undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici
Profil de Chris_lo > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Chris_lo
Classement des meilleurs critiques: 4.527
Votes utiles : 409

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Chris_lo

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6
pixel
Incarnate - Édition Limitée
Incarnate - Édition Limitée
Prix : EUR 17,99

5.0 étoiles sur 5 toujours aussi bon !, 30 avril 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Incarnate - Édition Limitée (CD)
Cet album fait parfaitement suite à "Disarm The Decent", avec autant de force, de rage, de mélodie et de brio à tous les niveaux. On pourrait presque dire que le groupe arrive au sommet de son art avec une maîtrise assez jouissive. A l'exception peut-être du tout premier morceau (Alone I Stand) un peu moins inspiré, tout le reste est purement excellent et Killswitch Engage s'impose une nouvelle fois comme une des références incontournables de la scène metalcore actuelle.

à écouter et réécouter avec plaisir ;)


Looper [Blu-ray]
Looper [Blu-ray]
DVD ~ Joseph Gordon-Levitt
Proposé par Smartphones & DVD
Prix : EUR 6,45

2.0 étoiles sur 5 Looper ou comment se "louper" avec une pépite entre les mains, 7 janvier 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Looper [Blu-ray] (Blu-ray)
Attention, dans l'absolu il ne s'agit pas d'un mauvais film, il y a largement pire et sans être renversé on passe un assez bon moment. Pour moi le principal problème n'est pas que le film soit mauvais mais plutôt qu'il n'est pas assez bon.

Le sujet en lui même n'est pas révolutionnaire mais est présenté de façon assez originale pour le démarquer des autres films du genre. Par contre, la mise en place est un peu longue et confuse. Il faut attendre la moitié du film pour que ça décolle, et je pense même qu'il est préférable de la re-regarder (la première moitié) pour bien saisir les enjeux présentés et comprendre le schéma proposé entre les 2 personnages de Gordon-Levitt et Willis. Au moins, Looper a le mérite de faire réfléchir, à la manière d'un Inception ou Mémento, mais de façon nettement moins brillante cependant.

Ensuite, le film se lance vraiment et on bascule dans de l'action SF plus classique mais efficace... jusqu'à ce que l'intrigue change du tout au tout avec l'arrivée d'Emily Blunt et de son petit garçon. Pour moi la seconde moitié du film est décevante, car elle plaque totalement la première (qu'on a déjà eu du mal à comprendre^^) et on part sur quelque chose qui aurait mérité être un tout autre film. En fait, c'est comme si on avait mixé Timecop avec Sixième Sens mais très très (très) grossièrement et sans subtilité. Je pense que les scénaristes et le réalisateur se sont plantés en voulant faire un trop grand mélange des genres au sein d'une même histoire. Le résultat c'est qu'à la fin, on ne retient absolument rien, la boucle est bouclée mais est restée vide en quelque sorte...


Terminator Genisys [Blu-ray]
Terminator Genisys [Blu-ray]
DVD ~ Arnold Schwarzenegger
Prix : EUR 13,99

2 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Terminator Extinction, 7 janvier 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Terminator Genisys [Blu-ray] (Blu-ray)
Ce Terminator est un excellent film d'action SF à n'en pas douter, et il est certain que la jeune génération appréciera plus de découvrir l'univers de la saga via ce reboot actualisé que via les précédents opus, notamment les 2 premiers qui bien qu'ils soient les plus mythiques/emblématiques ont pris assez cher visuellement niveau effets spéciaux.

Reste que pour moi ce film est une hérésie car même sans être fantastiques, les opus 3 et 4 (ainsi que la série) avaient au moins le mérite de reprendre la trame principale et d'apporter quelque chose en complément des 2 premiers, de nous faire vivre des époques différentes mais sans bousculer nos souvenirs. Ici ce n'est pas le cas, l'histoire change du tout au tout en reprenant quasi de zéro, même si on garde les anciens codes de la saga. D'ailleurs, la première scène qui reprend trait pour trait le début du 1 en est le parfait exemple puisqu'on part ensuite sur carrément autre chose qui réécrit complètement Terminator. Perso ça me gène terriblement, parce que ça annule tout ce qui se passe après. Vous allez me dire, c'est le principe du voyage dans le temps et le but recherché, mais le message véhiculé par la saga a toujours été l'inévitable arrivera quoi qu'il arrive, or ici on a l'impression que ce n'est plus le cas à la fin du film. Ça ne me donne même pas envie d'attendre une éventuelle suite, mais plutôt de me replonger dans les anciens pour oublier ce reboot machine à cash uniquement là pour faire perdurer les droits commerciaux.

C'est d'autant plus dommage que le film en lui même est bon, le casting aussi en tenant assez bien la comparaison avec le duo Biehn/Hamilton de l'époque je trouve, et avec la présence (énième retour^^) de l'indispensable Schwarzy. Là où le film se plante c'est vraiment dans son scénario et la transformation importante du personnage de John Connor, qui de fait perd instantanément tout son aura passé.

Je sais que revoir des films type années 80/90 n'est pas forcément le plus engageant pour les plus jeunes, et je ne suis pas là pour faire le vieux qui balance en continu du "c'était mieux avant" mais franchement ici c'est totalement ça, alors ressortez les VHS et longue vie à Terminator (les vrais) :D


Silence in the Snow - Édition Limitée
Silence in the Snow - Édition Limitée
Prix : EUR 18,72

9 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Noise in the Ears, 3 octobre 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Silence in the Snow - Édition Limitée (CD)
après un "Vengeance Falls" assez déroutant dans le style du groupe (on aime ou on n'aime pas) mais pas franchement transcendant, Trivium semble encore se chercher avec ce nouvel album... ou plutôt remonte la pente en renouant avec son passé, mais pas forcément celui que les fans de la première heure souhaiteraient je pense.

ce "Silence in the Snow" fait beaucoup penser à "The Crusade" (avec des accents et thématiques piqués à "In Waves") dans ses compositions académiques, percutantes, posées, maîtrisées, mais tout cela manque clairement de ce petit quelque chose de trash-metal qui nous donnerait envie de nous lever de notre (télé-)siège et de secouer la tête comme un damnée. Les puristes regretteront également l'absence totale de chants rageurs, pourtant habituels sur chaque opus de Trivium (hors "The Crusade"). Tout au long de l'album on attend le moment où ça va vraiment partir avec une piste à pleine vitesse et cela n'arrive jamais, sauf à de très rares occasions vers la fin. Attention, le gros son est là, les riffs endiablés aussi et les plantés de bâtons du nouveau drummer (Matt Madiro) font merveille, mais de là à être enthousiasmé plus que de raison, il y a un pas que je ne franchirais pas (en après-ski^^)

les 3 titres qui ont filtré cet été, "Silence in The Snow", "Blind Leading The Blind" et "Until The World Goes Cold" (visibles sur Youtube notamment) sont très révélateurs du reste, et je dirais même sont dans la moyenne élevée des 11 titres (+ 2 bonus) de cet album. Au rayon des assez bonnes surprises, je rajouterais le très mélodique "The Ghost That's Haunting You" ainsi que les plus pêchus "Rise Above The Tides" et "Beneath The Sun". Le must de la playlist est incontestablement "Breathe In The Flames", dont j'ai cru d'ailleurs à l'écoute des premières notes qu'il s'agissait d'une reprise d'un autre groupe (Metallica) tellement le mimétisme était important, mais non. En tout cas, le titre est excellent et tire clairement l'album vers le haut de cette descente, dommage qu'il soit l'un des seuls.

personnellement, les mues successives du groupe ne me gênent pas, je suis même assez client tant que les sonorités de base restent, mais il est certain que ceux qui avaient déjà décroché après les cultissimes "Ascendancy" et "Shogun" n'y trouveront pas l'envie de rechausser les skis.


Hang
Hang
Prix : EUR 17,00

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 un CD qui ne donne pas envie de se pendre !, 25 juillet 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Hang (CD)
quasi une décennie depuis les fantastiques albums "Blaze" et "Resolve", voilà enfin Lagwagon de retour avec un nouvel opus, même si le très bon EP "I Think My Brother..." nous avait fait patienter entre temps. Sûrement occupé entre ses projets d'albums perso et son autre groupe (Scorpio), avec le très regretté Tony Sly, Joe Cape revient enfin aux affaires avec sa formation, et quel retour !

honnêtement, il m'a fallu quelques réécoutes pour bien en apprécier tous les morceaux, car j'avoue avoir eu une sensation un peu tiède à la première écoute. Mais une fois les mélodies imprimées et l'appréhension du départ passée, cet album délivre toute sa force et son brio à nos oreilles.

sans aller jusqu'à dire que Lagwagon flirte avec le Métal, on ne peut nier que plusieurs morceaux comportent des sonorités plus "heavy" que d'habitude. C'est particulièrement vrai sur 2 d'entre eux, à savoir "The Cog In The Machine" et surtout "Obselete Absolute" qui lui offre même des riffs endiablés que ne renieraient pas les fans de Hard-Rock. Pour autant, Lagwagon n'a rien perdu de son style skatecore du passé, et je qualifierais finalement cette mutation plus comme une tentative hardcore du groupe (ce qui n'est pas pour me déplaire en fan, également, de Pennywise).

comme beaucoup de groupes de punk US nés dans les années 80/90, Lagwagon évolue toujours avec brio et se bonifie même avec le temps. Alors ne passez pas à côté de cette petite perle d'album qui vous ravira au plus haut point je vous le promets. On a déjà hâte que le prochain arrive...


Logitech Wireless Mouse M185 Souris sans-fil 2.4 GHz - Récepteur sans-fil USB Gris
Logitech Wireless Mouse M185 Souris sans-fil 2.4 GHz - Récepteur sans-fil USB Gris
Prix : EUR 12,99

5.0 étoiles sur 5 Rapport qualité/prix imbattable, 15 mai 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Je voulais mettre le moins cher possible dans une petite souris sans fil pour mon netbook, d'autant que j'utilise le plus souvent le touchpad, mais parfois un vrai "mulot" est nécessaire et donc il m'en fallait un. Suivant ces conditions, cette Logitech M185 est forcément LA bonne affaire étant donné le sérieux de la marque sur ce genre d'accessoires et le prix défiant toute concurrence (10/11€).

C'est sûr que les souris Bluetooth sont également très intéressantes (car sans adaptateur) mais elles sont encore assez coûteuses pour le moment.

à noter qu'à ce prix, Logitech fournit même la pile (modèle LR6). Le rangement de l'adaptateur sans fil dans le comportement à pile est d'ailleurs bien astucieux pour éviter de le perdre. Alors, que demandez de plus ?

honnêtement j'aurais aimé un peu plus de précision (le capteur optique n'est pas exceptionnel), mais encore une fois, à ce tarif, comment faire la fine bouche ?

bref, un must-have de la souris sans-fil pas cher, vous pouvez y aller les yeux fermés !


Asus 90XB01D0-BBA000 Sacoche pour Tablette 12" Gris
Asus 90XB01D0-BBA000 Sacoche pour Tablette 12" Gris
Prix : EUR 24,95

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Très bonne housse, 23 avril 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Asus 90XB01D0-BBA000 Sacoche pour Tablette 12" Gris (Appareil-photos)
Comme les autres commentaires l'indiquent, cette housse est très bonne qualité, et en plus elle se mue en sacoche si besoin (donc très pratique). La poche frontale permet d'y glisser des câbles, clés USB ainsi qu'un adaptateur secteur (si pas trop volumineux).

Je l'ai acheté pour un Netbook 11,6" (Asus X205T), honnêtement le portable étant très fin (pas de ventilateur ni de Disque Dur) il nage littéralement à l'intérieur de cette Carry Bag. Peut-être qu'un 12" plus épais dedans serait un peu serré dedans, mais pas sûr car l'espace dispo dans cette housse/sacoche est assez large.

Dans l'ensemble je suis plutôt satisfait même si je cherchais quelque chose d'un peu plus ajusté aux dimensions de mon netbook. A noter qu'en réel, le coloris gris est beaucoup plus foncé (donc discret) que sur les photos, ce qui est là aussi une bonne surprise, et la doublure bleue à l'intérieur fait un joli contraste.

Pour moins de 20€, c'est un bon investissement !


The Secret [Blu-ray]
The Secret [Blu-ray]
DVD ~ Jessica Biel
Proposé par plusdecinema
Prix : EUR 8,50

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Le Grand Homme... Secret, 4 mars 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Secret [Blu-ray] (Blu-ray)
Comme beaucoup d'autres commentaires, la première moitié du film m'a plutôt emballé de part l'histoire et l'atmosphère dépeinte. Tout était réuni pour un dénouement surprenant et incroyable, ce qui arrive effectivement... mais pas comme je l'espérais.

L'énorme rebondissement (que je ne peux évidemment pas vous narrer) était difficile à détecter, malheureusement il ruine un peu tout l'intérêt du film, et met surtout en premier plan la faiblesse (bêtise ?) de son scénario. Je suis prêt à avaler beaucoup de choses dans le domaine de la fiction, mais là honnêtement j'ai trouvé ça très (trop) limite, voir navrant, d'autant qu'on essaye de vous passer ce message comme une vérité que l'on devrait accepter. J'ai d'ailleurs eu peur que ça se termine sur cette unique et très mauvaise impression, mais l'ultime réplique a le mérite de poser finalement la bonne question, ce qui ne suffit pas à sauver tout le reste cependant.

Bref, très déçu, je m'attendais pas au film du siècle, mais à bien mieux malgré tout. Après sur Jessica Biel, rien à dire, elle fait un joli rôle de composition dans ce film (qu'on aura vite oublié ceci dit).

Rien à voir, je me fais souvent cette réflexion sur le choix bizarre des titres de film. Le titre original étant "The Tall Man", ce dont on parle à longueur du film d'ailleurs, quel est l'intérêt pour une localisation française de le transposer par un titre différent, et qui plus est par un autre anglicisme, à savoir "The Secret". Parfois, je me dis que les éditeurs ne savent vraiment pas quoi faire pour nous pondre des trucs pareils, même si c'est purement anecdotique j'en conviens.


A la Maison Blanche - L'intégrale [Édition Limitée]
A la Maison Blanche - L'intégrale [Édition Limitée]
DVD ~ Rob Lowe
Prix : EUR 69,99

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 "Les lois sont comme les saucisses, mieux vaut ne pas savoir comment elles sont faites !", 31 décembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : A la Maison Blanche - L'intégrale [Édition Limitée] (DVD)
"The West Wing" ne figure pas forcément au panthéon des séries TV US, mais elle est sans nul doute l'une des plus intelligente, si ce n'est la plus intelligente, à regarder pour qui aime les séries où les idées l'emportent très largement sur l'action et la surenchère scénaristique.

Il est évident qu'à l'heure où la brillante série "House of Cards" (que j'adore) cartonne depuis 2/3 ans, "The West Wing" pourra paraître quelque peu désuette et gentillette à côté en comparaison, mais là encore il convient de replacer cette série dans son contexte, à savoir une peinture semi-réaliste de ce qu'est une administration en place à la Maison-Blanche. On ne suit pas ici une accession et une lutte effrontée pour le pouvoir, mais l'exercice même du pouvoir, dans tout ce qu'il a de plus banal, quotidien et terre-à-terre.

Je n'irais pas jusqu'à la qualifier de série "civique", mais "pédagogique" me semble le terme juste et approprié, à une époque où nous sommes quelque peu désabusés et en colère face à nos dirigeants et nos institutions. Même si la politique aux Etats-Unis a ses codes propres liés à sa constitution, son fonctionnement, ses rouages électoraux, ainsi que ses élans va-t-en guerre, son "impérialisme" culturelle et économique, sans y oublier cette mise en avant (très prédominante) des armes et de la religion, il reste relativement aisé de transposer beaucoup de situations dépeintes dans "The West Wing" à ce qui peut se dérouler chez nous (à l'Elysée^^) depuis des années.

Evidemment, il s'agit d'une série TV, et en celà "The West Wing" propose son lot de personnages, situations cocasses et traits d'humour difficiles à imaginer dans la réalité. Pour autant, beaucoup d'éléments présentés et d'enjeux débattus vous paraitront très familiés pour qui s'intéresse d'assez près à la politique... politicienne ! Celle où tout est pesé entre le pour et le contre, celle où il faut convaincre sans cesse l'opinion (et lui plaire si possible), celle du compromis, celle des petites phrases, celle qui transparait (sûrement trop) à longueur de temps dans les médias, celle des grandes manoeuvres électorales (sans forcément y voir un côté péjoratif), celle des débats d'idées souvent rattrapés par la réalité des faits (trop souvent "divers" d'ailleurs), et celle aussi où (malheureusement) les grandes aspirations et ambitions doivent souvent laisser place aux petites lois et aux parcours semés d'embûches, en somme l'art de la mesurette en guide de grande réforme annoncée !

La leçon de cette série serait probablement de dire que les électeurs ne récoltent que ce qu'ils méritent, des hommes et femmes politiques qui font ce qu'ils peuvent avec ce qu'on leur donne et ce qu'on leur demande, à savoir faire l'impossible avec rien, ou si peu (uniquement leur passion ?). Je n'irais pas jusqu'à renier la démocratie à la sauce occidentale pour ce qu'elle est ce qu'elle représente de plus noble, mais force est de constater que, poussée et complexifiée à l'extrême (comme nous le faisons depuis des décennies), elle en perd toute sa puissance et pertinence affichée depuis ses origines. Peut-être devrions nous réfléchir à d'autres systèmes et modèles participatifs de société pour notre avenir ? Mais pardon, là je m'égare...

... car c'est avec beaucoup d'intérêt, d'émotion, de joies, et quelque fois de peines, que vous prendrez plaisir à suivre les aventures de Josh, Toby, C.J. Sam, Charly, Donna, Léo, et leurs collaborateurs (parfois à la limite de la caricature) tous très attachants, entourant l'emblématique président démocrate Josian Bartlett (interprété par l'excellent Martin Sheen) et sa famille, au sein d'une Maison Blanche plus réaliste et humaine que jamais à la télévision.

A noter que ce coffret intégral regroupe les 7 Saisons complètes (de 22 épisodes chacune) qu'a duré la série depuis ses débuts il y a 15 ans. Certes la qualité technique des DVD n'est pas exceptionnelle, du fait de l'âge et des formats utilisés, mais elle reste correcte et ne gènera en rien votre appréciation de la série (aussi bien en VF qu'en VO d'ailleurs). A n'en pas douter, voici donc un excellent investissement pour "tuer" 120 heures de votre temps devant un écran, aussi bien pour ceux qui découvriraient cette série de fiction-politique, que pour ceux qui ont eu la chance et la ténacité (vu les horaires tardifs) de la suivre à l'époque de sa diffusion sur France 2, et qui aimeraient s'y replonger une nouvelle fois aujourd'hui !


Black Storm [Blu-ray + Copie digitale]
Black Storm [Blu-ray + Copie digitale]
DVD ~ Richard Armitage
Prix : EUR 8,25

6 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Light Movie, 23 décembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Black Storm [Blu-ray + Copie digitale] (Blu-ray)
je rejoins les critiques sur ce film. Je m'attendais à beaucoup mieux, à un vrai bon Twister-like, mais en réalité il en est très loin.

je pense que la bande-annonce montrait à peu près tout ce qu'il y avait à voir d'impressionnant, et surtout masquait la mise en scène (très médiocre) qui abuse à foison des plans caméra en vue subjective. Quand c'est fait à fond, intelligemment et que c'est bien maîtrisé, comme dans un Cloverfield ou End of Watch par exemple, je n'ai rien contre, mais là non désolé l'effet est raté et n'apporte rien, à part de la confusion visuelle. Ça appauvrit complètement l'image du film, qui fait d'ailleurs plus téléfilm à petit budget que réelle grosse production cinématographique.

niveau casting, Sarah Wayne Callies et Richard Armitage font ce qu'ils peuvent avec un scénario et des personnages très pauvres. Le reste du budget est passé dans les effets spéciaux, qui eux sont à peu près réussis. Si ce n'est quelques trucs un peu grossiers (maquettes de voitures) ou certaines invraisemblances (tornade de feu ou avions qui décollent et volent tous seuls), les séquences de tempêtes sont relativement impressionnantes à voir. Reste que près de 20 ans ont passé depuis Twister, et avec les moyens modernes en rendu CGI, on pouvait s'attendre à beaucoup mieux que ça (plus que la bande-annonce en tout cas).

les 30 premières minutes, posant l'histoire et les protagonistes, sont barbantes et inutiles. Les tornades se concentrent donc sur l'heure qui suit, mais entrecoupée de longs moments d'émotion, là aussi sans intérêt (le fils et sa copine qui font leurs adieux en "selfie" notamment), et avec le fil rouge des Youtubeurs rednecks absolument débiles à souhait.

au final, on frôle la série B honteuse et la technique ne rattrape pas tout. A vous de voir si ça mérite un achat Blu-Ray plein pot.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6