Un garçon parfait et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Un garçon parfait a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: En Stock.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Un garçon parfait Broché – 2 avril 2008


Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 18,30
EUR 9,77 EUR 1,22

Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing

EUR 18,30 Livraison à EUR 0,01. Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement). Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Biographie de l'auteur

Alain Claude Sulzer est né en 1953 et vit à Bâle. Il a publié plusieurs romans. Un garçon parfait est le premier à paraître en français.


Détails sur le produit

  • Broché: 235 pages
  • Editeur : Editions Jacqueline Chambon (2 avril 2008)
  • Collection : Editions Jacqueline Chambon
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2742774009
  • ISBN-13: 978-2742774005
  • Dimensions du produit: 19,5 x 1,6 x 12,5 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.4 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (8 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 322.442 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.4 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par Yuki TOP 100 COMMENTATEURSVOIX VINE le 14 septembre 2009
Format: Broché Achat vérifié
À cet instant important du récit, Ernest a 20 ans, il travaille dans un palace suisse, pour ce garçon tout s'écoule tranquillement depuis qu'il s'est enfui à 16 ans de chez lui... sa vie est réglée comme une horloge (suisse)!
Jusqu'à ce jour de 1935 où il tombe amoureux du beau Jacob, un garçon de 19 ans, et nouvel employé de l'hôtel, qu'Ernest va former.

Ernest et Jacob se tendent la main, Jacob semble n'être venu que pour Ernest ! Dans cette poignée de main, qui symbolise et fixe l'amour du premier instant. Ernest est pris d'un sentiment d'abandon total pour son monde, ce monde organisé autour de sa petite personne, qu'il a créé pour son propre confort... va s'effriter rapidement pour laisser place à un amour passionnel et sans borne avec Jacob !

Alors qu'ils vivent un amour intense dans la même chambre du Palace où il travaille. Jacob, insouciant et avide d'argent, va petit à petit se laisser séduire par des hommes riches, jusqu'au jour où il se prostituera pour l'homme célèbre qui mettra fin à l'amour des deux jeunes amoureux.
Ernest, en souffrira durant 30 ans, durant toutes ces années il ne cessera d'aimer Jacob, avec le regret de ne pas lui avoir pardonné et de l'avoir laissé partir...

A. C. Sulzer manipule les mots et le temps avec délicatesse et dureté (une main de fer dans un gant de velours), sans jamais se perdre au fil de cette histoire cruelle et douloureuse.
Ce beau roman est émouvant, par moment même poignant, rempli de souffrance qu'on ne voudrait pas vivre un seul instant, heureusement qu'il y a eu cet amour, aussi court qu'il fût !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
9 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile  Par Philippe H. le 9 décembre 2008
Format: Broché Achat vérifié
Il y a d'abord le style, à la fois classique et, par moments, fulgurant, épousant un récit tout en nuances, d'une beauté "parfaite", à la fois tragique et emprunt de mélancolie. On songe au Thomas Mann de "Mort à Venise", comme aux "Vestiges du jour", le superbe roman d'Ishiguro. On pourrait peut-être reprocher au roman la banalité de son sujet, la passion déçue d'un jeune homme pour un autre, relatée au passé, si l'écriture d'A. C. Sulzer ne venait justement trancender la banalité du sujet pour mettre à vif la blessure et donner ainsi lieu à un véritable petit chef d'oeuvre de sensibilité. Chapeau !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Cat's Leziz TOP 1000 COMMENTATEURSVOIX VINE le 12 juin 2011
Format: Broché Achat vérifié
Alain-Claude Sulzer, a le grand mérite , d'une écriture stylée, de nous raconter une histoire simple, que l'on ne veut plus quitter.

Car l'histoire de la vie heureuse d'Ernest, mais quelque peu monotone, comme l'est souvent la vie, nous permet, à un moment de la sienne, alors qu'il reçoit une lettre de son premier et unique amour, d'apprécier tout ce que cette vie n'a rien eu de limpidité, ni de monotonie.

Jacob, ce garçon qui fut aimé par Ernest, et par d'autres, au seuil de sa vie, n'a pu s'empêcher de retrouver, par le biais de l'écriture, celui qui, certainement fut le seul amour de sa vie, alors qu'il a mené celle-ci, comme il l'a désiré, sans prendre garde à ceux, qu'il laissait sur son passage.
Et comme nous le démontre si bien A-C Sulzer, que les amours soient masculines ou féminines, comme dans "Leçons particulières", un autre de ses romans, à la même thématique, chacun prend quelque chose de la vie de l'autre, et continue son chemin.
Ernest arrivera à tourner la page, non sans avoir longtemps souffert d'avoir à abandonner son rêve, prendre conscience de ne jamais revoir, ce garçon parfait.

Et si ce roman parle d'une époque passée, nul doute, que ce qu'il décrit si bien, nous concerne toujours autant. Cette histoire, ce garçon parfait, qui ne l'était qu'à travers la vision de ceux qui l'aimaient, reste dans l'esprit, longtemps après avoir refermé le livre...

Ce roman doux amer a de quoi vous surprendre !!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par BerGer TOP 1000 COMMENTATEURS le 28 janvier 2009
Format: Broché
Ernest est l'employé modèle d'un palace suisse d'altitude, îlot de calme et de luxe face à un lac alpin. La transparence de sa vie n'est qu'une apparence. Avec une maîtrise parfaite de ses effets stylistiques et romanesques, une remarquable économie de moyens, Alain Claude Sulzer parcourt près de soixante ans d'histoire d'un monde dont les convulsions ont, depuis ce point de vue helvétique "neutre", une dimension différente et singulière. En dehors des amours d'Ernest et Jacob, décrits avec simplicité et crudité, apparaît un troisième personnage, Julius Klinger, écrivain allemand en exil vers les Etats Unis : il y a du Thomas Mann dans cet homme à qui Sulzer offre une vraie relation sentimentale et sexuelle avec le beau Jacob, en s'inspirant de celles que l'auteur de "Mort à Venise" n'a pu réaliser malgré toutes les attentes qu'il a confiées à son journal intime, publié après sa disparition.
Justement distingué par le prix Médicis étranger 2008, ce roman est un vrai moment de plaisir littéraire et de réflexion, une construction narrative originale avec une étonnante tension dramatique.
Le moyen de s'introduire dans l'intimité de personnages célèbres et anonymes, de confronter leurs vécus dans un cadre géographique et sociologique singulier au travers d'un contexte historique connu auquel l'auteur donne un relief étonnant.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?