Profil de Amazon Customer > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Amazon Customer
Classement des meilleurs critiques: 676
Votes utiles : 571

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Amazon Customer (France)
(TOP 1000 COMMENTATEURS)    (TESTEURS)   

Afficher :  
Page : 1-10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20
pixel
Comment obtenir ce que nous désirons et apprécier ce que nous possédons
Comment obtenir ce que nous désirons et apprécier ce que nous possédons
par John Gray
Edition : Poche
Prix : EUR 7,30

8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Petit Guide de la sagesse, 20 juin 2011
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Comment obtenir ce que nous désirons et apprécier ce que nous possédons (Poche)
Après avoir été emballée par les hommes viennent de Mars, les femmes de Vénus, j'ai acheté ce livre il y a 3 ans et j'ai du m'y reprendre à 2 fois pour parvenir à la fin. 3 idées principales à retenir qui auraient pu tenir dans 3 tableaux avec un petit texte explicatif.
Pour être heureux, il faut savoir remplir tous ses réservoirs d'amour, connaître et accepter ses émotions pour ensuite lever ses blocages.
Partant du principe que nos blocages viennent de notre passé et plus particulièrement d'un réservoir qui aurait mal été rempli voire pas du tout, l'auteur nous fait analyser les sentiments qui en découlent pour parvenir à lever ces blocages. Certains passages sont parfois redondant, comme tout est lié l'auteur ne se prive pas de nous réexpliquer comment tout s'enclenche pour chaque réservoir, pour chaque sentiment, pour chaque blocage... et comme il faut analyser 3 à 4 sentiments pour lever un blocage, je vous laisse imaginer le nombre de pages de redondances...
D'autre part, même si M. Gray n'exclut pas les athées ce livre est plein de "bondesieuries" à l'américaine qui m'ont à vrai dire un peu exaspérée. C'est parfois quand même limite bourrage de crâne.
Le côté "méditation" n'est par contre pas assez approfondi à mon goût pour être mis correctement en pratique par les novices.
Bref, à lire pour un tirer un résumé des idées principales qui elles sont loin d'être à mettre à la poubelle car le talent de l'auteur est tout de même d'être un professionnel dans la compréhension des sentiments et des rapports humains.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Mar 13, 2012 12:27 PM CET


Combat rapproché : Une aventure de Richard Bolitho
Combat rapproché : Une aventure de Richard Bolitho
par Alexander Kent
Edition : Poche
Prix : EUR 11,80

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Aucun temps mort !, 17 juin 2011
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Combat rapproché : Une aventure de Richard Bolitho (Poche)
4ème de couverture :
1798 : A la tête d'une petite escadre, Richard Bolitho, promu commodore, prend le large.
Il s'apprête à gagner la Méditerranée où, dit-on, se trouverait déjà une lourde armada française, dotée d'une artillerie dernier cri. Bolitho a pour ordre de débusquer l'ennemi et de découvrir ses intentions. Ne disposant pas de bases en Méditerranée, le commodore présume une mission ardue. Et au cours de longs mois où l'escadre subit les assauts répétés des Français et les caprices du temps, il apprend qu'il a autant à craindre de ses propres troupes que de l'ennemi.
Quand s'ouvre la bataille d'Aboukir, opposant sur les eaux du Nil les navires anglais aux forces tricolores, il sait que son avenir est en jeu. De ses décisions dépend le sort d'une flotte et de toute une nation.

Mon avis :
Le 12ème opus de la saga Bolitho frise la perfection. Si j'ai été un peu déçue par le tome précédent dans lequel les liens affectifs de notre Capitaine passaient un peu au second plan, revoici Alexander Kent dans toute sa splendeur. On retrouve une psychologie creusée des personnages et la difficulté de faire une place aux sentiments dans les relations hiérarchiques et sous le poids des responsabilités. D'autre part, une succession de rebondissement nous immerge dans l'aventure de la première à la dernière page, ce qui n'est pas sans nous rappeler l'excellent volume de Cap sur La Gloire que l'auteur égale ici sans problème.
Si j'ai précédemment comparé la construction de ses romans à la préparation d'un canon au combat, ici, toutes les pièces sont en batteries et prêtes à faire feu dès le premier chapitre. De vieilles amitiés sont toujours présentes, mais de vieilles connaissances pas toujours favorables se rappellent également à notre mémoire. Comme toujours, la victoire où la défaite tient à une poignée d'hommes, encore faut-il savoir lesquels ou bien faire avec ce que l'on a...Dans cet ouvrage, l'ennemi n'est pas forcément celui que l'on combat au canon...
A ceux qui comme moi, pourraient être apeurés à l'idée de se lasser de lire une saga de plus de 23 volumes, soyez rassurés, l'auteur en a encore sous les bottes et arrive à nous captiver toujours davantage à chaque volume. Une performance pour le moment.
Bon il faut que je vous laisse, il me reste une dizaine de tomes à dévorer... Je vous tiens au courant...


Il était une fois en France, Tome 1 : L'Empire de Monsieur Joseph
Il était une fois en France, Tome 1 : L'Empire de Monsieur Joseph
par Fabien Nury
Edition : Relié
Prix : EUR 13,90

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Double vie ?, 7 juin 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Il était une fois en France, Tome 1 : L'Empire de Monsieur Joseph (Relié)
Commentaire d'un membre du Club des Testeurs Amazon (De quoi s'agit-il?)
Double vie ?

Histoire romancée, basé sur des faits réels dont je n'avais pas connaissance, ce tome 1 nous présente Joseph Juanovici. Je ne vous referai pas un résumé car d'autres commentaires l'ont déjà très bien fait.

Le principal objet de premier tome est de mettre en place le personnage tout en nous présentant ses multiples facettes avant et après la seconde guerre mondiale (jamais pendant) par un système d'aller et retour dans le temps. Allers/Retours que j'ai trouvés plutôt bien dosés et bien placés. Venant chaque fois répondre à une question que le passage précédent à soulevé dans notre esprit, ils sont également datés ce qui permet de nous situé plus facilement dans l'histoire. Pour ceux qui, comme moi, on du mal à mémoriser les dates, un petit coup d'aeil en arrière et c'est vite reparti.

« Multiples facettes » car le personnage est ambigu. Il a en quelques sortes 2 vies : 2 femmes (une légitime et une maitresse) qu'il aime tout autant, et peut se révéler un résistant zélé ou un véritable collabo, que ce soit avec une police corrompue ou directement avec les allemands. Mais tout cela est-il si simple ? Par le fait de scène subtilement choisies et mises en scène, les auteurs nous amène à nous mettre à la place de ce personnage. Qu'aurions nous fait à sa place, à cette époque ? Au fond, a-t-il réellement le choix ? Une enfance difficile lui a donné envie de se battre. Sa condition d'émigré et la façon dont ils sont traités, sa femme et lui, par l'oncle de cette dernière, lui donne l'envie ou le besoin de s'émanciper pour ne plus être asservi. Mais l'argent, et donc par là, le pouvoir, qu'il a gagné, ne l'amènent-ils pas à une autre forme d'asservissement ?

Graphiquement, les dessins sont clairs et les personnages très facilement reconnaissables malgré les différents âges dans lesquels ils sont représentés. S'il on a déjà, dans les commentaires, précédents, salué le scénario et les dessins, il ne faut pas oublier la mise en couleur qui donne toute sa profondeur à l'atmosphère de cette bande-dessinée. Atmosphère qui n'est pas sans nous rappeler l'univers feutré mais au combien difficile du « Parrain ».

Une belle BD qui amène à se poser des questions de façon différente par rapport à tout ce que l'on peut lire sur cette période troublée, ainsi qu'à lire la suite bien sûr ;)


Capitaine de pavillon : Une aventure de Richard Bolitho
Capitaine de pavillon : Une aventure de Richard Bolitho
par Alexander Kent
Edition : Poche
Prix : EUR 11,80

4.0 étoiles sur 5 La solitude du chef, 30 mai 2011
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Capitaine de pavillon : Une aventure de Richard Bolitho (Poche)
4ème de couverture :

Méditerranée, 1797. Richard Bolitho vient de franchir la quarantaine avec le grade de capitaine de pavillon - à qui l'on peut confier le commandement d'un vaisseau qui conduit au feu une petite escadre. Il se murmure que la France du Directoire, qui ne manque pas de généraux ambitieux, aurait le projet d'accaparer les routes du Sud et de l'Orient. Alliés imprévus des Français, les corsaires barbaresques d'Alger se révèlent des adversaires avec qui il faut compter...

Les années ont passé et le vaste conflit quasi mondial allumé en 1793 semble ne jamais devoir finir. Bolitho peine à déchiffrer l'histoire de son temps, vouée à une violence jusqu'alors inconnue. Faudra-t-il vivre jusqu'au bout dans la guerre, avec soi-même comme premier ennemi ?

--------------------

Certes, comme dans tous les romans de cette saga, il y a de l'action, beaucoup d'action et nous voici encore embarqué dans cette nouvelle aventure. Rien à redire à cela : rebondissement, manigances, trahisons, attaques pirates, le tout avec les embruns nous fouettant le visage et presque le goût du sel dans la bouche, parfait !

Avec cet opus, Alexander Kent met l'accent sur la charge pesant sur les épaules d'un capitaine d'escadre et la difficulté de trouver une place dans le caeur des hommes qu'il a à mener et qui remettent ni plus ni moins que leur vie entre ses mains. Charge d'autant plus difficile qu'il lui faut composer avec le commodore, son supérieur direct et omniprésent sur son vaisseau.

Un bémol toutefois, j'ai parfois été déstabilisée dans les rapports de ce cher Richard avec ses amis de toujours. Une impression de fausse distance entre lui et Herrick ou encore plus marquante, avec Allday qui passe ici quasiment pour un domestique/garde du corps au langage de campagnard, ce qui ne ressortait pas dans les traductions précédentes de Luc de Rancourt, ni de M Le Briis ou A. Bories. Est-ce ici une façon de nous montrer que le capitaine a pris du galon et se voit obligé de prendre de la distance avec ses marins ? Les personnes qui commenceront par ce livre passeront sans nul doute à côté de la grande complicité qui les unit depuis de nombreux tomes et qui pour moi prend une place importante dans cette saga.

Mais malgré cette petite déception, c'est encore un grand et beau roman d'aventure !


La Guerre des boutons [Édition Simple]
La Guerre des boutons [Édition Simple]
DVD ~ Jacques Dufilho

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Drôle et instructif pour nos enfants, 18 mai 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Guerre des boutons [Édition Simple] (DVD)
Tout a été dit sur ce film culte. Je l'ai revue avec mes filles de 6 et 8 ans qui dans un premier temps étaient un peu rebutées par le côté noir et blanc. Mais elles ont bien accroché et ont découvert la campagne des années 50, l'école, les uniformes, les plumiers et les cartables de papi et mamie, une époque de liberté à laquelle on pouvait laisser les enfants jouer dans les champs sans soucis. L'enfance n'était pas envahie de jouet Made in China et les enfants étaient heureux, faisant d'un simple bout de bois un lance pierre très efficace, et de simples boutons un trésor... au grand désespoir des mamans ;)


Troie, tome 1 : Le Seigneur de l'Arc d'Argent
Troie, tome 1 : Le Seigneur de l'Arc d'Argent
par David Gemmell
Edition : Broché

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 du "grand" Gemmell, comme d'habitude, 16 mai 2011
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Troie, tome 1 : Le Seigneur de l'Arc d'Argent (Broché)
Ici, David Gemmell revient à son amour de la mythologie. Contrairement au Lion de Macédoine, ce récit ne contient pas de "fantasy" à part la petite Casandre qui est un enfant étrange de par ses visions. Les héros sont humains et torturés comme on les aime chez Gemmell : de la stratégie, du courage, de la colère, de l'horreur mais aussi de l'amour, de l'amitié de la compassion bref tout y est. La mise en place est un peu longue et il faut s'accrocher un peu au départ. Le tout monte lentement en pression pour un siège final comme Gemmell en a le secret (si vous n'avez pas lu Légende, dépêchez vous de vous rattraper !). Parfois, on se doute de ce qu'il va se passer et puis..... eh bé non ! C'était pas ça !
Par contre, le tome 2, commence sur les chapeaux de roues, je vous en reparle dès que je l'ai fini :)


Ennemi en vue
Ennemi en vue
par Alexander Kent
Edition : Poche

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Explosif !!!, 10 mai 2011
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ennemi en vue (Poche)
Comme l'explique si bien Alexander Kent, il y a plusieurs étapes pour faire tirer un canon : ouverture du mantelet, recul du canon à bout de brague grâce aux palans, mise en place de la poudre, du bourrage, du boulet, re-bourrage, amorce, ajustement du tir avec barres d'anspect et coins de mire, tir et, enfin, écouvillonnage pour pouvoir mieux recommencer.
Alexander Kent construit ses livres de façon méthodique en faisant monter lentement la pression jusqu'à l'assaut final. C'est comme cela qu'il nous happe. Jamais un détail n'est de trop.
Avec ce 10ème roman de la saga Bolitho, on se rend compte que cette saga est construite comme un tir de batteries. Comme chaque servant de pièce, chaque personnage prends progressivement sa place dans l'histoire. Tous ont leur importance et aucun n'est jamais oublié. L'histoire se prépare comme se prépare un coup de canon, pour finir de façon explosive. On en oublierait presque de respirer. Heureusement, qu'après la bataille, le calme revient et notre auteur "écouvillonne" la fin du roman pour mieux préparer son prochain tir.
Un véritable maître de l'aventure maritime !!!


Les Sisters, Tome 3 : C'est elle qu'a commencé
Les Sisters, Tome 3 : C'est elle qu'a commencé
par Christophe Cazenove
Edition : Album
Prix : EUR 10,60

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Dans la continuité des 2 premiers tomes, 10 mai 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Sisters, Tome 3 : C'est elle qu'a commencé (Album)
Cette fois ci, c'est la petite Marine qui "trinque" le plus dans les planches de Cazenove et Maury. Mais, peut-être n'est-elle pas aussi bête que sa grande soeur le croit... Entre chamailleries et complicité, on y retrouve le quotidien d'une maison comptant deux petites filles : une grande pseudo-sérieuse et une petite 100% nature.
Les graphismes sont toujours ronds et sympathiques et les auteurs ne penchent toujours pas pour les couleurs gnangan-rose-bonbon.
Encore un bon moment de détente donc.

Nota : on y retrouve un phénomène qui doit être de société, ma petite ayant elle aussi un soucis avec les chaussettes... :o)


Promise
Promise
par Ally Condie
Edition : Broché
Prix : EUR 18,30

4.0 étoiles sur 5 Triangle amoureux sur fond de dystopie, 28 avril 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Promise (Broché)
Commentaire d'un membre du Club des Testeurs Amazon (De quoi s'agit-il?)
Voici un livre agréable et rapide à lire qui ravira nos ados.

Une jeune fille, Cassia, y découvre les différentes formes d'amour et la vie en dehors des limites. En effet, la Société régente tout : habillement, repas, jusqu'au fleurs du jardin et jusqu'à programmer le jour de votre mort. Suite à une "erreur" dans le processus de couplage, notre héroïne va apprendre va se découvrir 2 promis : Xander, son meilleur et Ky, un ami qu'elle va apprendre à aimer. Elle va désormais devoir faire des choix, en aura-t-elle la force, qu'elles seront les conséquences des ses actes, pour elles, sa famille, ses amis ? Sous surveillance permanente des Officiels, dans quelle direction va-t-elle choisir d'orienter sa vie ? Le choisit-elle vraiment ou est-elle encore manipulée sans le savoir ? Sans être jamais mièvre, la fin du livre nous fait entrapercevoir une suite plus "adulte" ou il est question d'une guerre. Pour quoi et contre qui ? Ils ne nous reste qu'à attendre la suite pour le savoir. Bien joué !

Un roman qui se lit d'une traite et qui pose les bonnes questions pour ces ados qui voit parfois les adultes comme les "Officiels" qui surveillent Cassia :)


Un lieu sûr
Un lieu sûr
par Barbara Gowdy
Edition : Poche

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 pachydermique, 23 avril 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Un lieu sûr (Poche)
Que dire... Ce livre traine dans ma bibliothèque depuis 11 ans.
Je l'ai acheté car j'ai eu un coup de foudre pour la couverture. Ces 11 dernières années donc, il m'a fallu m'y reprendre à 3 fois avant d'arriver à lire ce livre jusqu'au bout. Tout comme son sujet, le style est lourd, l'atmosphère pesante et la mise en place lente. On a l'impression que l'auteur s'est soit trop documentée soit pas assez selon les passages. Sa vision de la vie vue par les éléphants est... comment dire... pure imagination de sa part : se basant sur des postures ou des rituels qu'ont les éléphants elle leur invente des croyances, un vocabulaire et des facultés de transmission de pensée et de voyance. Certains auteurs réussissent cela très bien (comme Werber et sa fourmi 101ème par exemple) et pour d'autre c'est le flop. Et pour moi, le lieu sûr est un flop. Et c'est bien dommage, car il y avait de quoi s'attacher à cette petite bourbe et aux autres personnages. En découvrant à la fin du livre que madame Gowdy a surtout étudié les éléphants dans les livres des autres (à part une petite visite au Masaï Mara), j'ai compris pourquoi il y manquait ce je ne sais quoi qui fait qu'on aurait senti l'auteure réellement passionnée par son sujet. Déçue donc.


Page : 1-10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20