ARRAY(0xaa4576d8)
 
Profil de Paeye > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Paeye
Classement des meilleurs critiques: 558
Votes utiles : 700

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Paeye "papasam" (France)
(TOP 1000 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-15
pixel
Collection Wim Wenders - Lisbonne Story
Collection Wim Wenders - Lisbonne Story
DVD ~ Rüdiger Vogler
Proposé par dak-von-gnarf
Prix : EUR 12,95

1.0 étoiles sur 5 Est-ce vraiment Wim Wenders qui a pondu çà ?, 30 juin 2013
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Collection Wim Wenders - Lisbonne Story (DVD)
Attention au titre trompeur ! Ce n'est pas une histoire de Lisbonne mais une histoire qui se passe à priori à Lisbonne mais qui aurait très bien pu se passer ailleurs. Ne vous fiez pas non plus au fait que le réalisateur est Wim Wenders ! C'est un film ennuyeux à part les trop rares scènes musicales dans lesquelles on découvre une chanteuse sublime. Le personnage principal, ingénieur du son de son état, qui nous pilote dans la partie ancienne de la ville, à priori l'Alfama, n'est qu'un charlot insipide qui ne fait même pas rire (ennuis mécaniques au début du film, la chasse aux moustiques, etc...) et Friedrich, celui qu'il est sensé rejoindre pour l'aider à terminer son film -le film dans le film... et oui!- se réfère à Buster Keaton, à la caméra manuelle, et filme une caméra fixée au dos pour ne pas corrompre par son regard les images obtenues qu'il stocke, sans les visionner, pour les générations futures !!!
Le DVD n'offre pas de version française... on n'a droit qu'aux sous-titres français !


Vieux réac ! : Faut-il s'adapter à tout ?
Vieux réac ! : Faut-il s'adapter à tout ?
par Harold Bernat
Edition : Broché
Prix : EUR 7,60

4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Un "réac" plutôt jeune..., 30 octobre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Vieux réac ! : Faut-il s'adapter à tout ? (Broché)
Cela fait plaisir de voir un « jeune » philosophe sortir un essai sur le thème de la « réaction » ou plutôt sur celui des « réacs » puisque l'on ne peut réellement parler d'un mouvement homogène et organisé. Bien que ce sujet soit très délicat à manier, et même dangereux à aborder à notre époque, on dirait qu'il devient peu à peu moins « sulfureux » et on doit se féliciter de cet état de fait si l'on tient à la bonne santé de notre démocratie.
Le refus d'un consensus imposé et nivelant, la nécessité d'un retour à la critique rationnelle, la mise en question d'un certain « Progrès » qui mêle pseudo-émancipation et consumérisme, le besoin de remettre en avant le « sens » vis-à-vis du « discours » et enfin le devoir de sauvegarder des « valeurs » constituantes de notre culture, voilà quelques-uns des éléments abordés dans ce livre.
On peut regretter quelques passages un peu confus ou un peu délicats à comprendre mais cela est peut-être dû à un fil directeur parfois peu visible. Ceci dit, on ne peut que conseiller la lecture de cet essai qui a le mérite d'apporter calmement sa petite touche au débat.


Art et figures du succès : (Oracle manuel)
Art et figures du succès : (Oracle manuel)
par Baltasar Gracian
Edition : Poche
Prix : EUR 6,65

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 "L'homme de cour" revisité..., 29 octobre 2012
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Art et figures du succès : (Oracle manuel) (Poche)
Vous avez apprécié "L'homme de cour" de Baltasar Gracian qui est paru chez Gallimard en Folio Classique, mais vous avez peut-être été gêné par la traduction d'Amelot de la Houssaie qui date de 1684 ou alors par la (non) structure du contenu... Si tel est le cas ce livre qui vient de sortir en "Point" est peut-être la réponse à vos attentes.
Ce livre reprend en effet exactement la même matière mais avec deux changements majeurs :
1°- Le traducteur a modifié la structure du livre en regroupant les aphorismes par types de situations ou de comportements. Le livre a donc une structure claire qui permet de rapprocher et de comparer les contenus proches par le sujet qui étaient dispersés dans l'oeuvre originale. En fin de volume un index permet de retrouver un aphorisme à partir de son numéro d'ordre originel.
2°- La traduction est plus "moderne" et le traducteur nous indique qu'il a voulu coller de plus près au style de Gracian. Je ne suis pas suffisamment compétent en espagnol pour emettre un jugement sur ce point mais les exemples qu'il cite me donnent l'impression qu'il a réussi son pari. Quant au titre du livre ce n'est toujours pas la traduction exacte du titre original espagnol, "Oraculo manual, y arte de prudencia"... mais il s'en approche bien plus que celui choisi par De la Houssaie pour son édition et surtout il donne une meilleure idée de son contenu.

Enfin, concernant ce contenu, je n'ai rien à ajouter ou à modifier au commentaire que j'avais écrit pour "L'homme de cour"... Les personnes intéressées pourront donc s'y reporter.


Les soleils des indépendances
Les soleils des indépendances
par Ahmadou Kourouma
Edition : Poche
Prix : EUR 5,99

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Un roman qui a mal vieilli, 5 août 2012
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les soleils des indépendances (Poche)
Je n'aurai pas dû tenter de relire ce roman après toutes ces années... Cette fois-ci je suis resté peu concerné par cette sorte de construction qui m'est apparue hétérogène, confuse et trop artificielle, l'auteur voulant en faire trop. C'est peut-être pour cela que ce roman semble avoir beaucoup vieilli, d'autant que l'auteur ne réussit pas à donner vie à ses personnages, qui nous restent étrangers, ni à nous faire sentir concrètement cette époque dite des Indépendances. Il peut même y avoir de-ci de-là pour les lecteur actuel, surtout s'il connaît un peu l'Afrique, et en particulier l'Afrique du golfe de Guinée, de l'humour involontaire dans certaines situations car le moins que l'on puisse dire c'est que les membres de certaines "castes" traditionnelles se sont très bien adaptées au monde moderne !

Pour terminer je dirai que j'aimerais savoir ce qui vaut à ce livre d'être sélectionné et prescrit à des lycéens par certains professeurs de français, comme s'il n'existait pas de livres plus intéressants, plus formateurs, plus utiles et plus actuels... et même en voulant se cantonner aux seuls auteurs africains de langue française !


Apprendre à philosopher avec Hume
Apprendre à philosopher avec Hume
par Céline Bonicco
Edition : Broché
Prix : EUR 9,69

3.0 étoiles sur 5 Une introduction facile à lire..., 24 juillet 2012
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Apprendre à philosopher avec Hume (Broché)
C'est un livre de structure classique; on pourrait même le qualifier de "scolaire". Après un résumé général de la vie et de l'oeuvre du philosophe l'auteur aborde les thèmes essentiels qui sont à l'origine de son approche, à savoir en particulier "les perceptions et relations", "le scepticisme", "la causalité", "la volonté". C'est cette partie qui paraîtra certainement la plus intéressante pour beaucoup de lecteurs. Ensuite on voit l'influence de ces positions signifiantes dans des domaines classiques comme les croyances religieuses, l'économie, l'histoire.
Chaque chapitre se termine par un texte commenté. En fin de livre un lexique, succint mais bien pratique, reprend certains termes nécessaires à la compréhension globale comme "cause finale/cause efficiente", "empirisme/innéisme", "inférence" ou "principe de raison".
J'ai trouvé ce livre agréable à lire (sauf la dernière partie sur le goût ou sur l'histoire) mais quand même assez léger et plutôt rapide. Finalement j'aurai apprécié que le champs d'étude soit plus restreint pour être mieux approfondi. J'aurai aussi beaucoup apprécié une partie "critique" et une mise en perspective...
En fait les commentaires critiques que je viens de formuler me semblent concerner autant la collection en général que ce livre en particulier...


Descartes inutile et incertain
Descartes inutile et incertain
par Jean-François Revel
Edition : Broché

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un livre nécessaire, 24 juillet 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Descartes inutile et incertain (Broché)
Ce livre de Jean-François Revel, dont j'ai lu l'édition Stock de 1998, déboulonne une statue autant qu'il dévoile une fiction ! En revenant aux sources, et en particulier aux "Méditations métaphysiques" qui sont plus signifiantes que le célèbre "Discours", et en nous replaçant dans l'environnement intellectuel de l'époque, l'auteur n'a aucune difficulté à mettre en défaut la majorité des interprétations ou des présentations, plus ou moins fossilisées, qui nous ont été généralement servies toutes mâchées depuis des années. Dans ce livre Descartes apparaît plus comme un "néo-scolastique" que comme le premier philosophe "moderne", puisqu'il affirme la primauté de la métaphysique (qu'il appelle "philosophie première") sur les sciences en utilisant en particulier l'image de l'arbre qui a la métaphysique, et donc la religion, comme racines et les sciences comme branches. Descartes dont l'auteur cite les erreurs scientifiques (magnétisme, lumière, mouvement de la terre...) et l'attitude généralement rétrograde et personnelle, voire prétentieuse. Descartes qui évite toute confrontation d'idées avec ses contemporains... Quant au célèbre "doute", qualifié ou non d'hyperbolique, il est facile à l'auteur de nous montrer qu'il est loin d'être systématique : il est en effet très sélectif et n'empêche aucunement les affirmations gratuites. Pour terminer on peut signaler que le titre du livre, qui peut sembler assez bizarre, est extrait des Pensées de Pascal (fragment 702), Pascal qui ne cherchait pas à conditionner les sciences par la religion et dont on peut rappeler la célèbre maxime "Le coeur a ses raisons que la raison ignore" : tout l'opposé de Descartes.

Il m'a fallu consulter les commentaires client des "Méditations métaphysiques" de Descartes pour prendre connaissance de l'existence de ce livre. Après la lecture très enrichissante de ce dernier ma première réaction a été de me demander pourquoi il n'était pas plus connu... A lire donc, sans aucune réserve. On peut aussi le conseiller aux lycéens qui, je pense, devraient apprécier ce décapage des plus vivifiants.


Méditations métaphysiques
Méditations métaphysiques
par René Descartes
Edition : Poche
Prix : EUR 4,75

4 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Descartes cartésien ?, 23 juillet 2012
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Méditations métaphysiques (Poche)
Quelle épreuve que de replonger dans Descartes après toutes ces années et surtout, par contraste, après avoir assimilé (plus ou moins bien, je l'avoue) un certain nombre de livres traitant de philosophie ! Et quel choc que de devoir aborder pour la première fois, et presque par hasard, ces « Méditations métaphysiques » quand on a vécu jusque là, et très confortablement, sur un consensus général et bien pensant basé essentiellement sur quelques « morceaux choisis », souvent très orientés, de ce "philosophe"... Le résultat de cette lecture c'est un Descartes qui tombe avec fracas de son piédestal de « premier philosophe moderne » et qui finalement ne nous apparaît plus que comme un néo-scolastique somme toute assez prétentieux dont le doute « hyperbolique » se révèle en fin de compte bien peu « méthodique » et surtout très sélectif.
Un grand merci à Johan Rivalland d'avoir signalé dans son commentaire-client l'excellent livre de Jean-François Revel dont le titre « Descartes inutile et incertain » (j'ai lu l'édition Stock de 1998) reprend une phrase très critique extraite des Pensées de Pascal qui, lui, ne cherchait pas à mélanger métaphysique et sciences. Un très bon livre relativement facile à lire qui permet de confronter et d'approfondir nos interprétations ou critiques de ces "méditations" et qui nous apprend beaucoup de choses sur l'environnement intellectuel de l'époque.
On peut aussi signaler un livre plus récent de Antonio R. Damasio (« L'erreur de Descartes ») qui a, quant à lui, essentiellement mis à mal le prétendu dualisme « corps-âme » que les méditations se disent capables de démontrer... rappelons à ce propos que le titre complet du livre de Descartes est exactement le suivant : « Méditations touchant la première philosophie / dans lesquelles l'existence de Dieu, et la distinction réelle entre l'âme et le corps de l'homme sont démontrées ».

C'est peut-être « Le » livre de Descartes qu'il faut avoir lu (et étudié) pour pouvoir enfin se détacher de tout ce fatras d'exégèses plus ou moins retorses ou complaisantes qui s'est stratifié au fil du temps et pour ne plus utiliser a mauvais escient l'adjectif « cartésien » dans le sens de "rationnel".


Anglais - Guide de conversation Pour les Nuls (L')
Anglais - Guide de conversation Pour les Nuls (L')
par Gail BRENNER
Edition : Broché
Prix : EUR 6,60

13 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Un petit guide de conversation, 17 juin 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Anglais - Guide de conversation Pour les Nuls (L') (Broché)
Le sous-titre de ce petit livre ("Partout avec vous, votre guide de conversation) résume très bien ce que l'on peut en attendre. Il est essentiellement orienté "communications" et s'adresse surtout aux débutants, beaucoup de passages étant du niveau "b-a-ba".
Après un premier chapitre qui traite de la prononciation (très bon), on trouve une grammaire succincte (un minimum) puis une série de chapitres qui abordent les thèmes habituels et communs à beaucoup de guides de conversation que l'on trouve sur le marché : rencontrer les gens, l'argent, séjourner à l'hôtel, les restaurants, faire ses achats, sortir, urgences, etc...
En fin d'ouvrage l'index ne comporte que des entrées en français, ce qui indique clairement le sens dans lequel ce livre peut s'avérer utile.
Ce commentaire est relatif à la version sans CD.


Oeuvres complètes
Oeuvres complètes
par Arthur Rimbaud
Edition : Poche
Prix : EUR 4,56

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Oeuvres complètes ?, 14 juin 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Oeuvres complètes (Poche)
Ce livre devrait combler les amateurs du poète maudit car il offre, en plus des oeuvres poétiques elles-mêmes, un ensemble bien fourni de notes qui aident à la compréhension de certains textes un peu difficiles.
Attention ! ces oeuvres dites "complètes" ne comportent que très peu de sa correspondance. Par contre elles sont "complètes" (à priori) en ce qui concerne les oeuvres qualifiées de "poétiques" et là on peut emettre un petit bémol non sur le livre lui-même mais sur son utilisation par certains professeurs de français de l'éducation nationale. Est-il en effet bien judicieux de prescrire ce livre aux jeunes qui entrent au lycée ? D'autres éditions, certes "incomplètes" mais contenant néanmoins les pièces majeures, semblent mieux adaptées aux besoins et surtout au niveau de maturité de ces jeunes lecteurs.
Ce commentaire est relatif à l'édition GF (présentation et commentaires de Jean-Luc Steinmetz).


Bel-Ami
Bel-Ami
par Guy de Maupassant
Edition : Poche
Prix : EUR 5,23

4.0 étoiles sur 5 Un roman incontournable, 14 juin 2012
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bel-Ami (Poche)
Un livre qui est bien fait et qui devrait facilemnt atteindre ses objectifs. Il comporte bien évidemment l'oeuvre intégrale de Maupassant, ce très bon roman qui a pour sujet le parcours d'un arriviste cynique qui utilise les femmes pour arriver à ses fins, et ceci dans un monde de collusion entre presse et pouvoir politique, mais aussi un dossier qui permettra aux lycéens de mieux situer l'auteur et l'oeuvre dans l'histoire de la littérature française.
Une édition que l'on peut donc conseiller sans réserves aux lycéens... mais dommage que l'illustration de la couverture soit aussi "bébête" et à la limite du contresens !
Ce commentaire est relatif à l'édition "biblio lycée".


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-15