Profil de Mme Lucy Di Benedetto > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Mme Lucy Di Be...
Classement des meilleurs critiques: 1.191.735
Votes utiles : 1

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Mme Lucy Di Benedetto
(VRAI NOM)   

Afficher :  
Page : 1
pixel
Nous étions jeunes et insouciants
Nous étions jeunes et insouciants
par Laurent Fignon
Edition : Broché
Prix : EUR 19,30

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Un livre généreux et fier - un livre qui lui ressemble, 5 août 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Nous étions jeunes et insouciants (Broché)
j'ai beaucoup aimé et j'ai avalé ce livre. Le Fignon secret et lointain que l'on connait, y est trés émouvant de vérité. Les succés obtenus trés tôt dans la carriére y sont décrits avec beaucoup d'enthousiasme. Communicatif! le début des ennuis arrive vite mais l'essentiel est fait avec 2 Tours de France dans la musette. En 1985, Laurent Fignon se fait opérer du tendon d'Achille, et cette opération marque un tournant dans sa vie de champion. Il décrit à partir de là les hauts et les bas qui jalonneront la suite et la fin de sa carriére. Dans cette partie du livre, nous aimerions le voir triompher à nouveau et redevenir le grand coureur dominateur qu'il a été. Mais il ne s'agit bien sûr pas d'un roman, mais simplement de la crue réalité. Alors il raconte si bien ses galéres, avec tellement d'humour aussi que nous en avons mal pour lui, mais qu'on se plait à rire en même temps! merci à Laurent Fignon d'amorcer une réflexion sur le dopage. Ce sujet ne saurait pourtant accepter de compromis. Le dopage est bien la gangréne du sport cycliste pro. Il a le grand mérite d'évoquer les pratiques douteuses et hypocrites du peloton. Il est, à ma connaissance, l'un des seuls à avoir écrit et reconnu ses erreurs. Laurent Fignon est un grand champion cycliste, classé au 4éme rang des champions français par le mensuel Vélo Magazine, derriére Hinault, Anquetil, Bobet, et devant Jalabert et Poulidor. Je lui souhaite beaucoup de courage - mais il n'en manque pas - pour son nouveau combat.


Page : 1