undrgrnd Cliquez ici KDP nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire nav_WSHT16 Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici
Profil de Thrasybule > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Thrasybule
Classement des meilleurs critiques: 2.133.179
Votes utiles : 219

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Thrasybule (France)

Afficher :  
Page : 1
pixel
Absolution
Absolution
Proposé par Funkingdom
Prix : EUR 31,00

9 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 On ne s'amuse plus!, 10 décembre 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Absolution (CD)
Le voici enfin!! J'attendais ce disque depuis des mois!!
Si nous rentrons dans le vif du sujet, les influences iraient plutôt taper chez... chez qui au fait?
Ouais, au début on pouvait citer Jeff Buckley, Radiohead ou Nirvana mais maintenant c'est moins facile. En effet le fluet Matthew et sa bande (dont on néglige trop le rôle: the huge Chris Wolstenholme at the bass guitar and the mighty mighty Dominic Howard at the drums!) ont coupé le cordon et nous ont fait du... du Muse!! Oui, du Muse tout simplement!!
L'album est cohérent et différent, du rock pur de Stockholm Syndrome ou de TSP à la simili-valse de Blackout jusqu'à l'utilisation de plus en plus fréquente des boucles, des atmosphères lounge et des rythmes électro (Endlessly), l'évolution est flagrante sans être déroutante. Maintenant il faut compter avec des cordes, de coeurs omni-présents, de la douce puissance (Apocalypse Please) et du grandiose.
Les habitués de la maison y trouveront leur marques sans difficulté, les petits nouveaux qui ne manqueront pas d'arriver auront peut-être du mal au début avec Blackout ou Endlessly, mais en dehors de ces deux ce sera du bonheur pur!!
Mention spéciale à Time is running out qui est tubesque mais surtout à Butterflies and hurricanes qui montre en 5'01 Muse sous ses visages doux et tonitruant: grosses guitares, envolées lyriques au piano et je m'arrête là car décrire cette chanson reviendrait à répéter tout ce que j'ai déja dit sur l'ensemble du disque.
Pour la première fois Chris et Dom sont crédités (avec Matt évidemment) comme compositeurs, chose qui faisait cruellement défaut sur les albums précédents et qui faisait que leur travail en tant que créateurs était ignoré, justice leur est faite!! Matt reste bien sûr le talentueux auteur de toutes les paroles.
Le DVD qui est inclus est un petit documentaire sur la génèse d'Absolution: caméras perso, capture studio, quelques interviews, séances de travail sont au programme dans ce court film d'environ 35 minutes réalisé par l'excellent Tom Kirk qui avait déjà signé le documentaire bonus du double DVD "Hullabaloo". La manière de filmer s'apparente aux vidéos amateurs, sauf qu'ici c'est stylé: les angles sont choisis et quelques effets images donnent un résultat à la fois apaisant et tonifiant ; vraiment très intéressant.
A ceux qui ne l'ont pas je recommande évidemment! A ceux qui l'ont déjà je recommande de se le repasser!!


L'Ile des Gauchers
L'Ile des Gauchers
par Alexandre Jardin
Edition : Poche
Prix : EUR 8,70

23 internautes sur 24 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Attention émotion!, 9 décembre 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Ile des Gauchers (Poche)
Alexandre Jardin nous fait le coup du voyage éxotique!! Et avec talent!
Lord Cigogne, descendant du grand Lord Greystoke que chacun connaît, est un personnage intransigeant, capable des plus totales métamorphoses pour l'amour de sa femme Emily. Rien de très surprenant que le héros ait ce trait de caractère, après tout nous sommes dans un roman d'Alexandre Jardin où les héros sont toujours capables de tout par amour.
Lassé de n'être que l'amant de sa femme, et cherchant à devenir son mari au sens noble du terme, Cigogne fait traverser le monde entier à toute sa famille afin de s'installer sur une île peuplée de gauchers utopistes qui ont fondé une micro-société où la recherche du bonheur et l'aptitude à aimer sa femme ou son mari sont au centre des préoccupations sociales et politiques. Grand pari s'il en est!!
Ainsi au fil des pages allons nous suivre les pérégrinations des Epoux Cigogne au travers de l'île des Gauchers bien sûr, mais aussi de l'île du Silence et de l'île de la Vérité! Quel programme! Nous allons assister à leur déchirements, leurs adultères et surtout leurs retrouvailles!! Ceci étant, parler de leurs retrouvailles ne signifie pas ici révéler la fin du livre... Surprise!
"L'île de Gauchers" est un livre qui m'a ravi du début à la fin, sans une page d'ennui, ce qui m'a moi-même surpris! Tout y est: finesse du style, humour subtil (= anglais); de plus, derrière l'apparente facilité du thème du récit se cache une histoire originale et très bien documentée, allant jusqu'à fournir une annexe statistique sur l'archipel des gauchers! Alexandre Jardin tire à boulets rouges sur nos barrières émotives et touche au but à chaque fois! Il prouve une fois de plus s'il en était besoin qu'il n'est pas que l'auteur de "Fanfan" et qu'il appartient à la race des grands. C'est sûr, on pourra certainement lui reprocher de s'être toujours cantonné à un seul thème, mais c'est un point commun à tous les auteurs incontournables, ils ont consacré leur oeuvre à un idéal, ce qui est assurement son cas.
Pour finir je dois faire un aveux: la fin m'a provoqué une montée de larmes. Je suis tout honteux car peu de livres ont produit un tel effet sur moi!
Evidemment je recommande...


Queen : Live at Wembley (1986) - Édition 2 DVD [( 2DVD )]
Queen : Live at Wembley (1986) - Édition 2 DVD [( 2DVD )]
DVD ~ Queen
Proposé par Media Vortex
Prix : EUR 21,15

91 internautes sur 92 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Queen dans l'Histoire du rock..., 9 décembre 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Queen : Live at Wembley (1986) - Édition 2 DVD [( 2DVD )] (DVD)
Dernier clin d'oeil de la diva du rock, le live at Wembley '86 est un DVD qui fait mal au coeur. C'est assez difficile en regardant de s'ôter de l'esprit la dimension tragique de ce film et de se dire que ce groupe était déjà condamné alors qu'il apparaît à son paroxysme... C'est durant cette tournée que Freddie Mercury commence à donner des indices sur sa santé aux autres membres du groupe. Et qu'il commence à mettre en scène sa disparition... Avec une nouvelle chanson dont le titre est "Who Wants to Live Forever"... A la foule il lance en souriant: "We're gonna stay together until we fuckin' will die I'm sure! I keep wanting to leave but they won't let me (en montrant les autres)", mise en scène qui s'est achevée par la sortie du dernier single "The Show Must Go On" en 1991.
A ce sujet les bonus sont indispensables et magnifiques, on écoute attentivement les analyses croisées de Brian May (guitare) et Roger Taylor (batterie), aussi bien pour "l'énigme Freddie Mercury" que pour d'autres sujets comme l'enchaînement des chansons du concert... C'est d'ailleurs intéressant que les bonus ne se limitent pas à l'histoire de la disparition du chanteur charismatique.
Queen, définitivement groupe de scène, livre une des plus impressionnantes performances de son histoire et entre au Panthéon du Rock par la grande Porte! Un des plus gros concerts (à tous points de vue), un des plus mal habillés aussi! Avez-vous déjà vu un groom vert (Freddie au début du concert)? Un bassiste en caleçon? (c'est un short ultra court on dirait vraiment un caleçon!) Ou alors un chanteur qui arbore fièrement un T-shirt Betty Boop avec manches relevées?
Double DVD, la jaquette change par rapport au double album que tout le monde connaît (dommage). En revanche, et ça c'est super, le film du concert est débarassé de tous les effets d'image type années 80 (Akhenaton dirait "à la Danielle Gilbert") qui pourrissait tout dans l'édition VHS. Les bonus sont particulièrement bons, en plus de l'interview dont j'ai déjà dit un mot, le DVD inclus cinq chansons en multi-angle (attention, j'ai bien dis dans le DVD de bonus OK?), des extraits de répétitions d'avant tournée (un film amateur de qualité très moyenne mais qui constitue un document), un documentaire backstage et des extraits du concert du premier soir. Premier Wembley sous la pluie qui n'avait jamais été montré.
A chaque fois que j'éteins la TV, je veux la rallumer. Peut-être que ça vous fera la même chose à vous aussi... Ouais, il me manque.
Farewell and Goodbye Mr Freddie.


Hullabaloo - Live at Le Zenith Paris
Hullabaloo - Live at Le Zenith Paris
DVD ~ Muse
Proposé par all-my-music-FR
Prix : EUR 26,99

26 internautes sur 28 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Fracassant!, 9 décembre 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Hullabaloo - Live at Le Zenith Paris (DVD)
Pour leur premier DVD, Matthew Bellamy et ses compères mettent tout le monde d'accord: le futur, ce sera eux!!! Fans: vous serez comblés. Non-fans: vous vous convertirez!!
En effet, non seulement les 19 chansons sont superbement éxécutées (1h20 dont trois inédites) mais en plus la réalisation vous entraîne dans un tourbillon de furie!! Et c'est bien là le problème: l'illusion qu'il se passe des tonnes de choses sur scène... Oh certes Muse est un groupe extrèmement tonique et dont les prestations emportent tout sur leur passage, mais la réalisation est faite de telle manière que même lorsqu'il ne se passe rien, les mouvements de caméra vous entraînent!! Donc attention au retour à la réalité: ce DVD vous donnera envie de sauter dans tous les sens et de vous précipiter au prochain concert du groupe, ce qui est bien, mais tenez quand même compte de cet aspect à ce moment-là.
C'est un réel plaisir que celui de retrouver toutes ces magnifiques chansons qui s'enchaînent et, cerise sur le gâteau en ce qui nous concerne, le concert a été tourné en France ce qui fait toujours plaisir!! Surtout quand il nous est parfois donné d'entendre quelque mots venant de la foule!!
Six chansons sont en multi-angle, cependant on devrait plutôt parler de split-screen: en effet lorsque l'on actionne la fonction l'écran se partage avec le film sur la gauche et la fameuse piste multi-angle sur la droite: une simple caméra fixe!! Pas très excitant même si ces caméras sont originales! Chris (basse) filmé sous le menton, le manche de la guitare de Matthew...
L'objet en lui même est très bien présenté: double pack, 2 DVD, un avec le concert, l'autre avec des extraits de la tournée, une sorte de patchwork très distrayant sur fond sonore d'inédits. Aspect interessant: une galerie-archive qui présente toutes les couvertures de magazines faites par le groupe!! Aspect commercial: dans une autre section vous disposez de toutes les chanson du groupe coupées après 30 secondes... Marketing oblige.
Ne passez pas à côté d'un des bijoux de la musique anglaise pop rock!!
Hautement recommandé!!!


Stupeur et Tremblements
Stupeur et Tremblements
par Amélie Nothomb
Edition : Poche
Prix : EUR 5,60

1 internaute sur 4 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Avoir vécu au Japon, 17 juillet 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Stupeur et Tremblements (Poche)
La jeune Amelie Nothomb, qui parle couramment Japonais - pas mal quand même - débarque dans une grande multi-nationale nippone. Faisant rapidement preuve de son incompétence dans toutes les tâches extra-subalternes qu'on lui propose, après avoir commis "le grave crime d'initiative" en distribuant le courrier sans que rien lui soit demandé, elle est affecté a nettoyage des toilettes. Quand on sait que cette histoire est surtout autobiographique, on ne peut qu'être admiratif du courage de cette petite belge qui avoue à la face du monde qu'elle a fait Dame Pipi à l'autre bout du monde!
Ce livre est donc l'histoire d'une dégringolade hiérarchique, mais aussi l'histoire d'une fascination. En effet Amélie est sous le charme de Fubuki Mori, collègue soi-disant bienveillante qui n'hésite pas à descendre notre héroïne auprès de la direction quand celle-ci, en rédigeant un rapport sur le beurre allégé (!), fait enfin remarquer ses talents!
Bref, moi qui n'avait qu'une vague sympathie pour le personnage mais qui n'avait jamais été attiré par son travail, je dois dire qu'Amélie Nothomb m'a bluffé! J'ai découvert dans ce livre tout un tas de chose sur le Japon et les Japonais, j'ai pris beaucoup de plaisir à suivre les turpitudes de l'héroïne entre les tâches abêtissantes et les colères pathologiques de ses supérieurs!
Je recommande!


Blues Singer
Blues Singer
Prix : EUR 6,99

46 internautes sur 49 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Buddy Guy éternel!, 17 juillet 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Blues Singer (CD)
Pour ressentir "l'effet Buddy Guy":
_ se munir soit de l'album "Sweet Tea", soit de celui-ci "Blues Singer"
_ si possible, aller voir le type en live dès qu'il passe, attention il se fait vieux donc de plus en plus rare!
_ écouter en se vidant de toute pensée.
Plus précisement, pour Blues Singer, Buddy reprend les choses là oùu ils les avaient laissé avec Sweet Tea c'est à dire une musique plus accoustique et plus chaleureuse, totalement dans la continuité de la chanson Done Got Old qui ouvrait Sweet Tea. Il fait enfin admirer sa superbe texture de voix qu'on avait plus ou moins ignoré tant elle était noyée sous l'électricité de ses précédents albums. Ici ce n'est certainement la fête de l'originalité mais bien plutôt de l'authenticité.
Toutes les chansons sont de pures merveilles! Personnellement je décerne une mention spéciale pour "I Live The Life I Love", véritable cri de bonheur de la part d'un homme se faisant vieux (bien que cela ne se voit pas sur scène tant il est énergique) quand il se retourne sur sa vie.
Allez donc écouter un homme heureux! C'est si rare dans la musique! Et c'est certainement ce qui explique pourquoi on se sent si bien après!


Les Trentenaires
Les Trentenaires
par Xavier Patier
Edition : Poche

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le Démon de Midi avant l'âge!, 17 juillet 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Trentenaires (Poche)
J'ai acheté ce livre sans en connaître son auteur et sur la foi de la quatrième de couverture, pourquoi pas? J'ai donc commencé à feuilleter le bouquin debout dans le rayon. Je dois dire que j'ai avalé les premières pages à un rythme dont je ne me serais jamais cru capable!! En effet ce qui m'a avant tout conquis c'est le style à la fois simple, vif ainsi que le ton de l'auteur: "Roger était un humain avec un haut, avec un bas, et on aurait pu marquer "fragile" en diagonale au milieu de son ventre, car il était persuadé de transporter un trésor infini: lui-même." J'aime ce genre de phrase.
Roger, très au fait de l'actualité et qui fréquente les milieux politiques donne envie à Stéphane, qui est fasciné par le personnage, de sortir de sa "bulle" artistique.
Ca tombe bien, tous les concerts de ce dernier sont annulés du fait de la guerre.
Le jeune musicien est alors introduit dans le milieu mondain de Maître Luzac.
Parallèlement à cela, Roger prend conscience d'à quel point il est prisonnier de la vie qu'il mène et se met à rêver d'avoir la même existence libre que Stéphane. D'avocat brillant à avocat fainéant, d'avocat fainéant à espion improvisé (et mauvais d'ailleurs) pour finir...
Le bohême devient mondain et le mondain va devenir bohême. Mais ne concluez pas si vite à un simple parallélisme, à une inversion! Les choses sont un peu plus compliquées car les sentiments s'en mêlent! Mais je m'arrête ici et vous laisse le soin d'aller vous procurer cet excellent objet de distraction.
"Les trentenaires" m'ont tout de même donné envie de me procurer les autres livres de Xavier Patier. Puisse-t-il en être de même pour vous!!


Incesticide
Incesticide
Proposé par DVD Overstocks UK
Prix : EUR 8,65

15 internautes sur 20 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Libres..., 17 juillet 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Incesticide (CD)
Incesticide est arrivé en 1992 comme un OVNI? Pas si sûr! Evidement pour ceux qui ont connu Nirvana à travers Nevermind (et ce n'est pas une tare rassurez-vous,laissez donc les snob qui se vanteront toujours d'avoir connu avant tout le monde), le choc est rude! Le son est devenu rèche (Dive), la voix sonne différente et, ceci pour les adorateurs de Dave Grohl, trois batteurs sont présents au long de l'album, ce qui change à chaque fois un peu le visage du groupe.
Incesticide est un disque riche où tout n'est pas bon, mais ce qui est ici intéressant, c'est de voir comment ces gars, en partant de Downer et Beeswax (pas des chef-d'oeuvre...) ont pu produire Dive ou Aneurysm. Le talent était là en 1988 avec Sliver mais bon, la confirmation aurait pu ne jamais venir!
En écoutant Incesticide on comprend pourquoi Cobain n'a jamais été complètement satisfait de Nevermind: un son trop différent de racines-même du groupe, d'où en réaction ce son ultra roots pou In Utero. C'est ici album du temps où Nirvana créait sans contrainte, avant l'argent, l'héro et les mondanités.
Libres...
Ne vous privez pas de ce disque très largement sous-estimé, et que l'on peut donc trouver dans le bac des soldes (et je considère ça comme une dévalorisation scandaleuse!). Profitez en prime de la cover signée Cobain himself! Et d'une jolie photo d'un canard en plastique à l'arrière!


2000
2000
Proposé par boss 4193
Prix : EUR 19,00

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Venu d'ailleurs..., 12 mai 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : 2000 (CD)
Nous voici donc en présence du troisième album du jeune homme à la voix si particulière. Jouant sur la fragilité et l'émotion Mathieu Boogaerts peut être tour à tour drôle (Quel été 2000), grave (Dom)ou attendrissant (Las Vegas, Le ciment). Les orchestrations légères, subtiles et riches (malgré une apparence simpliste) conjuguées à la douceur du chant font de ce disque un moment de détente toujours trop court!


Page : 1