Profil de Galic > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Galic
Classement des meilleurs critiques: 7.107
Votes utiles : 82

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Galic

Afficher :  
Page : 1
pixel
Le nouvel observateur : 50 ans de passions
Le nouvel observateur : 50 ans de passions
par Jacqueline Remy
Edition : Broché
Prix : EUR 21,90

3.0 étoiles sur 5 Tableau complaisant… et au vitriol, 24 avril 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le nouvel observateur : 50 ans de passions (Broché)
Sur un ton indulgent et plutôt admiratif, un livre assez accablant sur l'un des titres-phares de la presse françaises, avec son incroyable prétention ("on est des intellos, faut pas déconner"), l'ego demesuré de son patron Jean Daniel, l'inconscience de ses grandes plumes et leur mépris des problèmes matériels.


Surtout ne rien décider
Surtout ne rien décider
par Pierre CONESA
Edition : Broché
Prix : EUR 12,00

3.0 étoiles sur 5 Triste réalité, 24 avril 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Surtout ne rien décider (Broché)
Sur un ton humoristique et très noir, une critique décapante des politiques, qui n'ont rien de plus pressé que de refiler à leurs successeurs et rivaux les réformes les plus urgentes. Un livre court mais très intelligent


Faithful unto Death
Faithful unto Death
par Caroline Graham
Edition : Broché
Prix : EUR 11,98

3.0 étoiles sur 5 Humour et astuce, 24 avril 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Faithful unto Death (Broché)
Polar bien mené, bien écrit , personnages bien campés et pas mal d'humour, assez corrosifs. Le Barnaby de l'auteur est assez différent de celui de la série télévisée, ainsi que le sergent Troy, qui est "extrêmement de droite", machiste et dont le caractère est assez développé.


Sale Blanc! Chronique d'une haine qui n'existe pas...
Sale Blanc! Chronique d'une haine qui n'existe pas...
par Gérald Pichon
Edition : Broché

81 internautes sur 86 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 UN LIVRE TRES UTILE, 21 mars 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sale Blanc! Chronique d'une haine qui n'existe pas... (Broché)
Je viens de terminer ce livre acheté sur Amazon. Un livre court mais très dense, et toujours clairement référencé, sur le seul racisme dont on ne parle et qui fait pourtant le plus de victimes : le racisme antiblanc et anti-européen qui se déchaîne non seulement "dans nos quartiers" (lire : zones de non-droit, ou plutôt de droit étranger) comme vient de l'admettre le ministre de l'Intérieur Manuel Valls en parlant de "barbarie". Il y a trente ans, Michel Rocard avait reconnu qu'il y avait un "seuil de tolérance" à l'immigration qui, au-delà d'une certaine ampleur, ne pouvait plus être intégrée. Nous y sommes. Le livre de Gérald Pichon n'est pas un pamphlet, c'est un constat.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Mar 21, 2013 8:56 PM CET


Le Cercle de la croix
Le Cercle de la croix
par Iain PEARS
Edition : Poche
Prix : EUR 9,10

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Fascinant, 17 juin 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Cercle de la croix (Poche)
Les romans policiers de Iain Pears (L'affaire Raphael) ne m'avaient pas convaincue. En revanche, j'ai trouvé Le cercle de la Croix ou plutôt An Instance of the Fingerpost puisque je l'ai lu en anglais (700 pages seulement) absolument fascinant par l'intelligence du récit, son habileté à mêler grande histoire, celle de la Restauration anglaise, et affaires privées, et la force des caractères. La version des événements (un crime ' qui n'en est peut-être pas un, mais c'est secondaire ' et l'erreur judiciaire qui s'ensuit) donnée par le Dr Wallis, mathématicien et maître en décryptage ayant réellement existé et servi tous les pouvoirs par volonté de puissance, est extrraordinaire par ce qu'elle révèle sur la folie homicide et l'égomanie du personnage. Un très grand livre, largement supérieur à mon avis à ceux d'Umberto Eco mais les amateurs de simples romans policiers risquent d'être déroutés et finalement déçus par la complexité et l'érudition du récit et finalement le pessimisme quant à l'humaine nature qui s'en dégage car les trois personnages apparemment sympathiques (le gentilhomme vénitien Da Cola, la mystérieuse Sarah Blundy et l'historien Wood), ne sont en réalité jamais ce qu'ils semblent être à première vue.


Page : 1