La gauche et la préférence immigrée et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
La gauche et la pré... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par chapitre_libraire
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Spécialiste du livre. Service professionnel. Expédition en 24 heures des Pays de la Loire (France) en colis suivi. Confirmation de l'expédition par mail. Suivi de commande en ligne. 200 000 clients satisfaits.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

La gauche et la préférence immigrée Broché – 22 septembre 2011


Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 16,30
EUR 16,30 EUR 11,41

livres de l'été livres de l'été


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

La gauche et la préférence immigrée + Le Changement de peuple
Prix pour les deux : EUR 32,90

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Biographie de l'auteur

Hervé Algalarrondo est rédacteur adjoint au Nouvel Observateur. Il a déjà écrit Sécurité : La Gauche contre le peuple (Robert Laffont, 2002), et L archer du pont de l Alma (Grasset, 2008). Il habite à Charenton-le-Pont.



Détails sur le produit

  • Broché: 156 pages
  • Editeur : PLON (22 septembre 2011)
  • Collection : Tribune libre
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2259215998
  • ISBN-13: 978-2259215992
  • Dimensions du produit: 20,2 x 1,8 x 13,3 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (12 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 188.750 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

3.8 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

96 internautes sur 101 ont trouvé ce commentaire utile  Par Raimond MARLE le 3 octobre 2011
Format: Broché
Voilà un brûlot que nous fournit Hervé Algalarrondo, « La gauche et la préférence immigrée » et contre lequel la nomenklatura intellectuelle qui détient un quasi monopole dans les médias, hésite à cette date entre le lynchage et le mépris d'un silence total, ce qui évite les vagues du débat.
Reprenant des thèses développées notamment par Emmanuel Todd (Après la démocratie) et Christophe Guilluy (Fractures françaises), il montre comment la Gauche, aujourd'hui représentative des préoccupations des classes moyennes aisées, les bobos, a délégitimé les revendications des classes populaires d'origine française ou anciennement immigrée, les a reléguées médiatiquement dans le no-man's land du non-être, politiquement dans le vote frontiste et géographiquement dans les zones péri-urbaines et rurales, passant de la prolophilie à la prolophobie, substituant une xénophilie à son ancien ouvriérisme. Emblématique est l'affection irrationnelle et immodérée d'un Badiou envers les immigrés, qui, au comble, tient même plus encore de « xénolâtrie »!
Parmi les caractéristiques du comportement collectif des classes moyennes aisées, il en est une que les marxistes ont depuis longtemps pointée, le fait que ces classes sociales sont « assises entre deux chaises », attachées à leur bien-être matériel tout en tenant à se conserver une bonne conscience, affichant un vernis idéologique de générosité et profitant des injustices.
Lire la suite ›
19 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
16 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile  Par Emerek TOP 500 COMMENTATEURS le 14 janvier 2012
Format: Broché
Déjà, le titre peut surprendre par sa provocation : « La gauche et la préférence immigrée ». La thèse, elle-même, est aux antipodes du « politiquement correct » dominant. Par « préférence immigrée », il ne faut pas comprendre, évidemment, que la gauche, en cas de victoire, accorderait des avantages sociaux aux immigrés qui feraient défaut, en revanche, aux nationaux. En fait, la préférence immigrée définit une attitude qui tend à faire de l'immigré la figure privilégiée des luttes politiques. Algalarrondo s'attache notamment au « Malien qui fait la plonge dans un restaurant chinois » qui est devenu chez bon nombre de gens de gauche, à la suite du philosophe Alain Badiou, l'archétype du travailleur surexploité et remplace ainsi le traditionnel OS du travail à la chaîne en usine.
Le livre est bien sûr un pamphlet, sans doute vite écrit. Une analyse rigoureuse de l'ensemble de la production rhétorique de la gauche ne permettrait probablement pas d'étayer une conclusion aussi tranchée qu'il y a effectivement une préférence de la gauche pour les immigrés, même si certaines prises de position de gauchistes, de Verts, ou de bobos en sont des illustrations répétées. La gauche, dans sa majorité, est plutôt embarrassée face à la question de l'immigration.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
28 internautes sur 31 ont trouvé ce commentaire utile  Par JM91 le 24 décembre 2011
Format: Broché Achat vérifié
Il est intéressant de voir que la gauche commence à faire son mea culpa sur l'immigration incontrôlée, le rédacteur de ce livre étant le parfait exemple du bobo repenti puisque rédacteur au nouvel Obs. Il nous montre pour ceux qui n'en seraient pas encore convaincu que la gauche favorise l'immigration dans le seul but d'être majoritaire dans les scrutins locaux et dans le cynisme le plus total concernant l'avenir de notre pays. A lire !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par CC le 27 novembre 2013
Format: Broché Achat vérifié
Assez du "politiquement correct", il faut aujourd'hui en France poser les vraies questions, même si elles sont gênantes.
Ceci ne préjuge en rien des réponses à apporter qui doivent bien évidemment respecter notre pacte républicain.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par Martin TOP 500 COMMENTATEURS le 7 février 2015
Format: Format Kindle
Il est de ces livres qui vous éclairent sur notre société et notre conception des choses. Celui de M. Algalarrondo en fait partie.

Pour un grand nombre de français, les liens ouvriers-socialisme-gauche tiennent toujours dans leur esprit. L'auteur nous montre que ces liaisons n'existent plus depuis 50 ans.

L'ouvrage commence avec la rupture : Mai 68. L'événement qui a rompu l'amour de la gauche pour les ouvriers.

L'auteur au fil des chapitres fait de nombreuses réflexions toutes pertinentes sur les conséquences de ce changement d’électorat.

Ce livre n'est pas contre les immigrés bien au contraire ! M. Algalarrondo montre qu'au final les français de souche ET les français d'origine immigrée subissent avec la même intensité les mauvaises décisions prises par nos élites.
Il essaye de mettre en avant une immigration contrôlée ne voulant ni la régularisation de TOUS les sans-papiers ni la régularisation d'aucun d'entre eux.

Ce livre est une critique de cette gauche bobo, cette élite qui vit loin des zones qu'elle détruit à petits feux. Pour répondre une très bonne phrase de l'auteur : "Les conseilleurs ne sont pas les payeurs".
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?