Profil de Olivier Roland > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Olivier Roland
Classement des meilleurs critiques: 2.191
Votes utiles : 782

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Olivier Roland "Des livres pour changer de vie" (Lille, France)
(TESTEURS)    (VRAI NOM)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6
pixel
Idées de génie: Comment créer des messages qui marquent les esprits
Idées de génie: Comment créer des messages qui marquent les esprits
par Chip & Dan Heath
Edition : Broché

7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un excellent livre simple et facile à comprendre, 24 avril 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Idées de génie: Comment créer des messages qui marquent les esprits (Broché)
Ce livre est simple, facile à comprendre et fournit un mode d'emploi détaillé pour faire adhérer nos idées, et ce dans toutes les domaines possibles et imaginables, allant de l'éducation au marketing en passant par la vente et le storytelling. Les auteurs ont fait une étude qu'ils relatent au début de l'ouvrage et qui indiquent que des complets débutants suivants les préceptes de ce livre arrivent à créer des publicités efficaces et qui adhèrent. Et il est simplissime de vérifier si nos messages peuvent coller et de choisir le meilleur en utilisant le tableau fourni, qu'il faut utiliser et réutiliser ;)

L'un des auteurs est un scientifique Chip Heat, professeur de psychosociologie à Stanford et cela se voit : le livre est émaillé de références et de renvois à des études scientifiques, élément bienvenu et plutôt rare dans les livres de business, qui ajoute de la crédibilité à l'ensemble et permet facilement d'approfondir si besoin est.

Au niveau des défauts, je le trouve parfois un peu répétitif et je pense qu'il aurait pu être raccourci un peu pour mieux coller, mais dans l'ensemble c'est un excellent livre qui expose son message de manière claire et concrète, en l'illustrant de nombreuses histoires qui sont autant d'exemples et d'images nous permettant de bien appréhender les concepts exposés. A essayer lors de nos prochaines communications.

Points forts :

* Simple et facile à comprendre
* De nombreuses histoires et exemples pour nous aider à appréhender les concepts
* Nombreuses références à des études scientifiques
* Fournit des outils concrets ' dont le tableau n'est pas le moindre ' pour améliorer l'impact et l'adhésion de nos messages

Points faibles :

* Un peu répétitif parfois
* Aurait gagné à être un peu allégé
* L'édition est la même que celle de Ces idées qui collent - pourquoi certaines idées survivent quand d'autres meurent? mais avec un titre différent, inutile de l'acheter si vous avez déjà "Ces Idées qui collent"


Les 22 lois du marketing
Les 22 lois du marketing
par Al Ries
Edition : Broché
Prix : EUR 22,90

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Livre en demi-teinte qui constitue néanmoins une bonne introduction au positionnement, 7 octobre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les 22 lois du marketing (Broché)
Ce livre me laisse une impression mitigée. Josh Kaufman l'a inclut dans le Personal MBA, mais je trouve que "Les 22 lois du marketing" est en deçà de la qualité de la plupart des 99 livres qu'il liste.

Pourquoi ? Tout simplement parce que les auteurs présentent ces 22 lois comme des lois immuables. Le titre original est d'ailleurs, en français traduit mot à mot : "Les 22 lois immuables du marketing". Le terme "immuable" a donc été retiré du titre par l'éditeur français, et pour une fois, c'est tant mieux. Car les auteurs font des prédictions en se basant sur ces 22 lois qui, pour la plupart, se sont révélées fausses.

Ainsi ils prédisent les futurs difficultés de Microsoft et le fait que la société ne pourra s'imposer face au traitement de texte Wordperfect et le tableur Lotus 1-2-3, largement oubliés aujourd'hui, et ils enfoncent plusieurs fois Donald Trump, qui à la sortie du livre était en grande difficulté, mais depuis a redressé la barre et est redevenu un acteur économique de premier plan aux Etats-Unis, sans pour autant cesser de "contrevenir" aux lois édictées par ce livre. Les autres prédictions sont du même acabit, avec quelques exceptions qui se sont révélées juste, notamment les difficultés de General Motors, qui a apparemment réussi à les résoudre en diminuant son offre moyen de gamme, suivant à la lettre les principes du livre.

Évidemment, il est impossible à tout livre faisant des prédictions d'avoir un taux de réussite de 100%, mais le taux de réussite semble plutôt faible

De même, il est facile de trouver des contre-exemples à la plupart de ces lois, comme je l'ai fait avec la loi 12 et Apple. Il est toutefois aussi possible de trouver des exemples qui vont dans leur sens pour la plupart de ces lois.

Le principal problème de ce livre est donc qu'il présente comme des lois ce qui ne sont que des facteurs. Si l'on lit ce livre sous l'angle "étudions quelques facteurs du marketing qui peuvent influencer le destin des entreprises", en comprenant que ces facteurs ne sont que quelques-uns parmi des nombreux et qu'ils ne suffisent en général pas à expliquer par eux-mêmes le succès ou l'échec d'une stratégie, alors il prend tout son sens, et c'est ainsi qu'on peut tirer le meilleur parti de son contenu.

Sous cet angle, et en rejetant donc l'analyse simpliste que font les auteurs, expliquant systématiquement le succès ou l'échec d'une entreprise par le fait qu'elle a ou non suivi une de leurs "lois", sans prendre en compte la complexité de la situation, "les 22 lois du marketing" devient une très intéressante lecture, en particulier pour les lois au début du livre (de la loi 1 à la loi 9).

La loi du 1er occupant, la loi de la catégorie, la loi de l'esprit, la loi de la perception et la loi de la convergence sont une excellente introduction au concept de positionnement, et s'appuient sur des concepts approfondis dans des livres comme "Stratégie Océan Bleu" ou "Tous les marketeurs sont des menteurs". Il se trouve juste que les auteurs ont également écrits un livre entier sur le sujet (dont malheureusement seule une vieille édition est disponible en français), Positionning, qui d'après les critiques est un excellent livre sur le sujet (je vous ferai peut-être une chronique à l'occasion ; .

Que reste-il donc à ce livre ? Il est court et se lit facilement. Il est, comme dirait nos amis anglo-saxons, du style "in your face" (ce qui veut dire "très direct et autoritaire"), et manque donc singulièrement de nuances et de profondeur d'analyse, mais à le mérite de résumer quelques concepts complexes de manière simple. Cependant, un autre de ses défauts est qu'il se contente de dire ce qu'il faut faire, mais pas comment le faire. Que devrait donc faire un chef d'entreprise convaincu par certaines de ces 'lois' pour les appliquer dans son entreprise ? Trouver lui-même comment le faire. C'est possible pour certaines lois mais difficiles pour d'autres.

Bref vous l'aurez compris mon sentiment sur ce livre est en demi-teinte, et je ne le vous recommande que si vous cherchez un livre rapide à lire pour augmenter votre culture générale en marketing, et peut-être décider si vous avez un avis différent du mien (les notes sur Amazon.com sont assez positives), ou, si vous avez déjà une entreprise, pour tester les "lois" les plus facilement compréhensibles et les plus facilement applicables, comme les 14 et 15. Sinon lisez plutôt Positionning, si vous maîtrisez l'anglais :) .

Points forts :

- Rapide à lire et concis
- Bonne introduction au concept de positionnement et comment il s'applique dans le marketing
- Point d'entrée potentiel vers d'autres livres approfondissant certaines de ces "lois", comme Stratégie Océan Bleu ou Tous les marketeurs sont des menteurs
- Certaines "lois" sont faciles à comprendre et peuvent être directement testées dans les entreprises (comme la loi 14 et la loi 15)

Points faibles :

- Présente comme des "lois immuables" ce qui ne sont que des facteurs
- Présente des prédictions qui se sont révélées fausses, même si aucun livre faisant des prédictions ne peut se targuer d'un taux de réussite de 100%
- Manque de guidages pour l'application pratique : se focalise plus sur le "voici ce qu'il faut faire" plutôt que "voici comment le faire"
- Analyses trop simplistes des auteurs qui éludent tout autre facteur dans la réussite ou l'échec des entreprises que leurs lois


The Personal MBA: Master the Art of Business
The Personal MBA: Master the Art of Business
par Josh Kaufman
Edition : Relié
Prix : EUR 22,24

18 internautes sur 26 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un livre essentiel pour les entrepreneurs, 14 janvier 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Personal MBA: Master the Art of Business (Relié)
Josh Kaufman a totalement changé ma vie avec son Personal MBA et sa liste de 99 livres: J'ai créé un blog en français pour chroniquer les livres et expliquer comment j'utilise tout ce que j'apprends pour mieux réussir avec mes entreprises.

Aujourd'hui, je suis un blogueur français qui rencontre un certain succès, et ma nouvelle société cartonne, tout cela pendant que je voyage partout dans le monde: rien de tout cela serait arrivé sans Josh et son travail fantastique, je lui en suis donc reconnaissant à vie ! :-)

Son livre résume les points clés essentiels de que vous pouvez apprendre en lisant les 99 livres de la liste du Personal MBA (!), et que vous devez absolument connaître pour créer votre petite entreprise et la conduire au succès.

En tant que dirigeant d'entreprise pour plus de 10 ans, je peux vous dire que j'aurais vraiment voulu lire ce livre juste avant de créer ma première entreprise. J'aurais évité tant d'erreurs. Mais il est ici à présent, et si vous êtes un entrepreneur expérimenté ou un novice comme je le fus, c'est le livre que vous ne voulez pas manquer. Croyez mon expérience, vous aurez du mal à trouver autant de conseils géniaux pour mener votre entreprise pour le succès, pour une somme d'argent aussi ridicule, que dans ce livre. Lisez-le maintenant! ;)
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (3) | Permalien | Remarque la plus récente : May 23, 2011 10:24 AM MEST


Delsey Gopix II 105 Etui de protection pour Appareil photo Noir/Rouge
Delsey Gopix II 105 Etui de protection pour Appareil photo Noir/Rouge
Prix : EUR 4,70

5.0 étoiles sur 5 Excellent étui de protection, 13 janvier 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Delsey Gopix II 105 Etui de protection pour Appareil photo Noir/Rouge (Accessoire)
Commentaire d'un membre du Club des Testeurs Amazon (De quoi s'agit-il?)
Excellent étui de protection qui fait son office : léger et s'adaptant à presque tous les appareils compacts.

Attention toutefois, il est trop petit pour les bridges.


The Ultimate Sales Machine: Turbocharge Your Business with Relentless Focus on 12 Key Strategies
The Ultimate Sales Machine: Turbocharge Your Business with Relentless Focus on 12 Key Strategies
par Michael Gerber
Edition : Broché
Prix : EUR 13,60

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Beaucoup d'emprunts à d'autres auteurs, et ducontenu original pertinent pour un système complet, 11 novembre 2010
J'ai été à la fois surpris en bien par ce livre et assez décontenancé. Chet Holmes veut en effet proposer un système complet qui couvre de nombreux aspects essentiels d'un business, et cela m'a donné l'impression que certains chapitres étaient des résumés de choses plus approfondies qui ont fait l'objet de livres entiers. J'ai ainsi eu l'impression de lire un mini GTD, un mini The E-myth Revisited, un mini Getting Everything You can Out of All You've Got, un mini Présentation Zen, un mini Ces idées qui collent, etc. Bien qu'il ait manifestement emprunté à certains de ces livres ' Chet Holmes en citant plusieurs ' l'auteur arrive heureusement à inclure du contenu original et qui dans la plupart des cas m'a semblé absolument excellent.

Cette volonté de proposer un système complet est louable et présente un intérêt certain par rapport aux informations autrement éparpillées dans d'autres livres. Il propose ainsi un guide à tout chef d'entreprise ou tout responsable commercial désireux de mettre un sacré coup d'accélérateur à son business en les faisant se focaliser sur les différentes choses essentielles. Toutefois, la qualité des chapitres et la pertinence de l'information qu'ils présentent m'a semblé inégal, mais nul doute que chacun y trouvera suffisamment d'informations pour solutionner certains de ses problèmes et couvrir ses propres besoins.

Le contenu original proposé par l'auteur m'a semblé très' original justement, ce qui fait tout son intérêt, même si l'on pourra ne pas être d'accord avec le point de vue ou la philosophie de Chet Holmes. Ainsi son chapitre sur l'embauche de superstars, ses conseils pour la relation client ' envoyer régulièrement des messages aux clients et faire ami-ami avec eux - et la façon de se positionner dans la vente ' nous n'avons pas à nous excuser de prendre du temps car nous apportons de la valeur et notre temps a autant de valeur que celui du client ' sont des approches qui m'ont semblés pertinentes et efficaces mais qui ne plairont sans doute pas à tout le monde.

Pour les autres défauts, il est clair que Chet Holmes utilise aussi son livre pour promouvoir ses produits et services de consulting, et cela se ressent assez nettement, que ce soit dans les témoignages clients qu'il donne, dans la façon dont il parle de lui et son entreprise, ou même dans l'organisation générale du livre.

J'ai en tout cas eu de nombreux moments 'Wahou, c'est intéressant cela' en lisant ce livre, et le nombre d'idées qui se dégage à la fin de sa lecture suffit à en faire un must-read. J'ai de plus beaucoup aimé l'accent qu'il met sur la nécessité d'une 'discipline obstinée et de la détermination', qui me semble en effet indispensable pour mettre en pratique les concepts, méthodes, trucs et astuces préconisés dans ce livre, et dans tous les autres livres d'ailleurs ' y compris tous ceux chroniqués sur ce blog.

Bref autant de contenu de qualité de la part d'un gourou du marketing ' dont la participation à ses séminaires coûte 2000 $ ' pour à peine 10 €, il n'y a que les livres qui permettent cela. Et il en faut pas s'en priver ;) .

Points forts :

* Système complet destiné à faire décoller un business
* De nombreux aspects abordés, de la gestion du temps au processus de vente en passant par la formation des employés et le suivi de la relation client
* Du contenu original, intéressant et percutant
* N'oubliez pas, les meilleures connaissances ne servent à rien si elles ne sont pas appliquées 'avec une discipline obstinée et de la détermination' ;)

Points faibles :

* De nombreux chapitres abordent de manière plus succincte le des informations qui sont mieux évoquées dans d'autres livres
* Vend un peu trop Chet Holmes et ses produits et services
* Pas traduit en Français


La Semaine de 4 heures: Travaillez moins, gagnez plus et vivez mieux !
La Semaine de 4 heures: Travaillez moins, gagnez plus et vivez mieux !
par Timothy Ferriss
Edition : Broché
Prix : EUR 20,50

51 internautes sur 56 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un livre extraordinaire qui a complètement changé ma vie, 9 novembre 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Semaine de 4 heures: Travaillez moins, gagnez plus et vivez mieux ! (Broché)
Que dire à part que ce livre a totalement changé ma vie ?
Je l'ai lu en mars 2008, et presque toutes les réflexions et actions que j'ai entrepris dans ma vie personnelle et dans ma vie professionnelle ont découlés de cette lecture.

Avant, je travaillais de nombreuses heures par semaine sur mon entreprise offline, conscient que ce beau rêve qui m'avait tant épanoui s'était transformé en prison, mais incapable de trouver une solution pour m'en échapper. Lire La semaine de 4 heures m'a à la fois permis de 1) trouver ENFIN des solutions pour pouvoir m'échapper de la prison que je m'étais créé, 2) créer chez moi un désir brûlant de m'échapper de ma condition et de vivre pleinement la semaine de 4 heures et 3) m'a réconcilié avec les livres de business, que pour une raison inconnue je ne considérai pas et ne lisais pas.

Depuis, j'ai automatisé une bonne partie de mon entreprise offline, j'ai créé 4 muses en 2009, sur lesquelles 2 sont rentables et me font gagner environ 1000 € de revenus par mois. C'est peu, mais c'est encourageant, notamment parce qu'elles me demandent quelque chose comme 1 heure de travail par semaine pour m'occuper d'elles ;) . J'applique depuis plus d'un an et demi une diète médiatique qui me fait gagner énormément de temps et m'évite de me faire influencer par le pessimisme et la morosité ambiante des médias. Et évidemment, j'ai commencé à lire des livres de business (en commençant par ceux recommandés par Tim Ferris, comme The E-myth Revisited : Why Most Small Businesses Don't Work and What To Do About It qui m'a également mis une claque énorme dans la tête), et j'ai découvert le Personal MBA. Et, last but not least, j'ai créé le club Agir&Réussir, dont le succès a été phénoménal.

Bref je ne vis pas encore la semaine de 4 heures, mais j'ai énormément diminué le temps que je passe à faire 'du travail pour le travail', et je peux vous assurer que ce n'est qu'une question de temps ' ce sera pour 2011 au plus tard que je pourrai vivre pleinement mon rêve : me consacrer aux voyages et à l'écriture.

Car les business automatisés ne sont pas un mythe. Mes deux muses en sont un exemple probant, même si elles ne me rapportent pas encore assez pour pouvoir en vivre décemment, et surtout les études de cas en vidéo publiées sur le blog de Tim Ferris (24 études de cas en tout) montrent bien que cela est possible. Et c'est sans compter les études de cas données dans la deuxième édition du livre, et les centaines de vidéos que l'on peut trouver en recherchant '4hww' sur Youtube.

Certes, le livre n'est pas sans défauts. Le premier obstacle sur lequel s'abîmeront nombre de lecteurs est l'égo quelque peu surdimensionné de l'auteur (qui transparaît également dans sa présentation au TED), qui aime beaucoup parler de lui et de ses exploits, au point que je me demande si parfois il n'en rajoute pas un peu. Mais s'arrêter à cela reviendrait à refuser de goûter la cuisine sublime d'un chef 3 étoiles sous le prétexte que celui-ci est un peu trop fier de sa création. Nous ne faisons de mal à personne à part à nous même en faisant cela, en refusant d'examiner ce que peut nous apporter ce livre sous prétexte des émotions que fait naître en nous l'égo de l'auteur.

Le deuxième défaut, et c'est le principal à mon sens, est que Tim Ferris ne parle pas assez de la difficulté et du temps et de l'énergie nécessaire pour mettre en place une muse. Car une muse peut demander beaucoup de tout cela avant d'être complètement automatisée. Certes, contrairement à une entreprise classique, une fois ce temps et cette énergie dépensés, votre muse vous demandera le strict minimum de ces deux ressources pour continuer à tourner, mais sous-estimer le temps de la montée en charge de votre muse et le moment où elle deviendra rentable pourrait vous conduire à vous en détourner trop tôt, alors que la clé est la persévérance et l'acharnement, et qu'une fois que les premiers résultats arrivent, les autres suivent très rapidement.

Tim Ferris a néanmoins réalisé un tour de force extraordinaire qui contrebalance ce défaut : c'est le seul livre que je connaisse qui suscite chez tant de personnes le désir brûlant et féroce de sortir de leur condition pour vivre leurs rêves. De tous ceux qui l'ont lu autour de moi (et ils sont nombreux ;) ) ce livre n'a pas plu à tous, mais il laisse très rarement indifférent, et ceux qu'il a accroché sont en général irrémédiablement transformés, et peuvent accomplir des changements radicaux dans leur vie, parfois très rapidement. Car il n'y a rien de tel pour contourner des obstacles et soulever des montagnes que d'avoir un désir brûlant de réussir à atteindre son objectif, et Tim Ferris réussit à créer une motivation comme jamais je n'ai pu le voir dans aucun autre livre. Cela peut suffire à passer la difficile étape où l'on déploie beaucoup d'énergie pour peu de résultats, mais mieux vaut être bien conscient qu'il faut s'accrocher et ne pas abandonner pour posséder une muse qui dépose toutes les semaines de l'argent sur votre compte pendant que vous faites ce qui vous plaît ;) .

Enfin, la critique principale que j'ai pu lire sur le web Anglophone me semble à la fois fondée et injuste : c'est le fait que La semaine de 4 heures est avant tout une collection superficielle de nombreux conseils, trucs et méthodes abordés de manière beaucoup plus approfondie dans d'autres livres. Après avoir lu et chroniqué une bonne trentaine de livres du Personal MBA et beaucoup d'autres en dehors, je peux vous dire qu'effectivement, de nombreuses choses dont parle ce livre sont abordées très superficiellement alors qu'elles sont traitées beaucoup plus en profondeur ailleurs (comme les lois de Pareto et de Parkinson, Sénèque et le stoïcisme, les études de marché sur Internet, l'art de faire une page de vente, comment utiliser Adwords, comment voyager en ultra-nomade, etc.).

C'est vrai, et c'est injuste de le reprocher à Tim Ferris. Car pour commencer, quand j'ai lu ce livre pour la première fois, je ne connaissais absolument rien à tout cela et la découverte de tous ces concepts expliqués si simplement a été une véritable révélation pour moi. Et grâce au titre extrêmement accrocheur qu'il a trouvé, je pense que beaucoup de personnes qui ne connaissaient pas ou connaissait peu ces concepts ont été amenés à lire le livre et se sont pris comme moi une claque dans la tête, alors qu'elles n'auraient jamais d'elles-même lu des livres expliquant ces notions plus en profondeur, mais de manière isolée et souvent avec un titre à vous faire pousser une grimace d'effroi à la perspective de l'ennui qui vous attend.

Mais au delà du fait qu'il présente simplement et de manière concrète tous ces concepts, le principal intérêt du livre, et c'est là où il apporte définitivement quelque chose par rapport à tous les livres existants, est qu'il met tous ces concepts en relation les uns avec les autres pour proposer un système qui permet de se libérer de l'obligation de travailler pour vivre afin de pouvoir enfin pleinement vivre ses rêves et s'épanouir. Tim Ferris a intégré dans un système très cohérent et performant des bouts de savoir qu'une vie entière serait nécessaire pour appréhender pleinement, en se focalisant uniquement sur ce qui peut vous être utile pour AGIR, tout en soufflant un vent de motivation extrêmement puissant pour gonfler vos voiles. La semaine de 4 heures est de ce point de vue une œuvre absolument remarquable, qui est une application incroyablement intelligente et concrète de l'idéal de vie stoïcien appliqué à la vie moderne et à l'entreprenariat.

Au niveau de l'éthique et de l'approche individualiste de ce livre, je trouve qu'une lecture approfondie permet de voir que Tim Ferris répond assez bien à ces questions, et à la fin ce sera à vous de fixer vos propres limites à ce niveau.

Tout comme Serons-nous Immortels ?, La semaine de 4 heures est l'essence même du 'livre rare et exigeant pour changer de vie'. Mais contrairement à lui, il n'est vraiment pas difficile à lire, mais difficile à mettre en place, notamment parce que comme tous les livres il demande à ce que vous mettiez en place des ACTIONS pour' AGIR. Agir, agir, agir et encore agir : voici le seul et unique secret dont vous aurez besoin pour arriver un jour à appliquer La semaine de 4 heures. Car, croyez-moi, si cela demande beaucoup de temps et d'énergie aujourd'hui, nous vivons tout de même dans une époque bénie où Internet est une vaste friche où tout encore reste à faire, et de ce fait il est sans doute beaucoup plus facile de démarrer une muse maintenant que cela ne sera le cas dans 10 ou 20 ans.

Et surtout, ne sombrez pas dans le déni comme le font certains : disposer d'une ou plusieurs muses entièrement automatisé et vivre pleinement la semaine de 4 heures est tout à fait possible, et rejeter ce principe même ne pourra que vous empêcher de vivre ce qui pourrait bien être le rêve de votre vie. Et même si disposer d'une muse ou vivre la semaine de 4 heures n'est pas votre objectif, je pense que chacun, que vous soyez ouvrier, cadre surmené, étudiant ou éleveur de pingouins, saurez en tirer quelque chose pour l'appliquer à sa vie.

Vous l'avez compris, ce livre est pour moi un must-read, et plus que cela encore : il a la place d'honneur dans ma bibliothèque, car il représente la quintessence de qu'un livre de non-fiction doit pousser à faire pour moi : AGIR. Une bible, une référence que chacun devrait avoir lu au moins une fois dans sa vie ;) .

Points forts :

* Motivant et très enthousiasmant
* Système complet pour éliminer l'inutile, créer sa muse et vivre la vie de ses rêves
* Une approche qui met à l'honneur l'aspect pratique et concret, tourné vers l'action,
* De nombreuses idées géniales ou très intéressantes
* Résumés simples et accessibles de notions beaucoup plus complexes

Points faibles :

* L'approche quelque peu individualiste du livre peu rebuter certains lecteurs
* La mise en place complète du système préconisé par l'auteur n'est pas aussi simple qu'il le laisse entendre
* Ne convient pas à tout le monde et à tous les métiers (mais chacun saura y trouver quelque chose)
* Ego un peu surdimensionné de l'auteur
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (3) | Permalien | Remarque la plus récente : Jun 12, 2013 8:48 PM MEST


TOUS LES MARKETEURS SONT DES MENTEURS
TOUS LES MARKETEURS SONT DES MENTEURS
par Collectif
Edition : Broché

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un livre intéressant mais au style trop décousu, 9 novembre 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : TOUS LES MARKETEURS SONT DES MENTEURS (Broché)
Premier livre de Seth Godin que je lis, il m'a laissé un peu dubitatif. Le message qu'il délivre est clair et me semble pertinent, mais je trouve le livre trop long et son style trop décousu. Le message du livre peut se résumer en 5 points :

1. Les avantages compétitifs deviennent trop complexes à formuler en une phrase et les consommateurs ont besoin d'histoires pour comprendre ce que sont le produit et l'entreprise.
2. Les histoires sont ce qui font que les personnes croient, irrationnellement, que certains produits sont supérieurs à d'autres produits. C'est ce qui fait que les personnes croient sincèrement qu'une Porsche Cayenne à 80 000 $ est supérieure à une Volkswagen Touareg à 36 000 $, alors qu'elles partagent la quasi totalité de leurs composants. Nous achetons des histoires, pas des produits.
3. Un marketeur intelligent devra viser à produire de bonnes histoires pour augmenter l'efficacité de son marketing.
4. Pour être efficaces, les histoires doivent correspondrent à la vision du monde du groupe cible. Si cela n'est pas le cas, n'essayez pas de changer la vision du monde des consommateurs, parce que l'avis des personnes ne peut être changé, changez plutôt de groupe cible.
5. Pour se distinguer de la concurrence et du déluge d'informations qui parvient tous les jours au consommateur, nous devons cadrer notre histoire d'une manière qui parle aux consommateurs.

Ces points me semblent très pertinents et forment un bon mode d'emploi pour les marketeurs désireux de construire demain une histoire pour une entreprise ou des produits. Mais cela aurait pu être dit en moins de pages, en allant plus directement à l'essentiel. La première partie sur les cadres est claire et relativement concise, mais ensuite j'ai eu l'impression que les mêmes choses étaient répétées encore et encore, au point de noyer l'essentiel parfois. Peu est dit également sur les manières et moyens de trouver les groupes cibles et quelles sont leurs visions du monde. Sans doute faut-il utiliser d'autres connaissances en marketing, que pour ma part je n'ai pas.

De plus, je trouve l'organisation du livre assez bordélique, avec notamment l'absence de plan ou de méthodes bien affichées pour appliquer concrètement les connaissances acquises en actions pratiques. Il faudra déduire la méthode et le plan d'action à partir des différents indices distillés dans le livre.

En conclusion un livre intéressant, mais qui aurait gagné à avoir moins de pages, à être mieux organisé et à proposer plus concrètement les transcriptions en action pratiques du savoir distillé.

Points forts:

* Pertinent
* Les idées clés à dégager du livre permettent de se constituer un mode d'emploi pour une utilisation pratique

Points faibles:

* Décousu et brouillon
* Trop épais par rapport au message délivré
* Il faut partir soit même à la pêche aux méthodes, aux étapes, aux « how-to » pour une utilisation pratique.


Montaillou, village occitan de 1294 à 1324
Montaillou, village occitan de 1294 à 1324
par Emmanuel Le Roy Ladurie
Edition : Poche
Prix : EUR 11,70

25 internautes sur 26 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un livre d'histoire qui se lit comme un roman, 9 novembre 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Montaillou, village occitan de 1294 à 1324 (Poche)
Ce livre n'est pas un roman historique mais son inverse: un livre d'histoire raconté de telle manière qu'il peut se lire ' presque ' comme un roman. Emmanuel Le Roy Ladurie, grand historien et ancien professeur du Collège de France, s'est servi du registre d'inquisition de Jacques Fournier qui a interrogé presque tous les habitants de ce petit village de l'Ariège du 14ème siècle à un niveau de détail jamais atteint par les autres inquisiteurs pour reconstituer dans le détail la vie quotidienne de ses habitants. Et c'est fantastique. Au fil des pages, vous plongerez dans un monde si près de nous et en même temps si lointain, vous ferez la connaissance de gens simples qui ont véritablement existés et dont certains pourraient très bien être parmi vos ancêtres' L'histoire tout comme la science-fiction a ceci de merveilleux qu'elle peut nous plonger dans des sociétés où les normes et les mœurs sont si différentes des nôtres, tout en paraissant la notion même de normalité à ceux qui la vive, qu'elle nous permet de prendre du recul sur notre propre société, nos propres mœurs et nos propres normes.

Et ce livre d'histoire le fait comme aucun autre, en s'attachant à une analyse micro-historique qui rend ces personnages si lointains et si vieux tellement proches de nous, car leur rendant leur statut d'humain. Découvrez les humeurs, les croyances, les traitrises, les histoires d'amour de ses villageois, qui se sont toutes réellement passées. Découvrez qu'à l'époque, les parasites étant partout, chacun se faisait épouiller tous les jours par son voisin ou sa voisine et que cela était un grand moment de vie sociale et d'échanges, dont l'auteur déplore la disparition. Découvrez le pouvoir qu'avait le prêtre sur son village, la rareté des livres, les métiers pratiqués, les contacts avec les Sarrazins de l'Espagne proche, les milles et unes manières que l'on avait d'avoir une vie heureuse dans l'Ancien Régime, le tout sur fond de la dernière estocade de l'Eglise catholique de Rome contre les hérétiques Cathares. Un chef d'oeuvre, qui saura vous rendre l'Histoire humaine et passionnante.

A noter que l'époque décrite par le livre est très proche de celle du roman Le nom de la Rose : Jacques Fournier l'inquisiteur deviendra pape juste après Jean XXII, qui est le pape décrit dans le roman (mais les lieux diffèrent).

Points forts :

* Un livre d'histoire qui se lit comme un roman
* Description précise de la vie quotidienne de dizaines de personnes modestes ayant réellement existées
* Reconstitution anthropologique passionnante de la vie quotidienne du village de Montaillou (qui existe toujours)
* Vous réconciliera avec l'Histoire !

Points faibles :

* Si vous êtes vraiment réfractaire à l'Histoire, il est possible que vous n'accrochiez pas


Quo Vadis ? Roman des temps néroniens
Quo Vadis ? Roman des temps néroniens
par Henryk Sienkiewicz
Edition : Poche
Prix : EUR 8,10

10 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un roman épique, sanglant et beau, un péplum avant l'heure, 9 novembre 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Quo Vadis ? Roman des temps néroniens (Poche)
Ce livre vous plonge comme aucun autre dans la Rome antique du 1er siècle, en nous contant une belle histoire d'amour sous le règne de Néron le despote et dans les affres de la constitution des premières communautés chrétiennes et de leurs persécutions. Henryk Sienkiewicz a fait de nombreuses recherches et la Rome qu'il décrit est la plus fidèle possible à la réalité historique, qu'il nous dévoile par milles détails sur les moeurs et la vie quotidienne des Romains de cette époque. Les personnages fictifs côtoient les personnages historiques, dont certains célèbres, comme Sénèque (dont vous pouvez lire un extrait de son livre De la brièveté de la vie dans ce test de vitesse de lecture), Néron, Pétrone, bien qu'il soit difficile de séparer les faits de la fiction pour ce dernier. Le roman est ouvertement pro-chrétien, mais cela ne gênera pas le lecteur athée ou non chrétien, qui pourra l'interpréter comme une description historique des constituions des premières communautés chrétiennes et de la manière dont elles se percevaient et percevaient leur foi. En tout cas le récit est palpitant, haletant même, riche de détails, et avec des personnages magnifiquement décrits dont le moindre n'est pas Pétrone, qui constitue à lui seul une histoire dans l'histoire et dont la fin est une des plus belles qu'il m'ait été donné de lire pour un personnage secondaire. C'est un roman épique, sanglant et beau, un péplum avant l'heure qui a sans doute inspiré l'instauration de ce genre cinématographique.

Son seul défaut est d'être de son temps (fin XIXème) et d'être ainsi un peu trop pro-chrétien et un peu trop prude : les scènes de sexe sont esquissées, à peine sous-entendues. Mais ce n'est qu'un défaut mineur qui ne vous empêchera pas de goûter à son souffle épique et aux tragiques et grandioses destins de ses personnages.

L'auteur a reçu le prix Nobel de littérature en 1905 pour l'ensemble de son œuvre.

Points forts :

* Nous plonge dans la Rome du 1er siècle comme aucun autre
* Epique, sanglant et tragique
* Personnages magnifiquement posés aux destins fascinants

Points faibles :

* Trop pro-chrétien
* Un peu trop prude (mais de son temps)
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (3) | Permalien | Remarque la plus récente : Jun 29, 2012 8:48 PM MEST


Le Nom de la rose
Le Nom de la rose
par Umberto Eco
Edition : Poche
Prix : EUR 7,10

15 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un chef d'oeuvre d'érudition et de mélange des genres, 9 novembre 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Nom de la rose (Poche)
Ce livre est un chef d'oeuvre d'érudition et de mélange des genres. Il tient à la fois du polar, du roman historique, de l'initiation à la philosophie du bas Moyen-Age et du manifeste de la raison contre l'obscurantisme religieux. Il réussit le pari très audacieux de nous plonger dans un monde complexe, étranger et à priori rébarbatif sans jamais nous ennuyer bien au contraire : le rythme est celui d'un roman policier, avec un suspens et des rebondissements, et des clés qu'il faut trouver et comprendre et qui nous font ensuite voir le récit entier sous un autre jour, le tout dans un huit clos qui renforce le coté dramatique du récit, servi par des descriptions psychologiques extrêmement fines des personnages. C'est un roman extrêmement profond, qui peut se lire à différents niveaux de lecture, et dont même la lecture à son niveau le plus superficiel est agréable et passionnante ! C'est sans doute ce qui explique son succès pour une oeuvre aussi dense et intelligente, avec ses 16 millions d'exemplaires vendus et traduits en 26 langues. Parmi les niveaux de lecture plus profonds du livre, on pourra noter l'introduction à la philosophie médiévale, au contexte politique complexe de l'époque, à l'ésotérisme, au symbolisme et à la sémiotique. Vous pouvez passer des jours et des jours sur cette oeuvre et en retirer des des interprétations et des enseignements à chaque fois différents.

La seule critique que je pourrai adresser à ce livre est de taille : les nombreux passages en latin non traduits, qu'il ne reste plus qu'à sauter avec un sentiment de frustration. Cet élitisme me semble tellement archaïque que je n'en reviens toujours pas : qui aujourd'hui maîtrise suffisamment le latin pour s'en coltiner des pages entières et les comprendre ? 1% de la population ? Que les éditeurs persistent à publier des éditions dénuées de toute traduction de ces passages m'énerve, je doit le dire, au plus haut point.

Le film éponyme tiré du livre, réalisé par Jean-Jacques Annaud avec Sean Connery qui joue parfaitement le rôle de Guillaume de Baskerville, est une bonne adaptation, mais insistant avant tout sur l'intrigue policière. C'est normal, étant donné la densité de l'oeuvre, il y a sans doute de quoi faire une dizaine de films racontant la même histoire à chaque fois de manière différente !

Points forts :

* Intrigue policière prenante et haletante
* Riche environnement mis en place et décris dans un luxe de détails
* Introduction à la philosophie du Moyen-âge et à la sémiotique
* Roman profond aux multiples niveaux de lecture

Points faibles :

* Dense
* Peut sembler ardu
* De nombreux passages en Latin non traduits, ce qui me semble être un élitisme archaïque inexcusable
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Mar 19, 2011 12:18 AM CET


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6