undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici nav_WSHT16 Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux
Profil de C. olivier > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par C. olivier
Classement des meilleurs critiques: 39.590
Votes utiles : 57

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
C. olivier "olivier51" (france)
(VRAI NOM)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3
pixel
Electronica 1 : The Time Machine
Electronica 1 : The Time Machine
Prix : EUR 15,99

6 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Electronica 1 - The Time Machine 0, 23 novembre 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Electronica 1 : The Time Machine (CD)
Quand on a plus rien à dire, la moindre des politesses est de savoir se taire (et cela me coûte de dire ça tellement j'ai admiré Jean Michel Jarre, dont l'œuvre suprème 'les Concerts en Chine' resteront au panthéon de la musique moderne occidentale) ou alors laisser la Maison de disques publier des Best-of agrémentés de fonds de tiroirs. Oui mais voilà, après quelques albums plus ou moins bons il y a eu l'indigent Teo & Tea. Depuis, un long silence discographique embarrassant de 10 ans et maintenant voici que déboule, à grand renfort de publicité : 'Electronica 1', où , immodestement, le Maître convie ses descendants à co-écrire des morceaux souvent boursoufflés (M83) ,sans relief, voire ratés, malgré les espoirs placés notamment dans Massive Attack. Seuls Moby et Tangerine Dream s'en sortent bien (on rate de peu le nauvrage) Restez aux abris, on annonce un 'Electronica 2'.


Wish You Were Here(Live)
Wish You Were Here(Live)
Proposé par actionrecordsfr
Prix : EUR 2,68

5.0 étoiles sur 5 The Aloof vs Massive Attack, 22 novembre 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Wish You Were Here(Live) (CD)
La plus grande injustice de toute l'histoire de la musique moderne , ce groupe sous-estimé s'est fait souffler la vedette par Massive Attack. Découvrez vite ce combo britannique qui n'a rien à envier à son ainé trip hop, dont les singles et albums évoluent sur des terrains certes moins consensuels mais plus expérimentaux. Passionnant.


Pure
Pure
Prix : EUR 31,35

5.0 étoiles sur 5 Pure et Dur, 22 novembre 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Pure (Album vinyle)
En bon stratège qu'il est , Gary Numan a senti le vent tourner à la fin des années 90 ; la ringardisation du funk grotesque tendance fm pour radio américaines vers un son brutal et ténébreux, dont le gourou était un certain Marylin Manson, qui allait bientôt fédérer autour de lui des hordes de fans amateurs de sentations fortes. A un degré moindre, Gary Numan amorce un virage complet et revient à un son, certes électronique mais le message est clair , les années 2000 seront gothiques. Pure enfonce le clou d'entrée de jeu : guitares métalliques, voix menaçante, percussions à faire trembler les murs, claviers sépulcraux. Et ça marche. Loin d'être une posture, Gary Numan en devient convainquant dans son rôle de papy cold-wave (style qui est encore le sien en cette fin 2015). 'Pure' est passionnant de bout en bout, tous les titres sont renversants et la version vinyle (vendue au départ uniquement lors des tournées) est éblouissante (coffret cartonné grand luxe avec 2 disques de 180 grammes agrémentés de photos sublimes). A se procurer sans hésitation pour compléter votre collection et si vous n'avez pas la version CD, la question ne se pose même pas !


Demons to Diamonds
Demons to Diamonds
Prix : EUR 29,04

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Goodbye Mr Strange, 16 novembre 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Demons to Diamonds (Album vinyle)
Avec 3 albums en 3 ans ('Heart & Knives', 'Orchestral', et maintenant 'Demons to diamonds'), Steve Strange a effacé 29 années de silence avec son légendaire groupe Visage. Tel le chant du cygne ce 5e album sera bien le dernier, enregistré juste avant la disparition brutale de Steve Strange en février 2015. Loin d'être une collection de démos qu'on aurait pu craindre puisque le disque n'était pas terminé, 'Demons to Diamonds' supporte la comparaison avec son prédécesseur sans toutefois rivaliser avec les 2 premiers albums ; l'avant-gardiste 'Visage' et l'électro mondain 'The Anvil' sortis en pleine vague néo-romantique, entre 80 et 82, où Visage , Spandau Ballet , Ultravox et Duran Duran colonisaient les charts internationaux.
L'intro de 'Before you win' semble tout droit sortie d'un album de John Foxx, 'Become', composé par Midge Ure est assez anodin, La reprise de Bowie 'Loving the Alien' est carrément bluffante, 'Days before dark' , un des meilleurs titres du disque, drague Siouxsie & The Banshees... On retiendra surtout 'Clubscene', une fulgurance électropop réjouissante. Didier Marouani ,l'homme derrière le groupe Space (rappelez vous, en 75, le groupe électronique qui portait des casques bien avant Daft Punk !) apporte un titre instrumental assez surprenant 'Star City' où l'on croit entrendre les vocaux de 'Moon over Moscow'. Le reste (ou presque) n'est pas renversant entre réminiscences de Strange Cruise ('Aurora') ou le saxo de Love Glove, la production, elle, est un peu cheap et la batterie un brin grand public. Bon, ne boudons pas notre plaisir , 'Demons to Diamonds' est l'épitaphe heureuse et colorée de ce groupe emblématique.


Aimer Ce Que Nous Sommes
Aimer Ce Que Nous Sommes
Prix : EUR 6,99

5.0 étoiles sur 5 Les Voyageurs du train, 4 février 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Aimer Ce Que Nous Sommes (CD)
Alors que l'on annonce la sortie imminente d'un nouvel album, 'Aimer ce que nous sommes' publié en 2007 produit toujours la même émotion. Ce disque en lévitation , pièce d'orfèvre orchestrale et électronique d'avant-garde travaillée dans ses moindre détails, fascine toujours, envoûte, obsède jusqu'au moment où il devient nécessaire de l'écouter et l'écouter encore.
L'album est un voyage au terme duquel on en ressort bouleversé.
Maintenant que Bashung à rejoint le rang des immortels, Christophe n'a plus de rival à sa mesure et chaque jour les voyageurs du train sont plus nombreux.


En Surface
En Surface

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 compter les etoiles tomber..., 19 janvier 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : En Surface (Album vinyle)
Un nouveau single imparable qui s ajoute à la liste -impressionnante- de cet artiste d exception parmi les meilleurs de sa génération. .
2 versions dont une interprétée en duo avec l auteur, Dominique A.
Le remix de Rone , disponible en mp3 est top.
Daho, l'éternel jeune homme moderne, donne un coup de vieux à toute la nouvelle génération de chanteurs en herbe en quête de reconnaissance qu on voit à longueur de temps en prime time..


She's Electric [Coming Around]
She's Electric [Coming Around]
Prix : EUR 9,33

5.0 étoiles sur 5 come back inattendu, 19 janvier 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : She's Electric [Coming Around] (CD)
Fade to Grey , acte 2.
5e single extrait d' heart & knives '
Dans le mille. Les anglais adorent, nous aussi !


Secrets
Secrets
Proposé par zeedee-france
Prix : EUR 22,02

3.0 étoiles sur 5 secret league, 19 janvier 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Secrets (CD)
Sans retrouver la magie experimentale des premiers essais, le disque est plaisant. All in ever wanted déroule en digne successeur de don t you want me, de ci de là des morceaux qui accrochent bien. Choix bizarre de mettre six instrumentaux ...dispensables


Orchestral
Orchestral
Prix : EUR 21,09

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 new wave orchestrale, 19 janvier 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Orchestral (CD)
Disque enregistré avec le Philarmonic Orchestra...de Prague. Un peu incongru mais certains titres fonctionnent plutôt bien (the damned don t cry, Pleasure Boys..) et l'inédit 'The silence' est pas mal.


Depeche Mode Live in Berlin - Coffret Collector (CD + DVD + Blu-ray)
Depeche Mode Live in Berlin - Coffret Collector (CD + DVD + Blu-ray)
Prix : EUR 32,00

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Mode d'hiver, 20 novembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Depeche Mode Live in Berlin - Coffret Collector (CD + DVD + Blu-ray) (CD)
Aussi prévisible que la chute des feuilles en automne, les Depeche Mode nous livrent leur traditionnel live, en leg suite à leur dernière tournée mondiale. L'objet, rien à dire , est bien packagé, avec un visuel des plus sobres -limite austère- signé Corbijn. A l'intérieur 4 beaux CD/DVD et un book en couleurs, la classe quoi. Côté musique, hormis les titres de Delta Machine qui apportent un peu de nouveauté, on a droit à la sempiternelle bande son best-of avec, tradition oblige, l'archi-archi entendu 'Never let me down' , final un brin balourd. A moins d'avoir assisté au concert, l'écoute intégrale est un réel exercice.
Le groupe, très pro, joue parfaitement , 'Heaven' est impeccable et la relecture quasi-accoustique de Halo est éblouissante.
Un beau cadeau de noël pour petits et grands.


Page : 1 | 2 | 3