undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo
Profil de Claude 72 > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Claude 72
Classement des meilleurs critiques: 748
Votes utiles : 612

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Claude 72 "Claude" (France)
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11
pixel
Journal d'une femme de chambre
Journal d'une femme de chambre
DVD ~ Léa Seydoux
Prix : EUR 17,99

5 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 les emplois de services au début du vingtième siècle, 28 août 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Journal d'une femme de chambre (DVD)
La ravissante Célestine, ( Léa Seydoux ), trouve un emploi de domestique, femme de chambre, chez une riche famille bourgeoise de province, Monsieur et Madame Lanlaire.
Dès son arrivée, elle se présente à sa nouvelle patronne, Madame Lanlaire ( Clothilde Mollet ),
qui la détaille avec un air hautain ,agressif et dédaigneux, en lui conseillant de changer de tenue avec un regard insolent.
Cette jolie fille, élégante attise la jalousie de sa nouvelle patronne, qui lui explique que son nouveau travail varié, doit être exécuté rapidement, le mieux possible, sans contester.
Réponse de Célestine :
«  Bien Madame » !!!!
Le patron, (Hervé Pierre ), quant à lui, a repéré les atouts attirants de cette jeune personne,et
essaie par tous les moyens d'obtenir ses faveurs. C'est l'échec !
Célestine éprouve cependant un certain intérêt pour l'homme à tout faire, Joseph ( Vincent Lindon ),
homme d'apparence rustre , bourru et énigmatique, envers qui, elle se sent attirée.
Cet homme « haineux », avec ses opinions d'extrême droite,est violemment antisémite.
Rappelons-nous de l'époque où «  l'affaire Dreyfus » avait divisé l'opinion Française à
l'égard de nos valeurs Républicaines.
Je suis un homme d'un certain âge, et, si le lecteur me le permet, je vais ajouter un « entrefilet » à mon commentaire.
J'ai eu la chance de connaître mes deux Grands-Mères, qui étaient deux femmes différentes l'une de l'autre.
Ma Grand-Mère Paternelle n'avait jamais eu la chance de connaître l école.
Elle se trouvait donc à la limite de l' illetrisme, ce qui ne l'empêchait pas d'être très vive et intelligente. ( Ne pas confondre intelligence et instruction ).
Ma Grand- Mère Maternelle, fille unique, issue d'un milieu social différent, avait obtenu son certificat d'études en 1894 à l'âge de douze ans ( diplôme qui avait son importance pour cette époque . ).
Ces deux personnes différentes, avaient connu toutes deux ces emplois de services.
Elles possédaient ,cependant, cette qualité et cette valeur commune, nous présenter et nous conter la vie qu'elles avaient connue dans leur jeunesse.
Leur jeunesse ? , C'était les débuts du vingtième siècle, celle qu'une certaine « classe » sociale
appelait la belle époque !!!!!
Oui ! Mais la belle époque pour qui ? !!!!
Je reviens donc à mon commentaire, au sujet de cette œuvre d'Octave Mirbeau , que certains ont accusé à tort d'être un excessif ,et qui, à mon avis n'était qu'un témoin de son temps.
Quant aux trois films qui ont relaté ce très bon roman, à trois époques différentes, ils obtinrent tous un certain succès , et ceci quelles que soient les époques, le public ne se trompe pas.
Cette dernière version filmée, est, je le pense ,celle qui relate le mieux cet excellent roman d'Octave Mirbeau, que j'ai lu deux fois.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Aug 29, 2015 10:50 PM MEST


Le Rouge et le noir
Le Rouge et le noir
DVD ~ Gérard Philipe
Prix : EUR 19,00

3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Ne jamais oublier ce très grand classique, 23 août 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Rouge et le noir (DVD)
Sous le règne de Charles X. Le procès de Julien Sorel se déroule à la cour d'assises de Besançon. Le jeune homme est inculpé de tentative de meurtre sur la personne de Louise de Rénal, l'épouse du maire de Verrières. En attendant le verdict, Julien se souvient de son passé. Fils de charpentier, Julien a été placé comme précepteur des enfants de monsieur de Rénal. Ayant séduit l'épouse de son employeur, Julien a dû s'éloigner pour couper court aux commérages. Engagé en qualité de secrétaire par le marquis de la Mole, il est devenu l'amant de Mathilde, la fille de ce dernier. Par peur du scandale, le père déshonoré consent au mariage des deux jeunes gens. Mais une lettre d'aveu, écrite par madame de Rénal sur les conseils de son confesseur, révèle au marquis la liaison passée de son futur gendre... Je pense que cette interprétation et ce grand film datant de 1954, avec en vedette le talentueux, et regretté GERARD PHILIPE est le reflet exact de l'oeuvre de STENDHAL . Très grand film qui fut à juste titre primé à son époque , n'a pas pris une ride depuis les années qui marquent sa création ( les grands classiques ne vieillissent pas ) Ne pas hésiter à voir ou à revoir ce chef-d'oeuvre .
Il faut rappeler ,et surtout ne pas oublier ,que DANIELLE DARRIEUX est superbe dans son rôle.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Aug 25, 2015 7:41 PM MEST


Au bonheur des dames
Au bonheur des dames
par Émile Zola
Edition : Broché
Prix : EUR 15,77

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 superbe roman et témoignage de notre "grand" EMILE ZOLA, 16 août 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Au bonheur des dames (Broché)
Denise Baudu, jeune Normande de vingt ans originaire de Valognes, arrive à Paris avec ses frères Jean et Pépé, âgés respectivement de seize et cinq ans. Leur père, dont ils portent le deuil, est mort il y a un an environ de la même maladie qui avait emporté leur mère un mois auparavant. Elle découvre place Gaillon le magasin Au Bonheur des Dames qui la fascine et, lui faisant face, la boutique Au vieil Elbeuf, propriété de son oncle. Celui-ci lui avait écrit un an plus tôt qu’il y aurait toujours une place pour elle dans sa boutique à Paris. Mais depuis un an, les affaires ont périclité et il ne peut embaucher Denise. Il tente, sans succès, de la faire embaucher dans un petit commerce ami. Là, Robineau, commis au Bonheur des Dames, lui suggère de postuler pour un poste dans ce magasin. M. Baudu décrit à Denise l’histoire du bazar : Au Bonheur des Dames est à ce moment dirigé par Octave Mouret, fils de François Mouret et Marthe Rougon. Ce grand magasin prospère aux dépend des petits commerces qui disparaissent ne pouvant rivaliser avec un tel géant commercial.. Denise , pauvrement vêtue, subit les quolibets des autres vendeuses, ce qui ne l'empêche pas de s'accrocher à son travail, de progresser grâce à ses qualités naturelles et à ses compétences commerciales. Elle dispose d'un certain charme et, de ce fait est vite remarquée par Octave Mouret ( le grand patron ) qui voudrait bien obtenir ses faveurs , mais là , c'est l'échec Denise refuse de se prostituer. ZOLA une fois de plus nous décrit une époque qu'il a vécue, mais cette fois-ci ,sur ce qui concerne l'apparition des géants commerciaux ,de leur extension au détriment des petits commerces qui s'effondrent inexorablement. Magnifique témoignage de ce grand romancier que fut ZOLA. J'avais vu, étant gamin un film de la fin des années trente qui relatait parfaitement ce magnifique roman, avec ,dans le rôle de BAUDU ( l'oncle de Denise ) l'inoubliable et talentueux MICHEL SIMON . Pour le cinéphile passionné que je suis, je donnerais cher pour retrouver ce film......
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (6) | Permalien | Remarque la plus récente : Aug 29, 2015 4:21 PM MEST


Beethoven : Sonates pour piano n° 8 "Pathétique" & n° 14 "Clair de lune" & n° 21 "Waldstein" & n° 23 "Appassionata"
Beethoven : Sonates pour piano n° 8 "Pathétique" & n° 14 "Clair de lune" & n° 21 "Waldstein" & n° 23 "Appassionata"
Prix : EUR 8,99

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Fabuleux moment musical, 9 août 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Que dire du « grand » BEETHOVEN, lorsque l 'on est mélomane ?
Je pense , que ce très grand musicien, auteur compositeur, fut , et, encore de nos jours,
reste adulé par toute personne qui apprécie la belle musique.
Ses dix symphonies, écoutées et réécoutées , toujours avec le même enthousiasme dans
le monde entier , les concertos ( merveilleuses créations ) , quant aux trois sonates pour
piano, qui nous marquent par leur profondeur , et j'insiste personnellement sur » la sonate
au clair de lune », que l'on peut associer à la poésie de son choix, comme je l'ai fait remarquer sur un précédent commentaire.
J'ai donc tenu à posséder , dans ma discothèque ,un enregistrement autre que celui que je
dispose en disques « vinyl » depuis longtemps.
Je me suis donc décidé d'avoir cet enregistrement interprété par ce grand virtuose que
fut WILHEM KEMPFF ….
Quel régal !!! ces quelques instants d'audition, où l'on perçoit une interprétation tout en
finesse, retenue et sensibilité !!!!
Cette appréciation est personnelle, mais je recommande sans détour, ce merveilleux
moment musical .


Les Misérables
Les Misérables
DVD ~ Jean Gabin

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Sans doute, le meilleur rôle de JEAN GABIN, 3 août 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Misérables (DVD)
Jean Valjean, un paysan condamné à cinq ans de travaux forcés pour avoir volé un pain, sort du bagne de Toulon en 1815 après y avoir passé dix-neuf ans, sa peine initiale ayant été prolongée à cause de ses multiples tentatives d'évasion. Son destin bascule lorsque l'évêque de Digne, Monseigneur Myriel, se dévoue pour lui éviter d'être de nouveau incarcéré à la suite du vol qu'il a perpétré dans sa maison. Dès lors, Jean Valjean va s'évertuer à ne faire que le bien autour de lui au détriment de son propre bonheur.Cette adaptation du roman de Victor Hugo doit beaucoup à sa distribution. C'est la puissance angélique d'un Jean Gabin-Valjean face à la veulerie et à la sournoiserie d'un génial Bourvil-Thénardier qui, campant jusqu'alors des rôles de « gentil naïf », surprend par son interprétation de méchant comme le père Thénardier (il hésita longtemps avant d'accepter ce rôle).Danièle Delorme incarnant une poignante Fantine qui se sacrifie par amour maternel, aux prises avec le redoutable Javert (Bernard Blier).C'est aussi la présence de comédiens très rares au cinéma : une des plus grandes tragédiennes de la scène, Silvia Monfort, transcendée par son rôle d'Éponine, va jusqu'à adopter les regards et la gestuelle du personnage décrit par Hugo avec « ses airs égarés et ses mouvements d'orfraie ». Elle fait face à un autre être d'exception, l'acteur-chanteur-poète Giani Esposito incarnant un Marius rêveur sans fadeur.Pour moi qui ai lu comme des millions de personnes ce roman « fleuve » du grand VICTOR HUGO dans ce film de Jean- Paul Le Chanois , aucun détail, plus petit soit-il n' est oublié. L'ancien forçat « Jean Valjean » représenté par un fabuleux JEAN GABIN , devenu Monsieur Madeleine, qui s'évertue à faire le Bien autour de lui , combattant sans cesse l'injustice et la misère. L'inspecteur Javert ( BERNARD BLIER ) , d'une rigueur implacable, préférant se donner la mort sur la fin plutôt que d'obéir bêtement à l'administation stupide qu'il représente. Le détail le plus émouvant pour moi se trouve à la fin du film , lorsque, Jean Valjean décide de se cacher afin de ne pas dévoiler son passé d'ancien força à sa chère COSETTE qui a réussi sa vie de femme près de MARIUS . La cachette où ce pauvre homme vieillissant souffre de ne plus voir sa fille d'adoption, finit par être découverte ,et c'est en pleurs que COSETTE demande au vieil homme ,que le chagrin a beaucoup diminué : «  Père pourquoi ne m'avez-vous rien dit ? » Ce à quoi le vieil homme répond : « Ah mes enfants, je suis tellement heureux de vous revoir » Le vieil homme regardant sa fille d'adoption dit : «  Ma chère COSETTE , rappelle-toi toujours que ce qui compte le plus dans la vie c'est d'AIMER, AIMER , AIMER !!!..... , ce sont les derniers mots de JEAN VALJEAN
Pour conclure enfin sur cette très belle réalisation merveilleusement interprétée par des artistes de haut talent que je cite dans ce commentaire , JEAN-PAUL LE CHANOIS aurait déclaré:
"Je considère ce film, sur la générosité humaine, comme un achèvement de ma carrière"
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Aug 6, 2015 11:51 AM MEST


Casque d'Or
Casque d'Or
DVD ~ Simone Signoret
Proposé par CVRD-Médias
Prix : EUR 7,49

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Deux très grands artistes réunis dans un excellent classique des années cinquante, 31 juillet 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Casque d'Or (DVD)
Du coup de foudre à l'échafaud, Casque d'or est une tragédie de la Belle Époque à la beauté mélancolique. L'histoire d'un amour impossible, marqué par le destin, que portent Signoret et Reggiani.Les apaches de la bande à Leca, des voyous qui hantent le quartier de Belleville, ont investi avec leurs femmes une guinguette du bord de Marne, à Joinville-le-Pont. Marie,( Simone Signoret ) une prostituée surnommée Casque d'Or en raison de son étincelante chevelure, s'est fâchée avec son amant du moment, le distingué Roland. Surgit alors Raymond, accompagné de son ami d'enfance, Manda,( Serge Réggiani ) un ancien apache reconverti en charpentier sérieux et convaincu. Entre la belle et le charpentier, le coup de foudre est immédiat. Une passion destructrice, sur fond de rivalité au sein du gang, unit les deux amants'
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Aug 15, 2015 3:36 PM MEST


La Nuit est mon royaume
La Nuit est mon royaume
DVD ~ Jean Gabin
Proposé par Neobang
Prix : EUR 12,99

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 JEAN GABIN dans une merveilleuse histoire d'amour, 28 juillet 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Nuit est mon royaume (DVD)
Devenu aveugle à la suite d'un accident, un cheminot, chauffeur de locomotive à vapeur doit s'adapter à sa nouvelle vie de non-voyant, notamment grâce aux soutiens de sa famille et d'autres non-voyants, dont une femme qui tombe sous son charme.
Aux commandes de sa locomotive, Raymond Pinsard ( JEAN GABIN ),est brûlé aux yeux par un jet de vapeur qui coûte la vie à son collègue. Malgré la douleur, il parvient seul à arrêter le train, évitant une catastrophe. Son courage est salué par la remise de la Légion d'honneur, mais il a perdu la vue. Bien que rassuré par le docteur Vaugeois qui lui promet de l'opérer dans huit à douze mois, Pinsard ignore que le médecin lui cache la vérité, préférant la réserver à sa mère : sa cécité est incurable.
Bien que soutenu par sa mère, son beau-frère Julien et sa sœur Germaine, Raymond se laisse aller au découragement. Pensant guérir, il refuse d'aller dans un centre de rééducation pour aveugles.
Ce n'est que par la ruse qu'il accepte d'y aller. Sur les conseils de sœur Gabrielle, une religieuse du centre, sa mère fait venir un réparateur radio aveugle, Jean Gaillard, pour dépanner une TSF qu'elle a volontairement sabotée. L'optimisme et le dynamisme de Gaillard sont d'un grand réconfort pour Pinsard qui décide d'aller au centre de rééducation pour travailler avec lui à l'atelier de réparation de radio.
Au centre, Pinsard rencontre Louise Louveau ( SIMONE VALERE ), institutrice aveugle de naissance qui donne des cours de braille et dont il tombe amoureux. Louise n'est pas insensible bien qu'elle soit fiancée à l'économe du centre, Lionel Moreau à qui, un soir, elle révèle le diagnostic pessimiste du médecin de Pinsard.
Lors de la fête annuelle du centre, rongé par la jalousie, Moreau révèle à Pinsard, lors d'une violente dispute, qu'il ne retrouvera jamais la vue. Désespéré, l'ancien cheminot décide de se suicider en se jetant sous un train, mais il est sauvé in extremis par Julien. Quelque temps plus tard, il décide de quitter le centre. Comprenant la lâcheté de Moreau, Louise décide de rompre avec lui.
Ce n'est que grâce à la ténacité et aux arguments de sœur Gabrielle, devenue aveugle, que Pinsard décide de retourner au centre, où il suit les cours de braille de Louise à laquelle il offre un bouquet de fleurs.
Un excellent film datant de 1951,avec un JEAN GABIN , qui fut très justement récompensé pour ce rôle émouvant.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Aug 2, 2015 7:50 PM MEST


Verdi : Il trovatore ("Le Trouvère")
Verdi : Il trovatore ("Le Trouvère")
Prix : EUR 12,00

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Merci Monsieur VERDI, 24 juillet 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Verdi : Il trovatore ("Le Trouvère") (CD)
Comme j'ai déjà eu l'occasion de le dire, en tant que mélomane, j'ai beaucoup d'admiration
pour ce grand auteur compositeur que fut GIUSEPPE VERDI.
IL TROVATORE  ,oui ! Bien sur, je connaissais certains passages de cet opéra, mais possédais
beaucoup de lacunes à l'égard de cette œuvre qui est mondialement connue.
Comme notre site « Amazon » est ,à la fois un lieu d'achat et d'échanges, au niveau impressions et commentaires, j'ai donc pu, grâce à mon Amie CARMEN , ainsi qu'à l'un de ses articles élogieux et descriptif à l'égard de cet opéra en quatre actes, commander le coffret
avec les deux CD.
J'ai donc auditionné, et découvert un moment musical fabuleux.
Comment ne pas citer les principaux interprètes :
Le ténor PLACIDO DOMINGO dans le rôle de Manrico.
La charmante soprano Américaine , LEONTYNE PRICE ( Léonora ).
Le baryton Américain SHERRILL MILNES ( Il conte di luna ).
L'exquise FIORENZA COSSOTTO, l'une des plus éminentes » mezzo-soprano » de sa génération, merveilleuse cantatrice Italienne dans le rôle d'Azucena.
Beaucoup de mélomanes ,se sont posés la question , pourquoi VERDI s'était-il intéressé et inspiré de la pièce d'ANTONIO GARCIA GUTIERREZ créée en 1836 qui connut à cette époque un très grand succès.
IL TRAVATORE, l'opéra a été joué la première fois au théatre « APPOLO » de ROME, le
19 janvier 1853 , ou il a commencé et parcouru une progression constante dans le monde de l'opéra.
De nos jours, encore,il apparaît à la 23 ème place sur la liste  « opérabase des opéras » les plus représentés dans le monde.
Alors, pour un admirateur de VERDI, comme moi, ne pas connaître cette œuvre, c'est passer
à côté d'un monument musical , qui ne peut qu'apporter un excellent moment de bonheur et
de plénitude.
Je vais pour une fois, mettre de côté mon tempérament et mon caractère discret, afin de vous
dire chère CARMEN , merci de m'avoir fait connaître cette œuvre dans sa totalité, et en me retournant vers cet auteur de GENIE que fut GIUSEPPE VERDI :
GRAZIE SIGNORE VERDI !!!.....
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (3) | Permalien | Remarque la plus récente : Aug 9, 2015 3:27 PM MEST


Un Singe en hiver
Un Singe en hiver
DVD ~ Jean Gabin
Proposé par DVDMAX
Prix : EUR 9,18

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Deux grands acteurs de génération différente dans un super film, 22 juillet 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Un Singe en hiver (DVD)
En juin 1944, Albert Quentin, ancien fusilier-marin en Chine, tient, avec sa femme Suzanne rencontrée à La Bourboule, l'hôtel Stella dans le village de Tigreville, sur la côte normande aux environs de Deauville.
Il se laisse souvent aller à trop boire, ce qui le porte à la nostalgie de sa jeunesse militaire vécue sur le Yang-Tsé-Kiang. Lors d'un bombardement en juin 1944, il promet à Suzanne de ne plus boire si l'hôtel échappe à la destruction ; promesse tenue.
Un soir, quinze ans plus tard, débarque Gabriel Fouquet, homme jeune et remuant, publicitaire de son état. Fouquet boit pour effacer l'échec de sa vie sentimentale avec Claire qui vit à Madrid, « voyager » en Espagne grâce à l'alcool, et rêver de tauromachie. Il vient voir sa fille Marie pensionnaire à Tigreville, dans une pension dont Mme Victoria, la directrice pourtant française, ne parle qu'anglais. Les deux hommes, qui n'ont pas « le vin petit ni la cuite mesquine », vont connaître deux jours d'évasion grâce à l'ivresse, l'un en Espagne et l'autre en Chine. Ce sera l'occasion d'un duo a cappella sur la fameuse chanson Nuits de Chine. L'apothéose de cette soûlographie est atteinte avec un feu d'artifice « dantesque » sur la plage. Le lendemain, la vie sépare les deux amis en gare de Lisieux : Gabriel part avec sa fille, qu'il a sortie de sa pension, alors qu'Albert se dirige vers l'hiver de sa vie.
Avec le talent d'Henri Verneuil et les dialogues de Michel Audiart et des acteurs tels que GABIN et BELMONDO, sans oublier,bien sur
la très gentille SUZANNE FLON , cet excellent film est à voir ou à revoir
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (4) | Permalien | Remarque la plus récente : Aug 7, 2015 7:44 PM MEST


Les Raisins de la colère
Les Raisins de la colère
DVD ~ Henry Fonda
Proposé par BIKIN
Prix : EUR 8,35

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 le combat de la justice et du droit contre le pouvoir du "fric" tout puissant, 20 juillet 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Raisins de la colère (DVD)
Ce film fort raconte l'histoire de la famille Joad, lors de la Grande Dépression américaine marquée par les séquelles de la crise économique et le Dust Bowl dans le sud du pays. Il raconte la vie des Américains poussés sur les routes et plongés dans la misère pendant la crise économique de 1929 lorsqu'ils sont chassés de leurs terres par les banques qui prennent possession de leurs biens fonciers.Ce sont d'honnêtes gens, qui ne cherchent ni la richesse ni la facilité, mais seulement un endroit pour vivre de leur travail et gagner honnêtement On découvre dans ce grand film, inspiré du roman de John Steinbeck, un HENRI FONDA , qui campe parfaitement le petit propriétaire terrien qui est touché « de plein fouet » par l'ignominie de l'expropriation et du vol de ses biens acquis au prix d'un travail sans relâche. Combat également contre l'injustice sociale qui consistait dans cette grande dépression à opposer le monde du travail contre celui du « fric » tout puissant et du pouvoir des banques.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (4) | Permalien | Remarque la plus récente : Aug 7, 2015 7:59 PM MEST


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11