Profil de Novodvorov > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Novodvorov
Classement des meilleurs critiques: 13.277
Votes utiles : 25

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Novodvorov (France)

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3
pixel
L'ordinateur du paradis
L'ordinateur du paradis
par Benoît Duteurtre
Edition : Broché
Prix : EUR 17,50

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Dieu et internet, 13 octobre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'ordinateur du paradis (Broché)
Simon Laroche découvre l’antichambre du paradis : des couloirs sans fin, des fonctionnaires apathiques, de longues attentes sur des chaises en plastique… Pour entrer dans le jardin d’Eden, il faut parfois mener une bataille administrative et judiciaire kafkaïenne ! Et attention, évitez de mentir, les sbires de Saint-Pierre ont accès à toutes vos traces numériques !
Benoît Duteurtre nous offre une jolie satire d'une société du tout numérique et pose la question de notre fragilité face à une toile, antre de nos secrets et de nos vices, où rien n’est jamais anonyme ni oublié. Il taquine la grande susceptibilité des défenseurs des minorités, le modernisme effréné mais aussi le parisianisme. J’ai aimé sa mise en parallèle du haut fonctionnaire pris dans une tourmente médiatique pour une phrase malheureuse quand d’autres trouvent une notoriété spontanée dans la provocation gratuite.
L’auteur aborde ces questions avec humour dans un style léger très agréable à lire. Un texte d’une grande « fraîcheur » qui possède une parenté (même si elle est lointaine) avec le Candide si cher à Simon Laroche.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Oct 19, 2014 6:35 PM MEST


Jesus Man
Jesus Man
par Christos TSIOLKAS
Edition : Poche
Prix : EUR 8,40

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Génération perdue, 9 juillet 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Jesus Man (Poche)
`Jesus Man' est le roman d'une génération australienne en perte de repères. Les 3 fils de la famille Stefano font face à des problèmes d'identité culturelle, sociale, sexuelle et religieuse :
- fin de l'identité culturelle : ils sont partagés entre une Australie où le racisme se développe, où les `Aussie' les considèrent comme des 'métèques'et une Europe dans laquelle ils ne se reconnaissent pas et qui ne les reconnaît pas,
- fin de l'identité sociale : la classe ouvrière, symbolisée par leurs parents, n'existe plus. Leur génération subit une révolution technologique, le chômage de masse et la paupérisation,
- une orientation sexuelle difficile : à une époque où la pornographie devient de plus accessible, les fils Stefano ont une sexualité tourmentée : attirances diverses non assumées, attraits morbides, pratiques en marge...
- fin de l'identité religieuse : ils sont partagés entre les différents courants du Christianisme (catholicisme, protestantisme, orthodoxie), sans jamais dépasser une vision païenne. Ces religions finiront par les bannir.

Les Stefano sont sous le couperet d'une malédiction familiale. Les corbeaux apparaissent au détour des pages pour rappeler aux personnages une fatalité implacable.

Les symptômes d'une société australiennes de la fin du 20ème siècle en crise sont traités dans ce roman : montée du racisme, du chômage, de la violence, la drogue, le multiculturalisme, l'omniprésence du sexe...

J'ai deux reproches à faire à ce livre. Des passages sont dérangeants mais il est vrai que ces descriptions très crues vont dans le sens de la démonstration de l'auteur. Les parties du roman sont inégales.


Villa avec piscine
Villa avec piscine
par Herman KOCH
Edition : Broché
Prix : EUR 8,40

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Un bain de cynisme, 7 juillet 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Villa avec piscine (Broché)
Ralph Meier vient de mourir des suites d’un cancer. Il a passé ses derniers instants entouré de sa famille et de Marc, son médecin-traitant et ami. Peu après, Marc est interpellé par un interne de l’hôpital : le dossier médical comprend des omissions et des erreurs de diagnostic, et va être transmis au conseil de l’ordre. Ces erreurs ont-elles été faites sciemment ? Et si oui, pourquoi ?
Marc raconte l’année qui a précédé cet événement, sa rencontre avec Meier, un acteur de théâtre célèbre aux Pays-Bas, ce qui les poussera à se fréquenter, à passer leurs vacances d’été ensemble. Il fera enfin le récit d’une terrible soirée qui modifiera à jamais son existence et celles de sa femme et de ses filles.
Marc a une vision très noire de sa profession, il feint de s’intéresser à ses patients, les corps nus le répugnent. Il a une conception de la séduction et de l’amour proche de celle de Michel Houellebecq. Et quant à sa vision de la fidélité, de la famille et de la vengeance, elle est biologique, presque primaire.
La construction de ce roman est moins percutante que celle du « dîner ». Mais ce livre se démarque par sa noirceur, par son cynisme saisissant, parfois dérangeant.


La Maison de Matriona
La Maison de Matriona
par Alexandre SOLJENITSYNE
Edition : Broché
Prix : EUR 8,00

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Trois récits de Soljénitsyne, 27 juin 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Maison de Matriona (Broché)
Ce livre comprend 3 récits :

La maison de Matriona
A sa sortie du goulag, un homme choisit de s’installer à la campagne pour exercer son métier d’enseignant. Il est hébergé de manière très rudimentaire dans une isba décatie. Sa logeuse, Matriona, est une femme simple, courageuse, qui n’a d’autre richesse que son cœur. Une bonté avidement exploitée par sa famille et ses amis. Si Matriona a tout subi : une vie et une fin tragiques, les injustices du kolkhoze et de l’administration (distribution de la tourbe, pension de retraite non versée), la condition paysanne et toutes ses rudesses (violence, égoïsme, cupidité), elle reste – pour reprendre un proverbe russe – le juste sur lequel repose le village.

L'inconnu de Krétchétovka
Pendant la Grande Guerre patriotique, Zotov, un officier consciencieux chargé du trafic ferroviaire, reçoit la visite d’un soldat perdu qui lui demande de le faire partir en train. L’homme semble éduqué. Zotov se plaît à échanger avec lui. Mais il commence à douter. S’agirait-il d’un déserteur ? D’un espion ? Il le fait arrêter. Ensuite, il culpabilisera. Ses soupçons étaient-ils justifiés ? Qu’est-il devenu ? Il n’en saura rien, il a envoyé cet homme dans l’arbitraire de la machine policière.

Pour le bien de la cause
Des élèves et des professeurs participent aux travaux pour bâtir leur nouvel établissement. Ils pourront ainsi transformer les locaux du lycée devenus trop exigus en foyer, et régler leurs grandes difficultés de logement. A quelques jours de la rentrée, ils découvrent que des responsables ont décidé que l’immeuble accueillerait un institut de recherche, et non plus leur lycée. Comment doivent-ils réagir face à cette injustice alors que les recours administratifs et politiques sont vains ?

Ces récits sont merveilleusement construits et sont riches de sens. Un cœur pur au milieu de la cupidité paysanne, les tourments d’un officier dévoué, un lycée devant l’injustice d’une décision administrative, ces textes sont d’une grande qualité littéraire.

Recommandé aux amateurs de littérature russe !


La porte des enfers
La porte des enfers
par Laurent Gaude
Edition : Poche
Prix : EUR 7,70

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Orphée dans les bas-fonds de Naples, 27 juin 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : La porte des enfers (Poche)
Deux récits se mêlent dans "la porte des enfers".

Dans les années 80, un enfant de 6 ans, est tué par une balle perdue dans une rue de Naples. La mère de l'enfant demande à son mari, Mattéo, de venger la mort de son fils. Il lui promet de faire le nécessaire, retrouve l'auteur du coup de feu mais ne peut se résoudre à le tuer. Ne pouvant supporter la lâcheté de son mari Giuliana le quitte et choisit l'oubli. Désespéré, Matteo erre la nuit dans les bas-fonds napolitains. Un soir, il fait la connaissance d'un travesti, d'un curé en disgrâce et d'un Docteur qui va lui révéler comment accéder aux enfers. Matteo décide de s'y rendre pour chercher son fils.

Vingt ans plus tard, un homme narre l’accomplissement de sa vengeance. Au nom de son père...

Laurent Gaudé aborde de nombreux thèmes : l'amour, la mort, la vengeance et la rédemption. Il reprend le mythe classique d'Orphée, aux multiples adaptations, qu'il met en scène dans une Naples contemporaine. Le style est maîtrisé. Les quartiers populaires, les parias, offrent une texture parfaite à cette atmosphère fantastique.


Jim Morrison
Jim Morrison
par Jean-Yves Reuzeau
Edition : Poche
Prix : EUR 9,50

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 I am the Lizard King / I can do anything, 26 juin 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Jim Morrison (Poche)
Cette biographie ne tombe pas dans les travers classiques du genre : étouffer le lecteur de 1000 anecdotes. Le livre est documenté, concis et se lit facilement. Il insiste sur une idée cruciale : Morrison vivait mal son statut d'idole qui occultait sa véritable vocation, la poésie.

Si vous appréciez les Doors ou que vous souhaitez en savoir plus sur le "mythe" Jim Morrison, ce livre est fait pour vous.


La porte des Enfers
La porte des Enfers
par Laurent Gaude
Edition : Poche
Prix : EUR 6,90

4.0 étoiles sur 5 Le mythe d'Orphée revisité par Laurent Gaudé, 26 juin 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : La porte des Enfers (Poche)
Deux récits se mêlent dans "la porte des enfers".

Dans les années 80, un enfant de 6 ans, est tué par une balle perdue dans une rue de Naples. La mère de l'enfant demande à son mari, Mattéo, de venger la mort de son fils. Il lui promet de faire le nécessaire, retrouve l'auteur du coup de feu mais ne peut se résoudre à le tuer. Ne pouvant supporter la lâcheté de son mari Giuliana le quitte et choisit l'oubli. Désespéré, Matteo erre la nuit dans les bas-fonds napolitains. Un soir, il fait la connaissance d'un travesti, d'un curé en disgrâce et d'un Docteur qui va lui révéler comment accéder aux enfers. Matteo décide de s'y rendre pour chercher son fils.

Vingt ans plus tard, un homme narre l’accomplissement de sa vengeance. Au nom de son père...

Laurent Gaudé aborde de nombreux thèmes : l'amour, la mort, la vengeance et la rédemption. Il reprend le mythe classique d'Orphée, aux multiples adaptations, qu'il met en scène dans une Naples contemporaine. Le style est maîtrisé. Les quartiers populaires, les parias, offrent une texture parfaite à cette atmosphère fantastique.


Récits d'un jeune médecin, suivi de Morphine et Les aventures singulières d'un docteur
Récits d'un jeune médecin, suivi de Morphine et Les aventures singulières d'un docteur
par Mikhaïl Boulgakov
Edition : Poche
Prix : EUR 4,10

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Récits autobiographiques, 25 juin 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce recueil comprend trois textes de Boulgakov, tous alimentés par les expériences de l'auteur :

1 - Récits d'un jeune médecin
Un médecin tout juste diplômé se voit affecté dans un hôpital de province. Il raconte dans ses récits sa solitude dans cette campagne perdue où les tempêtes de neige vous coupent du monde, les doutes d'un débutant privé d'avis de médecins plus expérimentés face aux cas en tout genre qui se présentent au dispensaire, la grande charge de travail qui en résulte mais aussii des anecdotes sur les patients ou maladies de ce milieu rural.

2 - Morphine
Ce même médecin publie quelques années plus tard le carnet de son remplaçant. Son collègue y décrit le début de sa dépendance à la morphine, ses affres, sa lente chute qui ne trouvera qu'une issue, le suicide.

3 - Les aventures singulières d'un docteur
Fragments de vie d'un jeune médecin mobilisé dans l'armée au cours de la guerre civile. Certains passages font penser à la "garde blanche". Le héros se trouve pris dans des situations inextricables dont il s'échappera par l'exil.

Ces textes rédigés dans les années 20 sont d'une très grande qualité. Ils sont plus réalistes que les oeuvres les plus célèbres de l'auteur, pleines de satire et de fantastique.

A lire absolument si vous appréciez les classiques russes !


Le Mépris
Le Mépris
par Alberto Moravia
Edition : Poche
Prix : EUR 5,90

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Analyse de la fin d'un amour, 12 juin 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Mépris (Poche)
Le mépris est un roman maîtrisé d'une grande intelligence.

Ricardo, le narrateur, prend soudainement conscience que sa femme ne l'aime plus, qu'elle le méprise. Il va s'épuiser à rationaliser cet éloignement, étouffant ainsi son épouse (et le lecteur) par un questionnement continu. Noyé dans son analyse, il ne perçoit pas ses fautes : ses renoncements, son indécision, sa lâcheté. Il n'a ni le courage de se résigner, ni celui de casser le cours des évènements. Il reste cet intellectuel pathétique qui a vendu son talent et (symboliquement) sa femme pour des besoins bourgeois.

Les psychologies de l'homme, de la femme et du couple sont finement détaillées et parleront à celles et ceux qui ont vécu ce type d'épreuve. Le héros est obnubilé par certaines réflexions qui peuvent alourdir le récit. L'analyse de Moravia est d'une subtilité remarquable.


La Mort du roi Tsongor
La Mort du roi Tsongor
par Laurent Gaude
Edition : Poche
Prix : EUR 5,90

Aucun internaute (sur 2) n'a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Un tour de force littéraire, 12 juin 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Mort du roi Tsongor (Poche)
Ce roman qui comprend moins de 200 pages est d'une grande richesse littéraire.

L'auteur y mêle les genres : conte philosophique, tragédie et voyage initiatique. Le style simple offre toutes les beautés d'une Afrique fantasmée dans un récit d'une grande clarté. Un roman qui vous parlera d'amour, d'honneur, de culpabilité, de haine, de violence, et d'héritage.

Lisez ce roman, mais ne le lisez pas trop vite. Appréciez sa poésie et suivez l'auteur dans son questionnement sur la nature humaine.


Page : 1 | 2 | 3