undrgrnd Cliquez ici KDP nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo
Profil de Pulp > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Pulp
Classement des meilleurs critiques: 451
Votes utiles : 1867

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Pulp "vieux motard que jamais" (métropole)
(TOP 500 COMMENTATEURS)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20
pixel
Le Fléau, tome 1
Le Fléau, tome 1
par Stephen King
Edition : Poche
Prix : EUR 8,60

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Excellent roman post-apocalyptique, 4 mars 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Fléau, tome 1 (Poche)
CE COMMENTAIRE CONCERNE LES 2 TOMES DU LIVRE.

Considéré comme un des chefs-d'oeuvre de Stephen KING, `Le Fléau' est effectivement un très bon livre d'anticipation, avec une touche de fantastique comme les affectionne son auteur.

Moi qui découvre l'écrivain, et son langage parfois cru, je n'ai pas été déçu.

Le roman se divise en trois parties que l'on pourrait titrer ainsi : l'épidémie / les survivants / le Bien contre le Mal : l'affrontement.

Bonne lecture.


The Golden Age
The Golden Age

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Audacieux, 23 janvier 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Golden Age (CD)
WOODKID n'est pas le premier artiste pop à se faire accompagner par des instruments de musique classique, mais de façon aussi réussie, peut-être. Cela vient probablement du fait que les morceaux ont été composés dès l'origine avec ces mêmes instruments et qu'il ne s'agit pas d'adaptations de tubes pop/rock comme l'a fait Elton JOHN par exemple (cf. son concert en Australie en 1987).
Cuivres, cordes, percussions, piano, choeurs, tels sont les ingrédients de `The Golden Age' que WOODKID harmonise prodigieusement, tandis que sa voix se marie très bien avec ces sonorités. Le tout est tantôt rythmé et lyrique à la fois, tantôt mélancolique.
Le plaisir est d'autant plus grand que cette O.M.N.I. (Oeuvre Musicale Non Identifiée) n'est pas forcément accessible à la première écoute. En outre, le tracklisting est excellent (notamment pour ne pas entendre deux chansons similaires à la suite).
Extrait de cet album atypique (qui d'ailleurs s'écoute dans l'ordre et dans son intégralité si possible), il y a même le single qui va bien (`I Love You'), donnant envie d'en entendre plus.
5 étoiles pour l'originalité du concept et sa réalisation.


Belle et Sébastien
Belle et Sébastien
DVD ~ Félix Bossuet
Prix : EUR 6,99

25 internautes sur 27 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Attendrissant..., 20 janvier 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Belle et Sébastien (DVD)
pour un adulte, certainement captivant pour un enfant (comme ma fille qui a adoré).
`Belle et Sébastien' - le film, joue la carte de la nostalgie, non seulement parce qu'il s'agit d'une adaptation d'un classique de la TV des années 1960, mais aussi parce que l'action se situe dans les Alpes en 1944, loin de toute modernité.
Les paysages sont magnifiques (on les découvre à travers trois saisons différentes) grâce à la caméra de Nicolas VANIER, dont le savoir-faire n'est plus à prouver.
Le garçonnet qui interprète Sébastien est touchant, et, à moins de ne pas aimer les chiens, Belle est irrésistible.
Outre la relation entre l'intrépide Sébastien et son amie la Bête, les scénaristes ont ajouté une touche de suspens à la fin du film, qui reste avant tout dépaysant et émouvant.


Square Eyes
Square Eyes
Proposé par Pitch ENVOI depuis la FRANCE
Prix : EUR 14,99

5 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Une belle réussite, 31 décembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Square Eyes (CD)
`Square Eyes' bénéficie d'abord d'une jolie pochette.

En outre, la plupart des textes sont écrits par Marianne GROVES tandis que YODELICE compose les musiques et assure les guitares et la basse (en plus du chant bien sûr). Il parvient à varier sa voix suivant les chansons.

Voici mon appréciation de chaque morceau :

1. `Time' 8/10. Excellent début. Titre rythmé et original.
2. `Fade away' 10/10. Le single - très entrainant - de `Square Eyes'. Statut entièrement mérité.
3. `The answer' 9/10. Encore une très bonne chanson (mid-tempo). YODELICE module sa voix.
4. `I worship you' 7/10. Morceau rapide et enlevé.
5. `Like a million dreams' 8/10. Après quatre titres plutôt vifs, YODELICE fait un break avec deux chansons très lentes mais envoutantes.
6. `Another second' 7/10. Guitare acoustique + voix douce = moment magique.
7. `Way back home' 6/10. Et c'est reparti pour quatre chansons nettement plus rythmées mais cependant en dessous des quatre premières.
8. `Happy crowd' 7/10. Court mais sympathique.
9. `Haystack' 5/10. Le maillon faible de l'album ; dispensable.
10. `Square eyes' 8/10. YODELICE termine très fort avec deux morceaux d'excellente facture. Celui-ci est plutôt rapide et donne son nom au disque.
11. `Familiar fire' 9/10. Dernier titre cool. 5'10 de bonheur.

Avec six notes supérieures ou égales à 8, YODELICE réussit brillamment son troisième effort.
Cet album pop-folk affirme la singularité d'un artiste qui gagne à être connu (4,5 étoiles /5).


Outrun
Outrun
Prix : EUR 7,02

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Rock synthétique, 29 décembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Outrun (CD)
Ce disque à l'ambiance années 1980 avec abondance de sons électroniques fait la part belle aux synthétiseurs. Les rythmes plutôt rapides, restent variés.
En outre, bien que `Outrun' soit la compilation d'anciens morceaux et de nouveaux, on sent une grande homogénéité dans cet album, avec un début un milieu et une fin très cohérents.
Kavinsky a rajouté du chant sur quatre titres (+ l'intro et le morceau final), qui sont bien répartis par rapport au tracklisting. `Odd Look', `Nightcall' et `First Blood' font d'ailleurs partie de mes préférés.
Plus rock que Daft Punk, `Outrun' est un album électro accessible et réussi.


XIII - tome 22 - Retour à Greenfalls
XIII - tome 22 - Retour à Greenfalls
par Yves Sente
Edition : Relié
Prix : EUR 11,99

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Second cycle - Opus 3, 21 décembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : XIII - tome 22 - Retour à Greenfalls (Relié)
Si vous avez aimé les deux premiers tomes de ce nouveau cycle (Le jour du MAYFLOWER et L'appât) vous apprécierez `Retour à GREENFALLS'.
En effet, l'histoire se précise ; on avance dans l'intrigue et les révélations ; et il reste suffisamment d'inconnues pour maintenir l'intérêt de la série : que va faire XIII en liberté ? A-t-il compris les dernières paroles de `Trois sources' ? Betty va-t-elle s'en sortir ? Comment va réagir la Fondation Mayflower et sa mystérieuse dirigeante ?
En outre, le parallèle entre l'arrivée à GREENFALLS de Betty (présent) et les souvenirs de XIII (passé) est particulièrement réussi.
Le dessin de JIGOUNOV (qui surclasse VANCE) est en phase avec le genre de la BD : réaliste et précis. Les couleurs sont également bien choisies.
J'attend le tome 23 (qui devrait paraître dans un an) avec impatience.


Quai d'Orsay - Intégrale
Quai d'Orsay - Intégrale
par Christophe Blain
Edition : Album
Prix : EUR 29,99

12 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Chroniques diplomatiques, 1 décembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Quai d'Orsay - Intégrale (Album)
Christophe BLAIN (dessinateur et scénariste) assisté d'Abel LANZAC (pseudo du Conseiller Culturel de l'Ambassade de France aux Etats-Unis) nous emmène dans les arcanes du ministère des Affaires étrangères.
Le personnage du ministre (Alexandre TAILLARD de VORMS), caricature de Dominique de VILLEPIN, est truculent, fascinant et ridicule à la fois, chacun se fera son avis. On le découvre à travers les yeux de son nouveau conseiller (Arthur VLAMINCK) pour qui on a de l'empathie. Celui-ci est chargé `des langages' c'est à dire qu'il doit rédiger les discours et les fiches du ministre.
Dans la première partie, on suit les prémisses de l'offensive diplomatique des Etats-Unis pour attaquer le Royaume du Lousdem (comprendre l'Irak), soupçonné de détenir des armes de destruction massive. Les à-côtés de la réaction française au Quai d'Orsay sont particulièrement croustillants.
Dans la deuxième partie, plus hétérogène, la France affronte les américains par le biais de discours prononcés à l'O.N.U. et marque son opposition à la guerre.
L'intrigue est rythmée, sans temps mort ; l'humour omniprésent, et c'est d'autant plus drôle que les situations et les dialogues sont réalistes.
Le dessin est satirique tout en restant crédible ; les couleurs sont basiques.
A noter, dans cette édition intégrale, un épilogue inédit de 14 pages sous la forme d'esquisses.


Game of Thrones (Le Trône de Fer) - Saison 3 - Edition Limitée avec sur-étui Dragon [Blu-ray]
Game of Thrones (Le Trône de Fer) - Saison 3 - Edition Limitée avec sur-étui Dragon [Blu-ray]
DVD ~ Lena Headey
Proposé par BERSERK MEDIA
Prix : EUR 18,95

3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 De mieux en mieux, 26 novembre 2013
J’avais particulièrement apprécié la saison 2 où tous les personnages principaux étaient touchés par des évènements importants. Les rebondissements étaient nombreux, l’action présente et le rythme soutenu. Cette saison est du même acabit, mais plus on avance dans l’intrigue, plus c’est passionnant.

Cette Fantasy médiévale, où l’on trouve le meilleur et le pire de la nature humaine, une foule de personnages qui oscillent entre le bien et le mal, des intrigues de cour complexes, de la violence et du sexe, est baignée de noirceur et de cruauté. Les têtes tombent. Les enfants ne sont pas épargnés. Le froid est constant et palpable. L’hiver vient…

Je n’ai pas lu les livres mais la multitude de personnages et de lieux offrent des possibilités scénaristiques infinies. C’est aussi ça qui fait l’intérêt de GAME OF THRONES.


Weeds - Intégrale Saison 7
Weeds - Intégrale Saison 7
DVD ~ Mary-Louise Parker
Prix : EUR 18,49

6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Les BOTWIN à New-York, 7 novembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Weeds - Intégrale Saison 7 (DVD)
Cette 7ème saison est toujours aussi mordante avec des personnages déjantés qui animent un univers décalé.

La famille BOTWIN se retrouve réunis à New-York suite à la libération conditionnelle de Nancy, qui vient de passer 3 ans en prison. Bien que devant se refaire une conduite pour récupérer la garde de son petit Steeve, le naturel reprend le dessus et elle se lance dans un nouveau trafic de cannabis. Associé au départ, Silas va vouloir en prendre les rênes et se retrouve en conflit avec sa mère. Pendant ce temps, Shane s'enrôle dans la police...

Cette saison nous donne également l'opportunité de revoir d'anciens personnages tels que Heylia JAMES et Dean HODES.

Nancy paraît moins sympathique - peut-être plus égoïste - que par le passé, mais elle est toujours aussi séduisante (elle est même victime de son succès !)

Impertinente, subversive, iconoclaste, jouissive, WEEDS - Saison 7 reste un excellent cru (4,5 étoiles /5) !

Le dernier épisode se termine par un magistral Cliffhanger.


House of cards - Saison 1
House of cards - Saison 1
DVD ~ Kevin Spacey
Prix : EUR 18,81

31 internautes sur 34 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 La fin justifie les moyens, 4 octobre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : House of cards - Saison 1 (DVD)
Telle pourrait être la devise de Francis UNDERWOOD (Kevin SPACEY), membre du congrès, chargé de faire régner la discipline au sein du parti démocrate. Il est persuadé de devenir le prochain secrétaire d'état. Le président, fraichement élu, qu'UNDERWOOD a soutenu et guidé pendant des années, décide, au dernier moment, de ne pas le nommer. Dès lors UNDERWOOD veut se venger...

Cette série (13 épisodes de 50' environ), produite par David FINCHER, nous plonge dans les arcanes du pouvoir aux Etats-Unis en racontant les manoeuvres, souvent immorales, du député UNDERWOOD dans sa quête pour accéder au sommet de la hiérarchie. Magouilles politiciennes, abus de pouvoir, mensonges et trahisons, coup-bas, tout y passe.
C'est subtil, machiavélique, tant son amertume et sa soif de vengeance sont grandes. Il ne recule devant rien et il est (vraiment) prêt à tout.

Mais ce qui fait le sel de la série, c'est qu'en tant que grand manipulateur cynique, Francis UNDERWOOD construit malgré tout un `château de cartes' menaçant de s'écrouler à chaque étape de sa progression.

Les personnages secondaires sont tous très importants et la première qualité de `HOUSE OF CARDS', outre un scénario prenant et tortueux comme il faut, c'est l'interprétation haut de gamme de tous les acteurs (et actrices). En particulier Robin WRIGHT, Kate MARA et Corey STOLL, piliers de cette première saison. Kevin SPACEY est quand à lui, prodigieux de finesse, de subtilité et de cynisme en politicien sans scrupules.

Si vous voulez découvrir la face cachée de la politique américaine, version TV, n'hésitez pas.
J'attend le retour de manivelle (saison 2) avec impatience.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20