14 03:13:06 GMT+01:00
Carmen dit:
Chère Amatsu,
Tout d'abord, merci pour ta manière amicale de t'adresser à moi, j'y suis sensible.
Ensuite, merci pour ce désappointement que tu exprimes, j'y suis également sensible car il est des plus chaleureux.
Enfin (mais ce n'est pas une "fin"…), ne te méprends pas s'il te plaît sur ma "conclusion" qui n'est ni défaitiste ni pessimiste, non.
Mais à quoi rimerait de ma part le fait de "me présenter" alors que tout un chacun m'explique, avec des arguments très sensés, que ce n'est pas opportun, en sorte que la réciproque ne saurait être vraie, à part quelques bribes qui, en réalité, ne disent rien ou presque ?
J'ai lu toutes les réponses, avec la plus grande attention, j'y ai réfléchi, et je me suis "gentiment giflée"… non point par culpabilité mais parce que le rêve ne fait pas le poids face aux arguments pragmatiques et moi, je suis une impénitente rêveuse, hors la sphère pragmatique que je fréquente assidûment quand je n'ai pas le choix de faire autrement.
:-)
Mon respect d'autrui et ma pudeur sont plus forts que mon "idée-rêve" dans le cas particulier, c'est le sens de ma "conclusion".
Restent la riche substance humaine de ce que tu me dis et cet authentique accueil que tes propos traduisent, qui me parlent beaucoup.
Alors, n'ayant fermé aucune porte mais ayant seulement voulu prendre acte de prises de paroles méritant la considération, je n'ai pas dit mon dernier mot, grâce à toi, merci, chère Amatsu.
Amitiés.
Carmen
:-)))
PS : pour sourire, ton "doive" est parfaitement correct grammaticalement !!!

En réponse à un message antérieur du 13 janv. 14 22:55:46 GMT+01:00
[Supprimé par l'auteur le 20 janv. 14 09:03:03 GMT+01:00]

Publié le 14 janv. 14 00:09:34 GMT+01:00
Dernière modification par l'auteur le 14 janv. 14 03:53:04 GMT+01:00
Carmen dit:
Chère Amatsu,
Ce que tu écris me dicte de "brûler mes vaisseaux" et, au vrai, je t'en suis très reconnaissante car, tu as absolument raison, je puis, par souci de cohérence avec cette initiative… "utopique", "irréaliste", "fleur bleue", etc., que j'assume cependant parce qu'elle procède d'une autre motivation, certes irrationnelle mais réfléchie, "me présenter".
Alors assume, Carmen !
Merci de m'inviter-inciter à briser mon autocensure.
L'année de ma naissance est celle de la mort de Staline, personne n'est parfait !
Ma profession : avocat.
Je rêvais d'être chef d'orchestre ou grammairienne mais la "Vie" en a décidé autrement.
Ma première formation fut celle d'une littéraire classique, on appelait alors cela "faire ses humanités".
Il m'en reste un goût exacerbé et intransigeant pour la langue française, personne n'est parfait, donc…
La musique en particulier et les arts en général, c'est autre chose : la part du rêve et de l'idéal ressentis et vécus, à fleur de peau et de c½ur, je ne pourrais pas rester debout sans leur constante présence.
À propos de cette profession que je n'avais pas imaginé d'exercer mais que la "Vie" m'a imposée, ces mots de Boris Cyrulnik, une référence pour moi : "les deux choix les plus névrotiques que l'on fait dans la vie sont ceux de la profession et du (des) conjoint(s)"…
La profession d'avocat, d'un point de vue névrotique et au sens analytique, expose qui l'exerce à cette dualité existentielle du rapport à la "loi" (le père) et à la "justice" (la mère) : faites vos jeux !!!
:-)
Il reste que c'est une belle profession, rude et ingrate, ô combien, méconnue et méjugée, certes, mais belle, pourvu que l'on soit animé par la flamme de la défense et la conscience que, dans notre société très malade, l'avocat conserve un rôle social qui n'est pas complètement nul : celui du dernier recours contre l'arbitraire (mille et un exemples pour le démontrer), et celui de la liberté de la parole individuelle, libre si même réglementée, contre la force d'inertie et d'opacité du conformisme et du conservatisme ambiants.
Dans ma vie privée, j'ai un adorable grand fils et un délicieux compagnon, tout va bien donc, je ne cherche rien d'autre ici que des partages de qualité avec des frères et s½urs humains…
Merci encore, chère Amatsu.
Amitiés à toi et à toute personne qui, ici, honore cette conversation confiante et amicale de sa présence et/ou de sa participation.
Carmen
:-)

Publié le 14 janv. 14 00:45:17 GMT+01:00
Dernière modification par l'auteur le 14 janv. 14 03:39:42 GMT+01:00
Carmen dit:
POST-SCRIPTUM...
Par souci de clarté, j'ajoute à mon précédent message que c'est précisément ma profession qui m'interdit d'apparaître ici sous ma véritable identité.
Non pas par désir de dissimulation, certes non.
Mais par respect de la discrétion due à tous ces interlocuteurs professionnels - clients, adversaires, confrères, juges, qui pourraient bien être de fidèles visiteurs amazoniens..., forcément ! au regard de la loi des probabilités... -.
Si je n'étais pas tenue par cette obligation de réserve et de confidentialité (manquerait plus qu'un juge agacé par l'un de mes commentaires sur une oeuvre "X" ou "Y" me sabre dans une affaire "Z" !!!), je ne verrais aucun inconvénient à mentionner mon identité, au contraire.
Voici ce que je voulais préciser, par souci de clarté.
Amitiés.
Carmen
:-)

En réponse à un message antérieur du 14 janv. 14 10:36:08 GMT+01:00
Lespape dit:
Allez, quoi ! Carmen, vous m'avez convaincu, et si vous me le permettez, vous avez le même âge que ma maman, je peux donc difficilement lutter.

Quant à moi, je suis né juste à temps pour voir Jacques Brel, mais pas assez tôt pour me souvenir de lui, vivant.

Je partage votre passion pour le droit, plus largement la justice, mais aussi l'écriture, et vous êtes assurément l'une des plus belles plumes en ces contrées.

Finalement, au gré des marées, on ne peut préjuger du parcours d'une bouteille à la mer. Je n'en dirai pas plus, même si vous devez à n'en point douter être redoutable à la barre ;)

Sincèrement.

En réponse à un message antérieur du 14 janv. 14 11:53:30 GMT+01:00
Carmen dit:
Merci, Lespape, pour cette superbe reddition ! :-)))
Merci, sérieusement, pour votre bel accueil.
Sincèrement à vous.
Carmen

En réponse à un message antérieur du 14 janv. 14 20:39:52 GMT+01:00
[Supprimé par l'auteur le 20 janv. 14 09:03:59 GMT+01:00]

Publié le 14 janv. 14 21:30:18 GMT+01:00
Carmen dit:
Merci, chère Amatsu, pour tes "applaudissements" !
:-)
Maintenant que le bal des présentations est ouvert, chacun peut venir faire un tour de danse s'il le souhaite, quand il le souhaite et comme il le souhaite, moderato cantabile...
Toi aussi peut-être ?!
Avec ma vive amitié pareillement.
Carmen

En réponse à un message antérieur du 14 janv. 14 23:17:27 GMT+01:00
Lespape dit:
Aucune barrière, Amatsu Otome, entre gens de bonne composition, et je confirme qu'on peut être un vieux c.. dans bien des domaines, sans en avoir l'âge. Dans le domaine du jeu vidéo, c'est très vite plié : 10 années en valent 100 pour la littérature !

En revanche, avec tout le respect que je dois à la camarade de footing d'un célèbre pharaon, et mis à part que vous aimez brouiller les pistes, je vous retourne le compliment : ce n'est pas du jeu ! Car on n'en sait pas plus sur vous.

Bonne soirée.

En réponse à un message antérieur du 15 janv. 14 17:59:05 GMT+01:00
[Supprimé par l'auteur le 20 janv. 14 09:03:38 GMT+01:00]
‹ Précédent 1 2 3 4 5 Suivant ›
[Ajouter un commentaire]
Ajouter votre propre message à la discussion
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Aller s'identifier
 


Discussions récentes sur Forum de discussion top reviewers (164 discussions)

Discussion Réponses Message le plus récent
Annonce
Le Tableau d'Honneur
474 il y a 6 jours
Annonce
Meilleurs commentateurs client Amazon
1157 24 juin 14
... à la Mémoire De Claudio Abbado 6 il y a 2 jours
Oh eh du cimetière.... 18 il y a 2 jours
Batman la série des années 60 ! 14 il y a 5 jours
johnny winter n'est plu 3 il y a 6 jours
Elephant Films : un éditeur pas comme les autres ! 2 il y a 8 jours
j'en ai assez que l'on me prenne pour celle que je ne suis pas. 81 il y a 8 jours
Qui suis-je ? 4 il y a 8 jours
The Lacroix 30 il y a 8 jours
Les facheuses ridicules 6 il y a 9 jours
Retenue de frais de retour/produit vendu par Amazon 25 il y a 9 jours
 

Cette discussion

Participants:  15
Nombre de messages :  113
Message initial : 10 janv. 14
Dernier message :  27 janv. 14

Nouveau ! Soyez notifié par e-mail lorsque de nouveaux messages sont publiés.
Suivi en cours par 8 clients

Rechercher parmi les discussions des clients