Profil de Georgeaddict > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Georgeaddict
Classement des meilleurs critiques: 157.781
Votes utiles : 16

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Georgeaddict (Lyon, france)

Afficher :  
Page : 1 | 2
pixel
United Notions
United Notions
Prix : EUR 18,89

5.0 étoiles sur 5 Super groupe avec, entre autre, René Thomas, 3 mars 2010
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : United Notions (CD)
A cette époque, Toshiko Akioshi avait Bobby Jaspard et René Thomas dans sa formation et ça s'entend. Que du beau et du bon. Je ne l'ai découvert que récemment et je ne regrette pas. A écouter très vite. . .


Beyond The Blue Horizon
Beyond The Blue Horizon
Prix : EUR 6,95

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Quand George n'avait pas encore basculé . . ., 5 juin 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Beyond The Blue Horizon (CD)
Un des derniers (sinon le dernier) disques résolument jazz de Benson chez CTI accompagné ici de Clarence palmer à l'orgue, Jack DeJohnette à la batterie, Ron Carter à la basse.
Un standard, So what?, de Miles Davis mené tambour battant (c'est le cas de le dire) par un DeJohnette en grande forme où George en enterre plus d'un comme d'hab. Ensuite, the gentle rain, une ballade comme les affectionne George mais qui n'est jamais mièvre. A noter dans ce morceau les variations à l'archet de Ron Carter un peu surprenantes au début mais bien dans l'esprit de cet opus très inventif. Suivent trois compositions de George himself , All clear, Ode to a kudu et Somewhere in the east qui prouvent que Benson est, en plus d'un guitariste d'exception, un excellent compositeur. Pour info, Ode to a kudu est repris dans un des plus fameux disques de George, Week-end in L.A ,en public. Depuis, mister George a décidé de gagner un peu d'argent (qui peut lui en vouloir?) mais reste à mes yeux un très grand, capable, j'en suis convaincu, de nous étonner encore . . .


Page : 1 | 2