Profil de Jonaten > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Jonaten
Classement des meilleurs critiques: 69.007
Votes utiles : 828

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Jonaten "The Dreaming" (France)

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10
pixel
La nuit de l'oracle
La nuit de l'oracle
par Paul Auster
Edition : Broché
Prix : EUR 7,70

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Excellent, 9 avril 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : La nuit de l'oracle (Broché)
Ce bouquin m'a cloué. C'est le premier d'Auster que je lis, et pas le dernier. Il nous fait regarder "l'histoire" personnelle d'une manière incroyablement intelligente, la remettant en question comme avec l'idée du quart de seconde nous séparant d'une catastrophe mortelle, et le hasard qui semble y être attaché. Mais est-ce bien du hasard? Et plus intimement encore, Auster écrit sur écrire, raconte à propos de raconter, et se rapproche des milles et une nuits, en simplifié, avec ses histoires dans les histoires, qui, parce qu'elle ne sont pas finies, nous donne un peu plus de temps de vie.
Très beau.


Shutter Island
Shutter Island
par Christian De Metter
Edition : Poche

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Saisissant, glaçant, 9 avril 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Shutter Island (Poche)
Une histoire mystérieuse dans un monde isolé, avec un crescendo de doute et d'inquiétude, tout en restant dans une normalité quotidienne... jusqu'au dénouement, un moment à vous glacer sans pourtant qu'il ne soit fait ni d'horreur ni de violence crue. Jamais l'histoire ne nous lâche. C'est un polar très fort, qui dépasse le polar au final.


Le dernier détective
Le dernier détective
par Robert Crais
Edition : Poche
Prix : EUR 7,70

8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Bon polar, 9 avril 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le dernier détective (Poche)
Avec une intrigue solide et un suspense fort, l'exploration de la personnalité des personnages se poursuit avec celle d'Elvis Cole, le "je" de l'histoire. Mais cela prend toute sa dimension en ayant déjà suivi ses relations avec ses différents partenaires. Commencez au moins par "L.A. requiem" pour profiter pleinement de la dimension des héros blessés de ces polars.


L'interprétation des meurtres
L'interprétation des meurtres
par Jed Rubenfeld
Edition : Broché

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Intéressant polar, mais..., 9 avril 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'interprétation des meurtres (Broché)
C'est un polar, alors ne nous méprenons pas: il est très bon en tant que tel. Les connaissances psychanalytiques de l'auteur lui servent à merveille. Il écrit bien, mène rondement son suspense, et il y a même une assez savoureuse histoire d'amour.
Mais. J'enlève deux étoiles à l'auteur qui glisse ce qu'il appelle dans son appendice "juste un portrait" de Jung, comme s'il avait accès à d'indéniables jugements le concernant, mais qui n'est qu'un tas de préjugés mal étudiés. Jung est présenté comme un peu taré, en compétition avec le Maître (qui lui, à par un petit pipi dans la culotte, ne se trompe jamais!) et mené par ses pulsions sexuelles montrées comme un peu honteuses dans un esprit typiquement Américain en ce qui concerne ces questions. Il faut espérer que les lecteurs s'intéressant à la psychanalyse ne se laisseront pas trop influencer par ce soi-disant portrait: ou alors, c'est Picasso un jour de crise de foie qui l'a réalisé, celui-là. Jung est le plus intéressant contributeur à l'analyse que ce monde ait connu, prenant l'intelligence de Freud pour la mener au-delà des propres névroses du maître.
Il fallait que ce soit dit.
Lisez le bouquin comme un bon polar et une savoureuse imagination de ce que la psychanalyse pourrait faire dans un contexte policier. Discriminez largement sur les "portraits" des personnes réelles, que ce soit Freud ou Jung.


Le Livre Malazéen des Glorieux Défunts, Tome 1 : Les jardins de la lune
Le Livre Malazéen des Glorieux Défunts, Tome 1 : Les jardins de la lune
par Steven Erikson
Edition : Broché
Prix : EUR 20,20

3 internautes sur 20 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 A éviter à tout prix, 9 avril 2008
Ce livre est bizarre.
C'est de la Fantasy, me direz-vous, donc il faudrait pouvoir s'attendre à tout. Là, je ne m'attendais à rien, ce qui est pareil, et j'ai été très déçu (faut le faire). La noirceur dont ce livre dégouline, et qui plait à certains, est aussi son plus grave problème, car elle frise le délire maniaque, et n'amène pas du tout l'originalité et l'intelligence promise par d'autres critiques. C'est un monde qui ne donne aucune impression de construction, avec une seule psychologie pour tous les personnages (allez, deux, mais de la même famille alors), et construit et raconté d'une façon désordonnée, aléatoire. Bref, on a l'impression que l'auteur a pris ses investigations dans son inconscient pour de l'art et qu'il nous l'a servi intact. Mon impression, en tout cas. Et il y en a 10 tomes en tout? A éviter.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : May 4, 2013 12:01 PM MEST


Philippe Jaroussky - Carestini (The Story of a Castrato)
Philippe Jaroussky - Carestini (The Story of a Castrato)
Prix : EUR 9,98

13 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Parcours passionant de Jaroussky, 30 mars 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Philippe Jaroussky - Carestini (The Story of a Castrato) (CD)
Jaroussky et Haïm nous propose ici une visite du répertoire de Carestini, castrat vedette du 18e siècle. Dans la suite des autres enregistrements que Philippe nous a proposés, c'est un choix interessant à plus d'un titre. D'abord, il ne choisit pas la facilité, nous dirigeant cette fois vers des oeuvres plus difficiles d'accès, surtout après Vivaldi. D'autre part, il s'expose à des commentaires faciles et grincheux de spécialistes fiers et donc jamais contents: il ne peut pas rivaliser avec un castrat. Ce qui, bien entendu, est un commentaire impossible à faire avec honnêteté, puisqu'on n'a jamais entendu Carestini, et que le dernier castrat du début du siècle a laissé un enregistrement plus que médiocre. Ce genre de jugement est purement théorique, et il apparaît avec ce disque que la musique n'est pas de la théorie, mais une expérience vécue à chaque fois de manière unique, et bien vécue par Jaroussky.
Jaroussky a une voix de très haute qualité, et un contrôle du souffle parfaitement maîtrisé à ce stade de sa carrière en particulier. A ce niveau, il ne vaut plus du tout de le comparer à qui que ce soit, tant il nous donne un rendu touchant, plein, délicieux de ce répertoire.
Il m'apparaît que ce travail est néanmoins légèrement inférieur aux précédents (à mon goût particulièrement "Beata Vergine", un diamant) à cause de sa sagesse. J'ai entendu dire que Haïm était fougueuse, donnait de l'énergie à ses interprétations. Ici, je ne sens pas trop cela, mais je ne peux pas dire que ce soit une faiblesse non plus.
Excellent CD.


Philippe Jaroussky - Heroes (Vivaldi Opera Arias)
Philippe Jaroussky - Heroes (Vivaldi Opera Arias)
Prix : EUR 9,98

4 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Délices et raffinements, élévation et profondeur..., 30 mars 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Philippe Jaroussky - Heroes (Vivaldi Opera Arias) (CD)
... dans la voix d'un seul homme. Comment peut-on avoir une telle qualité vocale si soutenue, si constante? Jaroussky est unique à mon oreille, et je ne sens pas dans sa voix de contreténor le moindre effort souvent détectable dans ce type de voix. Il y fait passer une personnalité légère, sans complication, transparente. Ce n'est que le début d'une carrière qui meritera d'être suivie.
Vivaldi, pour l'occasion, est d'ailleurs un excellent choix pour mettre en valeur cette voix d'une rare élégance. La musique ressemble à la voix, la voix soutient parfaitement l'esprit du compositeur. De plus, Vivaldi est un choix qui permet de rendre une voix opératique inhabituelle plus populaire, ce qui est un excellent projet pour la musique classique, particulièrement chantée.
Spinosi et ses musiciens sont un valable soutien, et donnent le sentiment de complicité avec Jaroussky. Je suis prêt à parier qu'il y a eu là une expérience fraternelle plutôt que professionnelle dans la création de ce CD, et cela se ressent dans l'aisance du jeu et l'équilibre entre les musiciens et la voix. Spinosi apporte une touche un peu plus rugueuse bienvenue pour valoriser et faire pendant à la voix pure de Jaroussky. Excellent travail!


An Ancient Muse [Digipack]
An Ancient Muse [Digipack]
Proposé par thebookcommunity_fr
Prix : EUR 34,96

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Excellent McKennitt, sans nouveauté., 27 mars 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : An Ancient Muse [Digipack] (CD)
Comment se plaindre que ce CD ne nous donne pas une nouvelle Loreena McKennitt? Ce qu'elle fait est si riche, si beau, si plein de rêve... Néanmoins, j'en suis à souhaiter que son prochain opus soit différent. Non que celui-ci soit décevant, loin de là, mais parce que je sens chez McKennitt des trésors non encore exploités. C'est une musicienne de très haute qualité, et ses compositions m'ont toujours parues excellentes, mais en même temps, à l'intérieur des morceaux eux-mêmes, un peu répétitifs. Les albums entre eux le sont aussi, et celui-ci ne change pas.
Il faut dire que McKennitt nous propose plus que de la musique. il y a là un concept, qui est subtil et chargé de passion tout à la fois. Elle souhaite nous faire sentir une unité humaine fondamentale telle qu'elle s'exprime à travers les lieux, les sons, les atmosphères dans des lieux aussi divers que la Turquie, la Chine, l'Espagne ou l'Irlande. Et cela passe en effet, par l'ensemble de ce qu'elle nous propose, jusque dans le graphisme. C'est de la World, autrement dit, de la meilleure sorte. Cette recherche de démonstration de l'unité cachée de la conscience humaine n'est -elle pas, alors, la justification pour un petit côté répétitif?
Très bon album.


Meeting the Shadow
Meeting the Shadow
par Connie Zweig
Edition : Broché
Prix : EUR 16,28

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Collection exceptionnelle et intelligente, 27 mars 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Meeting the Shadow (Broché)
Il est fort triste que Jung et ses héritiers connaissent si peu d'intérêt de la part des français. C'est une mine de sagesse, et si le mot "sagesse" fait peur aux français effrayés tout ce qui risque de ressembler à de la "spiritualité"... eh bien, ce n'en est pas, c'est de la bonne et profonde psychologie. Ici, de nombreux auteurs parlent d'un concept important de la psychologie Jungienne, l'Ombre, qui représente ce que le moi comporte d'aspects mis à l'écart pour leur négativité et leur inadaptation au monde à à l'image de soi, mais néanmoins accessibles à la conscience. Les approches aussi diverses qu'intelligentes donnent de nombreuses possiblités de regard sur soi, et ce livre, pourtant peu destiné à être un livre de développement personnel, est indicutablement une aide à la connaissance de soi. L'ombre ici traitée est révélée comme étant non seulement une bonne base pour l'honnêteté psychologique, c'est-à-dire l'honnêteté tout court, mais en plus un réservoir oublié de moyens, de talents et même de qualités mal jugés, par le monde nous a-t-il semblé, mais surtout, à la longue, par soi-même. Les rapports tissés entre cela et le concept d'une ombre collective donnent un regard particulièrement intelligent sur les conflits sociaux, voire les guerres, qui pourrait dignement contribuer à des propositions pour une paix humaine possible, pas si utopique que cela si l'on apprend à se connaître vraiment.


EBP Comptes Bancaires 2008
EBP Comptes Bancaires 2008

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le meilleur pour tenue de compte familial, 27 mars 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : EBP Comptes Bancaires 2008 (CD-Rom)
J'utilise ce produit depuis sa lancée, bien avant que EBP le rachète, lorsqu'il était encore gratuit. Quand il a été vendu, les mises à jours n'étant plus disponibles, j'ai décidé de me fendre de -- €, parce qu'aucun autre logiciel lui arrive à la cheville pour la facilité d'usage et la clarté d'organisation des données. Tenir son compte et son budget est devenu très rapide et agréable, même. L'auteur a pensé à tout, y compris une calculette et un calendrier, ce qui manque la plupart du temps dans les gratuits du genre. Il ne présente rien de compliqué et pourtant couvre tout ce dont on peut avoir besoin au niveau familial. Je pense, tout autant, que ce genre de logiciel ferait merveilleusement l'affaire pour la trésorerie d'une association ou d'une entreprise individuelle.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10