Profil de Maxeem > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Maxeem
Classement des meilleurs critiques: 1.872
Votes utiles : 148

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Maxeem "Client Amazon depuis plus de 10 ans, à raison d'en moyenne 3 à 4 achats par semaine !"

Afficher :  
Page : 1
pixel
Deus Ex : Human Revolution
Deus Ex : Human Revolution
Proposé par super-promos
Prix : EUR 11,68

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Avis subjectif, 17 juin 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Deus Ex : Human Revolution (Jeu vidéo)
Bonjour à tous!

Un jeu futuriste où les avancées technologiques permettent d’introduire des composantes robotiques dans l’homme. Où s’arrête l’humain et où commence la machine ?

1) La promesse du jeu et ce que j’en attendais en particulier
2) Tout ce qui est génial dans Deus Ex Human Revolution
3) Tout ce qui m’a déçu
4) La synthèse des points forts et des points faibles du jeu
5) Ma conclusion personnelle
6) A qui je le conseille ?
7) La version courte

1) Ce que j’en attendais

- Un monde ouvert dans une ville futuriste lors de grandes avancées technologiques et de conflits civils. Un univers à la fois sombre et prometteur à découvrir, à explorer. Une ambiance à la Blade Runner.
- Des débats philosophiques intéressants : la capacité de devenir plus qu’un simple être humain (remplacement de membres organiques par des membres bioniques, devenir un mélange d’humain et de robot, être plus fort, courir plus vite, être plus résistant, sauter plus haut, voir en infrarouge, vivre plus longtemps…) mais à quel prix ? Serait on toujours humain ou des machines ? Socialement, le fossé se creuse entre les humains augmentés et les humains normaux. Economiquement, les pauvres resteront pauvres et perdront leur emploi au profit des augmentés. Le monde du crime devient de plus en plus fort face à la police. Les patrons des entreprises d’augmentation deviennent les véritables dirigeants de ce monde. Ecologiquement, que reste il de la planète ? Surpopulation. Pollution. Fracture sociale.
- La possibilité de développer l’humain augmenté que l’on veut : on peut choisir d’augmenter sa force, son endurance, ses capacités tactiques, son piratage, sa force de persuasion, sa vision… Ainsi on peut se rapprocher de notre style de jeu favori : infiltration, force brute, négociation…
- Des choix qui affectent la suite de l’histoire. Une quête de vengeance et de vérité avec le personnage principal que l’on incarne. Beaucoup de liberté d’action quant à la façon d’aborder les missions (infiltration, piratage, force brute, négociation, exploration…)

2) Tout ce qui est génial dans Deus Ex

- Un univers philosophique bien présent. Au travers de tous les protagonistes abordés, différents points de vue sur ce monde futuriste où l’humanité en est à une charnière de son histoire. En haut avec les patrons. En bas avec les criminels. Au milieu la guerre civile. La fracture sociale. La pollution. La question de l’humain et de ses limites. Bon ce n’est pas non plus pleinement exploité, mais c’est tellement rare dans un jeu vidéo d’avoir une telle dimension qui pousse à la réflexion.
- Le plaisir d’augmenter son personnage principal, de le voir devenir de plus en plus puissant, au point de créer la machine ultime. De plus en plus fort, de plus en plus performant, de plus en plus équipé. Et que dire des actions contextuelles qui permettent de voir à travers un mur, puis de le casser d’un coup de point et de tuer l’ennemi derrière ? De sauter et d’atterrir avec classe en explosant le groupe d’ennemi. De se rapprocher en étant invisible de deux ennemis, puis d’un seul coup de les supprimer. Il n’y a pas à dire, les augmentations sont vraiment stylées. La mise en scène contextuelle est bluffante.
- Les scènes d’infiltration sont très prenantes. Rarement un jeu n’en aura proposé d’aussi intense. Il faut vraiment observer et bien réfléchir à ce que l’on va faire. Trouver le bon chemin en usant de ses capacités robotiques. Pirater un terminal afin de déverrouiller une porte, avec énormément de pression, le garde pouvant revenir à tout instant et nous surprendre, tandis que le terminal déclenche un compte à rebours pour contrer notre piratage sous forme de mini jeu.
- Certaines musiques d’ambiance et d’action rendent les scènes plus intenses et immersives. Dommage que ce soit toujours les mêmes tout au long du jeu, ce qui participe au sentiment de redondance.
- Certaines scènes intenses où il faut négocier et où nos choix auront un réel impact sur l’histoire, comme la mort d’un personnage secondaire par exemple.
- Les moments plus calmes où on peut explorer toute une nouvelle zone, discuter avec des PNJ et trouver des documents détaillant tout l’univers du jeu

3) Tout ce qui m’a déçu

- Des déplacements peu fluides, pas toujours très précis. Un net avantage pour l’infiltration et des gunfights brouillons. On meurt très vite et du coup c’est le classique se mettre à couvert/tirer. On ne peut pas bouger assez vite lors d’affrontements armés. C’est ce qui rend les combats contre les boss laborieux. On meurt très vite sans pouvoir éviter les attaques donc on passe notre temps à sauvegarder dès qu’on a réussi à toucher l’adversaire sans se faire toucher, et à recommencer ainsi le combat à chaque point de sauvegarde.
- Le feeling et le design des armes : on dirait des jouets en plastique, on ne ressent pas de puissance de feu pour la plupart.
- Même si l’infiltration (invisibilité, équipement adapté, piratage, diversion, chemins secondaires, observation) est plutôt jouissive au début, elle en devient vite redondante. On fait toujours la même chose avec un IA scriptée qui suit toujours le même chemin. Et plus on avance, plus on se sent obligé de bourriner à certains endroits pour aller plus vite.
- Des missions secondaires au début intéressantes mais à la fin un peu lourdes, par lassitude et perte de rythme.
- Le manque d’immersion dans ce monde : les décors se ressemblent tous avec un teint jaunâtre ambiant. C’est vide. C’est un monde semi ouvert. Et tout est fait pour privilégier le piratage et la recherche de chemins secondaires. En clair, on sent que le jeu manque cruellement de moyen pour être parfaitement développé, avec un univers riche, détaillé, cohérent, varié, vivant, immersif… Là tout se ressemble et tout le jeu semble être un gigantesque couloir semi ouvert.
- On passe son temps à augmenter ses capacités de piratage pour pirater des panneaux de niveau supérieur, entrer dans des chambres secrètes qui permettent de passer par des chemins secondaires. Ou bien on snipe avec des fléchettes tranquillisantes, on cache les corps et on continue. Sympa au début. Ca tourne vite en rond.
- On peut choisir de quoi parler avec les personnages importants, ce qui est censé influencer le déroulement de l’histoire. Sauf que la majorité du temps, après avoir choisi une phrase à dire, on peut choisir l’autre. Ainsi, on ne fait que suivre un dialogue en choisissant l’ordre des questions et des réponses et c’est tout. En gros, c’est un dialogue où on est obligé de cliquer pour avoir la suite. Lourdingue et passablement inutile.
- Outre la mécanique des missions principales déjà expliquée, voici lé déroulement typique du reste du jeu (entre les missions) : on arrive dans une zone ouverte mais relativement restreinte (un immeuble, un quartier, puis un autre quartier, puis un autre immeuble) A l’intérieur de chaque zone, on fait le tour en abordant tous les personnages pour découvrir ceux qui peuvent nous donner des objectifs et des équipements. Puis ces personnages nous envoient faire des missions secondaires, si l’on veut, dans les mêmes endroits que les missions principales. On revient après réussite et on obtient une récompense.
- La fin aurait pu être intéressante mais on se retrouve avec un retournement de situation bateau et très prévisible… Cela manque beaucoup d’intensité, d’immersion, de dimension épique et émotionnelle. Le boss de fin est peu palpitant. Les derniers niveaux semblent être là pour rallonger la durée de vie. Le choix final est décevant. Toute la fin semble bâclée et manquer d’âme (à mon goût)
- Le côté manichéen illuminati lourdingue. La méchante chinoise qui veut conquérir le monde avec des produits basse qualité vendus massivement. Le groupe de méchants mercenaires qui sont en fait manipulés par (mystère). Le gentil patron en fait méchant mais en fait gentil. Les médias qui manipulent l’information.
- Les batteries trop rares, qui limitent l’utilisation de nos capacités robotiques, qui font pourtant toute la richesse du gameplay. Ce qui limite un peu le plaisir de jeu et le sentiment de puissance, ainsi que la dimension stratégique. On passe une bonne partie du temps à sniper les ennemis qui arrivent en file indienne pile au même endroit, au lieu de pouvoir pleinement exploiter la multitude de tactique possible face à une IA qui serait imprévisible. Voilà le point qui m’a le plus déçu.

4) Synthèse

Les +

- Une dimension philosophique et morale intéressante, des débats abordés au travers de différents points de vue sans forcément chercher à nous influencer.
- Un avant goût du futur technologique de l’humanité et de ses répercussions
- Le plaisir d’augmenter son personnage principal et de le voir devenir de plus en plus fort
- La possibilité de choisir son style de jeu pour chaque mission, même si au final l’infiltration domine
- L’utilisation contextuelle des capacités robotiques qui sont vraiment stylées
- Les scènes d’infiltration prenantes et de piratages intenses
- Les musiques donnant de la personnalité à l’univers
- Certaines scènes plus immersives, notamment au niveau du choix d’action et de ses possibles conséquences
- Le côté exploration qui permet de prendre le temps de s’intéresser à l’univers du jeu

Les –

- Les déplacements lourds et peu intuitifs, surtout lors des fusillades. La lenteur et l’impossibilité d’éviter efficacement les tirs, alors que notre nouveau corps devrait justement permettre d’aller vite. Le gameplay privilégiant l’infiltration.
- Le lassant se mettre à couvert/tirer face à une IA bête et prévisible
- La trop grande limitation dans l’utilisation de nos capacités robotiques, ce qui limite la liberté de gameplay et surtout sa richesse
- Un univers et des décors qui ne sont qu’une suite de zones semi-ouvertes au teint jaunâtre, où tout se ressemble et semble vide, pauvre, artificiel, sans âme.
- Les choix de dialogues des missions secondaires sans utilité, et l’impression de quantité plus que de qualité
- La grande redondance des missions, où on fait toujours la même chose (s’infiltrer, pirater)
- La fin qui me semble bâclée
- Le côté manichéen de la trame scénaristique et les rebondissements prévisibles vers la fin, là où il y avait pourtant un potentiel énorme
- Le design et le feeling de la plupart des armes (à mon goût)
- Le rythme de l’histoire un peu plat
- L’IA scriptée et bêbête, que ce soit en infiltration ou contre les boss, vraiment trop prévisible

5) Conclusion personnelle

Malgré l’impression générale d’un manque de moyen dans la réalisation, beaucoup de plaisir à exploiter toutes les possibilités dans la première partie du jeu. Mais tellement de redondance que la lassitude guette dans la seconde partie, qui plus est scénaristiquement moins intéressante, là où une dimension épique était attendue. Tout comme une attente de puissance ultime de notre personnage qui ne viendra pas, suite aux heures passées à améliorer ses capacités robotiques, puisqu’elles sont finalement très limitées dans leur utilisation à cause des batteries. Non par le fait qu’il faille attendre qu’elles se rechargent après une utilisation intense, mais plutôt qu’elles soient définitivement perdues si on les vide entièrement.

Un univers futuriste intéressant, des séquences d’infiltration prenantes et de piratage intenses. Des zones entières à explorer, des PNJ avec qui discuter et des documents à lire pour ceux qui aiment. La possibilité d’améliorer son personnage avec une multitude de capacités robotiques, qui permettront des actions tactiques et contextuelles stylées. Et enfin le relatif sentiment de liberté avec des zones petites mais réellement ouvertes permettant de nombreuses possibilités: infiltration, piratage, force brute, négociation, exploration. Voici tout ce qui enchante dès le début du jeu.
Néanmoins, à force d’habitude les gros défauts rattrapent le jeu. A commencer par des décors fades et se ressemblant tous, un manque de moyen dans la réalisation qui en fait une succession de petites zones et non un véritable monde ouvert, une IA bête et prévisible, une trop grande limitation dans l’utilisation des capacités robotiques ce qui restreint la richesse du gameplay, des déplacements lourds et brouillons en gunfights et le trop plein d’infiltration et de piratage, qui risquent fortement de pousser à la lassitude. Surtout que la seconde partie du jeu (et notamment la fin) est scénaristiquement moins intéressante que le début.

Du coup, on est bluffé au début du jeu, et on s’ennuie fermement à la fin. C’est un bon jeu, au potentiel énorme, qui aurait été grandiose avec tous ces défauts corrigés. J’aurais bien mieux aimé s’il avait été 30% moins long à finir ou plus simplement s’il n’y avait pas eu tant de missions secondaires redondantes, que l’on est obligé de faire si l’on veut débloquer un maximum de capacités robotiques (le coeur du jeu). J’ai énormément aimé le début du jeu, je me suis forcé à le finir.

6) A qui je le conseille ?

A ceux qui aiment :

- Les jeux entièrement solos
- Les univers futuristes et en particulier le mélange humain et robotique dans un monde où règnent fracture sociale, surpopulation et problèmes écologiques
- Aborder les questions et débats philosophiques sur les sujets ci dessus
- Choisir leur style de jeu (infiltration, bourrinage, exploration, négociation)
- Les excellentes et nombreuses séquences d’infiltration et mini jeux de piratage sous pression
- Les phases d’action où on doit utiliser toutes nos capacités tactiques de manière réfléchie plutôt que de parier sur nos talents de cowboy (grosso modo, c’est plus Predator que Terminator), malgré une IA trop scriptée et trop peu adaptative (ils arrivent bêtement un par un au même endroit, et ça finit en tir au pigeon)
- Une durée de vie conséquente grâce à de nombreuses missions secondaires même si elles sont répétitives
- Améliorer leur personnage principal avec de nouvelles capacités choisies
- Explorer des zones ouvertes de petites tailles, discuter avec de nombreux PNJ, récolter de nombreux documents expliquant le background de l’histoire
- Lorsque certains de leurs choix ont des conséquences sur l’histoire
- Les actions contextuelles stylées grâce aux capacités robotique

7) La version courte

Un univers futuriste intéressant, des séquences d’infiltration prenantes et de piratage intenses. Des zones entières à explorer, des PNJ avec qui discuter et des documents à lire pour ceux qui aiment. La possibilité d’améliorer son personnage avec une multitude de capacités robotiques, qui permettront des actions tactiques et contextuelles stylées. Et enfin le relatif sentiment de liberté avec des zones petites mais réellement ouvertes permettant de nombreuses possibilités: infiltration, piratage, force brute, négociation, exploration. Voici tout ce qui enchante dès le début du jeu.

Néanmoins, à force d’habitude les gros défauts rattrapent le jeu. A commencer par des décors fades et se ressemblant tous, un manque de moyen dans la réalisation qui en fait une succession de petites zones et non un véritable monde ouvert, une IA bête et prévisible, une trop grande limitation dans l’utilisation des capacités robotiques ce qui restreint la richesse du gameplay, des déplacements lourds et brouillons en gunfights et le trop plein d’infiltration et de piratage, qui risquent fortement de pousser à la lassitude. Surtout que la seconde partie du jeu (et notamment la fin) est scénaristiquement moins intéressante que le début.

Je le conseille à ceux qui aiment :

- Les jeux entièrement solos
- Les univers futuristes et en particulier le mélange humain et robotique dans un monde où règnent fracture sociale, surpopulation et problèmes écologiques
- Aborder les questions et débats philosophiques sur les sujets ci dessus
- Choisir leur style de jeu (infiltration, bourrinage, exploration, négociation)
- Les excellentes et nombreuses séquences d’infiltration et mini jeux de piratage sous pression
- Les phases d’action où on doit utiliser toutes nos capacités tactiques de manière réfléchie plutôt que de parier sur nos talents de cowboy (grosso modo, c’est plus Predator que Terminator), malgré une IA trop scriptée et trop peu adaptative (ils arrivent bêtement un par un au même endroit, et ça finit en tir au pigeon)
- Une durée de vie conséquente grâce à de nombreuses missions secondaires même si elles sont répétitives
- Améliorer leur personnage principal avec de nouvelles capacités choisies
- Explorer des zones ouvertes de petites tailles, discuter avec de nombreux PNJ, récolter de nombreux documents expliquant le background de l’histoire
- Lorsque certains de leurs choix ont des conséquences sur l’histoire
- Les actions contextuelles stylées grâce aux capacités robotiques


Titanfall
Titanfall
Prix : EUR 39,65

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Avis subjectif le plus objectif possible (Si si!!), 22 mai 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Titanfall (DVD-Rom)
Bonjour à tous

Je suis un ancien joueur de counter strike, battlefield 1942, UT 2003 et plus récemment j’ai été grandement blasé par cod et battlefield 4 (bugs, antijeu, camping à gogo, insultes, killstreak ou AC130…) J’aime les affrontements fun, fairplay, conviviaux, immersifs, tactiques et ma mâchoire s’est décrochée la premiere fois que j’ai vu Titanfall à l’E3. C’est donc tout naturellement que je me suis jeté dessus à sa sortie, l’attendant comme le messie. Comme j’imagine 90% des joueurs que je retrouve sur le jeu. Alors, est-ce le messie tant attendu? Non. Mais diable que ce jeu est fun!

Les +

- La prise en main est immédiate. On débarque dans cet univers futuriste comme un cheveu sur la soupe. On choisit entre deux ou trois classes. On voit les grands qui partent directement dans tous les sens et on les suit timidement. Bim, boum, badaboum! 10 secondes plus tard, les préliminaires sont terminés! Place aux choses sérieuses!
- La première chose que l’on ressent: c’est le gameplay de cod version arcade et nerveux. Très simple, très précis. Le personnage est aussi léger que la réflexion qui est ici demandée. On court, on saute, on court sur les murs en activant le camouflage, on double saute, on kick un mec qui double-sautait, on balance une grenade sur 4 bots en volant au dessus d’eux, on court sur le mur, on saute à travers la fenêtre du bâtiment en face, on se fait shooter par un fusil à pompe. On revit, on recourt pour se venger! Ca y est, on y est! Pas le temps d’admirer les graphismes (corrects, somme toute). On a tué 15 bots et 2-3 mecs en moins d’une minute. Ca bouge, peu de camping. On va là où on veut! On prend 20 secondes pour aller à l’autre bout de la map en se servant des murs et des doubles sauts. C’est fun! C’est bourrin! C’est précis! C’est nerveux!
- Un premier titan ennemi tombe du ciel et s’écrase une centaine de mètres plus loin. Les débutants se jettent dessus pour tester la technique du rodéo (tuer un titan en tirant directement sur ses circuits électroniques en étant accroché dessus).. Vous avez à peine le temps de crier « Non bande d’abrut…! » qu’ils se font déjà griller par le dôme bouclier entourant le titan en attendant que son mai-maitre arrive.. Tiens! Le voila justement qui bondit de toit en toit et atterrit directement dans la main du titan qui l’a saisi en plein vol, puis l’installe délicatement en son sein (sexy non?) Vous en avez pris plein les yeux. Les effets de lumière sont pas mal. Les animations sont bonnes. L’immersion est prenante. Puis votre tête explose d’un seul coup de canon.. David contre Goliath, vous dis-je! Préparez vos petits cailloux, vous allez en avoir besoin…
- Vous comprenez au bout d’un moment qu’il faut tuer les bots pour acquérir votre titan plus vite. 1 min plus tard, il est prêt. Il n’attend plus que vous! Vous l’appelez. Il descend tranquillement, telle une météorite majestueuse. Ses poings s’enfoncent dans la terre, le sol tremble. Il est là! Vous commencez à courir quand soudainement vous vous prenez une innocente grenade jetée par un joueur plus expérimenté qui passait par là! Grrrrrr. Vous réapparaissez, vous activez le mode suivi de votre titan afin qu’il vous rejoigne en tendant les bras pour un câlin. Votre autotitan écrase un débutant au passage. Sweet! Vous courez, vous sautez, il se retourne en un éclair, vous attrape.. Et là deux possibilités: soit vous allez très vite comprendre toutes les subtilités du gameplay en titan (si, si, c’est souvent moins bourrin et plus tactique qu’être à pied, vous verrez), soit vous n’allez pas du tout apprécié et trouver le titan lourd, peu puissant et peu résistant face aux autres titans. « Clairement surestimé ce jeu! Bordel » Grogna t’il! Puis vous allez passer le reste du temps à pattes en activant le mode automatique de votre titan (ce qui ne sert à rien à part donner à l’ennemi l’occasion de le détruire facilement et de faire des points).. En revanche, si vous prenez le temps de suivre les autres titans de votre équipe, vous allez découvrir un autre jeu dans le jeu! Aider le titan allié qui est débordé par trois titans ennemis en faisant un détour à coup de boost et en les prenant à revers. Absorber leurs balles et missiles avec le bouclier vortex et leur renvoyer en pleine tête. Activer votre nuage électro-fumigène quand votre vie est au plus bas, ce qui masquera votre fuite et éliminera un pilote qui voulait jouer du rodéo au passage, écraser quelques bots, réactiver le bouclier du noyau défensif, et surprendre le titan ennemi qui sort du nuage et qui croyait vous achever facilement… Il y a beaucoup de retournements de situations possibles. Et que dire du pilote qui campait en hauteur pour vous envoyer des missiles autoguidés, que vous absorbez avec le vortex et lui renvoyez dans les dents?! Et la bataille de titans à coup de poings d’acier alors? Quand votre vie est au plus bas mais que d’un coup vous attrapez le bras du titan ennemi, le cassez et lui enfoncez la tête avec? Fatality! Ou lorsque vous donnez une bonne droite éclair à un pilote qui voulait vous sauter dessus ou mieux qu’il a réussi mais qu’un titan allié le frag aussitôt? Et tout ça dès les premières parties!
- Peu à peu, vous allez apprendre à vous déplacez très vite en courant sur les murs, à tuer les titans à pied, à appeler votre titan pour qu’il s’écrase sur un titan ennemi (bien visé ;) ), à jeter les grenades par les fenêtres en plein vol pour tuer un campeur, à vous éjecter de votre titan mourant avant qu’il n’explose, détruit par un pilote ennemi qui était accroché sur son dos, l’éjectant également très haut dans le ciel, le tuant d’un coup de chevrotines à 150 mètres du sol et voyant son cadavre retombé sur le titan ennemi qui vient d’éclater grâce à l’explosion nucléaire du vôtre…!!! Ca bouge tout le temps! Et vous avez le sourire aux lèvres… Que demande le peuple??
- L’immersion, si c’est important à vos yeux, est bien là pour un jeu multi. Sans atteindre la mise en scène d’un battlefield 4, rien n’est à jeter pour autant dans Titanfall. Les animations sont bonnes, le filtre du moteur graphique donne un léger grain. Les effets de lumière oscillent entre soleil flamboyant et gigantesques explosions bleutées. Le bruitage des armes est bon. Les balles sifflent. Le sol tremble. Bémol sur les textures et la fumée. Bon, ça casse pas trois pattes à un conna**, m’enfin c’est pas désagréable non plus. Et puis lorsqu’on rentre dans le titan, avec l’intelligence artificielle (bonjour madame!) qui nous indique s’il y a plusieurs titans ennemis dans la zone, si c’est un pilote allié qui est accroché sur la coque, si notre compétence est rechargée… Non franchement, j’aime! Et je connais beaucoup de monde qui apprécient également. Mine de rien, c’est un bon petit plus qui donne son identité à ce jeu et démontre la bonne volonté des créateurs…
- Les bots ne sont pas des lumières(!) - malgré tout - comme il y en a partout et qu’il faut en fragguer un max, on se retrouve vite à leur tirer dessus tout en tirant sur un pilote ennemi et en sautant partout pour éviter les tirs d’un titan ennemi qui nous court après en même temps.. Et puis ça fait plaisir de faire gagner son équipe en ayant tuer 40 bots dans la partie, surtout si on est débutant et qu’on se retrouve premier du tableau de score grâce à ça (en revanche, si les noobs de votre équipe ne comprennent pas le but du jeu, bon courage pour rattraper le score ennemi ^^)
- On monte très vite en niveau, et on débloque de nouveaux équipements qui nous permettent d’adapter notre style de jeu. Silencieux qui baisse la puissance de l’arme mais permet plus de discrétion, viseur avec zoom, boost de déplacements, mines électriques, déploiement du titan plus rapide… Il y a de nombreuses possibilités et chaque équipement se révèle plutôt bien équilibré par rapport aux autres, si vous avez de bons joueurs en face et selon la map.
- Pour les noobs, comme on les nomme si originalement en jeu, il y a le fusil à pompe ou le pistolet qui vise automatiquement. Ce sont deux armes que je trouve franchement abusées et vous trouverez rarement de bons joueurs équipés avec, sauf s’ils font les défis. Il y a comme un consensus entre nous qui veut que ces armes ne soient tolérées que pour les débutants, car bien trop dévastatrices au corps à corps. Bien entendu, chacun est libre de jouer comme il veut. Mais bon c’est comme le mec allongé caché dans cod qui campe, il fait ce qu’il veut mais il plombe le plaisir de jeu… Si c’est pour venir jouer ‘avec nous’ sur un jeu fun et nerveux parce que vous en avez marre de l’antijeu sur cod et bf, autant ne pas faire comme les moutons. Allez, courage! Soyez de vrais joueurs, de vrais loups, des guerriers, a la muerte!! ;)
- Les défis lorsque l’on monte de génération en génération (système où lorsque vous avez atteint le niveau 50, vers grosso modo 15-20 heures de jeu la première fois, vous pouvez recommencez au niveau 1 de la génération suivante. Vous perdez alors tout ce que vous avez débloqué ainsi que vos défis terminés). Pour pouvoir passer aux générations 3,4,5, etc., il faut réussir pour chacune des défis (tuer 200 ennemis à la mitraillette, tuer 50 ennemis à la grenade, tuer 50 titans avec telle ou telle arme…) Ca peut paraître énervant d’être obligé de jouer avec des armes où l’on est nul, au début. Mais finalement on commence à les maitriser et même à y prendre plaisir. Certains défis font même parler les joueurs entre eux (détruire les titans au canon plasma, tuer les pilotes qui s’éjectent…). Après cela, vous allez vous prendre pour un grand! Au début, on pense que ceux niveau 10 ne sont pas forts. Vous déchanterez vite contre une équipe de 4 ou 5 mecs tous niveau 10! Les gaillards ont tout de même jouer longtemps avec toutes les armes du jeu pour en arriver là, respect! (j’y suis bientôt ^^) Et puis, après tout, rien ne vous y oblige. Fait les défis qui veut. Mais franchement, vous allez vite vous ennuyez si vous jouez tout le temps de la même façon. Et puis, ainsi, chaque joueur fait ses défis avec une arme différente des autres et donc on trouve de la variété dans les affrontements. Sinon, tout le monde serait au pompe……..
- Les salons sont BEAUCOUP plus conviviaux que dans cod ou bf (sur pc du moins). Ca parle beaucoup en anglais, mais franchement, tout le monde félicite les vainqueurs entre chaque partie. Les forts expliquent souvent aux débutants ce qu’il faut faire. Les membres des équipes parlent entre eux dans les modes type dernier titan pour mettre en place des tactiques de rush ou de revers… Quand on s’amuse avec certains joueurs, vous recevez rapidement des demandes d’invitation d’amis… Qu’est-ce que ça fait du bien!!! Je suis retourné sur ghosts la dernière fois.. Oh que surprise un nolife qui m’insulte cash et qui se croit fort grâce au ratio (le truc le plus débile qui pour moi a tué les derniers cod).. Dans Titanfall, pas de ratio apparent. Pas de prise de tête. Ouf!
- Des amis pro-cod ou pro-bf (bizarrement ils ne sont jamais les deux à la fois.. Ils ratent le meilleur des deux mondes ^^) qui ne jouent qu’à l’un ou l’autre ont testé Titanfall et m’ont envoyé des tas de gentils messages: « c’est nul à c…! C’est pourri… Heureusement que je l’ai eu en promo! Non mais c’est quoi cette arnaque? » Grand bien leur fasse, une semaine plus tard ils sont à fond dessus et ne lâchent plus le jeu…! CQFD, mon cher Watson…

Les -

- Le jeu est lourd! Avec tout à fond sauf msaa sur 2, les fps descendent parfois à 30-40 fps lorsque l’action se concentre sur certaines maps. Battlefield 4 fait moins ramer mon pc (je précise que j’ai une configuration de moyenne gamme). Je connais certaines personnes avec des sli qui rament plus que moi alors que sur battlefield ils tournent à 70 fps. Le moteur est vieux, ça se sent…
- L’installation est trop volumineuse (50 go dont 30 go rien que pour les voix dans différentes langues)
- Il n’y a pas beaucoup de modes de jeux. Attrition, points clefs (domination), capture de drapeaux (qui me semble a été retiré, je ne sais pourquoi), pilote (idem) et dernier titan. En points clefs on trouve du camping (pas de la défense de point comme certains s’en défendent - t’as vu un peu le jeu de mots — non du vrai camping! Genre du c4 à l’entrée et ils attendent qu’on passe… Enervant de quitter cod pour retrouver ce genre de comportement). En dernier titan il y a beaucoup moins de joueurs, donc parfois pas mal d’attente, car un bon quart des joueurs semblent détester les titans. Par contre, c’est le mode le plus convivial et le plus tactique en équipe. Les affrontements sont souvent serrés et la victoire se joue parfois à moins d’une seconde (lorsque la vie des deux derniers titans qui s’affrontent descend juste avant qu’ils n’explosent… Et tout le monde vous regarde en plus! So good )
- Pour ceux qui n’aiment pas, les bots dans le mode attrition qui restent plantés là et nous tirent dessus sans faire de grands dégâts. En attrition, 1 bot tué = 1 point. 1 pilote = 4 points et 1 titan = 5 points. Les nouveaux mettent du temps à comprendre qu’il faut tuer un maximum de bots et laisser les plus forts s’occuper des titans plutôt que gâcher le leur en faisant n’importe quoi. Les bots sont toujours regroupés par 3 ou 4. Ils s’accroupissent et tirent sans bouger. Pour sûr, ce sont les bots les plus idiots que l’on ait vu depuis longtemps. Le pire étant lorsqu’on les tue au corps à corps un par un, et que le dernier nous tue d’un coup de pied. La honte ^^
- Un des plus gros défauts du jeu: le matchmaking. La plupart du temps, vous tombez soit dans une équipe de fous, soit dans une équipe de neuneu… Le jeu n’est pas vraiment équilibré, et comme il est UNIQUEMENT MULTI (je vois encore certains se plaindre de le découvrir dans le jeu, faut se renseigner un minimum les gars!), difficile de faire face à 3 joueurs très forts qui avancent en titans lorsque dans notre équipe certains mettent leur titan en automatique et vont se planquer en hauteur pour camper. Sachant qu’ils finissent de toutes façons par se faire avoir au corps à corps après avoir manqué tous leurs tirs……. énervant également, quand vous êtes enfin tombé dans une bonne équipe, et qu’à la fin de la partie le jeu vous change automatiquement de salon pour vous remettre avec des débutants face à des forts.. Arf…
- Les gunfights entre pilotes, au final, se révèlent comme basiques. Si vous êtes un bon joueur à la mitraillette face à un débutant de très près au fusil à pompe, vous n’avez pas grande chance (quoi que ;) ) Si vous êtes au loin avec une mitraillette de contact, vous n’avez pas de bol face à un sniper à l’autre bout de la map. En gros, il n’y a pas vraiment d’armes à choisir comme cod ou bf4, mais plutôt des classes: mitraillette moyenne polyvalente, fusil à pompe (de près), sniper, mitraillettes de près, fusils et mitrailleuse de moyenne à longue distance… Remarque, cela permet de coller immédiatement à votre style de jeu, une fois les armes débloquées. Par contre, je trouve les pistolets secondaires vraiment secondaires. Ils ne servent pas à grand chose.
- Il n’y a que 3 titans: le petit nerveux, le moyen-moyen, et le gros mou…
- Les affrontements au corps à corps à coup de pieds sautés sont très, très, très brouillons. On est content dès qu’on a eu l’autre, mais alors quand c’est l’inverse!.. bien souvent on rage car on a l’impression d’avoir appuyé avant lui… Par contre, lorsqu’on revient pour recommencer un duel de coup de pieds et qu’il joue le jeu, c’est jouissif car on se ‘kick’ chacun son tour en s’encourageant mutuellement par messages. Parfois on se donne même un lieu de rendez vous sur la map pour un duel au corps à corps, afin de voir qui est THE BEST ^^ En revanche, beaucoup de joueurs ne sont pas vraiment fun et nous mitraillent pour éviter le corps à corps, ou attendent que l’on revienne faire le duel avec l’autre adversaire en campant pour nous avoir facilement… Ce genre de mentalité pourri le fun de certaines parties..
- Le comportement de certains joueurs, qui utilisent des techniques de guignols tout le temps. Je les félicite lorsqu’ils m’ont eu avec une technique ingénieuse (sauter sur le dos de mon titan pour me faire sortir et exploser le c4 à ce moment là, jeter leur titan en mode kamikaze (en fonçant sans tirer une seule fois) sur le mien en le coinçant dans un coin et en activant l’explosion nucléaire, attendre en invisible que je vienne activer une tourelle pour me briser le cou…) Je rigole et les félicite par message la première fois. Je commence à m’énerver quand ça fait la 15ème fois en 2 parties… A force on sait ce qu’ils vont faire et on peut les contrer facilement. Donc, à quoi bon? Où est le fun? Il y a deux catégories de joueurs qui utilisent ces techniques. La première est celle des blaireaux qui viennent se croire forts sur un jeu où on cherche du fun parce que justement on en a marre d’eux sur cod et bf. La deuxième est ceux qui font les défis (à ceux là je veux bien pardonner s’ils m’expliquent que c’est le cas)
- Certains défis qui donc poussent au mauvais comportement. Par exemple, si vous devez faire 50 kills au c4, le plus rapide est d’aller en points clefs et de poser du c4 sur un drapeau.. Y a plus qu’à, comme y disent
- Lors de la campagne , certains personnages (je pense notamment au gugus sous officier de l’IMC) sont tellement stéréotypés qu’on a du mal à les supporter. D’ailleurs, le fond de l’histoire est basique mais l’univers est cohérent, donc l’immersion dans ce monde futuriste est bien là. Mais dans la campagne, on veut nous faire croire à des choses qui ne se vérifient pas dans la réalité. La machine en prend un sacré coup et on finit par ne plus faire attention à ce qu’il se passe dans l’histoire. Enfin pour peu qu’on soit du genre à aimer les scénarios dans les jeux. Par exemple, nous dire qu’il faut absolument prendre 3 points clefs sur une map pour posséder plus de robots (appelés spectres- portent bien leur nom tellement on les ignore) que l’ennemi, et ce afin de gagner cette guerre. Ok, c’est prenant. Mais dans la partie, voir les robots qui ne servent à rien à part être de la chair (si,si) à canon.. On est bien loin de Terminator.. Dès la première mission, devoir posséder des tourelles pour abattre un max de vaisseaux ennemis. Ok chef j’en suis! Mais peu importe l’issue du combat et ses statistiques, la fin est toujours la même: « on a abattu seulement 52 vaisseaux de leur flotte » Bon alors à quoi bon se battre? Beaucoup pestent contre la campagne ‘inutile’. Je ne dirais pas qu’elle est inutile. Mais bon sang que ça aurait été mieux si chaque bataille influençait le cours de l’histoire!! Là ça aurait été une campagne qui a de la gueule!
- Sur les maps, on n’a pas tellement l’impression d’être sur des planètes différentes et hostiles. Il n’y a qu’à jeter un coup d’oeil aux longs sur pattes qui trainent dans le fond du décor, c’est risible.. On dirait ma nièce de 5 ans qui a dessiné une girafe…..
- J’aurais aimé que l’IMC soit moins ‘méchante’ et que la milice soit moins ‘gentille’.. Que chaque camp se batte pour des raisons qui soient justes, quelque soit le point de vue. Quitte à faire un jeu entièrement multi, autant développer un max l’univers, les factions, le background quoi! Nom de diou!!
- L’attente entre deux parties, surtout dans la campagne, est trop longue. A ajouter au temps passé à écouter les protagonistes raconter des trucs qu’on n’écoute pas et de toutes façons une fois en jeu, ça bouge trop pour suivre l’histoire (en avant les playmobiles!)
- J’ai fais un rêve: celui où avec des amis on puisse jouer dans des modes coopératifs et non tout le temps en multi contre des joueurs débutants ou niveaux 10 (non, non, y a pas d’entre deux!) par exemple un mode survie à 4 contre des vagues d’ennemis de plus en plus forts. Ou bien des mini mission coopératives.. Enfin je ne sais pas stimulez nous quoi! A l’époque de counter strike ça rentrait comme dans du beurre, mais de nos jours avec la crémière on veut du contenu ET de la qualité…
- Au bout d’un moment (après 20-30 heures), on a l’impression d’avoir fait le tour du jeu en ayant débloqué tous les équipement et en ayant fait 3-4 fois la campagne et 20 fois chacune des 15 maps (je calcule pas c’est pour imaginer ^^). On sent d’emblée qu’on ne tiendra pas un an entier à s’amuser sur le jeu. Surtout quand on commence à avoir atteint notre niveau de croisière (celui où on utilise le même équipement et où on est fort avec). Fragguer du noob n’a alors plus grand chose d’amusant. On est obligé d’ajouter en amis de bons joueurs pour retrouver du challenge.
- Pour ceux qui aiment parler avec les autres, la majorité de la parlotte est en anglais (pc)
- Non seulement il y a peu de maps et de modes mais en plus la moitié des maps sont inintéressantes. Et je ne parle même pas des dlc vendus la peau du trognon.. (uniquement 3 maps pour 10 euros)
- Le matchmaking prend 3 plombes dans la campagne, et en plus nous remet souvent à la première mission car beaucoup quittent en cours de route
- Finalement, le plus gros défaut du jeu c’est sa plus grande qualité: le FUN! Le jeu est acarde, simple, et l’amusement immédiat. Donc, on a vite fait le tour et la lassitude guette. Ainsi soit-il ! ;)

Conclusion

Titanfall n’est pas une évolution mais une révolution! Et pourtant il ne réinvente rien.. il se contente de remettre au goût du jour ce qui faisait le succès à l’époque. Un jeu fun, arcade, où le plaisir est immédiat. Le gameplay est nerveux et rapide. On court, on saute, on frag! Pas de frustration à propos du ratio, pas d’insultes, pas de camping paradise. Les titans ajoutent une dimension tactique aux affrontements de par les possibilités supplémentaires qu’ils apportent. L’immersion est prenante, les musiques collent parfaitement à l’ambiance futuriste et épique. Les combats sont intenses. Les graphismes corrects. On sent le potentiel d’une saga avec son univers propre.
En revanche, le moteur du jeu est lourd. Dans les parties, les bots sont stupides (de la chair à canon, soit des prétextes tout comme l’histoire mal écrite sur la forme, malgré le potentiel). On débloque les équipements très vite (tant mieux me direz-vous) et il n’y a que 4-5 modes et 15 maps, dont beaucoup manquent cruellement de saveur. Le jeu est uniquement multijoueur, ce qui provoque parfois des attentes de plusieurs minutes entre chaque partie et on craint un manque de joueurs présents dans quelques mois. On aurait également voulu des missions coopératives variées, d’autres modes, d’autres armes, d’autres titans… Et pour finir le gameplay est tellement rapide qu’il en est souvent brouillon, notamment dans les corps à corps.

Non, Titanfall 1 n’est pas à la hauteur de Call of Duty 10 ou de Battlefield 4 (on n’est pas loin de 8-10 non plus en réalité). Mais il est clairement rafraichissant! Il me rappelle la bonne époque des parties endiablées et conviviales de Counter Strike, Battlefield 1942 et Unreal Tournament 2003 en Lan. Joueurs aimant ramper dans les buissons s’abstenir! En revanche, il manque énormément de contenu. Il a également beaucoup de bonnes idées initiales comme les bots pullulant sur la map mais qui malheureusement ne sont que des cibles immobiles au final. Ou le c4 utile contre les joueurs cachés mais qui plombe les parties de points clefs (domination). En attendant un second épisode qui pourra développer tout le potentiel de ce premier jet, votre copine pourrait devenir jalouse ce Titanfolle! (vous avez vraiment l’esprit mal placé, je vous aime ^^) Allez, je vous laisse, j’y retourne!!!!!!!


Gran Turismo 6 Edition Anniversaire
Gran Turismo 6 Edition Anniversaire
Proposé par Boostprice
Prix : EUR 49,90

4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Avis subjectif, 18 décembre 2013
Amusant:4.0 étoiles sur 5 
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Gran Turismo 6 Edition Anniversaire (Jeu vidéo)
Je poste ce commentaire pour ceux qui ont à peu près les mêmes goûts que moi: ancien joueur de gt1 et gt2, j'aime les courses et voitures sportives en général. De temps en temps je vais réellement sur circuit. J'aime les simulations et à la limite les jeux semi-arcades, enfin disons arcade mais avec un pilotage tout de même technique. J'ai horreur de la conduite de gta5 ou du dernier nfs rivals par exemple. J'ai pas loin de 25000 km de jeu dans gt5. J'aime les courses multi réalistes mais fair play, et surtout équilibrées. Je reproche à la plupart des joueurs de gt5 de faire des courses de celui qui a la meilleure voiture préparée et non de chercher à faire de belles courses disputées.



Je commence par rappeler qu'un tel jeu est très long a développer. Ceci pris en compte, GT6 est un excellent jeu de course automobile (semi) réaliste. 

Un mec lambda ne verra pas la différence avec le 5, ce genre de mec n'aime pas les simulations en général ou bien du moins pas gran turismo. Son avis n'est donc pas à prendre au sérieux.



Pour le 6, voici objectivement ce que j'en pense: 




- + beau et + coloré, de meilleurs effets de lumière (pas toujours réalistes) malgré l'aliasing et le clipping omniprésents (ps3 oblige, je le rappelle!) 

- Environ 380 voitures premium bien mieux modélisées que dans le 5 (et des nouvelles qui arrivent gratuitement), la vue intérieure est magnifique.
- La différence de comportement entre les voitures se ressent beaucoup mieux que dans le 5, les voitures ont plus de personnalité. Par exemple, cette fois ci on s'amuse bien plus dans une lotus qui est assez technique à conduire. Même des voitures comme les déclinaisons de skyline se différencient les unes des autres une fois au volant. Dans gt5 elles étaient fades et ennuyantes.

- Le gameplay en général est bien meilleur et plus réaliste, on le ressent surtout en retournant jouer au 5 qui est plat. Là, on sent bien plus les vibreurs, les bosses, le poids des véhicules, le transfert de masse et l'adhérence des pneus. Rien que pour ça il est meilleur que le 5. Rien que pour ça c'est un excellent jeu. Encore mieux si vous jouez avec un volant en vitesses manuelles et les aides déconnectées (de toutes façons, gt6 est taillé pour)

- Le menu est + fluide et + rapide, bien plus agréable aussi. On s'endormait dans gt5 avec tous les chargements à gogo. Là, tout est concentré et plus ergonomique. Ca ressemble à un menu sur une tablette par exemple.

- Les nouveaux circuits sont géniaux, historiques et techniques. Je ne les détaillerai pas ici car d'autres l'ont déjà fait.
- 1200 voitures dont plus de 800 standards. Perso je n'utilise pas les standards car je ne joue qu'en vue cockpit mais c'est agréable de trouver plus de voitures dans le jeu que dans un numéro de magazine hors série sur toutes les voitures sportives du monde.
 Surtout que chaque voiture a son historique et sa fiche technique détaillée (sauf pour certaines)
- Les débutants sont mieux guidés au début du jeu. Je pense notamment à certaines de mes connaissances à qui je cris "au lieu de pester contre le jeu, freine quand la trajectoire est rouge, et n'accélère pas dans le virage comme un gogole!" Le jeu s'en charge plus diplomatiquement que moi dorénavant

- La création des serveurs online est plus complète. Possibilité sur les nouveaux circuits de mettre un cycle jour/nuit et de définir une météo plus belle et réaliste que dans le 5, ainsi que d'accélérer le temps comme on veut (par exemple, cycle jour nuit avec le temps passant 2, 10 ou 50 fois plus vite que dans la réalité, avec heure de départ de la course). Qualifications paramétrables seul en piste ou ensembles, avec le temps de la session de qualif. Choix de départ lancé ou pas, de faux départs. Choix des aides (ABS, trajectoire, contrôle de traction…) activées ou pas. Obligation d'arrêt au stand ou non, changement de pneus obligatoire ou non. Choix de voitures libres, ou avec poids défini, puissance définie, ou catégorie gt3, gt300, gt500, proto, etc. Voir courses 'monomodèle'

- Quoi qu'en disent les gens, le son des moteurs est meilleur que dans le 5, surtout si on a une sono. Ceci dit il est loin d'être super réaliste. En fait, le son des véhicules est complet avec moteur, turbo, échappements, frottements d'air, crissements des pneus… Mais le problème est dans le volume élevé des pneus et des turbo tandis que dans une vraie voiture (j'ai testé des Porsches, des Ferrari, des Lambo (etc.) dans la vraie vie) on entend le bruit des échappements, la rage des accélérations et on frissonne de plaisir. Là, les volumes sont très mal mixés, c'est plat. C'est mou. Aucune sensation de puissance. C'est bien meilleur que dans le 5 mais certaines voitures sont irréalistes au niveau du son moteur (exemple des mustang) 

- Le mode carrière est un peu plus varié grâce aux défis. Même si beaucoup n'accrochent pas, il y a l'exploration lunaire dépaysante, le festival de goodwood, les défis essence, les courses monomodèle, etc.

- Les chargements sont 25% plus rapides 

- Le jeu prend moins de 2go en version disque
- 16 joueurs en ligne. Beaucoup de salons de courses fun, de courses réelles, de circuits open track pour s'entrainer avec d'autres joueurs sur un circuit…

- On peut voir les fantômes de ses amis dans les permis. Ca rend les permis plus palpitants afin de battre leurs chrono plutôt que les permis or de gt5 trop difficiles. Les permis sont plus faciles pour les débutants.
- On peut mettre ses propres musiques dans les menus et les courses.
- Il y a une multitude de petits détails par rapport au 5: les bruits des gravillons et de l'herbe qui tapent contre le soubassement de la voiture en sortant de piste, les reflets des phares sur les surfaces luisantes et les plaques des autres véhicules, les ombres qui changent selon la position du soleil, les mêmes circuits que dans le 5 qui paraissent être exactement les mêmes mais qui pourtant ont des petits changements qui les rendent globalement plus réalistes et authentiques, le son du moteur lors des changements de vitesse mal effectués avec un vrai volant…
- Les nouvelles courses ajoutées tous les 15 jours gratuitement
- Sportives, citadines, super cars, classic cars, gt3, gt300, gt500, nascar, Rally, Le Mans, kart, etc.
- Beaucoup de premium sont des gt3 et des proto le mans qui n'étaient que des standards dans gt5.
- Certains modèles de voitures de courses qui sont des bases que l'on peut personnaliser avec la couleur et le numéro de son choix (par exemple, on peut se faire son propre modèle de Nissan GTR en GT500)
- Toujours la possibilité de customiser la plupart des véhicules, de choisir la couleur 'exacte', les jantes, les ailerons, les turbo, les suspensions, etc.
- Le mode photo et les rediffusions de course que l'on peut sauvegarder. Sympa pour les bons souvenirs! Très utile lorsqu'un ami de mauvaise foi répète qu'il ne nous a pas rentré dedans….
- Beaucoup de voitures concept et surtout les voitures GT VISION: des modèles concept dessinés dans la réalité qui n'existent pas sauf dans les cartons des designers. C'est très sympathique!
- Beaucoup de marques différentes!

- Ecran splitté pour 2 joueurs, rare de nos jours!
- Pour ceux qui veulent, le glitch qui permet de récupérer 20 millions facilite le plaisir de jeu. Je déteste les tricheurs, je déteste tricher, mais là ceux qui ont le jeu et ont compris le système économique de micro transaction abusif seront ravis 




Ce qu'on attend: 



- Des championnats en ligne comme les développeurs l'ont promis

- En ligne la possibilité de combiner les filtres de catégorie et de pp/puissance limités. On ne peut pas par exemple choisir des gt500 et limiter le pp à 600 en même temps 

- En ligne la possibilité de voir quels sont les détails de la partie sans être obligé de rentrer dans le serveur (ce qui est super long en chargement), par exemple de voir si la trajectoire ou les aides sont autorisées ou pas avant de se taper 3 à 4 min de chargements pour rien, ou l'heure de départ de la course si c'est programmé...

- Le nouveau moteur de son est attendu 

- Le créateur de circuits perso est attendu 



Les gros points faibles: 



- Bourré de petits bugs genre le pp des voitures qui change tout seul, le son des moteurs qui change en courses parfois, certaines voitures qui n'ont plus que 4 roues au milieu d'une course, etc. Bon, comme pour gt5, ces petits bugs seront corrigés en allant. Il n'empêche que l'on a devant nous un produit non fini…

- Un gros bug que j'ai eu de sauvegarde corrompue, j'ai perdu 60h de jeu. Beaucoup pensent que ce bug vient du glitch, ou de la préparation des voitures. Ni l'un ni l'autre, je l'ai eu deux fois avec et sans le glitch, et sans aucune préparation de voiture. J'ai mis ma nouvelle sauvegarde sur pc et je vous le conseille en attendant que ce bug soit corrigé.

- Le système de micro transaction: 1 million dans le jeu = 10 euros sur le psn. Bien en + pour ceux qui aiment, sauf que là dans le jeu on gagne 2 à 4 fois moins d'argent et de récompenses que dans le 5, ce qui limite fortement l'achat des voitures. Et je n'ai pas trouvé comment envoyer des voitures à ses amis non plus. En gros tout est fait pour que l'on repaye en plus. Je ne critique pas l'idée qui peut être un ajout sympa, mais le système économique global du jeu qui est chamboulé. En gagnant une course en ligne face à 10 joueurs sur 5 tours, je ne gagne que 1500… Les pneus course tendre m'ont déjà couté 38000… A la fin du jeu on gagne vers 200 000 - 300 000 une course, sachant que les voitures à acheter coûtent entre 3 et 15 millions… Certaines voitures coûtent 20 millions… En ligne, comment être compétitif et s'amuser face à ceux qui ont fait le glitch, qui ont plein de voitures puissantes préparées? Dans le 5 j'ai du recommencer environ 50 fois la même course de 10 min pour avoir les moyens de m'acheter toutes les premium du jeu. On gagnait 1,5 million avec cette course. Là, à raison de 300 000 la course, deux fois plus longue et difficile, il y a de quoi péter un câble. Voilà pourquoi le glitch dont j'ai parlé est justifié. Même si je n'aime pas tricher, j'aime jouer avec des amis à qui dans gt5 j'envoyais des voitures, alors que là dans le 6 on ne peut plus. Il va falloir sérieusement revoir à la baisse ce système de micro transaction! Surtout que l'ia et les courses en solo sont ennuyantes.

- L'ia est toujours catastrophique, plus agressive mais elle nous rentre dedans et nous retourne ou nous sort de la piste comme si elle nous en voulait à mort (ou ne nous a pas vu). Franchement frustrant. C'est ce qui rend le mode solo ennuyant. De plus l'ia est trop rapide les premiers tours, puis on dirait qu'elle ne passe plus la troisième au dernier tour et on remonte la file de concurrents en 3 virages juste après avoir embrassé un mur (grâce au premier qui nous avait retourné lors d'un dépassement)

- Toujours pas de sensation de vitesse en vue extérieure. D'ailleurs, toujours pas de nouvelle vue par rapport au 5.

- La plupart des mecs en online qui font des courses de celui qui a la meilleure bagnole préparée et non celui qui pilote le mieux. Bon ça ce n'est pas forcement la faute du jeu en lui même - sauf que pour trouver des courses équilibrées avec des joueurs clean c'est la galère et le jeu ne fait rien pour nous aider à trouver ça dans le menu de recherche des serveurs! Je perds 15-20 min sur une heure de jeu online à trouver un bon serveur, dont les 3/4 en temps de chargements… 

- On aurait aimé des choix de menu encore plus fouillés et réalistes comme l'activation d'une option casse mécanique ou moteur aléatoire, ou bien une gestion des dégâts bien meilleure

- La gestion des dégâts et des collisions justement: si on avait pu l'activer en carrière le jeu aurait été un peu plus palpitant. En ligne, soit les dégâts sont faibles, soit ils sont carrément trop forts. Par exemple casser une direction pour avoir frôler un concurrent n'est pas réaliste (je regarde de nombreuses courses réelles, heureusement que ça ne se passe pas comme ça! Je parle bien de frôler et non de rentrer dedans!) De plus, il n'y a en dégâts que casse de la direction ou de la puissance moteur, c'est tout.
- Je ne critiquerai pas les dégâts visuels comme la plupart, étant donné qu'il y a 1200 voitures à modéliser… 

- On peut désactiver la trajectoire en ligne ce qui m'énerve. Soit disant que c'est plus réaliste de la bouche de certains, pourquoi pas. Mais dans ce cas, pourquoi on ne peut pas désactiver les vitesses automatiques également?? La raison de ce défaut? Les mecs utilisent toujours la même voiture préparée à fond sur le même circuit qu'ils connaissent par coeur et n'ont plus besoin de la trajectoire. Moi je joue sur tous les circuits avec toutes les voitures et tous les types de pneus, ce qui change la distance de freinage et la trajectoire. Et les mecs ne te laissent pas le temps en essais libres pour être compétitif. Ils recommencent la même course sur le même circuit avec la même voiture. C'est mon coup de gueule perso, ça manque de fair play chez la plupart des joueurs. Ceci dit il y a quand même des mecs sympa et fair play bien entendu, faut juste les trouver! Et si vous les trouvez, les courses online de gt6 sont une pure merveille!
- Pour le moment et pour ceux qui aiment, pas de mode b-spec ni de courses d'endurances.
- Pas de différenciation visuelle directe entre les voitures premium (bien modélisée, avec vue intérieure) et les voitures standards (modèles hd issus de la ps2) dans l'achat des voitures ou son propre garage. On est obligé de rentrer sur la fiche du véhicule et de constater s'il y a une vue galerie ou pas pour savoir si c'est un modèle premium. Donc, pour ceux qui ne jouent pas en standard comme moi, si vous cherchez un modèle premium chez Nissan: il y a environ 150 voitures chez ce concessionnaire. Les 3/4 sont des modèles standards de skyline sur 30 ans. Il faut regarder les fiches une par une pour savoir laquelle est une premium. Franchement énervant! Idem chez Mazda: avec une quarantaine de déclinaisons de rx7 et rx8… Pour les concessionnaires européens et américains, c'est déjà plus lisible.
- De légers ralentissements en début et fin de course (sur les lignes de départ et d'arrivée pas dans la course elle même), qui ne sont pas pénalisantes juste à signaler.



////// CONCLUSION RAPIDE et avis personnel pour ceux qui ne lisent pas en détail //////

Si vous hésitez entre gt5 et gt6, sachez que gt6 est meilleur en tout point que gt5 (sauf pour ceux qui veulent du b-spec et de l'endurance). Si vous n'aimez pas la simulation, passez votre chemin. Si vous avez un volant, si vous êtes amoureux des voitures sportives et des courses réalistes avec vos amis, foncez! Si vous détestez chercher à faire descendre les chrono en améliorant votre trajectoire et les réglages précis et qu'au contraire vous aimez la sensation de vitesse et les dérapages arcade, ce jeu n'est pas fait pour vous. Si vous râlez parce que vous ne voyez pas de différence avec le 5, que vous vous focalisez uniquement sur la sensation de vitesse ou le bruit des moteurs, ou si vous critiquez les graphismes en le comparant avec de la next gen, vous n'avez pas tord dans le fond mais vous n'êtes pas objectifs et réalistes dans votre jugement, et vous n'êtes donc pas à prendre au sérieux.

Si vous cherchez un jeu de course le plus réaliste possible sur ps3, que vous avez un volant, que vous jouez en vue frontale ou cockpit, avec vos amis dans des courses équilibrées et fair play avec la plupart des aides déconnectées - outre les défauts précités - ce jeu est fait pour vous!

////// L'édition anniversaire ///////

- Le coffret est plutôt agréable
- Les 25 voitures anniversaires offrent un gain de performance mais elles ne sont pas toutes forcément plus faciles à conduire que les versions de base
- On ne part pas "à poil" en commençant le jeu et en allant jouer en ligne assez vite, on a déjà de quoi rouler
- Je ne vois pas énormément de monde en ligne avec les voitures anniversaire
- Certains pensent que la modification de réglages sur les voitures anniversaire est à l'origine d'un gros bug de sauvegarde corrompue. Je ne suis pas d'accord car j'ai eu ce bug sans y toucher
- Si vous pensez utiliser le 'glitch' tant qu'il est valable, les voitures anniversaire se révèlent être plus des voitures de collection qu'on est fier d'avoir plutôt qu'un gain réel en plus apporté au jeu. Il est possible, ceci dit, de faire les 3/4 du mode carrière rien qu'avec les voitures anniversaire sans en racheter d'autres. Personnellement, je suis fier d'avoir ces voitures mais je ne m'en suis pas servi à outrance, tout comme je suis fier d'avoir une jacket différente du jeu (j'ai les deux versions).


Gran Turismo 6
Gran Turismo 6
Proposé par PROGAMES
Prix : EUR 21,00

93 internautes sur 98 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Avis subjectif, 17 décembre 2013
Amusant:5.0 étoiles sur 5 
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Gran Turismo 6 (Jeu vidéo)
Je poste ce commentaire pour ceux qui ont à peu près les mêmes goûts que moi: ancien joueur de gt1 et gt2, j'aime les courses et voitures sportives en général. De temps en temps je vais réellement sur circuit. J'aime les simulations et à la limite les jeux semi-arcades, enfin disons arcade mais avec un pilotage tout de même technique. J'ai horreur de la conduite de gta5 ou du dernier nfs rivals par exemple. J'ai pas loin de 25000 km de jeu dans gt5. J'aime les courses multi réalistes mais fair play, et surtout équilibrées. Je reproche à la plupart des joueurs de gt5 de faire des courses de celui qui a la meilleure voiture préparée et non de chercher à faire de belles courses disputées.



Je commence par rappeler qu'un tel jeu est très long a développer. Ceci pris en compte, GT6 est un excellent jeu de course automobile (semi) réaliste. 

Un mec lambda ne verra pas la différence avec le 5, ce genre de mec n'aime pas les simulations en général ou bien du moins pas gran turismo. Son avis n'est donc pas à prendre au sérieux.



Pour le 6, voici objectivement ce que j'en pense: 




- + beau et + coloré, de meilleurs effets de lumière (pas toujours réalistes) malgré l'aliasing et le clipping omniprésents (ps3 oblige, je le rappelle!) 

- Environ 380 voitures premium bien mieux modélisées que dans le 5 (et des nouvelles qui arrivent gratuitement), la vue intérieure est magnifique.
- La différence de comportement entre les voitures se ressent beaucoup mieux que dans le 5, les voitures ont plus de personnalité. Par exemple, cette fois ci on s'amuse bien plus dans une lotus qui est assez technique à conduire. Même des voitures comme les déclinaisons de skyline se différencient les unes des autres une fois au volant. Dans gt5 elles étaient fades et ennuyantes.

- Le gameplay en général est bien meilleur et plus réaliste, on le ressent surtout en retournant jouer au 5 qui est plat. Là, on sent bien plus les vibreurs, les bosses, le poids des véhicules, le transfert de masse et l'adhérence des pneus. Rien que pour ça il est meilleur que le 5. Rien que pour ça c'est un excellent jeu. Encore mieux si vous jouez avec un volant en vitesses manuelles et les aides déconnectées (de toutes façons, gt6 est taillé pour)

- Le menu est + fluide et + rapide, bien plus agréable aussi. On s'endormait dans gt5 avec tous les chargements à gogo. Là, tout est concentré et plus ergonomique. Ca ressemble à un menu sur une tablette par exemple.

- Les nouveaux circuits sont géniaux, historiques et techniques. Je ne les détaillerai pas ici car d'autres l'ont déjà fait.
- 1200 voitures dont plus de 800 standards. Perso je n'utilise pas les standards car je ne joue qu'en vue cockpit mais c'est agréable de trouver plus de voitures dans le jeu que dans un numéro de magazine hors série sur toutes les voitures sportives du monde.
 Surtout que chaque voiture a son historique et sa fiche technique détaillée (sauf pour certaines)
- Les débutants sont mieux guidés au début du jeu. Je pense notamment à certaines de mes connaissances à qui je cris "au lieu de pester contre le jeu, freine quand la trajectoire est rouge, et n'accélère pas dans le virage comme un gogole!" Le jeu s'en charge plus diplomatiquement que moi dorénavant

- La création des serveurs online est plus complète. Possibilité sur les nouveaux circuits de mettre un cycle jour/nuit et de définir une météo plus belle et réaliste que dans le 5, ainsi que d'accélérer le temps comme on veut (par exemple, cycle jour nuit avec le temps passant 2, 10 ou 50 fois plus vite que dans la réalité, avec heure de départ de la course). Qualifications paramétrables seul en piste ou ensembles, avec le temps de la session de qualif. Choix de départ lancé ou pas, de faux départs. Choix des aides (ABS, trajectoire, contrôle de traction…) activées ou pas. Obligation d'arrêt au stand ou non, changement de pneus obligatoire ou non. Choix de voitures libres, ou avec poids défini, puissance définie, ou catégorie gt3, gt300, gt500, proto, etc. Voir courses 'monomodèle'

- Quoi qu'en disent les gens, le son des moteurs est meilleur que dans le 5, surtout si on a une sono. Ceci dit il est loin d'être super réaliste. En fait, le son des véhicules est complet avec moteur, turbo, échappements, frottements d'air, crissements des pneus… Mais le problème est dans le volume élevé des pneus et des turbo tandis que dans une vraie voiture (j'ai testé des Porsches, des Ferrari, des Lambo (etc.) dans la vraie vie) on entend le bruit des échappements, la rage des accélérations et on frissonne de plaisir. Là, les volumes sont très mal mixés, c'est plat. C'est mou. Aucune sensation de puissance. C'est bien meilleur que dans le 5 mais certaines voitures sont irréalistes au niveau du son moteur (exemple des mustang) 

- Le mode carrière est un peu plus varié grâce aux défis. Même si beaucoup n'accrochent pas, il y a l'exploration lunaire dépaysante, le festival de goodwood, les défis essence, les courses monomodèle, etc.

- Les chargements sont 25% plus rapides 

- Le jeu prend moins de 2go en version disque
- 16 joueurs en ligne. Beaucoup de salons de courses fun, de courses réelles, de circuits open track pour s'entrainer avec d'autres joueurs sur un circuit…

- On peut voir les fantômes de ses amis dans les permis. Ca rend les permis plus palpitants afin de battre leurs chrono plutôt que les permis or de gt5 trop difficiles. Les permis sont plus faciles pour les débutants.
- On peut mettre ses propres musiques dans les menus et les courses.
- Il y a une multitude de petits détails par rapport au 5: les bruits des gravillons et de l'herbe qui tapent contre le soubassement de la voiture en sortant de piste, les reflets des phares sur les surfaces luisantes et les plaques des autres véhicules, les ombres qui changent selon la position du soleil, les mêmes circuits que dans le 5 qui paraissent être exactement les mêmes mais qui pourtant ont des petits changements qui les rendent globalement plus réalistes et authentiques, le son du moteur lors des changements de vitesse mal effectués avec un vrai volant…
- Les nouvelles courses ajoutées tous les 15 jours gratuitement
- Sportives, citadines, super cars, classic cars, gt3, gt300, gt500, nascar, Rally, Le Mans, kart, etc.
- Beaucoup de premium sont des gt3 et des proto le mans qui n'étaient que des standards dans gt5.
- Certains modèles de voitures de courses qui sont des bases que l'on peut personnaliser avec la couleur et le numéro de son choix (par exemple, on peut se faire son propre modèle de Nissan GTR en GT500)
- Toujours la possibilité de customiser la plupart des véhicules, de choisir la couleur 'exacte', les jantes, les ailerons, les turbo, les suspensions, etc.
- Le mode photo et les rediffusions de course que l'on peut sauvegarder. Sympa pour les bons souvenirs! Très utile lorsqu'un ami de mauvaise foi répète qu'il ne nous a pas rentré dedans….
- Beaucoup de voitures concept et surtout les voitures GT VISION: des modèles concept dessinés dans la réalité qui n'existent pas sauf dans les cartons des designers. C'est très sympathique!
- Beaucoup de marques différentes!

- Ecran splitté pour 2 joueurs, rare de nos jours!
- Pour ceux qui veulent, le glitch qui permet de récupérer 20 millions facilite le plaisir de jeu. Je déteste les tricheurs, je déteste tricher, mais là ceux qui ont le jeu et ont compris le système économique de micro transaction abusif seront ravis 




Ce qu'on attend: 



- Des championnats en ligne comme les développeurs l'ont promis

- En ligne la possibilité de combiner les filtres de catégorie et de pp/puissance limités. On ne peut pas par exemple choisir des gt500 et limiter le pp à 600 en même temps 

- En ligne la possibilité de voir quels sont les détails de la partie sans être obligé de rentrer dans le serveur (ce qui est super long en chargement), par exemple de voir si la trajectoire ou les aides sont autorisées ou pas avant de se taper 3 à 4 min de chargements pour rien, ou l'heure de départ de la course si c'est programmé...

- Le nouveau moteur de son est attendu 

- Le créateur de circuits perso est attendu 



Les gros points faibles: 



- Bourré de petits bugs genre le pp des voitures qui change tout seul, le son des moteurs qui change en courses parfois, certaines voitures qui n'ont plus que 4 roues au milieu d'une course, etc. Bon, comme pour gt5, ces petits bugs seront corrigés en allant. Il n'empêche que l'on a devant nous un produit non fini…

- Un gros bug que j'ai eu de sauvegarde corrompue, j'ai perdu 60h de jeu. Beaucoup pensent que ce bug vient du glitch, ou de la préparation des voitures. Ni l'un ni l'autre, je l'ai eu deux fois avec et sans le glitch, et sans aucune préparation de voiture. J'ai mis ma nouvelle sauvegarde sur pc et je vous le conseille en attendant que ce bug soit corrigé.

- Le système de micro transaction: 1 million dans le jeu = 10 euros sur le psn. Bien en + pour ceux qui aiment, sauf que là dans le jeu on gagne 2 à 4 fois moins d'argent et de récompenses que dans le 5, ce qui limite fortement l'achat des voitures. Et je n'ai pas trouvé comment envoyer des voitures à ses amis non plus. En gros tout est fait pour que l'on repaye en plus. Je ne critique pas l'idée qui peut être un ajout sympa, mais le système économique global du jeu qui est chamboulé. En gagnant une course en ligne face à 10 joueurs sur 5 tours, je ne gagne que 1500… Les pneus course tendre m'ont déjà couté 38000… A la fin du jeu on gagne vers 200 000 - 300 000 une course, sachant que les voitures à acheter coûtent entre 3 et 15 millions… Certaines voitures coûtent 20 millions… En ligne, comment être compétitif et s'amuser face à ceux qui ont fait le glitch, qui ont plein de voitures puissantes préparées? Dans le 5 j'ai du recommencer environ 50 fois la même course de 10 min pour avoir les moyens de m'acheter toutes les premium du jeu. On gagnait 1,5 million avec cette course. Là, à raison de 300 000 la course, deux fois plus longue et difficile, il y a de quoi péter un câble. Voilà pourquoi le glitch dont j'ai parlé est justifié. Même si je n'aime pas tricher, j'aime jouer avec des amis à qui dans gt5 j'envoyais des voitures, alors que là dans le 6 on ne peut plus. Il va falloir sérieusement revoir à la baisse ce système de micro transaction! Surtout que l'ia et les courses en solo sont ennuyantes.

- L'ia est toujours catastrophique, plus agressive mais elle nous rentre dedans et nous retourne ou nous sort de la piste comme si elle nous en voulait à mort (ou ne nous a pas vu). Franchement frustrant. C'est ce qui rend le mode solo ennuyant. De plus l'ia est trop rapide les premiers tours, puis on dirait qu'elle ne passe plus la troisième au dernier tour et on remonte la file de concurrents en 3 virages juste après avoir embrassé un mur (grâce au premier qui nous avait retourné lors d'un dépassement)

- Toujours pas de sensation de vitesse en vue extérieure. D'ailleurs, toujours pas de nouvelle vue par rapport au 5.

- La plupart des mecs en online qui font des courses de celui qui a la meilleure bagnole préparée et non celui qui pilote le mieux. Bon ça ce n'est pas forcement la faute du jeu en lui même - sauf que pour trouver des courses équilibrées avec des joueurs clean c'est la galère et le jeu ne fait rien pour nous aider à trouver ça dans le menu de recherche des serveurs! Je perds 15-20 min sur une heure de jeu online à trouver un bon serveur, dont les 3/4 en temps de chargements… 

- On aurait aimé des choix de menu encore plus fouillés et réalistes comme l'activation d'une option casse mécanique ou moteur aléatoire, ou bien une gestion des dégâts bien meilleure

- La gestion des dégâts et des collisions justement: si on avait pu l'activer en carrière le jeu aurait été un peu plus palpitant. En ligne, soit les dégâts sont faibles, soit ils sont carrément trop forts. Par exemple casser une direction pour avoir frôler un concurrent n'est pas réaliste (je regarde de nombreuses courses réelles, heureusement que ça ne se passe pas comme ça! Je parle bien de frôler et non de rentrer dedans!) De plus, il n'y a en dégâts que casse de la direction ou de la puissance moteur, c'est tout.
- Je ne critiquerai pas les dégâts visuels comme la plupart, étant donné qu'il y a 1200 voitures à modéliser… 

- On peut désactiver la trajectoire en ligne ce qui m'énerve. Soit disant que c'est plus réaliste de la bouche de certains, pourquoi pas. Mais dans ce cas, pourquoi on ne peut pas désactiver les vitesses automatiques également?? La raison de ce défaut? Les mecs utilisent toujours la même voiture préparée à fond sur le même circuit qu'ils connaissent par coeur et n'ont plus besoin de la trajectoire. Moi je joue sur tous les circuits avec toutes les voitures et tous les types de pneus, ce qui change la distance de freinage et la trajectoire. Et les mecs ne te laissent pas le temps en essais libres pour être compétitif. Ils recommencent la même course sur le même circuit avec la même voiture. C'est mon coup de gueule perso, ça manque de fair play chez la plupart des joueurs. Ceci dit il y a quand même des mecs sympa et fair play bien entendu, faut juste les trouver! Et si vous les trouvez, les courses online de gt6 sont une pure merveille!
- Pour le moment et pour ceux qui aiment, pas de mode b-spec ni de courses d'endurances.
- Pas de différenciation visuelle directe entre les voitures premium (bien modélisée, avec vue intérieure) et les voitures standards (modèles hd issus de la ps2) dans l'achat des voitures ou son propre garage. On est obligé de rentrer sur la fiche du véhicule et de constater s'il y a une vue galerie ou pas pour savoir si c'est un modèle premium. Donc, pour ceux qui ne jouent pas en standard comme moi, si vous cherchez un modèle premium chez Nissan: il y a environ 150 voitures chez ce concessionnaire. Les 3/4 sont des modèles standards de skyline sur 30 ans. Il faut regarder les fiches une par une pour savoir laquelle est une premium. Franchement énervant! Idem chez Mazda: avec une quarantaine de déclinaisons de rx7 et rx8… Pour les concessionnaires européens et américains, c'est déjà plus lisible.
- De légers ralentissements en début et fin de course (sur les lignes de départ et d'arrivée pas dans la course elle même), qui ne sont pas pénalisantes juste à signaler.



////// CONCLUSION RAPIDE et avis personnel pour ceux qui ne lisent pas en détail //////

Si vous hésitez entre gt5 et gt6, sachez que gt6 est meilleur en tout point que gt5 (sauf pour ceux qui veulent du b-spec et de l'endurance). Si vous n'aimez pas la simulation, passez votre chemin. Si vous avez un volant, si vous êtes amoureux des voitures sportives et des courses réalistes avec vos amis, foncez! Si vous détestez chercher à faire descendre les chrono en améliorant votre trajectoire et les réglages précis et qu'au contraire vous aimez la sensation de vitesse et les dérapages arcade, ce jeu n'est pas fait pour vous. Si vous râlez parce que vous ne voyez pas de différence avec le 5, que vous vous focalisez uniquement sur la sensation de vitesse ou le bruit des moteurs, ou si vous critiquez les graphismes en le comparant avec de la next gen, vous n'avez pas tord dans le fond mais vous n'êtes pas objectifs et réalistes dans votre jugement, et vous n'êtes donc pas à prendre au sérieux.

Si vous cherchez un jeu de course le plus réaliste possible sur ps3, que vous avez un volant, que vous jouez en vue frontale ou cockpit, avec vos amis dans des courses équilibrées et fair play avec la plupart des aides déconnectées - outre les défauts précités - ce jeu est fait pour vous!

/////////////

Petite MAJ début janvier:

- Les sons ont été encore 'légèrement' améliorés
- En évitant de placer des voitures dans le parc à voiture (vous pouvez mettre 500 voitures dans votre garage et au de la dans le parc), je n'ai pas eu à nouveau le bug de sauvegarde corrompue. Il a peut être tout court été résolu. Je ne vois plus de nouveaux joueurs s'en plaindre.
- Il y a grandement moins de bugs qu'à la sortie, il en reste toujours un peu…
- Le plus important changement: le système économique a été revu. Comme dans gt5, il y a les bonus de connexion (connectez vous 1 jour, 110% de gain, jusqu'à 5 jours d'affilés = 200%) ET les évènements saisonniers payent beaucoup! Faites 1 tour en chrono or sur un évènement saisonnier (online), facile si vous installez le turbo et le contrôle traction, et vous gagnerez entre 500 000 et 1 000 000. Si vous êtes connectez 5 jours d'affilés, vous gagnez donc 2 000 000. Bravo aux développeurs!
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (4) | Permalien | Remarque la plus récente : Apr 11, 2014 6:01 AM MEST


Resident Evil 6
Resident Evil 6
Proposé par -- eGames --
Prix : EUR 13,99

5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Avis subjectif, 16 novembre 2013
Amusant:4.0 étoiles sur 5 
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Resident Evil 6 (Jeu vidéo)
Pour commencer et planter immédiatement le décor, ce Resident Evil 6 n'est absolument pas un jeu d'horreur, qui fait peur ou un éventuel survival. C'est un bon jeu d'action coopératif avec une ambiance série B horrifique. Si vous le prenez pour autre chose que cela, vous allez être très déçu.

1) Tout ce qu’il y a de génial dans Resident Evil 6 (en commentaire, dans les moindres détails)
2) Tout ce qui m’a déçu (en commentaire, qui aime bien châtie bien !)
3) La synthèse des qualités et des défauts du jeu
4) Ma conclusion personnelle
5) A qui je conseille ce jeu ?
6) La version courte

3) Synthèse

Les +

- La coopération à deux joueurs est sympathique, surtout avec un ami
- La durée de vie avec 4 campagnes dont on choisit l’ordre
- Le retour des zombis
- L’impression d’efforts épiques de tous les personnages à de nombreux moments de chaque campagne, dont chacune est même plutôt bien rythmée
- Les relations conflictuelles entre les différents protagonistes, amenant quelques cinématiques sous tension et les rendant intéressantes
- Le plaisir de retrouver Leon, Chris, Ada et Sherry réunis dans le même Resident Evil, avec leurs destins qui s’entremêlent
- Des nouveaux personnages, Jake, Pierce et Helena, qui ne sont pas aussi transparents que Sheva dans Resident Evil 5, et qui ont leur propre rôle à jouer
- Le côté cinématographique de la série toujours présent, de nombreuses cinématiques grâce aux quatre campagnes, même si certaines sont ennuyantes
- Les animations sont très bonnes et les détails sur les personnages très appréciables
- Le système de cross over, qui permet à quatre joueurs issus de deux campagnes différentes de se retrouver dans une même séquence grâce à la croisée des scénarios et de coopérer ensemble, par exemple face à un même boss
- La possibilité d’autoriser d’autres joueurs à prendre le contrôle des ennemis lors de certaines séquences
- La VF est plutôt bonne
- On peut modifier des éléments du viseur ou l’affichage du Hud
- Depuis une mise à jour, on peut jouer en Vost et même changer la distance de la caméra au personnage, pour plus de lisibilité ou d’immersion au choix
- Les modes de jeux supplémentaires
- Le gameplay pour un jeu d’action à la troisième personne est excellent. Il permet de tirer en courant, d’esquiver, de contre attaquer et de se mettre à couvert très facilement. Tous les mouvements s’enchainent fluidement et l’ensemble est plutôt nerveux.
- L’inventaire très efficace au milieu de l’action mais nécessitant tout de même un petit temps d’adaptation
- Tous les items à ramasser sont en double lorsque l’on joue en ligne avec un autre joueur peu sérieux
- Les très nombreux clins d’œil au cinéma de genre horrifique pour les amateurs du genre
- Les boss ont une mise en scène impressionnante qui donne une dimension épique à chaque combat
- Il y a toujours beaucoup de passages intenses et mémorables dans ce Resident Evil 6, qui sont jouissifs pour ceux qui ont accroché au gameplay général

Les –

- Trop de scènes d’action Die Hardesque qui n’ont pas leur place dans un Resident Evil et qui font too much (sans bien sûr retirer les scènes véritablement épiques du jeu, que tout Resident Evil possède)
- Trop d’action tout le temps dans le gameplay, surtout à cause d’ennemis souvent à la mitraillette et d’un système de corps à corps beaucoup trop puissant
- Les décors sont trop fades et empêchent souvent une bonne immersion
- L’ambiance sonore est trop moyenne quand elle devrait être importante pour nous faire peur
- Trop peu de passages sous tension, face à des créatures qui ont une vraie place dans un Resident Evil, car dangereuses de trop près dans des couloirs étroits, le genre de scène plaisante qui réveille le côté horrifique du jeu
- Il n’y a plus que rarement le stress de rater son coup sur un monstre et de se faire dévorer, ou de compter ses balles et de préparer sa survie. Tout est fait dans cet épisode pour plaire aux joueurs lambda qui veulent de l’action facile et de la mise en scène hollywoodienne, au détriment des véritables gènes de la série
- Le scénario possiblement très intéressant mais malheureusement peu exploité et qui tourne au pur nanar à la fin
- Le ton plus léger donné à l’ensemble à cause du côté nanardesque qui, même s’il s’assume, enterre définitivement le frisson tant attendu par les fans
- Si on regarde bien, l’ensemble du jeu n’est qu’une succession de scènes cultes du cinéma d’horreur et les ennemis ne sont que des copier-coller des anciens Resident Evil ou d’autres jeux
- Chaque campagne qui ne sait proposer un gameplay différent des trois autres et qui finit par proposer des successions de séquences d’action puis de séquences un peu plus stressantes, le tout entrecoupé de boss épiques mais franchement mou et enveloppé dans une mise en scène horrifique, là où encore une fois tout le monde aurait pu en avoir pour son compte en choisissant une campagne particulière (une pour l’horreur, une pour l’action, une pour le stress, une pour le solo)
- Les seules créatures véritablement stressantes sont reprises dans des séquences similaires à la fin de chaque campagne, et on soupire du manque d’inspiration
- Les boss manquent clairement de réactivité et de nervosité pour rendre les affrontement véritablement intenses et exploiter tout le potentiel du gameplay et la coopération entre joueurs
- Le manque de feeling quant à la puissance de la plupart de nos armes
- Le manque également de musique mémorable pour un Resident Evil
- L’impossibilité de partager les items de notre inventaire lorsque l’on joue en ligne avec un ami et que tout est à ramasser en double, ce qui réduit fortement la dimension coopérative, contrairement à Resident Evil 5
- L’impression que Capcom a voulu rendre son jeu trop attirant pour les enfants ou joueurs peu habiles qui aiment les mises en scène à la Call of Duty et Gears of War, en oubliant tous les anciens fans de survival horror
- La promesse de Capcom d’un relatif retour aux sources et de quatre campagnes variées est une promesse en l’air, une fois de plus
- Il n’y a justement aucune véritable prise de risque dans un épisode qui avait énormément de potentiel pour ravir tout le monde, réconcilier les anciens fans et les nouveaux, ainsi que pour instaurer des évènements dramatiques inoubliables
- Les très frustrants bugs de déconnexion qui nous font perdre l’inventaire qui a été utilisé
- Et le pire : les scripts forcés qui plombent l’immersion et parfois le plaisir de jeu

4) Conclusion personnelle

Et si je vous disais que malgré la quantité phénoménale de défauts que j’ai relevé, je suis totalement fan de ce jeu ?

Oui, vous avez bien lu ! Et je vais vous dire pourquoi : je suis fan de l’univers des Resident Evil depuis le début, même si les premiers étaient plus immersifs. Je suis attaché aux personnages et à l’évolution de l’histoire. J’adore les anciens Resident Evil et j’adore les nouveaux. Ils ne visent plus du tout le même public, en grande partie à cause de l’industrie vidéoludique derrière, il faut bien le comprendre. Les premiers sont des survival horror avec des zombis et mutants flippants. Les derniers sont des jeux d’action coopérative à l’ambiance horrifique mais au ton plus léger. Et personnellement, je suis friand des jeux en coopération. Déjà dès le premier, lorsque j’avais dix ans à l’époque (ça remonte !), je rêvais de survivre avec un ami. On a eu Outbreak un peu plus tard. Mais il faut bien avouer que Resident Evil 5 et 6 ont leur propre charme. C’est quand même plus sympa de partager un nouvel opus d’un jeu dont on est fan avec nos proches que tout seul dans son coin. Le revers de la médaille, c’est que le fameux retour aux sources tant espéré, même minime, ne sera pas pour cet épisode.

Maintenant, ce Resident Evil 6 a un gameplay bien fluide et nerveux, que je qualifierais d’exemplaire pour de nombreux jeux, des séquences de coopération prenantes et il réserve des moments déjà cultes. Il a également une très bonne durée de vie et de bonnes interactions entre ses protagonistes.
En revanche, il ajoute autant de défauts que de qualités par rapport aux précédents : soit trop d’action, trop peu de scènes sous tension, un scénario sous exploité qui du coup déçoit, plus vraiment de dimension survival au profit d’une mise en scène hollywoodienne correcte et surtout un manque d’ambition afin de varier le gameplay et de correspondre aux attentes de TOUT le monde. Auxquels j’ajouterais des défauts absolument impardonnables comme les problèmes de déconnexion et surtout les scripts frustrants.

J’ai notifié tous ces défauts car, comme beaucoup, je place énormément d’attente dans chaque nouvel épisode de ma saga préférée. Et, sait-on jamais, un employé de Capcom France pourrait un jour lire ceci et transmettre l’info. Car, si Capcom ne sait pas vraiment où il s’est planté dans l’orientation de cet opus, je pense sincèrement avoir mis le doigt dessus. Et aussi, n’hésitez pas à soutenir mes propos si vous vous reconnaissez dedans, nous n’avons rien à perdre d’autre que ce que la licence a déjà perdu.

Je vais proposer à un ami de se refaire les quatre campagnes, tiens ! Tout ceci m’a donné envie d’y rejouer ;)

5) A qui je conseille ce jeu ?

Pour ceux qui aiment :

- Les jeux en coopération à deux joueurs et scénarisés
- Resident Evil 5 (en prenant en compte les différences avec le 6)
- Dead Space 3
- Les jeux d’action plongés dans une ambiance horrifique légère et avec une mise en scène d’inspiration hollywoodienne
- Les gameplay à la troisième personne fluides et plutôt nerveux, tournés vers l’action sans quelle soit à outrance et les passages plus horrifiques sans approcher le frisson de la peur (de très loin à la Fear, enfin même à la Fear 3)
- Les fans de l’univers Resident Evil et de tous les épisodes
- Les jeux avec une bonne durée de vie
- Le côté cinématographique et les cinématiques
- Les boss épiques et les passages intenses
- Les aventures à boucler en haut mode de difficulté qui apportent une bonne dose de challenge, rare de nos jours et surtout à deux (mode sans espoir)
- Les nombreux clins d’œil au cinéma de genre horrifique
- Les jeux en VF pour ne pas se fatiguer
- Ceux qui aiment bien les films d’animation comme Resident Evil Degeneration et Damnation, bien représentatifs du ton de cet opus
- Surtout pas conseillé aux joueurs qui cherchent un jeu solo survival-horror, allergiques à l’action et atteint du syndrome j’aime pas donc c’est nul

6) La version courte

Resident Evil 6 a un gameplay bien fluide et nerveux, exemplaire pour de nombreux jeux bien qu’encore perfectible, des séquences de coopération prenantes et il réserve des moments déjà cultes, que ce soit des phases de pure action ou de tension plus horrifique. Il a également une très bonne durée de vie, un bon rythme et pas mal d’interactions entre ses protagonistes. Ajoutons à cela une bonne dose de fan service via les nombreux clins d’œil au cinéma du genre et aux autres Resident Evil, jouant notamment sur la sympathique réunion de grands noms de la saga.

En revanche, il ajoute autant de défauts que de qualités par rapport aux précédents : soit trop d’action, trop peu de scènes de suspense, des ennemis pas assez réactifs et nerveux quand il le faudrait. Le scénario est grandement sous exploité et tourne au nanar. Il n’y a plus de dimension survival, au profit d’une mise en scène hollywoodienne correcte, mais je relève surtout un manque d’ambition dans la variation du gameplay et le respect des attentes de tout le monde. Auxquels s’ajoutent des défauts absolument impardonnables comme les problèmes de déconnexion et surtout les scripts maladroits et frustrants.

Je le conseille à ceux qui aiment :

- Les jeux en coopération à deux joueurs et scénarisés
- Resident Evil 5 (en prenant en compte les différences)
- Dead Space 3
- Les jeux d’action plongés dans une ambiance horrifique légère et avec une mise en scène d’inspiration hollywoodienne
- Les gameplay à la troisième personne fluides et plutôt nerveux, tournés vers l’action sans qu’elle soit à outrance et les passages plus horrifiques sans non plus approcher le grand frisson (à la Fear 3)
- Les fans de l’univers Resident Evil
- Les jeux avec une bonne durée de vie
- Le côté cinématographique et les cinématiques
- Les combats épiques contre les boss et les passages intenses
- Les aventures qui proposent un haut mode de difficulté et une bonne dose de challenge, rare de nos jours et surtout à deux (mode sans espoir)
- Les nombreux clins d’œil au cinéma de genre horrifique
- Les jeux en VF pour ne pas se fatiguer
- Ceux qui aiment bien les films d’animation Resident Evil Degeneration et Damnation, bien représentatifs du ton de cet opus
- Surtout pas conseillé aux joueurs qui cherchent un jeu solo survival-horror, allergiques à l’action et atteint du syndrome j’aime pas donc c’est nul
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (6) | Permalien | Remarque la plus récente : Jun 19, 2014 2:02 AM MEST


Call of Duty : Ghosts
Call of Duty : Ghosts
Proposé par PROGAMES
Prix : EUR 20,99

45 internautes sur 48 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Avis subjectif, 13 novembre 2013
Amusant:5.0 étoiles sur 5 
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Call of Duty : Ghosts (Jeu vidéo)
Je poste ce commentaire pour les joueurs ayant globalement les mêmes goûts que moi, sans prétendre noter ce titre dans sa vraie valeur: je ne suis pas un grand fan des cod et des fps compétitifs en général, ancien joueur de counter strike il y a 10 ans, j'ai commencé un peu avec mw1, mw2 et plus sérieusement mw3 et bo2. Je suis un grand fan du mode survie en coopération de mw3 et des opérations spéciales et diverses jeux et missions coopératives. J'aime jouer avec mes proches et amis sur ps3 en équipe et en mode hardcore. Je reproche à bo2 le spawnkill, le lag compensation abusé et l'éjection de la partie en friendly fire. Voila pour mes goûts. Maintenant pour ce ghost, après une petite semaine de jeu:

Les +

- Intense, nerveux, rapide, tactique en équipe. S'adapter au style de l'adversaire, selon qu'il fonce dans le tas, qu'il snipe, qu'il campe, qu'ils se déplacent à plusieurs.
- Beaucoup de bonnes maps, au moins 8 ou 9 avec du jeu en vertical, à plusieurs etages, et de bonne taille avec de nombreux embranchements, et 4 ou 5 grandes maps, très grandes, avec nombreuses planques, buissons et grandes places pour les snipers (obligé de camper dans ces parties là, sinon c'est trop frustrant)
- Contrairement à bo2, pas de problème de lag compensation (quand on tire dans un mec, il prend les balles), pas de spawnkill (ou alors rare, une fois ou deux toutes les 2-3h), et retour au ricochet pour le friendly fire (sachant que le nom des coéquipiers s'affiche clairement et instantanément en bleu, c'est rare qu'on tire dessus)
- La coopération à 4 dans les modes bots, survie (appelé protection) et extinction, plus intense, dynamique et moins répétitive que dans mw3, même s'il faut un certain temps pour s'y adapter
- Survie et extinction bien nerveux, sauter, tirer, glisser sans une seconde de répit. Etre complémentaire, stratégique en équipe. Peu de répit entre les vagues et obligé de se déplacé courir aller chercher des armes, munitions et atouts, entre et pendant les vagues
- Contrairement à la survie de mw3, si un joueur est déconnecté de la partie, celle ci continue pour les autres, et il peut revenir à la vague suivante sans soucis
- Ambiance fin du monde, ruines de la civilisation
- 40 sec top chrono du lancement du jeu jusqu'à l'accueil d'avant partie, 1 min 10 pour rentrer dans la partie (toujours depuis le lancement du jeu du menu ps3), 20 sec entre chaque partie + 20 sec de chargement.
- Possibilité de muter tout le monde in game, de jouer avec le tableau de score en haut à gauche de l'écran
- Systeme de création de son équipement et des atouts un peu complexe au début, mais finalement très bon et complet
- Le système de glissades en Elimination confirmée et Recherche et sauvetage, qui permet de glisser récupérer une étiquette plus vite
- Le mode Recherche et Sauvetage (un mélange d'élimination confirmée et de recherche et destruction, moins de campeurs qu'en rd classic)
- Possibilité de jouer avec des bots avec ses amis comme dans bo2, mais avec des bots (légèrement) plus cohérents dans leur comportement (ça reste des bots tout de même)
- Les killstreak (bonus d'eliminations consecutives) sont beaucoup moins présentes et surtout moins explosives, on voit souvent un joueur avec un chien de garde, on rage mais quand on a le sien, qu'un campeur nous tue et que notre chien va lui mordiller gentiment les fesses, ça fait plaisir), beaucoup de killstreak sont des gardiens automatiques qui suivent le joueur (chien, dragon fire peu résistant, etc)
- Globalement moins d'explosifs, les mines c4 se repèrent plus facilement que les claymore
- Un menu principal plus rapide que bo2, sobre et agréable je trouve
- Les joueurs (le jeu s'en charge automatiquement, pas les vrais joueurs dans leur micro) qui crient automatiquement 'ennemi repéré au 2eme etage', 'ennemi dans le magasin', etc, qui m'a sauvé les fesses plus d'une fois

Les -

- D'emblée, des graphismes bien moches, plus moches que mw3 et bo2, globalement fades et très peu colorés
- Les autres joueurs qui souvent campent sans jamais bouger, t'insultent, ragent, s'énervent pour un rien, quand on ne peut rien faire face à leur sniper dans un coin caché, et surtout que le mec revient là tout le temps
- Pour en rajouter une louche, en mme hardcore, 90% de campeurs abusifs. On voit les mecs courir dès le début de la partie, pour aller dans un buisson, et rester là toute la partie
- La campagne solo fade, sans saveur, aucune originalité, le manque de missions coopératives
- La répétitivité, le manque de modes variés dans le style hardcore auquel je joue (seulement mme, ec et rs, alors qu'il y a beaucoup de nouveaux modes sympa en modes standards)
- Le côté patriotique 'Américain soldat brave tout gentil' qui sauve le monde, comme dans tous les cod
- Toujours un véritable manque de jeu en équipe, trop centré sur la compétition et pas assez la coopération
- Et pour finir, on ne ressent globalement aucune vraie nouveauté, après s'être habitué, on a l'impression de jouer au même jeu depuis des années sur des nouvelles maps, bien que cette fois ci, dans l'ensemble les maps sont meilleures, le jeu est moins frustrant, les graphismes décevants, des petites améliorations (que j'ai cité) sont très agréables

C'est un cod en plus agréable je trouve, amélioré, mais aucunement révolutionnaire, et surtout jouissant d'une communauté de campeurs, de ruchers, de gosses qui t'insultent et d'anti jeu. Le jeu en lui même n'est pas mauvais, peu original mais amélioré en multi, c'est la communauté qui est exaspérante. Alors si vous commencez à jouer en partant avec l'idée qu'il est nul, que par manque de chance vous tombez sur une grande map de campeurs avec des graphismes moches, forcément vous n'aurez pas une bonne opinion du jeu (tout comme moi la première heure). Persévérez!

////////////////

Petite maj début janvier:

- Intégration du mode domination en hardcore. Je ne fais quasiment plus que ça. J'ai essayé de retourner en mme hardcore, il n'y a qu'un homme-bon joueur pour 5 pots de fleurs en face (et dans mon équipe).

Petits reproches à la longue:

- Dans le mode extinction, le jeu est plus difficile à 2 qu'à 4. On est donc obligé de jouer à 3 ou 4 pour bien s'en sortir (à moins d'être plutôt bon). Le problème est qu'il faut faire les défis (tuer tous les alien au couteau, garder un taux de précision de 75%, etc.) pour réussir correctement. Et la moitié des joueurs sur qui vous tomberez ne savent pas lire (ces défis sont pourtant bien affichés sur leurs écrans). Du coup, l'autre moitié des joueurs (ceux qui sont bons) en ayant marre de tomber sur des 'noob' qui ne travaillent pas en équipe, quittent dès qu'ils voient un niveau trop faible pour eux. Difficile donc de trouver de bons joueurs pour réussir, surtout avec les reliques (qui augmentent la difficulté mais rendent le jeu plus intéressant en même temps). Marre également de devoir recommencer 15 à 20 fois la même map en boucle pour débloquer toutes les armes, à multiplier ensuite pour débloquer les reliques. Très répétitif! Il n'y aura qu'une nouvelle map par dlc. Ceci dit je maintiens: le mode extinction est peut être la meilleure nouveauté pour moi de ce jeu, le gameplay est très bon.
- Concernant le mode protection qui remplace le mode survie de mw3, c'est pire. Je m'explique: les caisses d'armes, d'atouts et de munitions tombent sur la map. Il faut aller les chercher. Le problème étant que la plupart des joueurs vous piqueront toutes les caisses! Il n'y a absolument aucun travail d'équipe. Ils ramassent également les bonus d'augmentation du niveau de l'arme sous votre nez, sans vous en laisser un seul. Sachant qu'ils se jettent dessus sans réfléchir, meurent, et donc vous font perdre la partie. Ces mêmes joueurs balancent des hélico 'hind' (le killstreak le plus utile dans ce mode) dès la première vague. Si vous voyez ça, quittez tout de suite c'est un conseil… D'autres semblent bons mais utilisent une technique de triche pour aller loin: ils se mettent en travers d'une porte, 'tombent', et bloquent les ennemis qui ne peuvent pas rentrer dans la pièce. Quel intérêt? Enfin, je suis quelque fois tombé sur de bons joueurs. Mais beaucoup sont étrangers, je vous conseille de réviser votre anglais… C'est un excellent mode si vous jouez en équipe avec des joueurs que vous connaissez, au micro et sérieusement (bien entendu pour ceux qui aiment le mode survie). Par contre, la difficulté vient du manque énorme de munitions arrivé dans les hautes vagues. Trop répétitif. Ceux qui aiment la survie veulent un mode de survie, pas un pseudo mode survie bâclé officiellement présenté comme un simple mode d'entrainement. Malgré tout, ça bouge plus que celui de mw3 (car il faut aller chercher munitions et bonus parfois au milieu des vagues) et c'est appréciable.
- Les serveurs ne sont pas assez sécurisés. Depuis fin décembre, une partie sur 10 je tombe sur un cheateur. Vous le verrez en tirant dessus, l'icône du gilet pare-balles apparait. Sauf que le joueur est très résistant. Parfois, c'est une équipe entière de cheateur en face. Dès le départ, et tout le temps, ils ont des gilets pare balles…

Petite modification dans mon propre avis:

- J'ai refait une deuxième fois le mode solo: en réalité ce n'est pas un mauvais solo. Il est court, mais comme il est peu original ça passe très bien ainsi. Mis à part le début, il est bien rythmé. Certaines scènes (le tank, les combats sous l'eau, les combats dans l'espace) sont rafraichissantes. Il y a toujours pas mal de moments épiques. Il est, même en vétéran, plus facile que les autres cod. Les missions sont plus courtes et les maps ont plus de chemins ce qui permet de prendre les ennemis sur les flancs voir à revers. En revanche, ce qui m'avait gonflé la première fois et fait bien rigolé la deuxième, c'est le scénario. Dans le fond, être un résistant commando de l'ombre face à une armée supérieure en puissance et en nombre, dans un monde post apocalyptique, c'est très bon. Mais les personnages et les dialogues sont destinés à un public de pré-puberts (désolé c'est pour imager) ainsi que les scènes clefs (rencontres avec le méchant) qui sont totalement gnian gnian avec un discours patriotiquement....
- J'ai testé en mode standard: ça campe mais deux fois moins qu'en hardcore. Il parait que tout le monde râle parce que la vie est faible. Moi, je ne joue qu'en hardcore donc ça ne me dérange absolument pas, mais je préviens ceux qui se demandent. beaucoup disent que les map sont beaucoup trop grandes. A part quelques maps effectivement réservées aux sniper, immenses, les autres sont de taille tout à fait correctes. Seulement, elles réservent beaucoup d'embranchements et de niveaux en vertical avec fenêtres. Du coup, pour les modes à objectifs comme rs ou domination, c'est parfait. Si en face ça campe abusivement, vous pouvez facilement les prendre à revers. Chose difficile sur bo2 où les maps avaient la même structure en longueur.
- Depuis noël: beaucoup plus de campeurs, d'insultes et d'explosifs partout.

Mes petits conseils (à prendre ou pas, je n'ai aucune prétention d'être le meilleur):

- Activez votre atout bouclier anti explosion. Vous résisterez facilement aux explosifs, sauf grenades chargées à fond. Depuis que je l'utilise, mon ratio est quasiment toujours dans le positif. Vous verrez qu'en domination ça joue beaucoup à la planquette pas loin du point à défendre avec un lance grenade ou ims.
- Activez votre atout pour être indétectable des viseurs spéciaux, voir des hind et tourelles. Ou mieux, jouez en killstreak de soutien et utilisez le vol de supériorité aérienne. Pourquoi? Toujours en domination hardcore, vous tomberez souvent sur des gars qui se pensent forts en face. Ils campent au début de la partie pour obtenir des hind et des pilotes mitrailleurs d'hélico. Ces deux killstreak sont dévastateurs. Réservez leur un vol de supériorité et vous serez tranquille.
- Avec le bon timing, vous pouvez 'cutter' un chien qui va vous bondir dessus
- A force de jouer, vous saurez là où tous les campeurs se placent. Tirez dans ces coins en arrivant et vous ferez 2-3 headshot. Vous allez alors vous faire insulter de tricheur comme quoi vous voyez à travers les murs. Ce qui m'amène au conseil suivant:
- Si possible, mutez les tous en face. Quand vous allez tuer un gars en face, vous avez une chance sur 3 de vous faire insulter de 'fils de…' ou 'votre grand mère il la…' Les étrangers vous insultent beaucoup moins, c'est garanti.
- Mon dernier conseil, le plus important: arrêtez de jouer votre vie, votre ratio, et de faire tourner votre vie autour de ce jeu. Ce jeu est un très bon jeu, excellent, avec un très bon gameplay bien fluide. Mais rares sont les parties où ça ne s'insulte pas dans tous les sens. Je tombe parfois avec des gars très sympa qui racontent des conneries. On rigole et on gagne en même temps. Sachez que personne ne regarde votre ratio à part vous, alors ne vous prenez pas la tête. Ca campe abusivement en face? Amusez vous à changer de tactique et surprenez les. Si ça vous énerve trop? N'hésitez pas à changer de partie sans scrupule. Sachez que vous allez vous faire insulter de campeurs dès que vous tuerez un mec frustré en face, même sans jamais camper. Ne vous prenez pas la tête. Encouragez les et félicitez les d'avoir bien joué à la fin de la partie, même s'ils vous insultent. S'il vous plait, ne participez pas au déclin de cette franchise.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (3) | Permalien | Remarque la plus récente : Jan 13, 2014 12:50 AM CET


Page : 1