undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Soldes Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes
Profil de Parka > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Parka
Classement des meilleurs critiques: 569
Votes utiles : 308

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Parka (Singapore)

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-16
pixel
The Art of Destiny
The Art of Destiny
par Bungie
Edition : Relié
Prix : EUR 34,31

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Belle destinée, 5 avril 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Art of Destiny (Relié)
The Art of Destiny est un artbook qui complète bien le jeu. C'est un livre relié à couverture rigide, avec une jaquette matte. Il est relativement grand et contient 216 pages. La qualité du papier et de l'impression est fantastique. À noter qu'il y a deux éditeurs pour ce livre, Insight Editions et Titan Books ; ils proposent cet ouvrage à un prix différent selon les régions de vente.

Le livre affiche une bonne dose de paysages de science-fiction réalisés par les artistes du studio Bungie. Par conséquent, si vous appréciez les environnements présents dans les récents artbooks de Halo, vous aimerez aussi ce livre.

Les paysages des différentes planètes sont à couper le souffle. C'est assez cool de voir comment les artistes imaginent la civilisation sur d'autres planètes ; en l’occurrence, des civilisations effondrées, des villes abandonnées, des métropoles de l'espace et d'autres lieux exotiques. Certains de ces endroits sont grandioses et épiques.

Les paysages sont, pour la plupart, imprimés en très grand, même si certaines belles pièces sont imprimées en plus petit. Très détaillées, les impressions restent lisibles même en double-page.

D'autres artworks présents dans le livre sont les designs pour les personnages, les navires, les accessoires, comme les armes, écussons et capes, et enfin quelques storyboards.

On constate une bonne quantité de designs de personnages, avec de nombreux costumes, des turnarounds, ou encore des séquences d'animation pour certaines techniques d'attaque. Les vaisseaux spatiaux sont sobres et propres.

Les 14 dernières pages sont réservées aux crédits et remerciements ; le livre contient néanmoins 200 pages d'artworks, ce qui n'est déjà pas mal.

Globalement, les dessins sont très propres. Recommandé pour les fans du jeu, ainsi que pour les amateurs de science-fiction et de concept art.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Jan 22, 2016 1:17 PM CET


Warbirds: The Aviation Art of Adam Tooby
Warbirds: The Aviation Art of Adam Tooby
par Adam Tooby
Edition : Relié
Prix : EUR 33,95

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Beau livre pour les amateurs d'avions de guerre, 4 avril 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Warbirds: The Aviation Art of Adam Tooby (Relié)
Longueur :: 2:39 Min

Voici un livre pour les amateurs de dessins d'avions de guerre.

Adam Tooby s'est mit au dessin d'aviation, il y 6 ans ; aujourd'hui, il a déjà un artbook rempli d'œuvres incroyables. C'est très impressionnant.

Warbirds est un grand livre relié à couverture rigide, qui contient plus de 200 dessins d'avions de guerre des cent dernières années. Les avions présentés datent aussi bien d'avant que d'après la première ou la seconde guerre mondiale. Pour être précis, l'avion le plus récent est le Mig-29, avec son premier vol en 1977.

Le livre commence par une longue et intéressante série de questions & réponses sur son travail et ses inspirations. Il y dévoile à l'aide de captures d'écran sa méthode de travail, étape par étape, et explique comment il modélise et texture les avions. Il ne s’agit pas d’un tutoriel détaillé, mais il est intéressant de découvrir son processus créatif.

Tooby utilise 3D Studio Max avec Photoshop et Illustrator pour créer ses œuvres. Il se rend dans les musées et autres endroits où les avions sont exposés pour y prendre des centaines de photos, puis il rassemble tout les plans et informations disponibles afin de modéliser les avions en 3D. C'est beaucoup de travail préparatoire, et son rythme de travail est très impressionnant.

Les œuvres sont formidables, qu'il s'agisse de dessins d'avions individuels ou de scènes de combats aériens. Les détails sont incroyables, jusque dans les rivets sur le légendaire Spitfire, l'éclat du métal, la peinture abîmée par le temps qui s'effrite sur les ailes, de même que les mots, logos et décorations présents sur les avions. Les impressions sont énormes, parfois même sur 3 pages dépliantes.

Pour chaque avion présenté sont fournies ses spécifications, un texte sur son histoire et les différentes mises à jour du modèle. Il y a beaucoup à lire, ce qui devrait plaire aux passionnés de guerre et d'aviation.

C'est un livre à la fois beau et instructif. J'espère qu'il y aura d'autres volumes, avec les avions qui ne figurent pas dans celui-ci.

(Vous pourrez trouver plus d'images du livre sur mon blog. Visitez mon profil Amazon pour suivre le lien.)


The Art of Dragon Age: Inquisition
The Art of Dragon Age: Inquisition
par Bioware
Edition : Relié
Prix : EUR 37,81

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Complète merveilleusement bien le jeu, 24 mars 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Art of Dragon Age: Inquisition (Relié)
Longueur :: 2:14 Min

The Art of Dragon Age: Inquisition est un grand livre relié à couverture rigide, qui est bien plus épais que ce à quoi je m'attendais. Bien qu'il soit listé à 184 pages sur Amazon et sur le site web de l'éditeur Dark Horse, le livre contient en réalité 264 pages. Ce qui fait 80 pages supplémentaires !

Le livre comporte beaucoup de très belles recherches graphiques, créées pour le jeu. On y trouve les designs des personnages, accessoires et paysages, les storyboards ainsi que certaines scènes du jeu illustrées en peinture.

Pour être plus précis, vous verrez des châteaux surmontant les collines, des intérieurs lugubres, de magnifiques sculptures qui ornent les murs et les plafonds, des objets tels que les trônes conçus pour refléter le pouvoir des gouvernants, les bannières de différentes factions, des ruines antiques dans les profondeurs de la jungle et bien d'autres lieux mystérieux imaginés par les artistes. Même les quelques captures d'écran provenant directement du jeu sont jolies par leur éclairage et leur ambiance. Le design général est très cohérent.

Le design des personnages est principalement influencé par les chevaliers médiévaux et leurs armures. Le livre contient beaucoup de personnages et de costumes variés. J'ai personnellement préféré les designs des environnements et des accessoires à ceux des personnages, même si ces derniers sont de bonne facture. On y trouve quelques créatures et des dragons, mais pas beaucoup. Les légendes qui accompagnent les œuvres sont intéressantes, bien que pas trop brèves.

Le style des œuvres est essentiellement picturale, parfois très détaillé pour montrer l'architecture et l'histoire des lieux. Il y a quelques esquisses, mais pour la plupart, les œuvres sont formidables en termes de textures et de composition ; ils vous invitent à admirer les détails.

Les récents artbooks de jeux vidéos publiés par Dark Horse sont tous très bons, y compris celui-ci. Considérant les pages supplémentaires, ainsi que la quantité et la qualité du contenu, c'est un artbook qui plaira très certainement aux fans du jeu et d'art fantastique en général. Bon rapport qualité-prix.

(Vous pourrez trouver plus d'images du livre sur mon blog. Visitez mon profil Amazon pour suivre le lien.)


Inkworks
Inkworks
par Darren Quach
Edition : Relié
Prix : EUR 18,64

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Des croquis de mecha très cools, 21 février 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Inkworks (Relié)
Longueur :: 0:57 Min

Darren Quach est un concept designer doué pour le design mécanique. Si vous visitez son blog, vous verrez qu'il est aussi très doué pour le design d'environnement.

Inkworks est un livre relié de 128 pages, au format A5 paysage. C'est un recueil des designs de mechas, que Darren Quach dessine dans ses carnets de croquis personnels. Ce livre est donc lui-même conçu comme un carnet de croquis. Tous les croquis ont été bien nettoyés pour enlever les impressions de dessins de la page opposée, ramassés lors de la numérisation. Je le sais car il existe une vidéo de 18 minutes sur Youtube, où l'on voit ses carnets de croquis originaux.

Il y a plein de magnifiques croquis de mechas, de toutes les tailles et de toutes les formes. Le style de dessin est léger, mais les formes et les silhouettes sont claires. Une des choses qui me plaît, c'est qu'il n'y a pas de mecha à la Gundam ou Transformers. Les designs de Quach sont plus organiques, sans cet aspect bloc, mais avec tout de même une multitude de pièces mécaniques impliquées. Il y a aussi une bonne représentation du poids et de l'équilibre des mechas. Et un bon mélange entre mechas pilotés et mechas auto-pilotés. On y trouve également une poignée de croquis de véhicules et de vaisseaux spatiaux.

Sont également inclus dans le livre plusieurs codes QR, que vous pouvez numériser pour faire apparaître une vidéo montrant le processus de dessin. Ces mêmes vidéos se trouvent sur le site de l'éditeur Design Studio Press. Il y en a 6, de 10 minutes chacune.

C'est un bon livre pour ceux qui veulent avoir un aperçu de ce que peut être le Concept Art quand il est en développement, en constante évolution.

(Vous pourrez trouver plus d'images du livre sur mon blog. Visitez mon profil Amazon pour suivre le lien.)


The Art of Total War
The Art of Total War
par Martin Robinson
Edition : Relié
Prix : EUR 33,21

4.0 étoiles sur 5 Joli artbook pour les fans, 13 février 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Art of Total War (Relié)
Longueur :: 2:00 Min

The Art of Total War est l'artbook de la série des jeux Total War sortis au fil des ans.

Sont également inclus les artworks pour les jeux à venir, tels que Total War: Attila, qui est prévu pour février 2015, et Total War: Arena qui est encore en phase de test. Ces titres ont beaucoup moins de pages qui leur sont consacrées.

Pour les fans de Total War qui ont suivi la série depuis 2000, cet artbook sera un voyage nostalgique dans le passé.

La liste complète des jeux traités, figurants dans table des matières, est la suivante :

- Shogun (2000)
- Shogun 2 (2011)
- Medieval (2002)
- Medieval 2 (2006)
- Empire (2009)
- Napoleon (2010)
- Rome (2004)
- Rome II (2013)
- Attila (2015)
- Total War Battles: Kingdom
- Total War Battles: Shogun (2012)
- Total War: Arena

Les artworks présents dans le livre consistent en du concept art pour les personnages, les lieux, les bâtiments, ainsi que plusieurs scènes de batailles et choses diverses comme des cartes ou des navires. Ces artworks peuvent être des dessins, des peintures digitales ou bien des rendus 3D. Il me semble que la plupart des artworks sont réalisés sur ordinateur. La qualité globale est bonne, et on voit qu'elle s'améliore progressivement sur les jeux plus récents. Les jeux plus anciens ont clairement des personnages au nombre de polygones limités.

Les artworks les plus surprenants sont ceux réalisés pour Shogun 2, inspirés des impressions sur bois japonaises. Ces illustrations ont un style plus abstrait, comparé au style plus réaliste que le jeu tente de dépeindre. La série des Total War Battles a également un style propre qui est différent de celui de la série principale, surtout Total War Battles: Shogun. Certaines des plus belles peintures ont été utilisées comme écrans de chargement.

L'aspectt le plus intéressant du livre, outre ses artworks, ce sont les commentaires qui reviennent sur la manière dont le jeu a évolué au fil des années sous le travail du studio de développement The Creative Assembly. Il est intéressant d'en apprendre plus sur l'histoire du game development et la manière dont les mécaniques de jeu, le gameplay et l'art sont intimement liés. Les jeux étant basés sur des faits historiques, il y a aussi quelques commentaires sur l'exactitude historique de ceux-ci et des compromis qui ont dû être faits.

Comme le livre présente beaucoup de jeux, il est impossible de les traiter chacun en détail. Seul un nombre limité d'artworks sélectionnés pour chaque titre est présent. J'ai le sentiment qu'il y aurait pu en avoir davantage.

Dans l'ensemble, c'est un bon artbook pour les fans de la série Total War.

4 étoiles sur 5.

(Vous pourrez trouver plus d'images du livre sur mon blog. Visitez mon profil Amazon pour suivre le lien.)


The Art of Evolve
The Art of Evolve
par 2K Plus International Sports Media
Edition : Relié
Prix : EUR 36,13

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un artbook merveilleux, 10 février 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Art of Evolve (Relié)
Longueur :: 2:29 Min

Le développeur de jeux-vidéos Turtle Rock Studios a généreusement rempli ce livre à couverture rigide de 192 pages avec plein de magnifiques concept art du jeu. En comparaison, je regrette que le décevant “The Art of Avatar”, le livre compagnon du film de James Cameron, n’ait pas reçu le même traitement.

Le livre est rempli de magnifiques paysages de science-fiction qui semblent vraiment habitables. Bien sûr, pour la plupart, il y a des monstres en liberté mais les lieux ont l’air vraiment vivants. Vous pourrez observer le cliché des énormes lunes en arrière plan mais l’ambiance générale est bien capturée. La jungle a l’air humide et la perspective atmosphérique qui rend les zones éloignées plus sombres et dangereuses car on ne sait pas ce qu’il s’y cache… Ça me rappelle les paysages d’Avatar mais sans les îles flottantes. Il y a ici plus de variété avec les différents paysages.

Beaucoup de concepts art pour les créatures sont présents avec des croquis détaillés, des peintures et des rendus 3D. Les créatures pourraient appartenir à la vie sauvage de Star Wars. Il y a des dangereuses plantes. Il y a une illustration en double page d’humains sur le bord d’un rivière avec des énormes crabes-dinosaures en train de se nourrir dans l’arrière plan qui m’a donné l’impression que j’étais en train de regarder Jurassic Park pour la toute première fois.

Les pages de designs de personnages ont beaucoup d’énormes dessins magnifiques. Ils sont accompagnés d’un profil avec leurs spécialités, leurs armes primaires et secondaire et leur autre équipement. Et il y a aussi les designs d’armes.

Le chapitre sur LocoTech contient les concepts art de zones industrielles à la bordure des jungles. Il y a des vaisseaux spatiaux, des machines, des usines et des canalisations qui me rappelle les raffineries d’huile. Comme d’habitude, tout est peint avec des détails et une belle lumière.

Même si les développeurs voulaient créer leur propre identité visuelle pour le jeu, parfois les environnements me rappelle l’univers d’Avatar et de Star Wars. Ce n’est pas une mauvaise chose, c’est un bon choix car les oeuvres sont superbes. Il y a cet effet de découverte et de surprise quand je perçois les concepts art des créatures et des décors.

The Art of Evolve est un superbe artbook de jeu-vidéo. Fortement recommandé aux fans du jeu et ceux qui aiment les décors et les créatures de science-fiction.

(Vous pourrez trouver plus d'images du livre sur mon blog. Visitez mon profil Amazon pour suivre le lien.)


The Art of Big Hero 6
The Art of Big Hero 6
par Don Hall
Edition : Relié
Prix : EUR 37,82

4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un bel artbook pour Big Hero 6 de Disney, 10 février 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Art of Big Hero 6 (Relié)
Longueur :: 2:16 Min

Je trouve que c’est un artbook intéressant en particulier pour la conception des décors. Environ la moitié du livre est dédié à la conception de l'environnement qui inclut la ville de San Fransokyo, la maison de Hiro, le café, San Fransokyo Institute of Technology, le manoir de Fred et le portail.

Le San Fransokyo est comme un personnage en lui-même avec son mélange de l'architecture et de l'esthétique de l'ouest et de l'est. C’est amusant de voir comment les artistes créent une ville peuplée inspiré par San Francisco et Tokyo.

Cité par le directeur artistique Scott Watanabe, il y a aussi des influences de films de dessins animés tels que Tekkonkinkreet, Ghost in the Shell et Akira. En effet, lorsque je regarde certaines des croquis de l'environnement, ils me rappellent des croquis de l’artbook de l’anime Tekkon Kinkreet. L'ambiance est certainement présente.

En regardant les concept art des décors de la ville, vous serez en mesure de repérer des éléments japonais comme les toits coniques, Koinobori, un sosie du Golden Gate Bridge avec des éléments de design Torii, des enseignes avec la typographie japonaise, des ponts courbes en bois , cerisiers, etc. Il y a aussi des éléments majeurs caractéristiques de San Francisco tels que les routes avec des voitures très reconnaissables de câbles, de collines en pente, maisons de style victorien, etc.

Il y a un accent sur la fonction et un sentiment de vécu dans des environnements, les bâtiments ne sont pas seulement conçus pour avoir l'air cool. Par exemple, les rues de la ville ou les chambres de Hiro sont faites pour sembler un peu plus désordonnées ou bancals.

La seconde moitié du livre présente les dessins de character design pour les héros, des méchants et des personnages secondaires. Encore une fois, il y a l'influence japonaise perceptible dans les dessins. Les premiers modèles pour Hiro exhibe des costumes qui ressemblent aux ninjas ou même Patlabor. Il y a plus de pages pour Baymax parce qu'il tient un grand rôle. Le costume de héros de Go m'a rappelé Tron et un jouet / jeu / anime japonais que je ne me souviens pas. Les personnages dans leurs formes non-héros sont assez standard et ne se distinguent pas, mais leurs costumes de héros sont tout à fait bien.

Enfin, la dernière partie du livre parle brièvement de la cinématographie utilisée, tel que l'éclairage, le nouveau moteur de rendu Disney Hyperion et le script couleur.

Il y a une bonne quantité de texte inclus dans la forme d'introductions pour chaque environnement et personnage, et des citations du Staff parle des dessins. C’est un livre concentré uniquement sur les dessins, rien n’étant mentionné à propos de l'intrigue du film.

Globalement, un bon compagnon de film.

4,5 étoiles sur 5.

(Vous pourrez trouver plus d'images du livre sur mon blog. Visitez mon profil Amazon pour suivre le lien.)


The Art of the Book of Life
The Art of the Book of Life
par Guillermo Del Toro
Edition : Relié
Prix : EUR 33,08

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Merveilleux, dynamique et un peu bizarre, 8 février 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Art of the Book of Life (Relié)
Longueur :: 2:27 Min

Voici l’artbook pour le film d’animation du réalisateur Jorge R Gutierrez “Le Livre de la Vie”. Gutierrez est né à Mexico et a grandi à Tijuana, et dans ce livre à couverture rigide de 192 pages, vous verrez que l'inspiration pour ce film vient de sa ville natale et la riche histoire du Mexique.

Les perles de ce livre sont les designs pour les personnages et l'environnement.

En ce qui concerne les dessins des personnages, “Le Livre de la Vie” a certainement quelques-uns des designs les plus étranges et les plus bizarres par rapport à d'autres films d'animation 3D. Leurs costumes sont fortement décorées et somptueusement colorées. Par exemple, la déesse La Muerte porte un grand chapeau rouge avec des bougies allumées sur crânes sur le haut et petits crânes suspendus autour de son chapeau et le bas de sa robe rouge est également couverte de bougies allumées.

Beaucoup de personnages sont en fait des marionnettes avec des joints exposés. Le personnage principal Manolo a des étoiles, des coeurs et des crânes partout sur son costume carrée. Les versions squelettes des personnages ont fière allure avec les designs de crâne fantaisiste comme la façon dont certaines tribus aiment créer des œuvres sur des crânes. Même le taureau Toro Muerto a ses cornes finement sculptées avec des symboles.

Les œuvres sont très inspirées par l'art populaire mexicain. Gutierrez puise son inspiration dans la lucha libre, les moustaches, les stands de taco, des affiches de corridas, des bandes dessinées espagnoles, des westerns spaghetti, etc. Le résultat est un monde très coloré et visuel.

L'art de l'environnement pour “la terre des vivants”, “Remembered” et “Forgotten” a des influences de la civilisation antique tels que les aztèques, mayas et olmèques. Il est intéressant de voir les artistes utiliser ces influences et de concevoir un film d'animation. Si je ne sais rien sur le film, j’aurais pensé que la civilisation dans le film célèbre la couleur.

Il y a beaucoup de détails à regarder. Dans le “Land of the living”, il y a plusieurs bâtiments aux formes inspirées par les temples mayas. Les pierres tombales sont richement décorées avec des ornements et des offrandes. Les maisons dans la ville sont massives tout comme les personnages pour les faire paraître plus macho. Il y a des commentaires tout le long qui parle des dessins.

L'art du “Livre de la Vie” est un artbook merveilleux, dynamique et original. Fortement recommandé.

(Vous pourrez trouver plus d'images du livre sur mon blog. Visitez mon profil Amazon pour suivre le lien.)


The Art of Blue Sky Studios
The Art of Blue Sky Studios
par Jake S. Friedman
Edition : Relié
Prix : EUR 47,99

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un artbook merveilleux, 3 février 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Art of Blue Sky Studios (Relié)
Longueur :: 2:59 Min

C’est finalement le tour de Blue Sky Studios d’avoir son propre artbook. Et ça valait le coup d’attendre!

C’est un énorme livre de 304 pages. Couverture rigide et assez lourd. Sachez que si vous l’acheter sur Amazon, il pourrait il y avoir un surplus de poids qui dépend du lieu de livraison et de la vitesse de livraison. Et il y a également deux publishers: Insight Editions et Titan Books, repartis selon les différents pays.

C’est toujours un plaisir de regarder l’artbook d’un studio d’animation. Dreamworks Animation a eu The Art of DreamWorks Animation cette année, et dans Pixar a eu To Infinity and Beyond!: The Story of Pixar Animation Studios en 2007. L’art de Blue Sky est une merveilleuse addition. Maintenant j’attend celui de Sony Pictures Animation.

Cet artbook raconte l’inspirante histoire du début de Blue Sky et les anecdotes derrière chaque film qu’ils ont fait. Ils ont commencé par créer des publicités, puis on remporté l’oscar du court métrage d’animation avec “Bunny”, et ils ont commencé à creer des long métrages. Pendant ce chemin parcouru, ils sont passés de 6 fondateurs à 150 employés quand ils ont travaillé sur L’Age de Glace et maintenant, il y a 600 employés!

Le texte parle des thèmes, des histoires, des personnages et même de choses techniques comme la création de la rouille pour “Robots” ou bien la fourrure des animaux dans “L’Age de Glace”. Vous allez découvrir comment les films ont évolué durant la production, les réécritures, d’où viennent les blagues des courts métrages avec Scratt, quels sont les effets difficiles à reproduire et plus encore! Il y a plein de détails croustillants et d’anecdotes.

Pendant des années, je me demandais pourquoi il n'y avait pas d’artbooks pour certains de leurs films, et plus particulièrement les films de “L’Age de Glace” et “Dr. Seuss 'Horton Hears a Who !” Mais maintenant, je peux enfin voir les oeuvres que je m’attendais à voir. Il y a une quantité généreuse de travail pour “L’Age de Glace” puisqu'il y a quatre films. Les concept art de Horton sont également très beaux. Beaucoup d'œuvres d'art sont inédites car il n'y avait pas d’artbooks dédiés pour eux. Je vois des fragments sur internet, mais il est bon de les avoir en un seul endroit dans ce livre.

De belles œuvres sont reproduites en grand pour accompagner le texte. C’est un plaisir de parcourir chaque page lentement pour admirer les oeuvres d'art, un mélange de croquis, peintures numériques et les œuvres créées à partir de médias traditionnels. Il y a des œuvres de Peter de Sève, Daisuke Tsutsumi, Peter Clarke, Kyle Macnaughton et tout un tas d'artistes talentueux.

Ce livre comprend leur premier film “L’Age de Glace” de 2002 et leur dernier Rio 2 de 2014. C’est vraiment super de voir un artbook Blue Sky Studios qui revient sur l'art et le travail qu'ils ont créé au fil des ans.

C’est certainement un de mes artbooks préférés de 2014.

Fortement recommendé.

(Vous pourrez trouver plus d'images du livre sur mon blog. Visitez mon profil Amazon pour suivre le lien.)


The Art of Castlevania - Lords of Shadow
The Art of Castlevania - Lords of Shadow
par Martin Robinson
Edition : Relié
Prix : EUR 34,80

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Beau, sombre et morose, 17 janvier 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Art of Castlevania - Lords of Shadow (Relié)
Longueur :: 2:06 Min

Voici un très bel artbook pour les fans de la série de jeux vidéos Castlevania: Lords of Shadow

Cet arbook relié de 192 pages est chargé de contenu puisqu'il inclut l'art de trois jeux : Castlevania Lords of Shadow 1 et 2, et Mirror of Fate.

L'art y est beau, sombre et morose. Ce est une merveilleuse réinvention de la franchise Castlevania qui a commencé en 1986.

Y sont exposés principalement des designs de personnages et d'environnements. Il y a beaucoup de peintures pleine page à côté des designs. Bien sûr, vous y retrouverez Gabriel Belmont, Dracula, toute la famille Belmont, et d'autres personnages comme les alliés, ou les antagonistes tels que Satan, les Titans et d'autres ennemis.

Enfin il y a l'art d'environnement qui capture très bien l'atmosphère du jeu. Des paysages extérieurs menaçants où les ombres se profilent et la lumière du soleil a du mal à percer. Des Intérieurs exquis et riches en détails, en particulier ceux des châteaux. Il y a aussi un sentiment majestueux et grandiose en raison des hauts plafonds, en dépit de l'obscurité lugubre. Il y a même une section transversale 2D complète de la carte de Mirror of Fate 2, ce qui est plutôt cool.

Les développeurs de chez MercurySteam ont également inclus une bonne quantité de textes qui accompagnent les concepts, nous révélant des histoires sur le processus de développement, comme la façon dont Hideo Kojima, créateur de la franchise Metal Gear, s'est retrouvé impliqué.

Globalement, c'est un très bel artbook de jeu vidéo.

Fortement recommandé pour les fans du jeu.

(Vous pourrez trouver plus d'images du livre sur mon blog. Visitez mon profil Amazon pour suivre le lien.)


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-16