Profil de frijolero > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par frijolero
Classement des meilleurs critiques: 1.286.506
Votes utiles : 178

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
"frijolero"

Afficher :  
Page : 1 | 2
pixel
Sixty Million Frenchmen Can't Be Wrong: Why We Love France but Not the French
Sixty Million Frenchmen Can't Be Wrong: Why We Love France but Not the French
par Jean-Benoît Nadeau
Edition : Broché
Prix : EUR 14,07

104 internautes sur 111 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Il faut être deux pour être différents !, 14 mai 2004
La lecture de ce livre est réellement passionnante. Les auteurs savent nous donner une lecture riche de détails dans une logique de commentaire constructif. Les français et leurs particularités sont le sujet central de ce livre, mais il ne faut pas oublier qui écrit ce livre ! Il s'agit d'un couple de canadiens -lui est québécois, elle de l'Ontario- qui nous regarde en tant que canadiens (et par extension en tant que nord-américains). Conscients de ce fait, ils vont faire des allers et retours constants entre la France et l'Amérique du nord, en y piochant des exemples pour illustrer un propos simple mais essentiel : Les français sont différents de nous... et vice versa.
Si je ne taris pas de louanges au sujet de ce livre, j'ai pourtant une critique. Le sous-titre du: « why we love France but not the French ». Ça sent le sous-titre accrocheur de livre américain -qui vient tempérer un titre « trop positif »- plus que le reflet du contenu du livre. Vous jugerez par vous-mêmes à la lecture...
Un dernier commentaire au sujet du contenant, qui vient rendre encore plus agréable une lecture qui l'est déjà en soi. En bon français nourri au livre de poche, ça change d'avoir entre les mains un livre un peu différent dans sa forme. La couverture et le papier sont agréables au toucher, l'illustration de la couverture est sympa (les graphismes rappellent un peu la panthère rose) et le format (plus large et haut que le poche) change le panorama des heures de lecture qui vos attendent.


Life Is Peachy
Life Is Peachy
Prix : EUR 8,98

11 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Coup d'envoi du nu-metal, 13 mai 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Life Is Peachy (CD)
Pas de doute, il y a un avant et un après "Life is peachy". C'est le genre d'album qui change toute une scène musicale. Du jour au lendemain on a vu apparaître des clones de Korn, sans qu'aucun soit à sa hauteur.
Korn nous offre ici une ambiance sombre, fortement empreinte des (mauvaises) expériences de Jonathan Davis. C'est particulièrement palpable dans "Daddy" ou on va même jusqu'à entendre Davis en pleurs. Mais il a bien plus dans cet album. Les basses slappées et saturées sont jouissives, le mixage est génial et le groupe comme ensemble est totalement innovateur.
Même s'ils restent très bons, j'ai souvent été déçu par Korn depuis, trop commercial (ils nous pondent une chanson pour Lara Croft!), éloigné de la noirceur et de l'opacité qui faisait son escence... C'est dire si "life is peachy" est une vraie perle... noire!


Fight Night 2004
Fight Night 2004

14 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Plein la poire !, 9 mai 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Fight Night 2004 (Jeu vidéo)
D'habitude je ne commente pas les jeux vidéos, mais c'est bien ici l'xception qui confirme la règle et pour cause!
Je n'ai jamais joué à un jeu de boxe qui m'amuse.... jusqu'à aujourd'hui! Fight night 2004 vaut vraiment le détour. La qualité de la PS2 nous plonge totalement dans le ring. Les graphismes sont géniaux, les décors sont dignes des scéances d'entraînement de rocky, les coups sont très réalistes, les différentes formes d'esquive sont également très réalistes (attention à ne pas vous trouver coincés dans les cordes!)... et un grand plus par rapport à tout autre jeu de boxe : on n'est plus obligé d'appuyer sur tous les boutons comme des névrosés pour se relever d'une chute sur le ring. Le système est bien trouvé et amusant : on peut voir la tronche de l'arbitre en triple et pour se relever il suffit de transposer les images grâce aux sticks jusqu'à ce qu'elles ne fassent qu'une.
La jouabilité est impresionante, et il y en a pour tous les goûts. Vous pouvez soit vous défouler en tapant du bouton, soit en manipulant les deux joysticks, l'un pour se déplacer et l'autre pour frapper à votre guise. Ca ne sert à rien de tapper aussi vite que possible, c'est un jeu fin et intelligent (comme la boxe en fin de comptes)!
Allez-y! Stick n' move!


La Ligue des gentlemen extraordinaires [VHS]
La Ligue des gentlemen extraordinaires [VHS]
VHS

5 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Quand Hollywood se plante avec la littérature, 7 mai 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Ligue des gentlemen extraordinaires [VHS] (Cassette vidéo)
Pour les lecteurs de la critique cinématographique du canard enchaîné, ce film peut être classé dans les "films que l'on peut ne pas voir". Je ne connaissais pas du tout le comic (je viens d'apprendre son existence en lisant les commentaires précédents) et je suis allé voir La Ligue des gentlemen extraordinaires sans aucune idée préconcue... je n'ai malheureusement pas tardé à me faire une opinion.
Sans gâcher le film pour ce qu'ils ne l'ont pas vu, on peut dire que vous avez toute une série de personnages de fiction parmi lesquels le capitaine Nemo, le Dr. Jeckyl et son double Mr. hide, l'homme loup une femme vampire et la liste s'allonge encore plus. Après une courte phase de présentation de chaque personnage, le film nous plonge dans une histoire creuse dans laquelle la multiplication des guest star ne laisse aucune place au déroulement de l'histoire.
On voit de l'action, de la baston, des coups de feu, un gros méchant et plein de gentils tout pleins de bonne volonté. Le scénariooo... je n'en parlerai pas, je crois qu'ils ont dû le perdre avant le tournage. Les effets spéciaux sont bien, mais pas extraordinaires comme pourrait laisser espérer le titre du film.
A la fin du film je ne pouvais pas éviter de me poser une question : comment ont ils réussi à faire un film aussi ennuyeux avec des personnages aussi passionants?


Monty Python's Life of Brian [Import USA Zone 1]
Monty Python's Life of Brian [Import USA Zone 1]
DVD ~ John Cleese

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Tordant à souhait, 6 mai 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Monty Python's Life of Brian [Import USA Zone 1] (DVD)
A mes yeux le meilleur film des Monty Python.
Brian est un jeune paumé né à Bethléem le même jour qu'un certain Jésus il y a deux mille ans. Il ne cessera de le croiser tout au long de sa vie.
Les Monty Python font ici une satyre énorme du christianisme par sa qualité et sa force d'impact. Ils nous racontent l'hirtoire d'un Jésus qui aurait loupé sa carrière de prophète. Au delà des grosses farces et des gags en série, ce film laisse un porte grand ouverte à la réflexion sur les fondements et l'histoire des religions.
Educatif et hillarant : un film génial


Youth And Young Manhood - Copy control
Youth And Young Manhood - Copy control
Prix : EUR 6,99

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Les nouveaux rois du rock rétro, 5 mai 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Youth And Young Manhood - Copy control (CD)
Les Kings of Leon ont se sont installé avec autorité sur le trône du rock rétro. Ils ont réussi à lui donner le son le plus authentique, accrocheur et vivant depuis que les Stroke ont ouvert cette nouvelles piste. On sent bien les influences de Lynyrd Skynyrd et des Creedence.
Si vous aimez cet album, penchez vous également sur l'EP qui a lancé la carrière de cette jeune promesse du rock. Les versions de "California Waiting", "Molly's chamber" et "Holy roller novocaine" ont un son beaucoup plus brut qui colle mieux avec leur genre musical et leur attitude.
Depuis que j'ai écouté cet album je n'ai pas réussi à décrocher... vivement le suivant!


The Complete Recordings
The Complete Recordings
Prix : EUR 10,99

17 internautes sur 20 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Incontournable !, 1 mai 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Complete Recordings (CD)
Robert Johnson est l'un des meilleurs guitaristes au monde, en particulier si on vient à parler du blues. Comme le titre de l'album le laisse entendre, vous avez là la totalité des chansons enregistrées par ce grand musicien. Vous avez même parfois plusieurs versions du même titre (piochez celle qui vous plait le plus). Chacune d'entre elles est entrainante, à tel point que c'est inévitable de battre la mesure avec le pied en écoutant cet album! Les enregistrements, même si de mauvaise qualité (dégradation avec le temps) et dépourvus de toute fioriture, reproduisent toute la force et l'intensité de sa musique.


Soup [Digipack]
Soup [Digipack]
Prix : EUR 18,66

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le Blind Melon le plus sombre, 28 avril 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Soup [Digipack] (CD)
Blind Melon a enregistré avec Soup son album le plus sombre. Drôle de contraste avec son joyeux premier album éponyme. Ca s'explique principalement par l'adiciton du chanteur (Hoon) à la coke qui a provoqué un conflit avecle reste du groupe pendant l'enregistrement. C'est du très bon rock, sombre et intense.
Faites connaître ce groupe génial, trop peu connu en France parce qu'il n'est pas d'actualité.


The Headphone Masterpiece
The Headphone Masterpiece
Prix : EUR 14,00

4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un titre prétentieux� un bon album., 28 avril 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Headphone Masterpiece (CD)
L'intérieur de la pochette de ce disque illustre bien l'ambiance générale qui se dégage de l'album : on peut voir la famille et les amis de Coddy Chessnut sous le porche de leur maison en bois, qui rappelle un peu les vieilles maisons de la Louisiane. C'est un album familial sympa, pas trop perfectionniste (par moments trop de basses, par moments ses potes se mettent à parler ou à chanter sans trop de pression, des fois on l'entend au loin derrière ses instruments...). Les morceaux s'enchaînent dans une ambiance très relax... on aime bien, puis on recommence l'écoute. Quelques morceaux se détachent du lot, les plus travaillés et les mieux mixés, comme « The seed » et « look good in leather ». D'ailleurs, pour ceux qui ont bien aimé cet album, je vous recommande la version de « the seed » qu'il a faite avec The Roots dans Phrenology :un petit bijou !


Ernesto Guevara connu aussi comme le Che, tome 1
Ernesto Guevara connu aussi comme le Che, tome 1
par Paco-Ignacio Taibo II
Edition : Poche
Prix : EUR 9,95

13 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Indispensable, 8 novembre 2001
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ernesto Guevara connu aussi comme le Che, tome 1 (Poche)
Pour tous les lecteurs désireux de réellement connaitre le Che, ce livre est sans conteste le plus à même de répondre à toutes vos questions. Paco Ignacio Taibo II est à la fois écrivain, historien et Che-ologue (et il excelle dans chacun de ces domaines), ce qui permet de redonner vie, le temps d'un livre à cet homme incroyable qu'est le Che.


Page : 1 | 2