Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici
Profil de Portalez Eric > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Portalez Eric
Classement des meilleurs critiques: 2.194.001
Votes utiles : 57

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Portalez Eric (France)
(VRAI NOM)   

Afficher :  
Page : 1
pixel
Ecriture : Mémoires d'un métier
Ecriture : Mémoires d'un métier
par Stephen King
Edition : Poche
Prix : EUR 7,10

57 internautes sur 59 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Confidences d'un écrivain, 13 janvier 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ecriture : Mémoires d'un métier (Poche)
Ce livre ne vous assome pas de conseils superflus. Stephen King ne s'adresse pas à vous comme un professeur mais comme un auteur qui se met à nu.

A travers sa biographie, vous serez tentés de trouver les raisons qui l'ont poussé a embrasser cette vocation. Après tout, devenir un des écrivains les plus connus et les plus lus au monde ne peut pas s'expliquer uniquement par la génétique.
Vous découvrirez aussi que son enfance, sans être hors-normes, dévoile des surprises qui horrifieront les plus sensibles d'entre vous. Avouez qu'un pet asséné en pleine face ne peut pas laisser sa victime inchangée, surtout quand cette dernière n'a que deux ans !

Stepen King mentionne à plusieurs reprises un ouvrage qui traite de style. Il en résume les différentes "règles" avec de nombreux exemples.
S'il ne s'exprime pas comme un professeur, il fait montre d'une pédagogie qui devrait vaincre les réticences des plus refractaires à reconsidérer leur "style". Plutôt que de vous dire "voilà comment vous devez faire", ce qui, par réaction, vous donnerez envie de violer ces commandemments, il use d'une technique très efficace : il vous confie ce qui l'horripile. Comment alors ne pas se sentir coupable d'énerver un potentiel lecteur (s'il écrit beaucoup, Stephen King lit aussi beaucoup).

Voici quelques conseils en vrac à s'efforcer de respecter. Vous en trouverez beaucoup d'autres dans le livre :

1) Supprimez tout ce qui est inutile.

Un exemple :
à :
"Le chien du voisin, un molosse dégoulinant de salive et aussi crasseux que peut l'être un paillaisson que l'on a pas secoué depuis des années, me sauta dessus en plein après-midi."
Préférez quelque chose comme :
"Stub, le chien du voisin me sauta dessus.
L'aspect hirsute du chien pourrait décrit avant ou après, dans d'autres phrases, si cela est vraiment utile. L'insérer dans cette phrase fait perdre à la phrase son sens d'origine : un chien vous saute dessus. N'essayez pas de multiliper les idées au sein d'une seule et unique phrase.

2) Ne cherchez pas un vocabulaire qui n'est pas le vôtre.

Quand vous écrivez une phrase, gardez à l'esprit que ce que vous venez d'écrire est plus proche du sens que vous vouliez donner que tout ce que vous pourrez écrire par la suite. Cela ne veut pas dire qu'il ne faut pas vous relire (relire sert surtout à élaguer et déplacer des portions de texte), mais simplement qu'il ne sert à rien de passer 2 minutes à chercher des synonymes ou des périphrases pour des mots que vous jugez comme n'étant pas assez "class". Tout ce que vous réussirez sera d'apporter une lourdeur à votre narration.
Vôtre vocabulaire s'enrichira au fil de vos lectures.

...


Page : 1