Profil de laurent chatillon > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par laurent chatillon
Classement des meilleurs critiques: 110.756
Votes utiles : 81

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
laurent chatillon (Paris France)

Afficher :  
Page : 1 | 2
pixel
Hunky Dory
Hunky Dory
Prix : EUR 8,49

6 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Juste avant Ziggy, 7 septembre 2000
Ce commentaire fait référence à cette édition : Hunky Dory (CD)
Hunky Dory marque le début de la carrière glam-rock de Bowie (fin 1971 - fin 1973). Enregistré en même temps que Ziggy Stardust, c'est le versant "acoustique" du talent de Bowie a l'époque. Petit joyau du point de vue des arrangements (Life on Mars, Kooks, Fill your hearts), c'est aussi l'occasion pour Bowie de rendre des hommages a la pelle (Dylan qui lui en voudra, Lou Reed, Warho. Queen Bitch est d'ailleurs une imitation directe du style reedien période Velvet. Ressortent enfin de ce album magnifique, deux superbes chansons très personnelles, dépouillées jusqu'à l'os de toute affèterie, Quicksands et The Bewlay Brothers. Jamais la voix de Bowie n'aura été aussi belle.


Loveless
Loveless

2 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Déluge sonique inclassable, 1 septembre 2000
Ce commentaire fait référence à cette édition : Loveless (CD)
C'est l'album qui a failli ruiner le label Creation : 4 millions de FF dépensé en un an. Très difficile à apprécier aux premières écoutes, rebutant parce que sans aspérité, ce disque se révèle aux auditeurs tenace. Un vrai choc physique pour un résultat étonnant et éblouissant. A écouter très fort !!!


Aucun titre disponible

5.0 étoiles sur 5 Symphonie angélique, 1 septembre 2000
C'est l'album qui poussa Mc Cartney à réaliser Revolver et Sergeant Pepper's. Brian Wilson, fatigué par les tournées incessantes, décide de s'investir uniquement en studio et de mettre en musique les airs qu'il entend dans sa tête et qui lui viennent de Dieu, dit-il. Le résultat est cristallin, lumineux et intemporel. Wilson créee un univers unique qui largue définitivement les amarres avec le passé du groupe (les instruments sont confiés à des professionnels des studios) et avec le rock en général. Album inclassable, suivi de près par l'immense single Good Vibrations, et peu apprécié à sa sortie, Pet Sounds est depuis reconnu comme un classique.


Exile On Main Street
Exile On Main Street

3 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Fourre-tou génial, 1 septembre 2000
Ce commentaire fait référence à cette édition : Exile On Main Street (CD)
Peter Buck, guitariste de REM, le considère comme le meilleur album jamais réalisé. Cet album est un monument : double album et dernier grand album des Stones. En 1971, le groupe est en proie à la drogue (Richards se fait livrer son héroïne en concert) et doit fuir la Grende-Bretagne. Ils débarquent dans le Sud de la France et enregistrent ces 18 perles dans leur fameux Studio Mobile. Au final, un patchwork de tous les styles musicaux (jazz, blues, r&b, rock, soul, pop) qui permet de faire un voyage en apnée profonde au sein de l'Amérique, ce qui est le comble quand on sait que le groupe est anglais ! Sweet Virginia, Sweet black Angel, Shine a light, Rocks off, Tumbling dice sont incontournables.


Revolver
Revolver
Proposé par Leisurezone
Prix : EUR 21,08

2 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Pierre fondatrice de l'édifice beatlesien, 1 septembre 2000
Ce commentaire fait référence à cette édition : Revolver (CD)
C'est l'album fondateur de la musique psychédélique, un an avant le fameux "Sergeant Pepper's Lonely Hearts Club Band. Les Scarablés, sous influence lysergique et en bout de course côté concert, se lancent à corps perdu dans l'expérimentation musicale encouragés et aidés par George Martin. La couverture est à elle seule un monument. Des thèmes aussi divers que les impôts (Taxman), la drogue (Dr. Roberts, Yellow Submarine), la solitude (Eleanor Rigby), la mort (She said, Tomorrow never knows) y sont abordés dans des chansons-joyaux qui demeurent à ce jour des standards. A écouter aussi : Abbey Road et le White album.


Les fables de l'Humpur
Les fables de l'Humpur
par Pierre Bordage
Edition : Broché

7 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Le roman "chimérique", 31 août 2000
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les fables de l'Humpur (Broché)
Recréer avec un décalage subtil le Moyen Age dans un futur proche, telle est le pari réussi de ce roman maîtrisé de bout en bout. Bordage utilise un langage nouveau sans que le lecteur puisse en être gêné. Ce voyage initiatique au pays des chimères rappelle étrangement le film, La Planète des Singes. C'est une grande leçon de tolérance et d'ouverture aux autres.


Page : 1 | 2