undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres
Profil de Bigot > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Bigot
Classement des meilleurs critiques: 71.457
Votes utiles : 136

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Bigot (France)
(VRAI NOM)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3
pixel
Field Grey
Field Grey
par Philip Kerr
Edition : Broché
Prix : EUR 11,89

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Increvable Bernie, 10 mars 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Field Grey (Broché)
En voulant rejoindre la République Dominicaine à partir de Cuba, Bernie Gunther se fait alpaguer par les Américains et se trouve contraint de travailler pour leurs services secrets. Après quelque temps dans une prison en compagnie de criminels de guerre nazis, les Ricains le lancent sur la piste d'un haut responsable est-allemand (on est en 1954) que Bernie a côtoyé dans les années 30. Comme d'habitude, il doit jouer serrer pour sortir intact de cette situation délicate.
Field grey est dans la lignée stylistique des précédents opus de la série, on n'a pas de mauvaise surprise. L'intrigue est assez linéaire, et s'il y'a de nombreux flash-backs dans le passé, c'est pour revenir sur la guerre de Gunther. On en apprend plus sur ses différentes missions dans la SD ou son internement chez les soviétiques. A lire pour les inconditionnels !!!


Claustria
Claustria
par Régis Jauffret
Edition : Broché
Prix : EUR 22,20

31 internautes sur 41 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Quand la fiction dépasse la réalité, 21 janvier 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Claustria (Broché)
Claustria est le récit librement inspiré de l'affaire Fritzl, du nom de cet Autrichien qui séquestra et viola sa fille dans la cave de sa maison pendant 24 ans. De cette histoire très médiatisée mais en fin de compte assez nébuleuse, Régis Jauffret garde le cadre, mais il la remplit à sa guise. Il imagine un avenir aux enfants nés de cet inceste, réécrit le passé de cette bête de Fritzl, suppute l'existence de cette drôle de famille dans leur claustration immonde. L'exercice n'est pas facile, et le résultat est peu convaincant. En voulant se dissocier du réel, Jauffret tombe dans l'exagération. Fritzl fanfaronne trop, sa femme - même si on peut imaginer qu'elle n'était pas très maligne - est une caricature de femme soumise, l'avocat est d'une complaisance trop suspecte.
Le narrateur se met en scène dans une enquête sur les lieux du crime qui permet au lecteur de plonger dans l'ambiance. L'idée est bonne mais là aussi le résultat pêche par l'excès de caricature. Peut être est-ce voulu, on est dans un roman après tout. Ou peut être Jauffret s'approche t'il d'une réalité si ignoble qu l'Autriche a voulu la mettre sous cloche. Malgré tout, c'est là tout l'intérêt de ce roman qui nous fait osciller entre le réel, le possible ou l'improbable. Le lecteur ne sait jamais dans quelle réalité il est, le romanesque se mélangeant au réel dans une drôle de sarabande, avec au final une certitude : une flopée de petites victimes et au moins un monstre très ordinaire qui reste énigmatique et haïssable.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Apr 4, 2012 7:22 AM MEST


Freedom
Freedom
par Jonathan Franzen
Edition : Broché
Prix : EUR 24,30

5.0 étoiles sur 5 Une saga familiale réussie, 3 décembre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Freedom (Broché)
Frantzen revient après une longue absence pour signer un roman dans la veine des Corrections, qui avait assuré son succès. Avec Freedom, la recette est à peu près la même, et l'on suit Walter et Patty Berglund un couple d'Américains moyens du Minnesota, à travers les dernières décennies. Des années fac aux années Bush, que Frantzen égratigne au passage sans pour autant verser dans le roman politique, Freedom balaie tous les âges de la vie avec acuité, résume les tourments d'une existence. La portée universelle des analyses sur le couple, l'amitié, la famille, la justesse des digressions de Frantzen, le consacrent parmi les grands écrivains US. Dans la veine de Richard Russo ou Richard Ford, il entraîne le lecteur dans les aventures, en fin de compte très ordinaires, de ses personnage pour faire le portrait d'une époque. La vie des Berglund, de leurs aïeux et descendants, nous renvoie à nos turpitudes et d'occidentaux et chacun se reconnaîtra à tour de rôle au fil de quelques pages. Finalement le seul défaut de Frantzen c'est de de se faire trop rare. Rendez-vous dans dix ans ?


Sauver Ispahan
Sauver Ispahan
par Jean-Christophe Rufin
Edition : Poche

1 internaute sur 3 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Manque de souffle, 23 septembre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sauver Ispahan (Poche)
Comme beaucoup d'autres lecteurs, je n'ai pu m'empêcher de comparer ce livre de Ruffin à l'Abyssin. J'avais été enchanté par ce dernier, je le suis moins par Sauver Ispahan qui peut apparaître comme bâclé en comparaison. Ce second tome des aventures de Poncet est moins fouillé, moins dense et n'y perce plus si souvent l'ironie mordante de la plume de Ruffin. Reste un honnête roman d'aventure d'une lecture agréable avec ce qu'il faut de rebondissements et d'intrigues à travers l'Asie centrale et la Russie.


La Terre
La Terre
par Emmanuel Le Roy Ladurie
Edition : Poche
Prix : EUR 5,80

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Un vrai petit régal, 4 septembre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Terre (Poche)
La Terre est la chronique sur une génération d'un petit village de la Beauce sous Napoléon III. Les Fouan, une vieille famille de paysans, se déchirent pour des histoires d'héritage, d'argent et de propriété. Jean un ancien soldat se retrouve mêlé par mariage à ce panier de crabes. Car Zola prête à la famille tous les défauts possibles. L'ivrognerie, une seconde nature, voisine avec la cupidité, le vol, l'avarice quand ce n'est pas l'inceste. Certes le tableau peut apparaître caricatural, mais il est jouissif dans la description de ces caractères et des histoires qui les opposent sans arrêt. La plume est féroce et la lecture jouissive donne envie de redécouvrir ces auteurs classiques de la langue française. En attendant toujours leur relève.


La corde et la pierre
La corde et la pierre
par Arkadi Vaïner
Edition : Broché
Prix : EUR 9,00

7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 A découvrir, 9 août 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : La corde et la pierre (Broché)
Injustement méconnus, les romans des frères Vaïner ne sont pas tant des polars que des œuvres politiques. A travers la quête d'Aliocha, un fils d'apparatchik, pour retrouver les assassins du père d'une jeune juive, c'est tout un système qui est décortiqué par les auteurs. L'absurdité soviétique, sa cruauté transpirent dans toutes les pages de ce petit bijou du niveau d'un Soljénitsyne ou d'un Grossman (oui, oui).


Le premier homme
Le premier homme
par Albert Camus
Edition : Poche
Prix : EUR 7,50

7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le meilleur de la littérature française, 9 août 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le premier homme (Poche)
Roman posthume de Camus, il y travaillait lorsqu'il est mort et a été publié grâce à sa fille. Jacques, orphelin de la grande guerre, grandit dans l'Alger des pieds noirs entre sa mère et son oncle. On devine la portée autobiographique de ce texte d'une remarquable humanité. Hommage aux siens intelligent et sensible, Le premier homme est un chef d'œuvre qui ravira même ceux qui ont trop entendu parler de Camus en 2010.


Pour une juste cause
Pour une juste cause
par Vassili Grossman
Edition : Broché
Prix : EUR 11,20

22 internautes sur 23 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Vie et destin - tome 1, 11 avril 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Pour une juste cause (Broché)
Bien que Vie et Destin puisse se lire sans en connaître la première partie, la parution en poche de Pour une juste cause est un petit événement littéraire. Dans la tradition russe de la saga historico-familiale, ce roman tourne autour des Chapochnikov, une famille de Stalingrad au moment où la ville est attaquée par les Allemands. A travers eux, Grossman plonge ses lecteurs dans un récit fascinant sur la violence de cette bataille et la cruauté de cette guerre d'extermination. Il sait de quoi il parle pour avoir couvert le conflit comme reporter. La précision de son écriture que ce soit pour décrire une réunion d'état-major ou l'exode dans la steppe rend le livre saisissant de vérité. Malgré de petites envolées lyriques sur la construction socialiste (pour passer la censure ?), Pour une juste cause, interroge aussi sur la marge de manœuvre de l'individu dans la société totalitaire, rend hommage à la ténacité et au courage du peuple russe en même temps qu'il est impitoyable pour l'homme et ses crimes. Un grand texte.


Une douce flamme
Une douce flamme
par Philip Kerr
Edition : Poche
Prix : EUR 22,40

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Plaisir intact, 18 mars 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Une douce flamme (Poche)
Suite de La Mort entre autres à la fin duquel Bernie Gunther s'embarquait pour l'Argentine. Dans cet opus il est recruté par les services secrets locaux pour remettre la main sur la fille disparue d'un banquier allemand. Bernie fait le lien avec une enquête qu'il avait menée en 1933, et la première partie du livre alterne entre Berlin et Buens Aires. En Amérique du Sud, le détective n'en a pas fini avec les nazis réfugiés sur place. Il côtoie les plus sinistres criminels dont quelques "célébrités". De leur côté les Argentins ne sont pas en reste pour ce qui est des combines ou des assassinats. Dans ce monde de méchants, Bernie comme à son habitude réussit à louvoyer en prenant quelques baffes au passage, et il démontre que son talent est intact. Celui de Kerr également qui allie encore une fois à merveille une enquête dense à un contexte historique très précisément décrit.


Les Tribulations d'un consommateur ordinaire qui se prenait pour un écolo exemplaire
Les Tribulations d'un consommateur ordinaire qui se prenait pour un écolo exemplaire
par Fred Pearce
Edition : Broché

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Vous ne verrez plus vos bricoles du même oeil, 27 janvier 2011
Une banane, un téléphone portable, un meuble de jardin, une alliance en or, du café, du gaz domestique, autant de produits du quotidien tellement communs qu'on y prête à peine attention. Et pourtant la production de toutes ces choses provoque un impact sur l'environnement que nous préférons ignorer. Pas Fred Pearce qui part se rendre compte sur place de ce qu'implique ses achats. Bien sur le bilan n'est pas glorieux : des forêts sont rasées pour les palmiers à huile, des mangroves sont dévastées pour les fermes à crevettes, les fonds marins sont ratissés par les super chalutiers, les sols de la toundra souillés par l'exploitation pétrolière et la liste semble sans fin. Notre mode de vie, on le savait déjà, n'est pas viable à long terme pour notre planète qui a des ressources limitées et Pearce nous met le nez dedans. Et pourtant nous n'utilisons pas notre "pouvoir" de consommateur pour exiger des pratiques plus saines.
C'est le genre de bouquin salutaire pour prendre conscience, s'il est encore temps...


Page : 1 | 2 | 3