undrgrnd Cliquez ici nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos Avant toi cliquez_ici nav_GWeek16Q2 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux
Profil de PYC > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par PYC
Classement des meilleurs critiques: 10.744
Votes utiles : 62

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
PYC

Afficher :  
Page : 1 | 2
pixel
Globus Duo Pro Electrostimulateur Bleu
Globus Duo Pro Electrostimulateur Bleu
Proposé par RAM Apparecchi Medicali
Prix : EUR 107,19

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 piètre qualité, 4 mars 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Globus Duo Pro Electrostimulateur Bleu (Sport)
J'avais le même chez mon kiné. Globalement, il peut être utile pour traiter des petites douleurs ou se remuscler après un accident de sport, ce qui était mon cas. Cela dit, l'intensité est limitée (ne vous attendez pas à ce qu'il remplace des séances de sport pour développer votre musculature !) et il y a souvent des irrégularités dans le courant envoyé, dès que la batterie faiblit un peu. Il faudrait la garder toujours au maximum. Par ailleurs, l'article reçu par Lybra shop ne fonctionnait que sur une des deux sorties et, deux mois après, j'attends toujours qu'un remplacement me soit envoyé, comme ils me l'ont promis...


Est-ce qu'on pourrait parler d'autre chose ?
Est-ce qu'on pourrait parler d'autre chose ?
par Roz Chast
Edition : Album
Prix : EUR 25,00

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 L'universelle intimité du "Grand Âge"..., 5 janvier 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Est-ce qu'on pourrait parler d'autre chose ? (Album)
Le sujet de ce livre assez imposant (en nombre de pages et en quantité de texte, pour un roman graphique bien sûr) n'est autre que le vieillissement des parents de l'auteure et leur lent déclin - principalement mental pour l'un, physique pour l'autre... Sujet difficile et souvent considéré tabou, mais abordé ici avec franchise, sans fausse pudeur ni exhibitionnisme : il s'agit d'un simple témoignage à travers lequel Roz Chast semble perpétuer à la fois le souvenir de ses proches et son questionnement personnel sur ce qu'ils étaient vraiment, sur ses propres réactions face au dépérissement et à l'intrusion de la perte d'autonomie. Ce questionnement trouvera en chacun de nous, je crois, une résonance, et jamais il ne se veut moralisateur ni culpabilisant : l'auteure considère avec beaucoup de bienveillance aussi bien les parents imparfaits qu'elle a perdus que la femme quelque peu désarmée qu'elle fut durant ces années pour le moins marquantes. [Je ne peux m'empêcher de conseiller ici la lecture de l'excellent récit de Pierrette Fleutiaux, Des phrases courtes, ma chérie, sur l'inversion des rapports mère/fille lorsque la sénilité survient.]
Le dessin, simple et parfois maladroit, est souvent écrasé (physiquement !) par le texte et fait parfois double emploi ; malgré ce défaut (le seul à mon goût, d'où la note de 4/5), j'ai apprécié les expressions des visages, qui tiennent par moments du génie économique d'un Reiser, notamment lorsque sont exprimés le choc, l'incrédulité, la colère. Les graphismes participent donc activement à la bonne dose d'humour qui traverse ce livre de part en part. Précisons d'ailleurs que, contrairement à ce que pourrait laisser penser le sujet, il ne s'agit pas d'humour noir, mais plutôt d'anecdotes incongrues et de (beaucoup !) d'autodérision.
En refermant cet ouvrage, pas de gros coup de blues, juste une conscience plus accrue de ce quasi inévitable moment de vie, et l'impression d'avoir partagé l'espace d'un instant l'intimité d'une inconnue qui ne cherche ni à épater, ni à se dédouaner de quoi que ce soit, une inconnue qui "parle vrai", en somme. Je vous le conseille donc.


Pieds nus dans les ronces
Pieds nus dans les ronces
par Lisa Zordan
Edition : Album
Prix : EUR 18,00

3.0 étoiles sur 5 Roman graphique intéressant mais pas tout à fait abouti (à mon goût, bien sûr), 14 décembre 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Pieds nus dans les ronces (Album)
Derrière cet excellent titre, « pieds nus dans les ronces », se cache la sombre histoire d’un homme contraint à revisiter certains aspects refoulés de son passé. J’ai aimé la plupart des dessins et aquarelles dont la douceur et les imprécisions volontaires servent bien le caractère introspectif de ce voyage intime.

En revanche, le rythme de la narration m’a souvent gêné ; l’auteure s’essaie pourtant à des variations, maîtrise bien les plans (peut-être un peu moins le cadrage), etc., mais les détails sur lesquels elle insiste et les ellipses qu’elle fait relèvent d’un choix qui, personnellement, me paraît saugrenu. Par exemple, seules quelques vignettes sont consacrées à la « rencontre », pourtant lourde de sens, entre deux personnages (je ne vous dévoile pas davantage la nature de leur relation) ; du coup, leurs rapports sonnent faux, comme si l’auteure avait volontairement refusé l'obstacle plutôt que de risquer la lourdeur en évoquant un sujet grave qui demande de retranscrire avec finesse une situation psychologique complexe.

Je ne connais rien de Lisa Zordan ni du reste de sa production, mais cette porte d’entrée m’a donné l’impression d’une (jeune ?) artiste qui, quoique un peu « brouillonne » – y compris dans certains graphismes – s’annonce prometteuse.


Les Grands Peintres - Bosch
Les Grands Peintres - Bosch
par Griffo
Edition : Album
Prix : EUR 14,50

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Un mélange des genres prometteur... qui se révèle finalement décevant., 14 décembre 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Grands Peintres - Bosch (Album)
LA BANDE DESSINÉE (46 pages)
– Dessin (Griffo) et couleurs (Florent Daniel) s’approprient de façon très agréable l’univers visuel, à la fois onirique et ésotérique, de Bosch.
– L’auteur a essayé de recréer l’atmosphère psychologique dans laquelle Bosch aurait vécu (ses angoisses, ses visions, sa conception de la religion et des « forces occultes »), au détriment d’une approche plus historique, critique ou sociologique. Ce parti pris me semble intéressant, mais je n’ai pas été convaincu par le résultat. Ceux qui espèrent une promenade à travers les peintures de Bosch ou des anecdotes surprenantes sur sa vie ou sur ses œuvres les plus célèbres seront déçus : rien de tout ça dans cette BD.
– Le scénario construit un parallèle bienvenu entre cette toute fin de Moyen Âge (empreinte de mystère, de magie) et notre époque (où le mystère, mis à mal par l’avancée de la science, laisse tout de même le champ libre à la fascination qu’exercent les grandes œuvres d’art).
– Malheureusement, l'ouvrage n'apporte aucune réponse aux questions qu'il soulève et sème même le doute sur la limite entre ce qui relève de la pure fiction et ce qui est emprunté à la vérité historique : les vernis de Jérôme Bosch ont-ils réellement été novateurs ? Sont-ils restés une énigme pour les peintres, les scientifiques, comme c'est le cas pour l'héroïne de cette BD ? Bosch a-t-il traité les monstres de ses tableaux avec une technique différente de celle utilisée pour les fonds et les personnages humains ?
– Enfin, les éléments biographiques semblent « plaqués » assez maladroitement sur un scénario somme toute assez faible, qui pourrait correspondre à d’autres artistes que Bosch, d’où ma déception globale (exemple : le rôle de la femme de Bosch : personnage purement illustratif ici malgré son importance dans la liberté de création du peintre, comme le stipule la partie documentaire de ce livre).

LE DOSSIER (6 pages de documentation)
– Bonne qualité de reproduction de tableaux (la Nef des fous, le Jardin des délices, le Portement de Croix) ou de détails de tableaux (triptyque du Jugement dernier, triptyque de la Tentation de saint Antoine, la Table des sept péchés capitaux)
– Présentation sommaire mais néanmoins intéressante des sources d’inspiration du peintre, de l’accueil de son œuvre par ses contemporains et brève étude des tableaux ici reproduits. Cela est suffisant pour replacer Bosch dans son contexte historique et social.
– L’auteur du dossier (Dimitri Joannidès), a le mérite de rester neutre, exposant différentes interprétations des motivations et objectifs du peintre. Les historiens de l’art ne trouveront bien sûr rien qu’ils ne sachent déjà ici (aucune critique technique de l’œuvre ni scoop sur l’état de la recherche théorique sur Bosch), mais le lecteur lambda, comme moi, appréciera cet exergue somme toute informatif, clair et joliment présenté.

En bref, cette BD m'a offert une demi-heure de lecture pas désagréable, mais je reste vraiment sur ma faim : et si j'allais dénicher maintenant un vrai bouquin sur Bosch ? Ou une BD d'héroic fantasy avec un scénario plus approfondi ? Peut-être le mélange des genres, qui m'a attiré vers cet achat, n'est-il finalement pas une si bonne idée.


Le cirque - journal d'un dompteur de chaises
Le cirque - journal d'un dompteur de chaises
par Ileana Surducan
Edition : Album
Prix : EUR 19,00

3.0 étoiles sur 5 impression d'ensemble mitigée, 23 septembre 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le cirque - journal d'un dompteur de chaises (Album)
Les graphismes sont très beaux, doux et servis par une mise en couleurs tout à fait réussie. En revanche, l'ambiance onirique m'a décontenancé par moments : à vrai dire, le "récit" n'est pas très dense, pas vraiment construit (à moins que je ne sois passé à côté) et je ne suis pas certain d'avoir compris ce que l'auteure a voulu transmettre. Bref, un album que j'ai eu plaisir à découvrir d'un point de vue esthétique, mais que je ne relirai pas.


Ca arrive aussi aux garçons. L'abus sexuel au masculin
Ca arrive aussi aux garçons. L'abus sexuel au masculin
par Michel Dorais
Edition : Poche
Prix : EUR 9,65

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un ouvrage clair sans jargon inutile, 23 septembre 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ca arrive aussi aux garçons. L'abus sexuel au masculin (Poche)
Comme l'indique le titre, cet ouvrage traite uniquement des abus sexuels commis sur des garçons (enfants ou ados), ce qui est déjà assez rare en soi pour être applaudi. L'auteur nous propose ici une alternance de témoignages et d'analyses bien construites, faciles d'accès pour tout adulte sans formation en psycho... L'accent est mis sur les cas d'inceste (environ 80% des abus !) mais Michel Dorais ne délaisse pas pour autant les molestations imposées par des personnes étrangères à la famille.

J'ai particulièrement apprécié l'effet déculpabilisant de ce texte. Sans condescendance ni misérabilisme, il tord le cou à certains lieux communs qui tendent habituellement à enfermer la victime dans le mutisme ; ainsi, on peut lire noir sur blanc que toute victime ne devient pas nécessairement un agresseur à son tour, que l'abus ne définit pas l'orientation sexuelle du futur adulte, etc. L'auteur fait bien aussi le distingo entre les différentes motivations des agresseurs, entre leur orientation sexuelle habituelle et le fait qu'ils s'attaquent ici à des garçons, etc.

Le livre propose entre autres choses, à partir des 30 cas réels étudiés, une analyse des méthodes généralement développées par les victimes pour continuer à vivre malgré le traumatisme : cela permet de mieux comprendre l'intérêt et le fonctionnement de ces stratégies d'adaptation, mais aussi leurs limites, leurs "effets secondaires".

Enfin - et je sais que certains auront du mal à entendre cet argument - je félicite l'auteur qui ne se montre jamais vindicatif ; sans excuser les agresseurs ni amoindrir la gravité de ce qu'ils ont fait, il leur laisse, à travers la réflexion qu'il propose, une possibilité de mieux comprendre les conséquences terribles des actes qu'ils ont commis (ou qu'ils craignent de commettre un jour). Peu d'agresseurs liront ce livre, sans doute, mais si un psy le leur conseille et que cela peut les aider à ne pas récidiver, ou à tenter d'accompagner la "guérison" de leurs victimes (ne serait-ce qu'en reconnaissant leur faute, sa gravité, au lieu de nier les faits comme c'est trop souvent le cas), alors "Ça arrive aussi aux garçons" aura été d'utilité publique.

Cet ouvrage ne répondra pas à toutes nos questions, ne nous donnera pas de solution magique pour atteindre la sacro-sainte "résilience", mais il aide à y voir plus clair.


Magasin Général, Tome 9 : Notre Dame des Lacs
Magasin Général, Tome 9 : Notre Dame des Lacs
par Loisel/Tripp
Edition : Album
Prix : EUR 16,50

7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Une fin de cycle digne, 20 octobre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Magasin Général, Tome 9 : Notre Dame des Lacs (Album)
Après avoir littéralement adoré les tomes précédents, je me suis empressé de lire ce dernier opus dès sa parution : on y retrouve, sans surprise, tous les personnages qui ont fait le charme de cette BD, des soeurs Gladu à cet impie de Noël, en passant bien sûr par Marie, Serge, Jacinthe, Réjean et tous les autres. Ce dernier tome offre, en guise de cadeau de rupture, un épilogue fait de photos prises par Jacinthe au cours des quelques années suivant le récit : ajout sympathique, qui permet de retarder le moment de quitter nos maudits cousins. En revanche, j'ai déploré des dessins moins aboutis que dans les volumes précédents, tant dans les ambiances du crayonné que dans les couleurs : un petit bémol qui n'enlève rien au charme de cette touchante saga.


La Sixième
La Sixième
par Susie Morgenstern
Edition : Poche
Prix : EUR 5,60

34 internautes sur 36 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Grande déception : platitude et désolation au menu, 11 novembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Sixième (Poche)
La Sixième apparaît dans toutes les listes de recommandations de lectures pour collégiens. En tant que professeur de français, il me semblait donc logique de rattraper mon retard en lisant ce prétendu chef d'oeuvre de littérature jeunesse.

Je confirme que le niveau de langue, les structures syntaxiques et le thème pourront tout à fait convenir à des enfants de 9-12 ans. Ce livre étant relativement court, on arrive à la dernière page sans heurt. Néanmoins, l'impression finale n'est pas si positive, pour les raisons suivantes :

1- L'héroïne, Margot, pense et parle comme une adulte, ce qui n'a rien de très crédible et qui est même agaçant par moments.
2- La famille de Margot n'est qu'esquissée : une mère bien brave qui donne à sa fille autant d'argent qu'elle le souhaite, la laisse sortir où et quand elle veut, sous le seul prétexte qu'elle est bonne élève, et qui radote un "tout ira bien" sans grande conviction ; un père transparent, qui ferait mieux de ne pas exister du tout dans le livre, on gagnerait du temps ; il n'y a que la grande soeur qui paraisse un peu plus "consistante" dans son rôle de "j'y suis passée, je sais mieux que tout le monde ce que tu dois faire".
3- Les seuls moments "forts" sont une réunion de classe ratée, un ciné gratuit et un baiser volé... C'est léger.
4- Les professeurs de Margot sont tous sévères, injustes voire méchants. Aucun ne semble aimer ni son travail ni les élèves (à part la prof d'histoire). Je comprends bien que l'idée est de rendre le point de vue de la jeune fille, mais je ne connais aucun élève réel qui soit à la fois aussi impliqué que Margot dans la vie de son établissement et à ce point négatif sur l'ensemble des adultes qui l'entourent.

Je lis dans les autres commentaires que ce livre peut permettre de dédramatiser la rentrée en sixième : je crois plutôt qu'il conforte dans la peur de se retrouver seul(e), entouré(e) de camarades de classe sans grand intérêt et d'adultes au mieux dépassés, quand ce ne sont pas des tortionnaires. En bref, je déconseille cette lecture.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (4) | Permalien | Remarque la plus récente : Nov 20, 2015 6:48 AM CET


Derrière la porte
Derrière la porte
par Moka
Edition : Poche

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 En avant le frisson !, 10 novembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Derrière la porte (Poche)
Damien, le jeune héros de ce roman, vit chez "Elle" : sa belle-mère, une femme sadique et autoritaire. Vivent aussi dans cette maison la fille (Lorraine) et la mère démente d'Elle. Le père de Damien est toujours en déplacement professionnel. Entre les planches du grenier où il dort lorsqu'il n'est pas puni, enfermé dans la cave avec les rats, Damien trouve une drôle d'inscription. Il semblerait qu'une certaine Lili-Catherine hante les lieux. Qui est-elle ? Pourrait-elle aider Damien à faire cesser les brimades que lui inflige sa belle-mère ? À quel prix ?

Ce roman est tout à fait accessible, en termes de vocabulaire et de structures syntaxiques, à des enfants de fin de primaire. Cependant, je le conseillerais plutôt pour les 12-15 ans : premièrement, parce qu'il a une dimension fantastique qui peut être un obstacle à la compréhension des plus jeunes ; deuxièmement parce qu'il s'agit d'un roman d'épouvante qui peut déranger (histoire de fantôme, vengeances sanglantes, moments où le héros perd tout contrôle sur un être dont les pouvoirs paraissent infinis, huis clos, vaudou, etc.)

Cependant, pour ceux qui aiment le fantastique, le paranormal, se faire un peu peur, c'est parfait ! Le tout est bien écrit, bien construit. Sans vous dévoiler la fin, je peux confirmer que la morale de votre enfant est sauve ! Pour les enfants un peu plus grands (disons 14-17 ans) qui liraient ce titre, il peut être un point de départ pour une discussion en famille sur les thèmes du pardon, de la vengeance mais aussi, grâce aux personnages secondaires que sont la bonne et le jardinier, celui de la responsabilité des témoins de violence.

Bref : une bonne lecture, mais à ne pas mettre entre les mains des plus impressionnables.


Clementoni - 32543 - Puzzle Classique - Jungle Lake
Clementoni - 32543 - Puzzle Classique - Jungle Lake
Proposé par Livraison
Prix : EUR 26,39

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Excellent !, 27 février 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Clementoni - 32543 - Puzzle Classique - Jungle Lake (Jouet)
Exactement mon genre de puzzle : des pièces qui ne rentrent pas en permanence dans n'importe quelle autre pièce, pas de grandes plages de couleur unie mais des couleurs vives, des rayures, des "imprimés", des reflets, des images qui s'imbriquent les unes dans les autres pour un peu de difficulté... Parfait.


Page : 1 | 2