Profil de Rupert > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Rupert
Classement des meilleurs critiques: 2.263
Votes utiles : 292

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Rupert

Afficher :  
Page : 1 | 2
pixel
Ich Bin Kein Berliner
Ich Bin Kein Berliner
par Wladimir Kaminer
Edition : Broché
Prix : EUR 10,04

5.0 étoiles sur 5 Un bon livre pour les germanistes de niveau intermédiaire, 21 mars 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ich Bin Kein Berliner (Broché)
Série de petites histoires écrites dans une langue abordable pour les germanistes de niveau B1/B2. C'est un livre distrayant, qui ne réclame pas une attention trop soutenue, et qui permet d'apprendre de nouvelles expressions et un peu d'Umgangsprache.


Hueber Dictionaries and Study-AIDS: Ubungsgrammatik Fur Die Mittelstufe - Buch MIT Losungsschlussel
Hueber Dictionaries and Study-AIDS: Ubungsgrammatik Fur Die Mittelstufe - Buch MIT Losungsschlussel
par Axel Hering
Edition : Broché
Prix : EUR 25,31

5.0 étoiles sur 5 Un excellent livre d'exercices, 6 mars 2014
J'utilise ce livre depuis plusieurs mois pour réviser ma grammaire et ma conjugaison dans les transports en commun. Chaque leçon fait une page, et les exercices associés, sur la page de droite, peuvent être lus, faits et auto-corrigés en moins de 20 minutes. J'ai ainsi pu réviser la plupart des points de grammaire abordés à l'Institut Goethe ces dernières années, et apprendre de nouvelles règles. Je ne saurais trop recommander ce livre aux personnes désirant se perfectionner en allemand, et en particulier les étudiants de niveau B2 à C1.


Case Logic LAPS114 BLACK Housse en Polyester pour Ordinateur Portable 14-14.1" Noir
Case Logic LAPS114 BLACK Housse en Polyester pour Ordinateur Portable 14-14.1" Noir
Prix : EUR 20,68

4.0 étoiles sur 5 Ça passe tout juste, mais ça passe ! Cependant ça s'étire..., 5 mars 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
J'ai acheté cette housse pour y loger mon portable Dell D600 et, tout comme la plupart des autres commentateurs, j'ai eu des sueurs froides en recevant mon colis. Cependant, j'ai finalement réussi à caser mon vieux bouzin à l'intérieur. J'espère que la fermeture éclair est solide...

Mise à jour: après avoir laissé mon portable une semaine dans sa housse, j'ai constaté que le matériau s'étirait et je n'ai donc plus aucune difficulté pour remettre l'ordinateur dedans. Conclusion: un bon achat, d'un bon rapport qualité-prix.


Le journal du vice-amiral Friedrich Frisius, commandant de la : Pacha
Le journal du vice-amiral Friedrich Frisius, commandant de la : Pacha
par Guy Bataille
Edition : Broché

5.0 étoiles sur 5 Très beau livre, 7 janvier 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le journal du vice-amiral Friedrich Frisius, commandant de la : Pacha (Broché)
Il faut tout d'abord préciser qu'il s'agit d'une édition bilingue. On peut donc, si on en a envie, lire le texte original allemand (à droite) du Tagebuch de l'amiral Frisius. C'est un grand plus pour les germanistes.
Par ailleurs, le Journal est accompagné d'une courte biographie de l'amiral et d'une introduction fouillée, illustrée de documents d'époque et de cartes qui permettent de bien s'imprégner du contexte de l'époque avant de commencer à le lire. Enfin, la traduction française est de grande qualité.
Le seul défaut que je puisse trouver à ce livre est qu'il est difficile à trouver, et l'avant-propos de Michel Dellebarre, qui ne l'as sans doute pas lu et s'est contenté d'aligner des lieux communs.


Mimizan-sur-guerre
Mimizan-sur-guerre
par Marina Grey
Edition : Broché

5.0 étoiles sur 5 L'occupation a jour le jour, 23 décembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mimizan-sur-guerre (Broché)
Marina Grey a publié en 1976 sous le titre "Mimizan-sur-Guerre" les notes que sa mère Xenia avait écrites à Mimizan pendant la guerre. Il faut préciser que Xenia Denikine était l'épouse du général Anton Ivanovitch Denikine, dernier régent de Russie et figure du milieu "russe blanc", et qu'elle parlait couramment 5 langues, ce qui lui permettait de capter et de recouper des informations relativement fiables et de comprendre le déroulement de la guerre. En comparaison, les réactions des Mimizanais, enregistrées sur le vif par Xenia Denikine, nous paraissent aujourd'hui assez cocasses par leur naïveté et on perçoit mieux comment un régime autoritaire disposant du monopole des moyens d'informations peut manipuler "son" opinion publique.
Détail intéressant, les Osttruppen (troupes supplétives russes combattant sous l'uniforme allemand) postées sur le mur de l'Atlantique à l'extrême fin de l'occupation allemande dans la région sont évoquées vers la fin du livre.


Krokodil im Nacken.
Krokodil im Nacken.
par Klaus Kordon
Edition : Broché
Prix : EUR 9,81

5.0 étoiles sur 5 Un superbe roman à recommander à tous les germanistes, 23 décembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Krokodil im Nacken. (Broché)
Ce roman largement autobiographique raconte la tentative de fuite en Turquie, puis l'arrestation, le séjour dans les geôles de la Stasi et le procès de Manfred Lenz (l'alter ego de Klaus Kordon) et de son épouse. Séparés de leurs enfants, ils finiront pas obtenir leur expulsion en Allemagne Fédérale où ils recommenceront une nouvelle vie. Entre deux interrogatoires, Manfred arpente sa cellule, se remémore les circonstances qui l'y ont amené, de sa naissance dans le Berlin de la Seconde Guerre Mondiale en passant par son enfance dans divers orphelinats de la RDA et sa carrière prometteuse de VRP dans une entreprise d'État spécialisée dans les appareils médicaux.
Krokodil Im Nacken est un livre est véritablement passionnant et constitue une magnifique leçon d'histoire de l'Allemagne contemporaine, et particulièrement du soi-disant "paradis des paysans et des ouvriers", machine à broyer les âmes qui a littéralement vendu, pendant plusieurs décennies, des dizaines de milliers de ses concitoyens au frère ennemi occidental pour se débarrasser d'eux et se procurer à bon compte devises et matières premières que le système communiste était bien incapable de produire ou d'acheter. Ainsi, paradoxalement, les réfractaires ont contribué à maintenir Erich Honecker et sa clique au pouvoir jusqu'en 1989.


Feu sur Paris ! : L'histoire vraie de la Grosse Bertha
Feu sur Paris ! : L'histoire vraie de la Grosse Bertha
par Christophe Dutrône
Edition : Relié
Prix : EUR 19,90

5.0 étoiles sur 5 Instructif et détaillé, 3 juillet 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Feu sur Paris ! : L'histoire vraie de la Grosse Bertha (Relié)
Je connaissais, sans plus, l'existence d'une batterie de canons de gros calibres situés dans l'Aisne en 1918 et surnommés "La Grosse Bertha" par les Parisiens. Ce livre m'a appris beaucoup sur leur conception, leurs caractéristiques techniques, et sur la réaction de l'armée française et de la population parisienne lors de leur utilisation. Je l'ai trouvé bien écrit - il y traîne deux ou trois petites erreurs sans gravité, des fautes de relecture probablement - et surtout, comme toujours avec cet auteur, incroyablement bien documenté et illustré. La dernière partie sur l'héritage de la Bertha est, à mon avis, un peu longuette et Christophe Dutrône aurait éventuellement pu s'en dispenser.
Je recommande cependant chaudement "Feu sur Paris" aux passionnés d'histoire de Paris ainsi qu'aux amateurs d'histoire militaire.


Coups et blessures : 50 ans de secrets partagés avec François Mitterrand
Coups et blessures : 50 ans de secrets partagés avec François Mitterrand
par Roland Dumas
Edition : Broché

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Distrayant et instructif, 6 mars 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
A priori, le personnage est diamétralement éloigné de mes propres opinions politique. Roland est un "de gauche", un vrai de vrai. Cependant, j’ai adoré son bouquin et je l'ai déjà lu deux fois: bien écrit (phrases courtes, chutes hilarantes), instructif, plein de vacheries et de petites confidences sur les grands de ce monde et le personnel politique français qu’il fréquente, tout de même, depuis 1956; la même année que Jean-Marie Le Pen, qui est pourtant réputé être le patriarche des animaux qui nous gouvernent.

Il en ressort le portrait d'un homme très cultivé avec une personnalité attachante, et un caractère indépendant et bien trempé. Le tableau qu’il peint de son ami et mentor François Mitterrand me rend ce dernier presque sympathique; rien à voir, en tous les cas, avec ce monument d’hagiographie courtisane assommant qu’est "Verbatim", de Jacques Attali, qui m’est tombé des mains au bout de 50 pages (pas Jacques Attali, son livre).

Roland Dumas verse parfois un peu dans le commérage (la maîtresse supposée du Général de Gaulle - si c'était vrai, on le saurait depuis longtemps, la soi-disant appartenance de Benoît XVI aux Jeunesses Hitlériennes - qui n'est restée qu'administrative, puisque c'était obligatoire pendant la guerre...) mais bon, sur plus de 500 pages cela reste excusable. On en apprend beaucoup, par contre, sur les coucheries du Tout-Paris (pas très sérieux tout ça...) et aussi plein de ces petites histoires qui font la grande.

En conclusion, j'ai bien aimé ce livre et je ne peux que le recommander aux passionnés d'histoire politique contemporaine qui veulent souffler un peu entre deux pavés plus ou moins indigestes, voir plus haut pour les noms.


La France Orange Mécanique
La France Orange Mécanique
par Laurent Obertone
Edition : Broché
Prix : EUR 18,00

282 internautes sur 312 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 un livre à lire et à faire lire, 5 mars 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La France Orange Mécanique (Broché)
Avertissement: ce livre n'est pas à mettre entre toutes les mains. Les lecteurs de Médiapart, du Nouvel Obs' de Télérama, etc... n'y trouveront que blasphème, soufre et diablerie. L'insécurité quotidienne du Français moyen est en effet un sujet tabou pour le clan des humanistes, qui a toujours raison et marche toujours dans le sens de l'Histoire comme chacun devrait le savoir. L'armée des experts de plateau télé nous l'assène à longueur d'année chez Laurent Ruquier ou sur Canal+: la prison ne résout rien, la répression c'est mal, la source de toutes ces "incivilités", vols aggravés, meurtres avec actes de barbarie qui remplissent les colonnes des faits divers et bien entendu celle du mal-être des déviants sont: la société, la police, la droite, Nicolas Sarkozy (rayez la mention inutile). Et surtout: ne stigmatisons pas, pas d'amalgame! Ce serait faire le jeu du Front National (etc, etc).

"La France Orange Mécanique" est une lecture valable à plusieurs titres: c'est un ouvrage bien documenté, agréable à lire, et très éloigné du discours dominant sur les questions de sécurité. On y apprend, entre autres, que 13 000 vols, 2 000 agressions, et 200 viols sont commis dans notre pays toutes les 24h. Que les capacités carcérales du pays sont inférieures de plus de 30 % à celles du Royaume-Uni, dont la population est à peu près équivalente à la nôtre. Ou encore que le coût total de la délinquance et de la criminalité représente à l'heure actuelle environ 115 milliards d'euros par an, ce qui lui vaudrait, dans un pays normal, une attention toute particulière de la part des pouvoirs publics. En dehors de cette énumération de chiffres tirés de sources ministérielles et d'ouvrages récents, les différents chapitres sont étayés par des exemples précis et généralement lamentables (l'affaire du "gang des barbares", l'affaire Laëtitia Perrais). Ces exemples ne sont pas uniquement focalisés sur les populations d'origine immigrée, comme il a été - trop facilement et de manière tout à fait attendue - prétendu par les sycophantes qui font l'opinion afin de discréditer le livre et surtout son auteur, dont les propos leur importent peu au final.

La thèse de Laurent Obertone est relativement simple. Il plaide, tout simplement, pour la construction de nouvelles prison et l'application ferme du Code Pénal (rappel: un viol vaudrait à son auteur 15 ans d'enfermement, c'est à dire 15 fois 365 jours de prison). Des psychopathes de l'acabit de Youssouf Fofana ou Tony Meilhon ne devraient jamais sortir de détention. La lutte contre le crime et la délinquance devraient être promus au rang de grande cause nationale, à la différence de foutaises inutiles, mais financièrement rentables, telles que la soi-disant lutte contre la délinquance routière (Mme Perrichon en prend pour son grade en passant). Il démonte également les sophismes dont nous sommes abreuvés jusqu'à plus soif depuis 40 ans: l'explication de la délinquance par la pauvreté supposée des voyous, l'échec de la politique dite du "zéro tolérance" aux Etats-Unis, l'utilité des peines alternatives à la détention et autres billevesées progressistes. L'actualité lui donne d'ailleurs quotidiennement raison: le "jeune" qui a tué deux policiers de la BAC à Paris la semaine dernière en percutant volontairement leur voiture, en état d'ivresse, au volant d'un véhicule qu'il n'avait pas le droit de conduire avait déjà été condamné 8 fois, avait passé en tout et pour tout un mois en prison, et avait séché à la fois les TIG et le stage de conduite auquels il avait été condamné (source: Le Point du 28/02/2013)...

Ce livre a déjà valu à son auteur quelques tentatives d'excommunication, peu probantes pour l'instant dans la mesure où il ne risque pas vraiment, à la différence de Robert Ménard ou d'Eric Zemmour, de perdre une place qu'il n'a pas encore. L'individu semble talentueux et je pense qu'il n'a pas fini de faire parler de lui. Ce livre est un bon début et je lui souhaite bon courage et bonne continuation.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (5) | Permalien | Remarque la plus récente : Mar 14, 2014 5:20 PM CET


Notes from a Small Island
Notes from a Small Island
par Bill Bryson
Edition : Broché
Prix : EUR 10,58

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Très drôle, 13 décembre 2011
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Notes from a Small Island (Broché)
Vingt ans après son arrivée en Angleterre, Bill Bryson décide de refaire son voyage initiatique Outre-Manche - le tour de la Grande-Bretagne jusqu'à John O'Groats avant de repartir aux Etats-Unis avec femme et enfants. Il raconte son périple dans ce livre plein d'humour, d'anecdotes pittoresques et d'histoires cocasses telle que la véritable histoire de Harry Gordon Selfridge et des Dolly Sisters, ou encore celle de la "chanson des Orcades" composée par les tommies morts d'ennui qui y étaient postés pendant la Seconde Guerre Mondiale. Le tout écrit dans un style alerte et dans un anglais très correct et recherché, ce qui est un plus pour le lecteur non anglophone. Ce livre est le meilleur de la demi-douzaine que je possède de cet auteur.

Seule réserve: Mrs Smegma, la patronne tyrannique de la pension de famille au tout début du livre, a été affublée d'un patronyme moins répugnant dans les éditions récentes. What a shame!


Page : 1 | 2