Profil de Pulp > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Pulp
Classement des meilleurs critiques: 126
Votes utiles : 1610

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Pulp "vieux motard que jamais" (métropole)
(TOP 500 COMMENTATEURS)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20
pixel
Les revenants
Les revenants
par Laura Kasischke
Edition : Broché
Prix : EUR 22,30

5.0 étoiles sur 5 Mystère au campus, 24 mars 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les revenants (Broché)
`La mort est d'abord et avant tout un scandale. (...) Il y a quelque chose de romantique à tenter de percer le mystère de ce scandale.' (Laura KASISCHKE)
`Les revenants' c'est une enquête - digne des meilleurs polars - flirtant avec le thriller, avec une dose de surnaturel qui brouille judicieusement les pistes.
Le principe de la narration est original : les chapitres ne se suivent pas ; l'auteure se focalise à chaque fois sur un personnage à une certaine époque, l'intrigue se construisant ainsi à la manière d'un puzzle.
L'importance des personnages (Shelly, Craig, Nicole, Perry et Mira + des seconds rôles) est équivalente : ils participent à l'histoire de façon égale, chacun à leur manière.
C'est très bien écrit, le style est clair, le vocabulaire riche et précis, l'écriture régulière, c'est un plaisir de lecture. Laura KASISCHKE fait preuve d'une grande maîtrise et le traducteur y est sans doute aussi pour quelque chose.
Concernant l'énigme Nicole WERNER, l'auteure fournit une explication rationnelle tout en préservant l'aspect surnaturel de son roman. Tout le monde peut être satisfait !
Je ne serais pas surpris qu'une adaptation ciné voit le jour.


La Centrale
La Centrale
par Élisabeth Filhol
Edition : Poche
Prix : EUR 5,60

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Chronique des travailleurs précaires dans le nucléaire, 22 mars 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Centrale (Poche)
J'ai choisi de lire ce livre pour deux raisons :
1. L'auteur et moi avons le même nom patronymique.
2. `La centrale' a été élu meilleur premier roman français de l'année 2010 par le magazine LIRE et il a également reçu le Prix France Culture - Télérama 2010.

Je pensais que les centrales nucléaires, milieu de hautes technologies, étaient complètement autonomes, or ce n'est pas le cas : des milliers d'intérimaires et de sous-traitants assurent chaque année la maintenance de celles-ci lors des arrêts de tranche.

Le sujet est austère, d'autant plus que les explications techniques voire scientifiques d'Elisabeth FILHOL prennent souvent le pas sur la partie fictionnelle de son roman.
En outre, son style est particulier : les paragraphes sont denses, les phrases à rallonges ; la lecture n'est pas évidente pour un sujet déjà ardu au départ.

En fait, `La centrale' est davantage un document qu'un véritable roman. Un document instructif, certes, mais peu enthousiasmant (2,5 étoiles /5).


Zarafa
Zarafa
DVD ~ Max Renaudin
Prix : EUR 9,97

9 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un joli conte inspiré d'une histoire vraie, 1 mars 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Zarafa (DVD)
... celle du périple de la première girafe de France au 19ème siècle.

Mais Zarafa n'est pas le personnage principal ; le héros est un jeune orphelin qui fuit un marchand d'esclaves et s'attache à un girafon qui vient de perdre sa maman... La suite est un fabuleux voyage des terres d'Egypte au Jardin des plantes à Paris, en passant par une traversée de la méditerranée en montgolfière. Rebondissements et retrouvailles (bonnes et mauvaises) vont jalonner cette aventure épique.

Mention spéciale au casting des voix qui contribue largement à la réussite artistique de ce dessin animé dont le graphisme évoque davantage celui d'une (excellente) bande dessinée que le réalisme parfois excessif des films d'animation en 3D.

Si vous avez entre 7 et 77 ans, ce film a de grande chance de vous plaire.


Petit déjeuner au crépuscule et autres nouvelles
Petit déjeuner au crépuscule et autres nouvelles
par Philip K. Dick
Edition : Poche
Prix : EUR 2,00

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Comme dans la 4ème dimension, 26 février 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Petit déjeuner au crépuscule et autres nouvelles (Poche)
Si vous ne connaissez pas Philip K. DICK (1928-1982) sachez qu'il est l'auteur de romans, de nouvelles et d'essais de science-fiction dont certaines adaptations sont devenus des films cultes comme `Blade Runner', `Total Recall' ou encore `Minority Report'.

Ce petit ouvrage (108 pages) rassemble 3 de ses 121 nouvelles qui rappellent fortement La Quatrième Dimension - célèbre série TV des années 60. Elles ont d'ailleurs été publiées entre mai 1954 et juillet 1955 dans des revues américaines spécialisées.

Un futur apocalyptique découvert par hasard (`Petit déjeuner au crépuscule'), un présent morose à transformer (`Une petite ville'), une société absurde dont il faut s'évader à tout prix (`Là où il y a de l'hygiène...') ; trois histoires originales et autant d'occasions de se familiariser avec un auteur majeur de la littérature SF.


Au secours pardon
Au secours pardon
par Frederic Beigbeder
Edition : Poche
Prix : EUR 7,10

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 `Je suis ici pour appeler au secours et demander pardon', 11 février 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Au secours pardon (Poche)
Octave PARANGO (le rédacteur publicitaire de 99 francs) est de retour ; à 40 ans, il est désormais `talent scout' à Moscou : il doit trouver le nouveau visage de L'Idéal - Because you are all unique - le leader mondial de l'industrie cosmétique. C'est l'agence de mannequins Aristo qui lui a confié cette mission. Mais Octave est en pleine crise existentielle et le pire est à venir...

Une nouvelle fois, Frédéric BEIGBEDER se met en scène dans un métier et des situations sortis tout droit de son imagination*.

On retrouve son sens de la formule et des jeux de mots : `En Russie, la souffrance physique sert à oublier la souffrance morale', `Les bombes, je les préfère sexuelles, et les attentats, à la pudeur', `Jésus-Christ : c'est nous qui l'appelons au secours et c'est lui qui nous demande pardon', `La mort, on n'en sent le vertige qu'au moment d'enfoncer la touche << supprimer >> sur le nom d'un ami dans son portable', `C'est bizarre comme la mémoire trie les déchets - serait-elle favorable au recyclage des ordures ?' ou encore `En Russie nous sommes passés directement des privations aux privatisations'.

Cynisme, humour trash et autodérision sont les piliers de ce roman qui peut paraître décousu, mais un fil conducteur (la quête d'Octave) maintient bel et bien l'intérêt jusqu'à la fin.
L'auteur se disperse un peu à mi-parcours, et se répète (quant à son admiration pour Lena) dans les deux dernières parties, mais globalement, sa confession ne manque pas de piment. Il nous gratifie même d'un coup de théâtre dans les toutes dernières pages du livre. 3,5 étoiles /5.

* même si la plupart de ses romans sont d'inspiration autobiographique.


Limonov Prix Renaudot 2011
Limonov Prix Renaudot 2011
par Emmanuel Carrère
Edition : Broché
Prix : EUR 20,30

4 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une biographie passionnante dans le contexte historique russe, 30 janvier 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Limonov Prix Renaudot 2011 (Broché)
`Dans un style simple, concret, sans chichis littéraires' Emmanuel CARRÈRE raconte la vie d'Edouard LIMONOV, `voyou en Ukraine ; idole de l'underground soviétique ; clochard, puis valet de chambre d'un milliardaire à Manhattan ; écrivain à la mode à Paris ; soldat perdu dans les Balkans ; et maintenant, dans l'immense bordel de l'après-communisme, vieux chef charismatique d'un parti de jeunes desperados.'

Ce livre revisite également tout un pan d'histoire contemporaine - la Russie d'après-guerre (jusqu'à aujourd'hui) - avec des personnages hauts en couleur.

Enfin, `LIMONOV' doit aussi sa force, étonnante, à l'autoportrait en creux - et d'une grande sincérité - d'Emmanuel CARRÈRE.

Trois raisons de plonger dans ce récit captivant.


Harry Potter et les reliques de la mort, 1ère et 2e partie - Bi-pack DVD 4 DVD (2 DVD et 2 DVD bonus)
Harry Potter et les reliques de la mort, 1ère et 2e partie - Bi-pack DVD 4 DVD (2 DVD et 2 DVD bonus)
DVD ~ Daniel Radcliffe
Prix : EUR 10,02

8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le chaos puis la délivrance, 28 janvier 2012
Alors que Lord VOLDEMORT étend son emprise, Harry, Ron et Hermione partent à la recherche des six horcruxes, objets maléfiques contenant chacun une partie du pouvoir de Vous-Savez-Qui.

Cette 1ère partie, dominée par la psychologie des personnages, manque un peu d'action mais prépare bien la suite des évènements... Mention spéciale à la musique d'Alexandre DESPLAT qui contribue largement à l'intensité dramatique de l'épisode.

BONUS 1ère partie :
- Les 7 Harry : making of de la scène où les membres de l'Ordre du Phénix prennent l'apparence d'Harry pour tromper les mangemorts
- Partie de golf avec Rupert GRINT, Tom FELTON et les deux jumeaux pour une interview rétrospective
- 8 scènes coupées
- 8 focus sur les personnages, les lieux et les objets cultes du film
- Présentation du parc d'attraction à Orlando (Floride)
- Les secrets de la B.O. d'Alexandre DESPLAT
- Répétitions de la scène de poursuite dans la forêt où Dan, Rupert et Emma font la course

2ème partie : Lancés à la recherche des derniers fragments d'âme de VOLDEMORT, nos trois héros retournent à POUDLARD pour la plus grande bataille que le monde de la sorcellerie ait jamais connue.

Les scènes sont spectaculaires, les effets spéciaux irréprochables, mais David YATES sait surtout alterner moments suspendus et accélérations vives pour un résultat brillant, rythmé et vertigineux.
Le duel entre Harry POTTER et Celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom est finalement assez bref mais intense et subtil à la fois.

BONUS 2ème partie :
- Focus sur le frère de DUMBLEDORE, les costumes, le retour d'Harry à POUDLARD, les effets spéciaux, la Salle sur Demande, le face à face entre VOLDEMORT et Neville LONGBOTTOM, le duel entre Bellatrix et Molly WEASLEY, et les adieux de l'équipe et des acteurs
- Quand Harry quitte POUDLARD : reportage de 46' divisé en 8 chapitres
- Les Gobelins de GRINGOTTS (en particulier le travail sur le maquillage)
- Les femmes dans Harry POTTER (interview de J.K. ROWLING et des principales interprètes)
- 8 scènes coupées
- Visite des studios de WARNER BROS à Londres (ouverture : printemps 2012)
- POTTERMORE : le nouveau site internet de J.K. ROWLING

Moi qui ne suis pas un fan de la saga (je n'ai lu aucun livre, je n'avais vu que les épisodes 2 et 5 au cinéma) ce dénouement m'a fait vibrer comme si j'avais accompagné Harry et ses acolytes depuis 10 ans. Ce final grandiose m'incite d'ailleurs à visionner les épisodes précédant (envie renforcée par les bonus).

4 étoiles pour la 1ère partie (film & bonus), 5 pour la 2ème, ce qui fait, selon moi, 4,5 étoiles pour l'ensemble du coffret.


L'Amour dure trois ans
L'Amour dure trois ans
DVD ~ Louise Bourgouin
Proposé par DVDMAX
Prix : EUR 8,73

10 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Un BEIGBEDER light, 24 janvier 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Amour dure trois ans (DVD)
Ecrivain, critique, animateur TV, Frédéric BEIGBEDER est aujourd'hui cinéaste et force est de constater qu'il est beaucoup moins acerbe dans cet exercice. En effet, ses romans sont impertinents, corrosifs, provocateurs, iconoclastes voire trash, `L'amour dure trois ans' - le film - est une comédie romantique légère et édulcorée.

L'histoire est simple : un critique littéraire voit sa certitude sur la durée limitée des histoires d'amour mise à mal par un coup de foudre.
Gaspard PROUST est convaincant, Louise BOURGOIN pétillante et les seconds rôles au diapason.

Le sujet est intéressant (il a le mérite d'être universel), son traitement est divertissant, plutôt drôle, mais ne restera pas dans les annales du 7ème art, ni même de la comédie française.
J'attendais un peu plus de BEIGBEDER, mais à sa décharge, c'est un premier film...


The Reader
The Reader
DVD ~ David Kross
Proposé par plusdecinema
Prix : EUR 7,89

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Le liseur, 18 janvier 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Reader (DVD)
`The reader' est un film très riche, qui aborde plusieurs thèmes : ça commence avec une relation amoureuse entre un adolescent et une femme de 35 ans ; celle-ci est illettrée et souffre de ce handicap; ça continue avec les procès de ceux et celles qui ont participé à la barbarie nazie ; enfin, c'est le portrait d'un homme, à jamais marqué par sa première liaison.

L'histoire, qui se déroule sur plusieurs décennies, est particulièrement romanesque, et pour cause puisqu'il s'agit de l'adaptation du best-seller de Bernhard SCHLINK.
La photo est soignée, la musique omniprésente, on passe d'une époque à une autre, on est transporté.

Le personnage d'Hanna est intéressant car complexe. Il montre que l'on peut devenir gardien d'un camp de concentration par opportunisme plus que par idéologie. En ce qui la concerne, c'est son illettrisme qui la mènera à occuper cette fonction.
Stephen DALDRY (et l'interprétation inspirée de Kate WINSLET) parvient à rendre cette femme, coupable d'atrocités pendant la guerre, humaine et même attachante.

`The reader' me conforte dans l'idée que les histoires les plus fortes sont souvent des histoires d'amour (contrariées). 4,5 étoiles /5

NB : Kate WINSLET a remporté l'Oscar de la meilleure actrice pour sa prestation dans le film.


Shame
Shame
DVD ~ Michael Fassbender
Prix : EUR 10,00

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Le portrait (brut) d'un accro du sexe, 10 janvier 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Shame (DVD)
`Shame' est un film très bien réalisé (notamment dans l'utilisation des plans-séquences et en ce qui concerne la bande-son), mais qui ne fait que montrer l'addiction sexuelle d'un homme sans chercher à comprendre d'où elle vient et surtout comment en sortir.
Certes il ne s'agit pas d'un documentaire, mais la seule évolution du personnage principal est négative, à cause de l'intrusion de sa soeur dans sa vie bien réglée (et bien cachée) de célibataire.

Brandon est un solitaire pour qui le sexe agit comme une drogue, mais celle-ci ne parvient pas à combler sa misère affective, bien au contraire.
Et comme avec une drogue, plus il ressent du plaisir, plus il souffre et plus il s'enferme, au point de délaisser la seule personne qui l'aime vraiment (et qui a besoin de lui): sa soeur Sissy.

J'aurai aimé en savoir plus sur les personnages, mais les dialogues sont rares et il n'y a pas de voix off.

La réalisation et l'interprétation (haut de gamme) de ce drame parviennent tout juste à combler les lacunes d'un scénario limité. 2,5 étoiles /5 me paraissent plus juste.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20