Profil de Pulp > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Pulp
Classement des meilleurs critiques: 283
Votes utiles : 1791

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Pulp "vieux motard que jamais" (métropole)
(TOP 500 COMMENTATEURS)   

Afficher :  
Page : 1-10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21-25
pixel
(500) jours ensemble [Édition Limitée]
(500) jours ensemble [Édition Limitée]
DVD ~ Joseph Gordon-Levitt

16 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une tragi-comédie romantique fraiche, subtile et inventive, 21 avril 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : (500) jours ensemble [Édition Limitée] (DVD)
C'est l'histoire d'une rencontre, puis d'une liaison qui ne veut pas dire son nom mais qui va durer - comme l'indique le titre du film - 500 jours.

`Charme' est le mot-clé de ce long-métrage :

- Premièrement le scénario, qui prend le pari de raconter l'histoire dans le désordre ; on passe ainsi du 318ème jour au 23ème, puis au 177ème et ainsi de suite, sans jamais être déboussolé ; avec, cerise sur le gâteau, une fin inattendue.

- Deuxièmement la réalisation, visuellement originale (séquence nostalgique en super 8, acteurs qui s'adressent à la caméra, extraits de films, split screen...)

- Troisièmement l'interprétation, à commencer par Joseph GORDON-LEVITT (vu dans Inception) car la narration se fait du point de vue masculin. L'acteur s'en sort très bien sachant qu'il chante, danse (non ce n'est pas une comédie musicale !) et interprète aussi quelques scènes dramatiques.
Son pendant féminin est joué par l'irrésistible Zooey DESCHANEL qui contribue également à la singularité du film avec son look sixties et son point de vue décalé (elle ne croit pas à l'Amour).

- Pour finir, `500 jours ensemble' bénéficie d'une BO aux titres judicieusement choisis (The Smiths, Feist, Simon & Garfunkel...) qui invite à l'optimisme.

Emotions garanties avec ce bijou du cinéma indépendant américain.


Collapse Into Now
Collapse Into Now
Prix : EUR 6,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Retour au premier plan, 1 avril 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Collapse Into Now (CD)
Fan de la première heure, cela faisait près de 20 ans que je n'avais pas acheté un album de R.E.M. - le dernier en date étant `Automatic for the people'. C'est le single `Überlin' entendu sur une radio `commerciale' qui a attiré mon attention; les autres titres étant à la hauteur de cette chanson, je me réjouis du retour au premier plan du groupe d'Athens (Géorgie).
`Collapse Into Now' c'est 12 titres (assez courts - la plupart faisant moins de 4'): 6 ballades (sublimes), 5 morceaux rock (presque hard) et une chanson un peu bizarre concoctée avec Patti SMITH.
Pour les habitués, cet opus est un grand cru, pour les autres c'est l'occasion de découvrir une discographie qui a commencé en 1982.


United States of Tara: First Season [Import USA Zone 1]
United States of Tara: First Season [Import USA Zone 1]
Proposé par musique-pour-vous
Prix : EUR 21,36

5.0 étoiles sur 5 Alice, T, Buck et les autres, 1 avril 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : United States of Tara: First Season [Import USA Zone 1] (DVD)
`United States of Tara' est la nouvelle série déjantée de la chaîne américaine SHOWTIME, déjà diffuseur de l'excellente 'Weeds'. La différence, c'est qu'au lieu de dealer de l'herbe, l'héroïne souffre d'un trouble dissociatif de l'identité (TDI), à savoir que plusieurs personnalités l'habitent et se révèlent de façon impromptue. Tara, qui est mariée et mère de deux enfants, se transforme ainsi en adolescente difficile, en ménagère des années 50 ou encore en vétéran du Vietnam alcoolique selon les circonstances. Elle a même un alter ego `animal'. Ces personnalités sont récurrentes et provoquent des situations pour le moins incongrues. Autant dire que la crédibilité de UST repose beaucoup sur la performance de l'actrice Toni COLLETTE, justement récompensée d'un Emmy Award et d'un Golden Globe pour ce(s) rôle(s).
Humour, impertinence et dérision sont au programme de cette série créée par Diablo CODY (scénariste oscarisée de 'Juno') et produite par Steven SPIELBERG.


Angles
Angles
Prix : EUR 6,99

4 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Inégal, 25 mars 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Angles (CD)
A l'image de la pochette de leur 4ème opus, les STROKES se sont `pop'ularisé pour passer du rock au pop-rock. Le problème c'est que seule la moitié des titres d''Angles' sont bons.

Dans le détail, voici mes notes :

1.`Machu Picchu' 8/10. Ce premier titre pop-rock est réussi ; il donne la tonalité de l'album.
2.`Under cover of darkness' 10/10. Le premier single et sans doute le meilleur morceau du disque, conforme à ce que les STROKES ont toujours su faire.
3.`Two kinds of happiness' 6/10. Les couplets sont bons mais pas le refrain...
4.`You're so right' 6/10. Original, ambiance particulière, moyen +.
5.`Taken for a fool' 9/10. Excellent morceau, rythmé et sans synthé.
6.`Games' 7/10. Très pop, on a l'impression d'entendre un tube des années 80 mais c'est bien.
7.`Call me back' 6/10. Une seule guitare pour accompagner Julian CASABLANCAS ; pas mal.
8.`Gratisfaction' 6/10. Guitares devant, ce morceau mérite la moyenne.
9.`Metabolism' 5/10. Le maillon faible de l'album ; dispensable.
10.`Life is simple in the moonlight' 7/10. Encore un titre pop, plutôt cool.

Le bilan est mitigé, 'Angles' a les défauts de ses qualités : il est à la fois varié et hétérogène. Seuls cinq morceaux valent vraiment le coût, mais pour les STROKES, j'achète !


Ma part du gâteau
Ma part du gâteau
DVD ~ Karin Viard
Proposé par Megamoviestore-France
Prix : EUR 6,49

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Tout est bien qui finit mal, 18 mars 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ma part du gâteau (DVD)
En effet, j'ai passé un bon moment de comédie durant 1h30 mais la fin, dramatique, est ratée. A croire que Cédric KLAPISCH ne voulait pas de happy end ou qu'il ne savait comment conclure son histoire.
En revanche, le réalisateur confirme son talent dans la direction des acteurs : ceux-ci sont une fois de plus excellents (j'avais déjà fait la remarque pour Paris).
Les circonstances vont réunir France (Karin VIARD), ouvrière fraichement licenciée et mère de trois enfants à Dunkerque, et Stéphane (Gilles LELLOUCHE) trader sans scrupule à la City de Londres. Ces deux personnages que tout oppose vont apprendre à se connaître et évoluer, leurs différences donnant lieu à des situations et des dialogues assez drôles.
`Ma part du gâteau' est une comédie sociale qui aurait pu être excellente avec un dénouement plus positif.


L'Enfer de Henri Georges Clouzot (César 2010 du Meilleur Film Documentaire)
L'Enfer de Henri Georges Clouzot (César 2010 du Meilleur Film Documentaire)
DVD ~ Romy Schneider

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Fascinant, 17 mars 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Enfer de Henri Georges Clouzot (César 2010 du Meilleur Film Documentaire) (DVD)
Ce documentaire revient sur le tournage cauchemardesque d'un film maudit et inachevé : `L'enfer', de CLOUZOT. Les auteurs ont exhumé treize heures de rushes tournés par le maître en 1964. On y découvre une Romy SCHNEIDER divinement belle, qui joue, à 26 ans, l'épouse de Serge REGGIANI tandis que des images psychédéliques illustrent la jalousie maladive et obsessionnelle de ce dernier.
Serge BROMBERG et Ruxandra MEDREA adoptent trois modes de narration pour relater cette aventure : une sélection des rushes, des interviews de membres de l'équipe du tournage et des scènes réinterprétées par Jacques GAMBLIN et Bérénice BEJO. Ils restituent ainsi l'esprit du film qu'Henri Georges CLOUSOT, metteur-en-scène perfectionniste et exigeant, a tenté de réaliser à l'époque. On voit en particulier son travail expérimental sur le son , les images et les couleurs, illustrant la folie du personnage de REGGIANI ; on admire aussi la docilité de Romy SCHNEIDER face au cinéaste qui multiplie les prises en rajoutant des scènes non écrites dans le scénario ; et surtout on constate le naufrage d'un projet à l'ambition démesurée. En effet, c'est la mégalomanie et l'excès de liberté (les producteurs américains ont accordé au réalisateur un budget illimité) qui ont perdu ce créateur génial.
Il aurait été dommage de ne pas voir ces sublimes images, magnifiées par la beauté et la sensualité de l'actrice autrichienne.


Les visages
Les visages
par Jesse Kellerman
Edition : Poche
Prix : EUR 7,90

6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Cold Case, 17 mars 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les visages (Poche)
'La plus grande oeuvre d'art jamais créée dort dans les cartons d'un appartement miteux. Ethan MULLER, un galériste new-yorkais, décide aussitôt d'exposer ces étranges tableaux, qui mêlent à un décor torturé d'innocents portraits d'enfants. Le succès est immédiat, le monde crie au génie. Mais un policier à la retraite croit reconnaître certains visages: ceux d'enfants victimes de meurtres irrésolus...'
`Les visages' est un roman policier doublé d'une chronique familiale, les deux se rejoignant pour apporter la lumière sur une intrigue finalement assez complexe. L' histoire est très bien construite, composée d'éléments qui s'imbriquent comme dans un puzzle.
La trame de ce livre met du temps à se décanter mais l'intérêt est soutenu. On a de l'empathie pour le narrateur (s'exprimant à la première personne) qui fait beaucoup d'introspection.
Avec ce premier roman - brillamment écrit - j'ai découvert un auteur, Jesse KELLERMAN, que je relirais volontiers.


Black Swan  (Oscar® 2011 de la Meilleure Actrice)
Black Swan (Oscar® 2011 de la Meilleure Actrice)
DVD ~ Natalie Portman
Proposé par CKDO77
Prix : EUR 6,99

4.0 étoiles sur 5 Pressions destructrices, 15 mars 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Black Swan (Oscar® 2011 de la Meilleure Actrice) (DVD)
ATTENTION SPOILERS
`Black Swan' raconte la préparation d'un ballet (`Le lac des cygnes') via l'entrainement de Nina / Natalie PORTMAN qui a réussi à décrocher le rôle principal, mais qui se voit progressivement concurrencée par Lilly / Mila KUNIS, une nouvelle recrue.
Le film, que je trouve très riche de par son scénario et ses personnages, nous donne les éléments pour comprendre la folie de Nina qui est d'abord victime de pressions destructrices : celle causée par sa rivale et plus généralement par les autres danseuses, celle imposée par le chorégraphe (Vincent CASSEL, excellent), celle induite par sa mère (la plus déstabilisante) et surtout celle qu'elle s'inflige à elle-même.
Natalie PORTMAN restitue parfaitement bien la faille de son personnage, son esprit torturé qui le mène progressivement à la paranoïa et à l'autodestruction. Dans un souci de perfection, Nina s'identifie à l'extrême à son personnage du ballet jusqu'à épouser le destin du cygne blanc. Elle est tellement conditionnée pour ce spectacle que même la sonnerie de son mobile en reproduit la mélodie.
En ce qui concerne la mise en scène, je dirais qu'il s'agit d'une réalisation à l'américaine, assez démonstrative avec ses effets spéciaux tape-à-l'aeil. Sans faire de chauvinisme, je pense qu'un européen aurait traité le même sujet de façon plus subtile. Ceci dit, le scénario (bien construit) et l'interprétation (haut de gamme) donnent toute sa force au film.

NB : Natalie PORTMAN s'est entrainé à la danse classique à raison de cinq heures par jour pendant un an. Elle a remporté l'Oscar de la meilleure actrice pour ce rôle.


Largo Winch 2
Largo Winch 2
DVD ~ Tomer Sisley
Proposé par plusdecinema
Prix : EUR 5,98

3.0 étoiles sur 5 Moyen +, 8 mars 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Largo Winch 2 (DVD)
Mon avis sur ce film est partagé.
J'AI AIMÉ :
- les scènes d'action (en particulier la chute libre, très bien filmée)
- l'humour dégagé par le majordome (lorsqu'il part à la recherche de Simon OVRONNAZ)
- le personnage de Malunaï justement interprété par Mamee NAPAKPAPHA NAKPRASITTE (elle ferait bien de choisir un pseudo)
- les paysages illustrant la Birmanie (notamment lorsque Largo remonte la rivière avec son fils)
JE N'AI PAS AIMÉ :
- l'absence de lien avec la BD (le scénario est inédit)
- l'absence de second degré chez Largo, particulièrement taiseux
- le personnage de Simon OVRONNAZ, qui passe plus pour un boulet que pour le sauveur récurrent de Largo
- Sharon STONE, que je trouve sous-exploitée
AU FINAL, le bilan reste positif même si cet épisode est nettement moins réussi que le premier.


La délicatesse
La délicatesse
par David Foenkinos
Edition : Poche

39 internautes sur 46 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Ce que pensent les femmes (et les hommes aussi d'ailleurs), 28 février 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : La délicatesse (Poche)
Ou comment réapprendre à aimer après un deuil ? En effet, David FOENKINOS raconte le destin de Nathalie, jolie jeune femme sans histoire, qui peine à rebondir après le décès de son mari. L'auteur se place constamment dans la tête de ses personnages et nous rend témoin de leur état d'esprit dans chaque situation, et de leur évolution psychologique tout au long du livre.
Après plusieurs chapitres assez inintéressants et légers - dans le mauvais sens du terme (il faut dire que je sortais du dernier roman de Jonathan COE que je vous recommande vivement), je me suis finalement laissé prendre au jeu de la séduction de Markus (le nouveau prétendant) et Nathalie. `La délicatesse' a un certain charme (c'est le cas de le dire) et livre une description assez juste du comportement humain. En outre, citations, références historiques ou données chiffrées viennent illustrer le propos de l'auteur entre deux chapitres.
De lecture facile, l'écriture de FOENKINOS se rapproche un peu de celle de Marc LEVY, tout en délicatesse (3,5 * /5).

NB : Une adaptation ciné avec Audrey TAUTOU et François DAMIENS est prévue - tournage début mars.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Jul 5, 2011 12:21 PM MEST


Page : 1-10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21-25