Profil de Papou64 > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Papou64
Classement des meilleurs critiques: 103.749
Votes utiles : 3

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Papou64

Afficher :  
Page : 1
pixel
Juste une ombre
Juste une ombre
Prix : EUR 9,99

4.0 étoiles sur 5 Très réussi malgré quelques longueur, 22 avril 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Juste une ombre (Format Kindle)
J’ai profité de mon séjour au pays Basque, baigné par le soleil, pour m’installer sous un chêne dans un transat et y dévorer le roman de Karine GIEBEL « Juste une ombre ».
Ce livre est aussi dérangeant que passionnant.
Il est passionnant car l’intrigue de ce roman policier est remarquablement ficelée même si le récit ne permet pas vraiment au lecteur de découvrir le coupable avant l’impressionnant dénouement.
Il est dérangeant car Karine GIEBEL décrit différents aspects de la souffrance morale avec un réalisme angoissant et parfois très dur à supporter pour un lecteur qui en a fait personnellement l’expérience.
Si vous ne craignez pas d’être plongé dans cet univers à la fois fantasmagorique et, en même temps, tellement réaliste et si les polars vous passionnent, alors lancez-vous mais une fois la lecture terminée ménagez-vous un temps qui vous permettra « d’atterrir ».
Le style de Karine GIEBEL me fait un peu penser à celui de Françoise SAGAN. Les phrases sont très courtes, incisive et souvent sans verbe.
A lire, mais âmes sensibles s’abstenir.


Alerte rouge sur l'Élysée (Le Celte t. 25)
Alerte rouge sur l'Élysée (Le Celte t. 25)
Prix : EUR 3,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Un peu "téléphoné" !, 4 février 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Alerte rouge sur l'Élysée (Le Celte t. 25) (Format Kindle)
L’intrigue est bien montée et le style de l’écriture est très agréable. C’est un livre à lire d’une traite et qui fait passer un bon moment.

Je ferai deux petites critiques:

Tout d’abord le scénario « coule » trop bien. Tout s’enchaîne sans réelle énigme et sans véritable suspense.

D’autre part, le chapitre XVII, est consacré à un voyage du Celte et de son adjoint au Pakistan pour interroger un suspect en relation avec leur enquête. Or non seulement il y a erreur sur la personne mais les deux flics se font kidnapper par un commando islamiste. Le lecteur est alors entraîner dans un épisode très « Rambo » totalement inutile et trop « Stallonien » !

Au total, sous ces deux réserves, ce livre reste un bon polar divertissant.


La femme sans peur (Volume 1)
La femme sans peur (Volume 1)
Prix : EUR 0,99

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Domlmage que ça sente le fric, 22 janvier 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : La femme sans peur (Volume 1) (Format Kindle)
D'abord, très naïvement, si j'ai bien vu qu'il s'agissait du volume 1, j'ai cru qu'à lui seul il racontait une histoire. Un peu comme la série des Harry Potter. Malheureusement si j'ai été très pris par l'histoire et son originalité servie par un bon style j'ai été obligé de constater que les dernières pages téléchargées constituait une publicité déplacée destinée à vendre les volumes suivants. Je comprends mieux le délayage permettant de rédiger 3 tomes. La moitié du premier est consacrée à une très longue et très lassante leçon de chose sur les gastéropodes dont l'auteur a malheureusement oublié le chapitre sur le beurre d'ail !!!
Dommage !


À quelques secondes près
À quelques secondes près
Prix : EUR 13,99

3.0 étoiles sur 5 A quelques années près !!, 22 janvier 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : À quelques secondes près (Format Kindle)
J'adhère totalement à la formule " club de cinq" et réserve la lecture de ce roman à mes petits enfants. Et puis ou bien l'on doit se contenter d'une absence totale de fin mais que de questions restées en suspens. Ou bien il y aura une suite mais l'honnêteté élémentaire eut été de l'annoncer avant l'achat !
Cela étant l'auteur a un talent indiscutable et son style d'écriture est très agréable. J'ai passé un bon moment malgré le désenchantement dû à l'absence de fin.


Le Sang de la trahison:Prix du quai des orfèvres 2014
Le Sang de la trahison:Prix du quai des orfèvres 2014
Prix : EUR 6,99

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Très bon polar, 22 janvier 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Sang de la trahison:Prix du quai des orfèvres 2014 (Format Kindle)
Je m'associe aux commentaires qui font référence à une intrigue très intéressante. Peut-être un peu trop de descriptions du palais de Justice qui peuvent dérouter les non initiés. Pourtant il est vrai que les lieux sont chargés d'ésotérisme et de symbolique. Les personnages principaux sont très authentiques au travers d'un style agréable. L'atmosphère du 36 est fort bien rendue. On sent bien que l'auteur y a baigné.

Quelques petites critiques : D'abord quelques erreurs techniques même si elles ne concernent que des détails. A titre d'exemple, un accusé ne comparaît pas menotté à l'audience de la Cour d'assises. D'autre part à différentes reprises l'auteur fait état d'un antagonisme voire d'un mépris entre avocats et policiers. Pour avoir été avocat pénaliste pendant de nombreuses années, je peux témoigner du contraire dans de nombreux cas. C'est surtout une question d'individus comme dans tous rapports sociaux et il ne faut pas systématiser comme pourrait le laisser entendre l'auteur.


Carnages
Carnages
Prix : EUR 4,49

2.0 étoiles sur 5 Baclé, 22 janvier 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Carnages (Format Kindle)
L'intrigue est remarquable. Mais quel dommage qu'elle soit si mal exploitée et que le récit soit à ce point bâclé ! Les personnages sont ébauchés et totalement inconsistants. Le dénouement est sans rebondissement ni suspense. Cela va trop vite et trop droit. Dommage car, encore une fois, le sujet pouvait donner lieu à un récit palpitant.


Page : 1