undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_ss16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux
Profil de Elfes > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Elfes
Classement des meilleurs critiques: 47.283
Votes utiles : 63

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Elfes

Afficher :  
Page : 1 | 2
pixel
Henry Purcell : The Indian Queen [Blu-ray]
Henry Purcell : The Indian Queen [Blu-ray]
DVD ~ Julia Bullock
Prix : EUR 26,19

4 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Et qu'en pensent les critiques spécialisés ?, 10 février 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Henry Purcell : The Indian Queen [Blu-ray] (Blu-ray)
Je cite ici Serge Martin, LE SOIR, MAD, 10/2/2016 :
La sublime musique de Purcell pour cette pièce de Robert Howard et John Dryden ne dépasse guère les trois quarts d'heure et semble se dispenser sans grande ligne. Peter Sellars a résolu de lui rendre son unité : il va construire une vraie partition en fouillant dans les innombrables musiques de théâtre qu'a laissées l'"Orpheus britannique". Et il l'habille d'un authentique récit : celui des Conquistadors, avec leurs fausses bontés et leur vraie vilenie à l'égard des Indiens d'Amérique du Sud. L'histoire est vécue au travers de femmes telle que la raconte "The lost chronicles of Terra Firma" de Rosario Aguilar et commentée par les ballets abstraits de Christopher Williams.
Les décors chauds et multicolores de Gronk évoquent les peintures murales abstraites. Pas de vraies vedettes chez les chanteurs mais des interprètes frais, francs, jeunes et beaux, littéralement possédés par la direction d'acteurs prodigieusement inspirée de Sellars. Dans la fosse, Teodor Currentzsis et ses choeur et orchestre de l'opéra de Perm se révèlent des complices d'une présence stupéfiante.
Le drame est vécu et porté de bout en bout par une imparable exigence esthétique. Présenter ce sujet dérangeant et ce fabuleux moment de théâtre sur la scène du Teatro Real de Madrid relevait d'une audace politique exemplaire. Ce fut un des grands triomphes madrilènes d'un prodigieux agitateur d'idées : il s'appelle Gérard Mortier.


Ravel : Bolero - La Valse - Rapsodie espagnole / Debussy : Images pour orchestre [Hybrid SACD]
Ravel : Bolero - La Valse - Rapsodie espagnole / Debussy : Images pour orchestre [Hybrid SACD]
Proposé par nagiry
Prix : EUR 6,53

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 quel son !, 10 janvier 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Je ne me permettrai pas de commentaires sur la qualité musicale, me contentant d'être un mélomane de base qui s'abreuve des commentaires bien plus éclairés des spécialistes qui brillent dans les colonnes d'amazon.
Par contre, comme je dispose des deux versions (CD et SACD) de ces enregistrements, je peux dire que la qualité sonore de la version SACD est remarquable. Quand on pense qu'il s'agit de prises de son des années 50, on ne peut qu'en rester abasourdi (qualificatif paradoxal...). J'étais un peu sceptique, doutant de l'intérêt de remastériser en DSD un master analogique. Et bien, non. C'est un vrai plus (ça descend plus bas, il y a beaucoup plus de matière et la spatialisation - en stéréo - est bien supérieure). Et vous comprendrez que sur des oeuvres comme le Boléro ou les Images pour orchestre, c'est plus que pertinent. Cela dit, il va de soi qu'il faut que l'installation audio soit à la hauteur. Quant à moi, je ne regrette vraiment pas d'avoir fait récemment l'acquisition d'un lecteur SACD de qualité.


Le destin miraculeux d'Edgar Mint
Le destin miraculeux d'Edgar Mint
par Brady Udall
Edition : Poche
Prix : EUR 9,60

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Émotion, 10 janvier 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le destin miraculeux d'Edgar Mint (Poche)
Les émotions suscitées par une lecture sont, semble-t-il parfaitement, subjectives (tautologie ou pléonasme?). En ce qui me concerne, le meilleur bouquin (si du moins, on mesure la qualité à la capacité d'émouvoir, de toucher le lecteur) lu ces dernières dix années.
Malgré le fait que je sois prof de lettres, je ne pense pas utile de justifier mon avis par une analyse "littéraire" de la chose. Je sais seulement que ce livre m'a tiré des larmes et fait rire aussi. Sans doute parce qu'il apporte une vraie bouffée d'humanité, qu'à travers toutes les épreuves subies par le petit Edgar, ce qui finit par émerger, c'est un message d'espoir, de foi dans l'homme.
Cela fait tellement de bien, surtout en ce 10 septembre, trois jours après l'abominable assassinat de quelques-uns de ces créateurs qui ont nourri ma jeunesse contestatrice.
Il faut le croire, l'homme est capable du meilleur.


Made in Japan
Made in Japan
Prix : EUR 21,90

4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 parle-t-on de la dernière remastérisation ou non ?, 19 juin 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Made in Japan (CD)
Rien à ajouter sur la valeur artistique de cet opus "classique". 45 ans plus tard, cela reste un monument. Mais je lis des tonnes de commentaires qui concernent ce live, mais aucun qui s'attache à la qualité de la dernière remastérisation puisque celle-ci est toute récente. Alors qu'en est-il de la comparaison entre les éditions précédentes et cette dernière ? Cela vaut-il la peine d'acquérir celle-ci ? J'en ai lu beaucoup de bien, mais quelqu'un a-t-il pu comparer ?

Et bien, je le fais finalement : je suis en train d'écouter cette nouvelle édition et de la comparer sur ma chaîne audiophile avec l'édition remastérisée de 1998. Made in Japan Eh, bien, il n'y a pas photo (si on peut dire, s'agissant de son...). Des les premières mesures de Child in Time, ça saute aux oreilles. Applaudissements, finesse des cymbales et puis, le battement de la caisse de batterie : trois fois plus de détails, beaucoup plus de basses, une meilleure dynamique.
Si vous avez une chaîne digne de ce nom (et pas un bidule en MP3), n'hésitez pas, le bon en avant vaut la dépense.


Checkpoint
Checkpoint
Prix : EUR 13,99

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 une découverte, 23 avril 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Checkpoint (CD)
C'est un peu par hasard que j'ai acquis ce petit disque de plastique. J'avais déjà écouté de la musique klezmer, mais sans réellement accrocher... Mais toujours à la recherche d'un peu de sang neuf (même si KRAKAUER est loin d'être nouveau, mais je l'ignorais) dans le jazz parfois trop ronronnant ou répétitif, j'ai retenté l'expérience et je ne l'ai vraiment pas regretté. Le groove est bien présent, c'est dansant et joyeux, mais toujours INVENTIF et CRÉATIF. La tradition revisitée, recréée, la surprise à chaque détour de note dans un contexte pourtant bien connu, voilà tout le talent de Krakauer et de ses acolytes.
À noter, une prise de son excellente (un bon test pour le haut médium et les aiguës que cette clarinette!) qui garde un côté "brut de décoffrage" que j'apprécie particulièrement sur les percussions.
100% de bonheur à écouter sans modération.


Live Au Théatre Sébastopol
Live Au Théatre Sébastopol
Prix : EUR 6,99

5.0 étoiles sur 5 un vrai live, de vrais virtuoses., 11 janvier 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Live Au Théatre Sébastopol (CD)
Je possédais ce disque avant d'aller voir Sanseverino en concert à Bruxelles. Autant ce dernier, en duo (guitare, percussion et contrebasse), m'a déçu en me laissant le sentiment d'un foutage de gueule avec un côté cabotin et un humour immensément vulgaire, autant cet enregistrement au théâtre Sebastopol incarne un belle communion avec le public (et avec un orchestre complet et des musiciens enflammés).
Je voudrais aussi souligner l'excellente prise de son. J'utilise notamment ce CD pour évaluer la spatialisation rendue par une installation audiophile.


Engrenages - Saison 1 [Blu-ray]
Engrenages - Saison 1 [Blu-ray]
DVD ~ Caroline Proust
Prix : EUR 22,90

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 une bonne série, une édition bluray indigne..., 13 juin 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Engrenages - Saison 1 [Blu-ray] (Blu-ray)
Une bonne série, indéniablement. Pour une fois, la police scientifique qui porte des combinaisons, des masques et des gants et pas des talons aiguilles...
Cela dit, l'édition bluray est un véritable scandale. Quelle arnaque ! Même pas digne d'une édition DVD. Le générique lui-même est illisible. Sur mon exemplaire en plus, l'image disparaît par moments... Ce n'est pas comme cela que les éditeurs vont promouvoir le format bluray...


Monk In Paris (Live At The Olympia)
Monk In Paris (Live At The Olympia)
Proposé par Side Two
Prix : EUR 11,68

5.0 étoiles sur 5 une prise de son vivante, 22 novembre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Monk In Paris (Live At The Olympia) (CD)
Je possède les trois CD laserlight des concerts à l'Olympia, les deux premiers reprennent des extraits du concert daté du 6 mars 65, le troisième donne la date du 7 mars et on y retrouve des morceaux déjà repris sur les deux premiers CD ce qui semblerait indiquer qu'il s'agit bien d'un autre concert.
La seule chose que je puis dire, c'est que pour avoir réécouté ces Cd pas plus tard qu'hier, la prise de son est très bonne, vivante et réelle avec ce côté un peu "rough", en prise directe, sans édulcorant... Une batterie et une contrebasse physiquement présentes avec des soli vraiment enthousiasmants...


Hands
Hands
Prix : EUR 13,99

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Quel son !, 19 janvier 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Hands (CD)
Je ne connaissais pas trop le flamenco. Pour moi une musique avec des voix gémissantes, mais j'aime beaucoup la guitare acoustique, qu'il s'agisse de jazz manouche ou de blues... et c'est ce qui m'a amené à acheter ce CD pour un prix dérisoire.
Bien m'en prit. La musique, c'est de la douceur avec du caractère, du rythme et de la virtuosité, une combinaison harmonieuse des percussions, des guitares et de la contrebasse de Dave Holland.
Mais surtout, quel son ! Un des meilleurs enregistrements de guitare que je possède : spatialisation, timbres, dynamique, précision. On croirait vraiment que les musiciens sont dans la pièce (cela pour peu que vous disposiez d'une installation audiophile). Un enregistrement remarquable.


Moussorgsky : Tableaux d'une exposition - Une nuit sur le Mont Chauve - Tchaïkovsky : Marche slave...
Moussorgsky : Tableaux d'une exposition - Une nuit sur le Mont Chauve - Tchaïkovsky : Marche slave...
Prix : EUR 14,05

6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 un son à couper le souffle, 25 novembre 2011
Je reste toujours admiratif en lisant les explications musicologiques des commentateurs qui m'ont précédé. J'avoue que je suis bien incapable d'expliquer pourquoi telle interprétation l'emporte sur d'autres. Pour cela, je fais confiance aux spécialistes.
Par contre, ce qui me frappe à l'écoute de ce CD (je n'ai malheureusement pas la possibilité d'exploiter la piste SACD avec un matériel à la hauteur), c'est l'extraordinaire qualité de l'enregistrement et sans doute du mixage et de la remasterisation. Indiscutablement, il s'agit d'un CD de référence pour tester une installation audiophile. Certes, la qualité de l'enregistrement est telle que ce disque fera chanter les systèmes les plus ternes, mais il poussera à l'extrême les systèmes HDG.
J'ai rarement entendu un étagement et une spatialisation aussi réalistes, des instruments aussi détourés, des basses aussi présentes physiquement (contrebasses, timbales, cuivres). La dynamique est tout simplement extraordinaire. Un autre commentateur a parlé de faire vibrer les murs avec le coeur. On ne peut mieux dire, si vos enceintes tiennent le choc, c'est sûr, les murs vont vibrer et vos voisins avec. Et sur un morceau comme La Nuit sur le Mont chauve on imagine ce que cela peut donner !
Et il semblerait que tous les enregistrements de living stereo soient du même tonneau... Cela donne l'eau à la bouche.


Page : 1 | 2