Profil de Alexandre GODARD > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Alexandre GODARD
Classement des meilleurs critiques: 665
Votes utiles : 935

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Alexandre GODARD (France)
(TESTEURS)    (TOP 1000 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   

Afficher :  
Page : 1-10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17
pixel
Les Radley
Les Radley
par Matt HAIG
Edition : Broché
Prix : EUR 20,20

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Vampire or not to be ?, 7 mars 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Radley (Broché)
Commentaire d'un membre du Club des Testeurs Amazon (De quoi s'agit-il?)
C'est dur d'être un vampire qui ne veut plus être un vampire.
C'est encore plus dur quand on "oublie" de le dire à sa progéniture, et qu'évidement, l'inévitable se produit. Et qu'on appelle à la rescousse la famille qui assume sa vie de suceur de sang.

Chronique familiale un peu trash au début, le livre part sur de super bonne base avec un concept de narration bien vu : le plus dur dans un bouquin, c'est souvent le début. Et bien pas là (notez bien que je suis en train de dire que la début est mieux que le reste, ce qui est triste). Les chapitres font une page demi, 2 maximums et posent les enjeux et les caractères avec une rapidité et une facilité qui forcent le respect. On est dans les baskets de la famille Radley en moins de 2 et les 50 premières pages s'avalent très facilement.
Et après, on trime un peu, il faut le dire. Les 150 pages suivantes sont un poil longuette. Irruption d'un nouveau personnage, et surtout, l'attente que l'histoire avance, car elle prend un coup de frein monumental au moment ou l'auteur décide de faire des flashbacks sur le passé de M. et Mme Radley. Et là ou c'est ballot, c'est que les chapitres courts ne rendent pas l'intrigue plus tendues pour autant. Au contraire, j'ai trouvé le temps vachement plus long. En fait, c'est typiquement à ce moment là que les chapitres auraient du s'allonger pour donner du corps à l'intrigue, au lieu de la survoler en suivant tous les personnages un par un (et qui sont rarement dans la même pièce donc, ça n'avance pas vite).
Une fois que l'événement qui relance l'intrigue a eu lieu vers 200 pages, re-belotte. On repart sur des flashbacks long, et des sous-intrigues qui s'étirent en longueur. L'auteur perd même ce ton volontiers narquois et second degré pour ne plus que raconter son histoire, entérinant tout ce qu'on a pu malheureusement ressentir sur les 200 premières pages à savoir, que l'histoire n'est qu'un prétexte à un déchirement familiale. Et qu'un des personnages principaux est juste un faire valoir'
Très dommage, car les rebondissements sont forts, intéressants et inattendus.

En bref, c'est pas mauvais livre, pour peu que vous aimiez sa structure particulière.
Sinon, passez votre chemin.


Little big planet 2 (jeu PS Move)
Little big planet 2 (jeu PS Move)
Proposé par Centrale Free Agent
Prix : EUR 24,90

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Du fun, du mignon : un bon jeu, 7 mars 2011
Amusant:5.0 étoiles sur 5 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Little big planet 2 (jeu PS Move) (Jeu vidéo)
Commentaire d'un membre du Club des Testeurs Amazon (De quoi s'agit-il?)
Joueur occasionnel sur le premier du nom, je m'amusais franchement à faire le pitre avec mon "sacboy" ultra-custom (queue d'âne sur le nez, tatoué avec tout ce qui passe ^^ ) et avec mes amis en plus. Le jeu est riche, marrant, suffisamment complet et franchement original, bref, on y revient avec plaisir, surtout que les niveau sont assez nombreux une fois le jeu fini, sans oublier l'éditeur de niveau.

Et la suite dans tout ça ?

La recette ayant marché pour le premier, les développeurs n'allaient pas chambouler ce qui avait fait le succès du premier titre. C'est donc très logiquement qu'on a droit à la même chose en "bigger and louder" pour reprendre la manière Hollywoodienne de qualifier les "numéro 2" au cinéma.
Même concept, même histoire (bien que meilleur à mon goût, je trouve), même graphisme avec plus d'accessoires, plus d'autocollants, des Sacboy encore plus customisable (imaginez ce que j'ai fait au mien ^^ ), jusque là, c'est pareil, même pour la jouabilité plutôt typée du jeu (les 3 plans de profondeur, les sauts flottants).
Mais là ou c'est vachement mieux niveau jouabilité, ce sont les grappins et autres accessoires qui viennent compléter cette maniabilité parfois frustrante (ou carrément énervante si vous n'êtes pas patient). Ça apporte un côté vraiment fun qui fait je ne retournerai pas au premier Little Big.

Et la création de niveau ? Ça, c'est le gros morceau. Tellement balèze qu'il n'est pas possible de faire une comparaison avec le premier du nom. Perso, je suis de ceux qui attendent les perles des autres joueurs (créateurs?), mais c'est tellement long à créer, un niveau' Et c'est tellement bon quand c'est bien fait. Surtout qu'à priori, c'est encore plus poussé et profond que ne l'est Little Big Planet 1.

Au final, un jeu qui va déjà être un vrai plaisir dans sa première partie et qui va être encore plus fun une fois fini.

What else ?


AmazonBasics - Cartouche jet d'encre reconditionnée correspondant à une cartouche Canon CLI-8 - Magenta [Emballage « Déballer sans s'énerver par Amazon »]
AmazonBasics - Cartouche jet d'encre reconditionnée correspondant à une cartouche Canon CLI-8 - Magenta [Emballage « Déballer sans s'énerver par Amazon »]

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Efficace, 7 mars 2011
Commentaire d'un membre du Club des Testeurs Amazon (De quoi s'agit-il?)
Bonne pigmentation, facile à installer, bien emballée.
La cartouche a été reconnu par ma PIXMA IX4000.

Mis à part la durée de vie de la couleur après impression qui reste une inconnue pour l'heure, je n'ai rien à redire sur ce produit.

Un sans faute pour Amazon.


Canon EF Macro-objectif 50 mm f/2.5
Canon EF Macro-objectif 50 mm f/2.5
Proposé par AS-Discount
Prix : EUR 303,34

37 internautes sur 40 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un 50 mm qui peut presque tout faire, 21 février 2011
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Canon EF Macro-objectif 50 mm f/2.5 (Accessoire)
Et si je dis presque, c'est parce qu'il n'a pas le moteur USM des derniers objectifs Canon. Et que donc sa mise au point est bruyante et plutôt lente.
La fabrication est exemplaire, toute en métal, robuste. L'objectif s'allonge lorsqu'on veut faire de la macro, il faut donc faire attention à ne pas toucher le sujet.
Reste qu'en dehors de ça, c'est une petite merveille. Le piqué est juste fabuleux, la mise au point précise en auto et parfaite en manuel. Pourquoi ? Parce que la bague a la dureté suffisante pour être agréable et qu'il faut faire presque 3 tours avec pour couvrir la gamme de mise au point. Ce qui la rend très précise, surtout pour un objectif capable de faire de la macro. À 50 mm, on ne fera pas de la macro super zoom, mais c'est tout à fait suffisant pour des fleurs, par exemple. L'ouverture à 2,5 est tout à fait valable pour ce faire.
Bref, en macro, c'est très bon.
Reste les autres applications possible pour un 50 mm, comme le portrait. Ça marche très bien aussi, on obtient de très bon flou et une belle netteté.

Maintenant, il est toujours possible de comparer cet objectif, fabriqué à l'ancienne, certainement en fin de vie, techniquement, mais certainement pas en terme de qualité de photo, avec les 3 autres 50 mm de la gamme Canon, le f1,8, le f1,4 et le f1,2. Après tout, ils ont une meilleur ouverture.
Je pense qu'on pourra en trouver pendant encore un moment, mais celui ci, qui a une très bonne presse parmi les photographes professionnels et disparaîtra vite, surtout que Canon ne le fabrique plus.


Slaine : Le Dieu cornu, Intégrale
Slaine : Le Dieu cornu, Intégrale
par Pat Mills
Edition : Album

6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Attention à la qualité d'impression, 21 février 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Slaine : Le Dieu cornu, Intégrale (Album)
Aucun doute sur l'exceptionnelle qualité de cette BD. Je la possède depuis 10 ans et depuis je ne me lasse pas de la relire encore et encore.

Mais il y a des fois ou les éditeurs devraient revoir leur gamme, et se procurer les planches originales ou les négatifs des films qui ont servi à l'impression des premières éditions (un peu comme l'édition de Watchmen qui est un horrible scan baveux et bruité).
Ici, c'est pareil.

Je suis peut être trop pointilleux, mais franchement, en ouvrant la BD, j'ai été capable en 2 secondes de comprendre comment ils ont reproduit les pages : banc de repro, appareil photo numérique, amateur derrière l'objectif, mauvaise lumière, mauvaise exposition et grande sensibilité iso pour obtenir des images baveuses avec un bruit presque jpg, texture de la peinture de Bisley complètement démolie par ce procédé, des textes qui font trop net pour les images et qui accentue méchamment ce contraste. Le travail de Simon Bisley ne méritait pas un tel traitement. Au contraire, aujourd'hui, on dispose de machine qui imprime avec une finesse impressionnante, certaines BD comme Arawn ou Gilgamesh en atteste.

C'est une honte d'avoir donné si peu d'attention à cette BD.

Conclusion, si vous tombez sur les anciens volumes, prenez les : en plus d'être collector, ils ont une patine que cette ré-édition n'a pas.


Les Aventures de Jack Burton dans les griffes du Mandarin [Édition Collector]
Les Aventures de Jack Burton dans les griffes du Mandarin [Édition Collector]
DVD ~ Kurt Russell
Proposé par videophil95
Prix : EUR 29,00

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Jack Burton never die, 9 décembre 2010
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Grand trip de Big John, qui signe son film le plus délirant (après Dark Star), Big Trouble in Little China est un film culte.
Juste parce qu'un OVNI comme ça, on en croise pas souvent.
Hommage aux films Chinois, et plus particulièrement à "Zu, les guerriers de la Montange Magique", Big John prouve 15 ans avant Matrix, Tigre et Dragons qu'il a tout compris de ce cinéma fantastique et du Wu Xia Pian. Il le transpose dans l'Amérique moderne de l'époque, et s'autorise TOUT, y compris de ridiculiser avec délectation (et pour notre plus grand plaisir) le "héros" américain, parfaitement interpréter par un Kurt Russell en grande forme. Ici, les Asiatiques et plus particulièrement la communauté chinoise est à l'honneur. Malgré un folklore qui dénote complètement avec le cadre, les Chinois se montrent plus malins et plus à même de comprendre ce monde qui les entoure, que les Américains pourtant chez eux. Ce n'est pas très flatteur pour les locaux, mais on connait Big John pour l'amour qu'il porte à son pays, et comme le dit l'adage, qui aime bien châtie bien. Mais alors vraiment bien' Au point que le film fut un échec au cinéma et un carton astronomique à la location de VHS.
Ce film regorge de moments cultes, de punchlines débiles et ravageuses, et combat sortis d'un film chinois nourri aux amphet'.

Le délire des vidéos club des années 80 dans vos platines DVD.


Canon EOS 550D Appareil photo numérique Reflex 18 Mpix Boîtier nu Noir
Canon EOS 550D Appareil photo numérique Reflex 18 Mpix Boîtier nu Noir

62 internautes sur 67 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Pour débutant exigeant et pro qui veulent un bon boitier léger de secours, 4 décembre 2010
Je me situe dans la catégorie des débutants exigeants (après presque 4 ans de pratique).
J'ai pratiqué la photo à mon travail pendant 3 ans et demi sur un Nikon D80 et un D60. Je ne comprenais pas pourquoi je prenais parfois de bonnes photos, parfois des mauvaises.
Ce qui me rebutait sur ces appareils, c'est l'accessibilité des réglages (tout par le menu). Très peu ergonomique.
La "révélation", je la dois à 2 amis : l'un est un amateur qui s'est formé tout seul jusqu'à devenir un excellent technicien et un photographe très compétent. L'autre est une amie et ancienne collègue de travail qui a fait des études en photographie et pratique aujourd'hui ce métier malheureusement plus pour arrondir ses fins de mois. À eux deux, ils m'ont permis de franchir le cap. Au départ intéressé par les bridges, j'ai réalisé que j'avais de hautes exigences qui ne pourraient être satisfaites par ce biais. Mon ami "technicien" s'est acheté un Canon EOS 40D, un vieux modèle qui a encore de beaux jours devant lui. L'ergonomie mode Canon m'a tout de suite séduite, et pendant ce temps, mon amie et ancienne collègue m'expliquait à quoi sert telle ou telle option (priorité ouverture, priorité vitesse, focale'').
Début août, je franchis le cap et je m'achète le 550D nu (car le kit 18/55 IS n'était pas dispo) et je lui ajoute un Tamron - Objectif lumineux SP AF 17-50mm / 2,8 XR Di II VC pour Canon.

Après 2600 photos en 4 mois, avec ce couple, je fais :
- des photos de nuit : pose longue - faible iso et pose courte - iso élevé. NO SOUCIS
- des photos de défilés. J'ai une amis styliste pour qui je travaille et je suis bluffé de voir des clichés aussi clean à 400 iso avec flash, et 800 iso sans flash. Les seules problèmes qu'on trouve sur mes photos sont derrières l'appareil ^^
- des photos urbaines avec de forts contrastes,
- des portraits

Bref, je découvre encore beaucoup, mais c'est avec un plaisir incomparable.

Pourquoi ce modèle plus qu'un autre.

18 MILLIONS DE PIXELS : pour imprimer des grands formats, plus il y a de pixel et mieux c'est, car il y aura (si besoin d'agrandir) moins de pertes par extrapolation. À 300 DPI de résolution ou PPP ce qui signifie Point Par Pouce, il est possible d'imprimer des photos dans un format de 44 cm par 30 cm SANS PERTE. 300 DPI corresponde au standard des imprimeries, c'est donc une qualité plus que correcte, sachant que de base, le minimum requis est plutôt 240 DPI. À cette résolution, la photo mesure 54 cm par 36,5 cm. Le point d'impression est à peine plus visible, déjà qu'il ne l'est pas tant à 300 DPI. Les Nikon que j'utilisais disposaient de capteur 10 millions de pixel. Ça correspond déjà à une feuille A4 à 300 DPI, ce qui n'est pas si mal. Mais pas assez pour moi ^^
Le capteur APS-C 18Mpx de Canon dispose d'une plage dynamique (nombre de valeurs de gris détectées) très profonde pour cette gamme de prix. Les appareils photos qui font mieux ne sont guère nombreux (7D, 5D, 60D, D7000 de Nikon et d'autres haut de gamme).
Étant graphiste PAO de formation et spécialisé dans l'édition et l'imprimerie, ce critère est prépondérant à mes yeux.

ERGONOMIE : toutes les touches nécessaires sont sous les doigts. Ni trop ni pas assez, les ISO sont accessibles en une touche tout comme la balance des blancs, mode rafale, autofocus sujet fixe ou mobile, collimateurs' et j'en passe. Les modèles Canon, dispose d'un menu rapide intégralement paramétrable : on a pas tous les réglages pointus sous la main, certains sont dans les menus. Néanmoins, ils peuvent demeurer indispensables en fonction de vos habitudes. Prenantes souvent des photos de nuit et de jour avec fortes lumières, j'ai mis en menu rapide la "réduction du bruit en fort ISO" et "Priorité Haute lumière". Je peux donc basculer très vite sur ces paramètres sans avoir à faire défiler longuement le menu. Bref, très rapide et facile.
De plus, ce boitier est très compact, et malgré mes grandes paluches, il tiens très bien en main. En revanche, la position portrait est très inconfortable (comme sur de nombreux autres). J'envisage l'achat prochain d'un grip pour soulager mon épaule lors de longues sessions.

OBJECTIFS : Canon a 2 gammes d'objectifs : les EF dédier aux Full frame et APS-H (grands capteurs qu'on trouve sur les modèles haut de gamme pro 5D mk2, 1D mk4 et 1DS mk3) et les EF-S dédier aux gammes du 1000 D au 7D. Le 550D prend les 2. Son capteur APS-C grossira inévitablement les distances indiquées, mais c'est sans incidence. On pourra donc coller sur son 550D un GROS objectif de gamme L et sortir de superbes clichés. De plus, des marques spécialisées réalisent de très bons objectifs pour Canon. Ceci veut aussi dire que par anticipation, les objectifs EF que j'aurai sur mon 550D seront réutilisable sur un Full Frame quand je changerai de boitier. Sans chercher à casser Nikon, c'est le gros problème, il y a trop de gammes différentes parmi les objectifs avec des incidences peu agréables en cas de non compatibilités : objectif non détecté dans le pire des cas mais plutôt des autofocus qui ne marchent pas ou des stabilisations inopérantes. Pas de soucis comme ça chez Canon. C'est EF-S sur 1000D, EF et EF-S sur 550D, 60D et 7D, EF sur les 5D mk2, 1D mk4 et 1DS mk3. Facile.
D'ailleurs, mon prochain achat sera un 70-200 F4 L IS USM, que je réutiliserai sur le successeur du 5D mk2 (ou un autre encore plus haut de gamme ^^) que je m'achèterai dans 3-4 ans.

VIDÉO : il fait de la Full HD 1080p en 24 image secondes. C'est la même chose que le 7D. Reste que c'est un appareil photo, non une caméra. Donc, certains trouveront rédhibitoires la qualité du son ou l'ergonomie globale (mise au point et zoom manuels). Cela dit, j'ai scotché un pote en lui montrant comment gagner une journée de travail en faisant une mise au point manuelle, plutôt que de devoir faire des détourage de partout dans After Effects pour obtenir des flous en arrière plan et premier plan. Les vidéastes en quête de qualité seront comblé de pouvoir jouer si simplement avec des optiques d'appareil photo qui ont les mêmes qualités que les objectifs de caméra, sans le prix. Reste que l'amateur qui veut filmer sa petite fille sera certainement gêné aux entournures tant cela réclame du doigté. Je crois que la vidéo via les appareils photos trouveront leur bonheur sur un créneau semi-pro voir pro. Pour l'anecdote, un épisode de la série Docteur House a été tourné avec le Canon EOS 5D mk2, preuve que c'est possible dans un cadre professionnel avec des résultats de qualités (l'épisode dont je ne me souvient plus du titre est un modèle d'esthétique). D'ailleurs, il est impossible de tourner des plans d'une durée supérieure à 4 minutes.
Le talon d'Achille de la bête reste donc le son, et une mise au point assez difficile à mettre en œuvre sans entrainement, alors que sa grande qualité est de pouvoir profiter d'un parc d'optique très conséquent (60 objectifs en gamme Canon).

7D ou 550D ? : le 550D est un "petit" 7D, avec d'énormes qualités, mais moins complet que son grand frère. Le budget et vos besoins réels détermineront le meilleur choix. Le 60D dispose lui aussi de quelques arguments et se place entre les 2 modèles. Son réel plus est l'écran orientable. Le 7D lui reste le meilleur en vitesse (11 clichés/seconde) avec une carte compact flash, là ou une SDHC reste en deçà. SDHC de classe 4 minimum (j'ai fait des petits films avec, ça passe). Classe 6 recommandé.

PRIX : très compétitif pour les options qu'il apporte.

FORMAT RAW : le CR2 de Canon est géré par de nombreux bons logiciels comme Lightroom, Aperture (mon préféré et celui avec lequel je travaille), DXO, Bibble 5, Capture ONE etc.

CONSTRUCTION : très correct. On sent que l'appareil n'est pas un haut de gamme, mais tout de même, c'est du solide. Pas de jeu, et de petits défauts : trappe carte SDHC un peu moyenne et certains trouvent à redire à la trappe batterie. Pas moi. Le boitier ne pèse pas lourd (530g), et c'est une qualité.

CONCLUSION
Un boitier tout seul ne veut pas dire grand chose. Il fournit une base qualité, mais ne fera pas de bonnes photos si vous ne lui collez pas le bon objectif, ne traitez pas vos photos avec le bon logiciel (non, Photoshop ne développe pas les RAW et ce dernier fait de la retouche destructive, même s'il s'agit d'un calque de correction) et si vous n'apprenez pas à vous en servir. Le mode automatique est super mauvais (d'ailleurs il n'y a pour ainsi dire aucun réglage possible en menu dans ce mode), apprenez plutôt à utiliser les modes priorité vitesse (Tv) et priorité ouverture (Av). Ces derniers vont vites devenir des mines d'informations. Cela fait 500 photos que mon appareil est en mode manuel intégral (M) : plus aucun réglage automatique, je gère tout.

Et c'est formidable.

PS : ici, vous trouverez mes photos avec le 550D : [...]
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (8) | Permalien | Remarque la plus récente : Jan 18, 2012 8:43 AM CET


Motor Storm : Pacific Rift
Motor Storm : Pacific Rift

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Ça roule !, 29 novembre 2010
Amusant:5.0 étoiles sur 5 
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Motor Storm : Pacific Rift (Jeu vidéo)
Découvert chez mon petit frère, Motorstorm Pacific Rift est un vrai plaisir coupable.
Arcade à fond, ce jeu, c'est de la course en mode bourrin.
Enfin pas trop non plus, les niveaux de difficultés sont là pour apporter leur lot de challenge. En mode facile, c'est facile, mais les autres modes le sont un peu moins.
Ceci dit, ce jeu est hyper jouissif : courses très variées, avec des itinéraires cachées, conduite bien définies par véhicule, jouabilité au poil, et en plus c'est beau' Les courses sont gavées de détails, restent très lisible malgré la profusion d'élément (ce qui n'empêche pas de bien apprendre le parcours), les reflets, les lumières et les textures, sans oublier le moteur physique du jeu qui rend les crashs super impressionnants.
À 2, c'est le panard complet.
En solo, le jeu revêt un aspect de pilotage bien plus important. Choix des véhicules limités, et niveau élevé. Quand on passe la ligne d'arrivé 3e avec 10 secondes de retard sur le 1er, ça fait réfléchir sur le pilotage à adopter et la connaissance du circuit.

Bref, un jeu qui correspond aussi bien aux joueurs solo qu'en duo voir plus. Comme notifié par un autre commentateur, en HD, c'est magnifique, et même à plusieurs sur un même écran, le jeu ne ralentit pas.

Une perle.


Aleksi Briclot : Worlds & Wonders
Aleksi Briclot : Worlds & Wonders
par Aleksi Briclot
Edition : Relié
Prix : EUR 35,90

8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 ENFIN!, 23 novembre 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Aleksi Briclot : Worlds & Wonders (Relié)
Longtemps réclamé, Aleksi a enfin sorti son artbook.
Et de la matière, on savait tous qu'il y en avait. Les travaux d'Aleksi sont très prisés, et de ce fait licenciés et dispachés dans un nombre très impressionnant de média.
Il disposait de ce fait d'une couverture énorme et ses travaux enrichissent souvent avec classe des livres de jeu de rôle, quelques BD, des cartes et certains jeux vidéos.

Reste que pour avoir du Aleksi à la maison, il faut avoir pleins de choses, et pour autant on ne profite pas de ce travail somptueux.
Jusqu'à maintenant.
Enfin, la possibilité nous est donnée de nous concentrer seulement sur les magnifiques images de ce très talentueux dessinateurs, un des plus influents de cette décennie d'ailleurs. Et pour se rendre compte à quel point, il faut voir le nombre d'image que je ne connaissais pas de lui, et les émules de son style.

L'ouvrage est complet (il fait un poids démeusuré !), très bien imprimé (considérant que la majorité des œuvres de l'artiste est numérique, les pertes de qualité du à une repro sont absents) et donne à revoir à chaque ouverture.

Une bible pour tout amateur.


Avatar [Édition Collector - Version Longue]
Avatar [Édition Collector - Version Longue]
DVD ~ Sam Worthington
Prix : EUR 15,47

70 internautes sur 83 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 J'habite sur Pandora, 19 novembre 2010
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Avatar [Édition Collector - Version Longue] (DVD)
Dans mon précédent commentaire sur le DVD édition simple, je disais tout mon amour de ce monde magnifique sorti de la tête de James Cameron.

Mon avis n'a pas changé d'un iota, c'est toujours pareil, c'est toujours aussi fort. Ce film ne vaut pas que pour la 3D, mais aussi pour ce talent incroyable que Cameron a pour raconter les histoires.
Que change ces versions "édition spéciale" et "version longue" ?
Fondamentalement rien.
Les scènes supplémentaires sont parfaitement intégrés au film, à se demander si on ne les a pas déjà vu, voir si elles ont une quelconque utilité. À chacun sa réponse, la mienne est clair : plus le spectacle dure, plus je m'éclate. Et, chose intrigante, le rythme du film n'est pas plus délayer pour autant, preuve, s'il en fallait encore, que James Cameron est un parfait monteur, réalisateur et visionnaire,et par dessus tout, qui sait ce qu'il fait. Les versions longue et édition spéciale du film apporte un supplément d'âme à certains personnages, Neytiri notamment et étonnamment Grace. Ces suppléments d'âme amène aussi des relations plus profondes entre Grace, Jake et Neytiri.

Et donc, qu'apportent les bonus ?
Tout simplement le complément d'information qui était indispensable au fan. Le documentaire est bon, instructif, ne fait pas l'apologie de tel ou tel acteur ou producteur, il informe et porte bien la patte de Cameron. Une grosse déception : on sait que le documentaire faisait 2h40 et il n'en reste qu'une heure et 40 minutes. Volonté de Cameron de ne pas voir les documentaires devenir plus long que le film lui même. À ça je répondrais que les fans de bonus comme moi regardent toujours les bonus de la trilogie de Peter Jackson. On a rien fait de mieux depuis, d'ailleurs.
À noter, un module permet de voir les scènes coupées de chaque version à part. Finalement une bonne idée, puisque les scènes sont si bien intégrées qu'on ne réussi pas à les voir si facilement ^^

Quand au 45 minutes de scènes coupées, c'est un gros morceau' Et ça en dit long sur le film que Cameron avait en tête, sur les personnages, et ça permet de mieux comprendre certains aspects dramatiques. Je n'irait pas plus loin. D'habitude, je considère les scènes coupées comme peu intéressantes car non intégrées au film finale et donc finalement non conforme ou peu conforme à la vision du réalisateur. C'est un peu la sucrerie sympa mais elle est détachée de toute émotion, et ça demande un très gros effort au spectateur pour replacer la scène dans son contexte, sachant qu'en fonction du montage, les scènes peuvent voir leur significations ou impacts amoindri ou différente. Mais pas ce coup là'

En clair, avant de voir la version 3D pointé son nez, ce DVD (ou bluray) fait parfaitement son office. Il fait de plus un très bon complément au DVD ou Bluray d'origine puisque le film est dispatché sur 2 galettes au lieu d'une. C'est peut être le seul reproche que je ferai à cette édition, mais une 4 DVD avec les films séparément sur un disque chacun aurait été une bonne idée.

Conclusion, cette édition est une très bonne édition du film.
Il y en aura d'autres, ne nous leurrons pas (le film est le premier chapitre d'une trilogie qui verra sa conclusion dans 5 ou 6 ans), et pour peu que James Cameron décide de revenir sur sa version pour plus de cohérence dans son ensemble (même si ce n'est pas une habitude du personnage), il n'y a qu'un pas. La version 3D est la prochaine, et gageons que les 2e et 3e partie ne seront que comme ça. Alors oui, ce n'est pas un boitier métal, ça ne sort pas vraiment de l'ordinaire par rapport aux autres packaging, mais le film lui, si.

Allez, j'y retourne.

PS : ce commentaire sera aussi publié sur le Bluray, sachant que c'est une copie conforme de contenu à l'exception de la "qualité" d'image et de son. Et James Cameron a déjà fait ses preuves sur la précédente édition Bluray (DE TOUTE BEAUTÉ).

EDIT : Ce commentaire ne sera pas publié sur le bluray, vu qu'il semble que des disparités importantes existent entre les 2 éditions : qualité des images et nombre de bonus.
À ce titre, je revois la note vers le bas.

EDIT : Amazon mélangeant allègrement les commentaires avec les éditions, je vais faire un addenda sur la nouvelle édition 3D.
Bon, bien entendu, je n'ai pas vu le BR 3D, il n'est pas sorti.
En revanche, j'ai un avis sur la question.

Il s'agit du film en 3D version courte cinéma. Le film est excellent en l'état, mais il semble que cette édition soit dépourvue de bonus. De plus, il semble évident que la version longue fera son apparition tôt ou tard en 3D.
Je pense que le film est assez bon pour ne pas être indispensable en 3D, bien que Cameron soit le seul que je connaisse à maîtriser parfaitement la 3D à l'heure actuelle. Ce film reste un achat qualité assuré, mais la démarche marketing qui consiste à proposer la version courte est pour le moins douteuse à mes yeux.

Très bon film, certainement avec une qualité technique au RDV, mais qui se retrouve inévitable comme complément avec une autre édition si vous voulez avoir bonus et versions longues, avant d'être remplacé par la version longue pleine de bonus en 3D avec une préview sur le prochain Avatar 2…
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (6) | Permalien | Remarque la plus récente : Oct 11, 2012 11:37 AM MEST


Page : 1-10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17