Profil de CAHLIREV > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par CAHLIREV
Classement des meilleurs critiques: 231
Votes utiles : 905

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
CAHLIREV (Sainté)
(TOP 500 COMMENTATEURS)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20
pixel
Dehi
Dehi
par Khushwant Singh
Edition : Broché
Prix : EUR 10,70

4.0 étoiles sur 5 Un voyage entre passé et présent dans DELHI, 26 avril 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dehi (Broché)
Le romancier Indien Khushwant Singh disparu en décembre 2014 offre ici un roman empreint poésie et spiritualité, de misère et destruction dans cette ville tentaculaire au mille facettes qu'est la capitale l'Inde; DELHI .
L'auteur nous donne ainsi une vision de sa ville par le bief de ces souvenirs personnels et par des retours historiques dans un passé lointain ou plus proche, partant des invasions antiques jusqu'à indépendance de 1947, faisant revivre et parler avec sa plume magique et talentueuse d'authentiques tyrans ou de belles courtisanes. Tamerlan venu des steppes avec ses hordes de pillards, Aurangzed prince Moghol majestueux ou même les assassins de Gandhi .
Vous voici partis pour un plongeon entre passé et présent dans la cité des sultans afin de mieux comprendre l'origine des dissensions inter-religieuses entre sikh, hindou et musulman et les enjeux politiques qui émaille ce pays.
Un roman original, divertissant et instructif, remplit d'humour et de misère, le tout saupoudré d'érotisme et de sensualité orientales, s'adresse aux amoureux de voyage, d'histoire et de l'Inde.


LA FRANCE DE VICHY (1940-1944)
LA FRANCE DE VICHY (1940-1944)
par Robert Paxton
Edition : Poche

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Vichy ....selon Paxton, 15 avril 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : LA FRANCE DE VICHY (1940-1944) (Poche)
Robert O.Paxton est un historien Américain spécialiste de la seconde guerre mondiale et plus particulièrement de la France pendant ce conflit qui ensanglanta le monde.
L'auteur démontre avec talent et point par point en mettant à jour et analysant des documents Allemands, comment le gouvernement de Vichy ne fut pas une sorte victime des occupants qui imposaient leurs ordres, mais au contraire bel et bien un collaborateur zélé du régime Nazi .
Cet essai corrosif sorti en 1972 fit l'effet d'une bombe remettant en cause bien des certitudes, établissant point par point les différents niveaux de culpabilités de la prise de pouvoir puis la mise place en soir de juin 40 à la politique de révolution nationale, le rôle plus particulier de Pétain Laval et Darlan, l'attitude puis l'évolution de la population au courant de la guerre, les positions de Hitler Abetz ou Ribbentrop, enfin le bilan et l’héritage de vichy pour la France.
Un ouvrage passionnant de bout en bout qui ce lit presque comme un roman, s'adresse à tous les passionnés d'histoire recherchée et non conventionnelle .


L'île aux cannibales : 1933, une déportation-abandon en Sibérie
L'île aux cannibales : 1933, une déportation-abandon en Sibérie
par Nicolas Werth
Edition : Broché
Prix : EUR 21,60

4.0 étoiles sur 5 Les peuplements spéciaux sous Staline, 14 avril 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'île aux cannibales : 1933, une déportation-abandon en Sibérie (Broché)
Nicolas Werth spécialiste de l'air Stalinienne décrit ce que furent les déportations en Sibérie à l'époque soviétique au début des années trente et plus précisément sur ce qui se passa sur l’île de Nazino sur les bord du fleuve Ob au nord de Tomsk en 1933.
Ces déportés, 6000 personnes, koulaks, droit communs et politiques, hommes, femmes, vieillards, enfants, déclarés nuisibles à l'état, furent abandonnés dans ce lieu de désolation avec simplement un peu de farine moisie, 4000 moururent de froid et de faim .
Werth offre une image saisissante et effrayante du système Stalinien, les incuries du haut commandement, les demandes impossibles à satisfaire du KGB commandé alors par le sinistre Iagoda qui sera à son tour l'une des victime des purges de 36, le personnel pénitentiaire débordé par les arrivé toujours plus massive de déportés. Devant ce désastre humanitaire un rapport sera même envoyé à Staline qui commandera une enquête afin d'en rechercher les causes et les responsabilités.
Cet essai pointu pour lequel on regrettera peut être le manque de témoignages de victimes et le trop grand nombre de chiffres et statistiques, offre néanmoins un exposé unique et passionnant pour tous ceux qui s’intéressent à cette période noire et encore très méconnue qu'était la Russie Soviétique.


La Passante du Sans-Souci
La Passante du Sans-Souci
par Joseph Kessel
Edition : Poche
Prix : EUR 6,40

4.0 étoiles sur 5 Vers une lente descente au enfer, 14 avril 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Passante du Sans-Souci (Poche)
" La passante du sans-souci " Kessel nous propose un roman dans un Paris des années trente avec pour héroïne principale une chanteuse d'origine Allemande ayant fuit la terreur nazi, travaillant pour survivre dans les cabarets de Montmartre. Le narrateur se prend d'amitié pour cette femme fragile et perdue qui lui raconte son histoire, il voit alors sa lente déchéance physique, décrivant avec justesse la détresse de cette femme magnifique qui s'enfonce dans l'alcool, la drogue et la prostitution par amour pour son mari enfermé dans les geôles Nazi.
Ce roman prémonitoire écrit en 1936 fut l'un des premier à dénoncer les camps de concentrations qui fleurissaient outre Rhin et ne semblaient par émouvoir outre mesure des Français insouciant devant la montée en puissance de l'Allemagne Nazi.
Avec son style unique, Kessel offre encore un roman bouleversant sur l'amitié, l'amour et sur la complexité des sentiments.


Face à face: Une enquête de Varg Veum, le privé norvégien
Face à face: Une enquête de Varg Veum, le privé norvégien
par Gunnar Staalesen
Edition : Poche
Prix : EUR 8,00

4.0 étoiles sur 5 Petit à petit l'oiseau fait son nid........., 4 avril 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Face à face: Une enquête de Varg Veum, le privé norvégien (Poche)
L'inspecteur Varga Veum nous offre sa douzième enquêtes avec ce nouveau roman signé par Gunnar Staalesen, comme à son habitude notre détective privé avance petit à petit, nous entraînant sur de fausses directions puis finalement dénoue l'histoire après force de déduction et grande logique ....
Ici notre inspecteur attachant et un peu dépressif, nous entraîne dans les années 75 et les milieux extrêmes gauches révolutionnaires, un voyage touristique dans des lieux perdus et venteux de Norvège, rebondissement et marche arrière soupçon et doute dans le plus pur style de l'auteur et ça marche, ce polard et les nombreux personnages que nous croisons nous tiennent en haleine du début à la fin, un mélange savamment dosé de Colombo et de Hercule Poirot
Très correct, conviendra aux amateurs du genre policer Nordique et que les fans de Staalesen peuvent acquérir sans crainte .


Des Airs de Liberte
Des Airs de Liberte
Prix : EUR 16,99

2 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 N'en déplaise aux redresseurs de torts............, 2 avril 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Des Airs de Liberte (CD)
.............Alors certes je suis comme beaucoup dès que j'entends parler reprise, mes poils s'hérissent, mes dents grincent ( encore que la petite Louane avec je vole de Sardou réussit une prouesse ) mais Ferrat, ça non jamais impossible, antinomique !.
Puis à la fin d'un film de F. Ozon " Potiches " j'ai entendu Madame Deneuve reprendre avantageusement et surprenamment bien " C'est beau la vie " mais de la à acheter un disque complet de reprises, le pas n'était pas franchi loin s'en fallait, Ferrat pour moi restait unique, inimitable.
Sur ce, je tombe par hasard sur l'émission présentée par Druker en hommage à notre grand chanteur et fut plutôt agréablement surpris par l'interprétation de quelques artistes en réentendant avec plaisir certains morceaux anthologiques. Bref sans être totalement convaincu mais voulant tout de même me faire une idée plus précise dans le calme et la sérénité des différentes versions proposés, j'ai donc fait l'acquisition du fameux CD " Des airs de liberté ".
Depuis le disque tourne, alors certes tout n'est pas égal et même si Fiori sur " que serai je sans toi " chantant néanmoins très juste ne parvient pas bien sur au niveau de notre héro, reste malgré cela toujours et encore le frisson en entendant ce bijou de poésie , Bruel lui est parfait dans son rôle sur " La môme ", Lavoine plus qu'honnête avec " Camarade ", Cali avec son accent des Pyrénées que l'on aime ou que l'on déteste offre une bien belle version de l'énorme " La montagne ", Raphaël avec " J'arrive où je suis étranger " nous fait un Raphael de haut vol, Natasha St Pier la joue sensuelle, Doré, Grégoire tiennent la route. Enfin je donne un petit accessit pour Thiéfaine particulièrement éloquent et bien loin de la fille du coupeur de joint dans " Nuit et brouillard " puis à Sanseverino et Zebda avec leur interprétation originale, pêchue et révolutionnaire de " je ne suis qu'un cri " et " en groupe, en ligue, en procession " .
Alors voila dans cet album il ne faut sans doute pas rechercher à entendre Ferrat, mais un peu de nostalgie et redécouvrir ce personnage extraordinaire qui nous manque à tous par le bief d'artistes confirmés qui ont en fin de compte le grand mérite de passer derrière l'un de nos plus grand poète et chanteur au timbre de voie absolument unique.
Oui ceux ci m'ont à ma grand surprise convaincu et n'en déplaise aux conservateurs un peu trop obtus, j'aimerai même une seconde bouture sur laquelle je convierai pour le plaisir Benabar pour " Potemkine ", Renaud sur " Aimer à perdre la raison " ( seul réel échec de l'album, Dyonisos y étant hors sujet " ) , Higelin pour " Si je mourais la bas ", Souchon sur " Le bilan ", Saez pour " Un jour futur " Sinsemillia avec " Maria " ou encore Hadji-Lazaro et Pigalle pour " si j'étais peintre ou maçon ".....
En conclusion et allant à l'encontre de nombreux commentaires trop injustement négatifs, pour moi cet album est bon, une belle surprise dans son ensemble et sans aucun doute une formidable aubaine qui pourrait permettre à quelques plus jeunes générations de découvrir enfin le répertoire de notre Ferrat national........
En espérant tout de même que les bénéfices aillent à quelques œuvres caritatives.......


LA FIANCEE PAKISTANAISE
LA FIANCEE PAKISTANAISE
par Bapsy Sidhwa
Edition : Poche
Prix : EUR 8,70

4.0 étoiles sur 5 Dans un monde magnifique et rude, 2 avril 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : LA FIANCEE PAKISTANAISE (Poche)
1947, la partition de l'Inde et du Pakistan bat son plein, exode et massacre inter religieux sont le lot quotidien sur cette toute nouvelle frontière. La petite Zaitoun dont les parents figurent parmi les victimes est recueillit par Qasim qui l'éduquera comme sa propre fille. Devenue adolescente le vieux Pakistanais décide de la marier avec un homme de son clan originaire des montagnes de Kohistan.
Bapsy Sidhwa qui vécu sa jeunesse à Lahore donne grâce à ce roman un portrait de la condition des femmes de ce pays, un Pakistan régit par le poids des traditions et de l'honneur, la violence, la soumission côtoient la sensualité et la beauté des vallées aux pieds de ces montagnes majestueuses.
L'auteur nous offre un portrait émouvant d'une région reculée où la vie est rude et sans pitié, où les seigneurs et de chefs de village font la loi se retrouvant confrontés à un monde moderne empreint de modernisme et de nouvelles idées qui s'approche inexorablement.
Voici un roman original sur un pays foncièrement méconnu à découvrir pour amateur de dépaysement et d'histoire traditionnelle.


Juillet 41.
Juillet 41.
par Baklanov.
Edition : Reliure inconnue

5.0 étoiles sur 5 Roman de guerre réaliste et instructif, 26 mars 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Juillet 41.
" Juillet 41 " est un roman sorti en 1964 de l'écrivain Russe Grigori J.Baklanov qui faite suite à son expérience des combats dans l'armée rouge lui qui fut volontaire et engagé dans ce conflit dés l'age de 17 ans puis grièvement blessé en 1943 .
Ce roman extraordinaire de par son réalisme est à mettre au coté des ouvrages sur la seconde guerre mondiale d'autres auteurs Russes tels Constantatin Simonov, Anatoly Rybakov ou encore Vassili Grossman .
" Juillet 41 " raconte sans rien cacher ni embellir, l'histoire de l'effondrement de l'armée rouge au tout début de la guerre face à l'invasion des l'armées Hitlériennes au travers de l'expérience de divers personnages officiers, soldats ou civils.
L'auteur en explique avec brio et clarté les raisons de cet effondrement, dénonçant l'incurie et la paralysie de l'état major Russe devant cette agression et surtout dénonçant les purges Stalinienne des années 37/38 ayant amputé du haut commandement de beaucoup ses tous meilleurs officiers .
Ainsi en plusieurs merveilleux chapitres, il dépeint les forces en présences, les espoirs et les déceptions, les contres attaques désespérées, les espions civils, les prisonniers désabusés, le courage et la peur.
Ce roman majestueux et presque trop court fut interdit de publication durant douze ans par les censeurs soviétiques pour son contenu illicite s'adresse aux amateurs de roman de guerre ainsi qu'aux passionnés d'histoire soviétique réaliste.
Grigori Baklanov disparu en 2009, pacifiste convaincu, fut l'un des principaux conseillé de M. Gorbatchev lors de ses reformes concernant la perestroïka.


Fleur de tonnerre
Fleur de tonnerre
par Jean Teulé
Edition : Broché
Prix : EUR 20,00

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Perso.....pas le meilleur, 24 mars 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Fleur de tonnerre (Broché)
Personnelement j'apprecie Jean teulé et sa façon originale d'écrire, j'ai adoré ses Villon, Rimbaud ou encore son Verlaine, mais là, je suis resté un peu sur ma faim, je ne suis jamais réellement parvenu à entrer véritablement dans l'histoire de cette bretonne machiavélique.
" Fleur de tonnerre " manque peut être de poésie, de fluidité étant même platonique et répétitif, ce qui fait que ce roman n'est pas la plus grande réussite de l'auteur.
Reste tout de même l'histoire surprenante et méconnue de cette Helene Jegalo qui vécu au début du XIXéme siècle, meurtrière de haut vol, cuisinière émérite, reine des poisons qui finira sur le billot, qui l'a croisait trépassait.
S'il demeure très correct, cet ouvrage n'est donc pas le tout meilleur de Jean Teulé, mais à sa décharge, même le grand Zola qui pourtant nous pondait perle sur perle, n'a pas lui non plus réussi que des chefs-d'œuvre.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Apr 3, 2015 4:45 PM MEST


Entre Deux Rêves
Entre Deux Rêves
Prix : EUR 24,28

5.0 étoiles sur 5 Aznavour nous emporte encore, 21 mars 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Entre Deux Rêves (CD)
Cet album magique fait parti de la magnifique collection " Aznavour d'un siècle à l'autre ", " Entre deux rêves " regroupe des chansons que l'artiste a enregistré entre 1967 et 1968 et contient encore un florilège de chefs d'œuvre de la discographie du Franco/Arménien.
Outre l'énorme " emmenez moi " qu'on ne décrit plus et qui est devenu à sa manière un hymne au voyage, d'autres chansons indispensables parfois plus méconnus sont ici regroupées " j'aimerai", "reviens Fanny "," voleur ", " adieu " valant leur pesant d'or, l'artiste comme toujours dépeint l'amour avec ces joies et ces peines, toujours avec justesse, parfois humour et bien entendu avec une infinie poésie.
Un album qui est encore une franche réussite qui s'adresse à tous les amateurs de chansons Françaises et que tous les aficionados du grand Charles peuvent acquérir les yeux fermés .


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20