Profil de Claude DUTRU > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Claude DUTRU
Classement des meilleurs critiques: 5.556
Votes utiles : 35

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Claude DUTRU

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4
pixel
Jean Martinon : The Complete Recordings
Jean Martinon : The Complete Recordings
Prix : EUR 23,90

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 L'autre grand chef français, 15 juin 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Jean Martinon : The Complete Recordings (CD)
Les mélomanes avertis connaissent évidemment Jean Martinon. Mais le grand public ? Martinon semble avoir été "coincé" entre les grands anciens (Monteux, Paray) et le rayonnant Munch. Ce coffret est donc le bienvenu, d'autant plus qu'il concerne la période américaine du chef français, période qui, localement, ne fut qu'un demi-succès (succéder à Fritz Reiner... quelle défi !).
Le contenu (détaillé par ailleurs, merci beaucoup) est très orienté vers ce que les américains attendaient d'un chef français : la musique française et les compositeurs modernes pour lesquels sa direction ferme et précise faisait merveille.
Quelques pépites ressortent d'un ensemble marqué par le dynamisme et la clarté : la suite de Daphnis et Chloé (il n'y a malheureusement que la suite n°2), et la Boléro, dans lequel je n'ai jamais entendu une section rythmique aussi "propulsive", la symphonie de Bizet, d'une vigueur inhabituelle, de même que les 2 suites de l'Arlésienne, le Mandarin merveilleux, grinçant à souhait, le Songe d'une nuit d'été, éblouissant.
Puis il y a tout le volet contemporain, qu'on aimera ou pas, mais traité avec le même souci du travail bien fait. Mention spéciale pour les spectaculaires Concerto de F. Martin et Arcana de Varèse.
Tout ceci est enregistré magnifiquement (optique stéréo des années 60) et l'orchestre fait preuve d'une virtuosité confondante.

J'allais oublier : Benny Goodman, excellent musicien classique, nous donne avec Martinon les deux délicieux concertos de Weber.

Je terminerai sur la présentation du coffret, soignée, avec une plaquette intelligente.


Salieri : Concerto Pour Pianoforte - Steffan : Concerto Pour Pianoforte
Salieri : Concerto Pour Pianoforte - Steffan : Concerto Pour Pianoforte
Prix : EUR 9,60

4.0 étoiles sur 5 Salieri le méconnu, 15 juin 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Salieri : Concerto Pour Pianoforte - Steffan : Concerto Pour Pianoforte (CD)
On ne connait souvent Salieri qu'à cause de ses démélés avec Mozart.
Quel dommage ! Je ne suis pas musicologue, mais les deux concertos pour pianoforte ici proposés me paraissent d'une qualité d'écriture, d'une élégance et d'une richesse d'invention thématique tout à fait remarquables.
Steffan disparaît un peu derrière autant de personnalité.

Andreas Staier, virtuose et musicien d'exception nous offre une exécution éblouissante de ce programme inédit. Enregistrement exemplaire.


Mendelssohn : Concertos pour violon - Sonate  pour violon
Mendelssohn : Concertos pour violon - Sonate pour violon
Prix : EUR 8,96

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 "ELLE" est sublime., 15 juin 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mendelssohn : Concertos pour violon - Sonate pour violon (CD)
Ici encore, je ne ferai que répéter ce que d'autres ont dit avant moi : cette jeune violoniste coréenne est stupéfiante !

Dans ces concertos, qu'elle domine techniquement avec aisance, on ne peut qu'admirer la justesse et la sûreté des attaques, mais aussi, plus rare, la sonorité qui peut se faire transparente, presque fragile... à pleurer !

P. Gallois est attentif et précis, la prise de son parfaite.

Un diamant.


Mendelssohn : Symphonies et ouvertures
Mendelssohn : Symphonies et ouvertures
Prix : EUR 17,99

5.0 étoiles sur 5 Superbe Mandelssohn, brillant et solide., 15 juin 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mendelssohn : Symphonies et ouvertures (CD)
C'est un peu frustrant de n'avoir rien à dire de plus que ce qui l'a déjà été !

Un chef italien et un orchestre anglais... Mendelssohn aurait été enchanté, lui qui sillonnait l'Europe pour faire connaitre ses oeuvres et, surtout, celles des autres compositeurs !

Tout est bon dans ce coffret.

S'il faut chipoter : un réglage minutieux de votre chaîne sera nécessaire car, à mon sens, l'équilibre aigu-grave de cette édition est exagérément favorable aux aigus.


Les Trois Ballets - Coppelia, Sylvia & La Source (Coffret 4 CD)
Les Trois Ballets - Coppelia, Sylvia & La Source (Coffret 4 CD)
Prix : EUR 17,99

4.0 étoiles sur 5 Musique pour les moments de déprime !, 15 juin 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Trois Ballets - Coppelia, Sylvia & La Source (Coffret 4 CD) (CD)
Beaucoup de bonheur avec ces enregistrements. Connus par leurs noms mais rarement joués au concert, enregistrés par pauvres et rares extraits, ces ballets de Delibes apportent joie de vivre rare. Et, comme cela a été évoqué par d'autres, l'avantage de la musique de ballet, c'est qu'on peut écouter n'importe quelle plage, au hasard, et être sûr d'y trouver sa dose de bonne musique, bien orchestrée, mélodieuse à souhait...
Une remarque : la Source a été composée par Delibes ET Minkus, ce dernier ne faisant pas preuve, dans les parties qui lui ont été confiées d'une inspiration aussi fraiche. Dommage.
Belle réalisation technique, direction dynamique de Richard Bonynge.


Sonates pour Violon Solo, Op.27
Sonates pour Violon Solo, Op.27
Prix : EUR 3,50

5.0 étoiles sur 5 Fabuleux violon, 15 avril 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sonates pour Violon Solo, Op.27 (CD)
Cela a déjà été dit, et bien dit : cette jeune violoniste coréenne possède un talent fabuleux !

Les oeuvres, comme on peut le deviner, c'est virtuosité + virtuosité + virtuosité... mais pas seulement. Chaque sonate est, en quelque sorte, dédicacée à un grand violoniste, elles sont toutes différentes, assez en tout cas, pour qu'on ait envie d'écouter, à chaque fois, la suivante. Il y plein de clins d'oeil... Bref, que du bonheur, même si une heure de violon seul peut fatiguer certains. Dans ce cas, fractionnez avant que la lassitude ne vienne ternir votre plaisir !

Le son magnifique a aussi été évoqué par d'autres. J'ai donc terminé.


Campra : Requiem (Messe des morts)
Campra : Requiem (Messe des morts)
Prix : EUR 7,59

5.0 étoiles sur 5 Mourir dans la sérénité, 15 avril 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Campra : Requiem (Messe des morts) (CD)
Je laisse à des mélomanes plus avertis que moi dans le domaine de la musique sacrée parler de cette oeuvre.

En tant que mort en puissance, il me semble qu'une telle messes de Requiem me conviendrait : un peu comme avec Fauré, on est ici dans le recueillement et la sérénité plus que dans le désespoir et la tristesse.

La réalisation technique est somptueuse, les solistes (qui ne jouent pas les vedettes) chantent avec justesse et conviction, les timbres des instruments anciens utilisés participent au charme auditif de l'ensemble.

Un grand moment de belle musique.


Tchaïkovsky : Le Lac des Cygnes (2CD)
Tchaïkovsky : Le Lac des Cygnes (2CD)
Prix : EUR 7,08

4.0 étoiles sur 5 Deux heures de charme sonore, 15 avril 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tchaïkovsky : Le Lac des Cygnes (2CD) (CD)
Le Lac des Cygnes peut s'écouter d'un trait, comme au concert, ou par fragment, au hasard. Considérant qu'en ces lignes on dit ce qu'on pense, ma préférence affichée ira vers la seconde formule.
Je m'explique : ce ballet, somptueux, varié, ne me semble pas être le meilleur de Tchaikovsky, ne serait-ce qu'à cause de quelques longueurs et d'une thématique parfois un peu répétitive (ou est le feu d'artifice permanent de Casse-Noisette ?). A l'écoute en continu, ces faiblesses relatives apparaissent mais sont insensibles à l'écoute fragmentaire.
Wolfgang Sawallisch a tout dirigé dans sa longue carrière, souvent remarqué par son grand souci de rigueur, voir de sévérité. La musique de Tchaikovsky n'ayant pas besoin "qu'on en rajoute", il est ici excellent, précis et dynamique comme il sied quant on est censé accompagner des danseurs.
Belle prise de son, cadrée très large et profonde.


Chostakovitch : Symphonie n° 10
Chostakovitch : Symphonie n° 10
Prix : EUR 10,43

5.0 étoiles sur 5 Du grand Chostakovitch., 15 avril 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Chostakovitch : Symphonie n° 10 (CD)
Un disque superbe !
Je ne connaissais que de nom ce jeune chef. Quel talent ! La musique symphonique de Chostakovitch, complexe, pleine de contrastes, de changement d'atmosphère, autant d'embûches que tous les chefs n'arrivent pas toujours à éviter, cet univers sonore, donc,Vasily Petrenko le fait sien, avec brio et conviction. Tout est "en place" bien sûr, mais l'enthousiasme anime cet enregistrement, sans oublier la sombre tension omniprésente chez Chostakovitch et son attirance vers le sarcasme.
L'orchestre Philharmonique Royal de Liverpool, qui ne figure pas parmi les plus célèbres formations, fait ici la preuve de ses capacités : solistes brillants, masse orchestrale homogène, tout est excellent.
Cerise sur le gâteau, le prise de son est splendide.

Les 5 étoiles me paraissent ici amplement justifiées.


Glenn Gould Plays Renaissance & Baroque Music: Byrd; Gibbons; Sweelinck; Handel:
Glenn Gould Plays Renaissance & Baroque Music: Byrd; Gibbons; Sweelinck; Handel:
Prix : EUR 9,00

3.0 étoiles sur 5 Du très bon Glenn Gould, mais..., 15 avril 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
En fait, c'est moi le coupable ! Coupable de ne pas avoir tout exploré avant mon achat. J'aurais alors vu que les suite de Haendel étaient jouées au clavecin, et sur un clavecin "préparé", c'est à dire avec une sonorité... détestable ! Ceci avait d'ailleurs été signalé, j'avis négligé la remarque.

Donc, ne m'en veuillez pas, ces suites...

Par contre, toute la partie élisabéthaine de l' album atteint la perfection, Gould s'y montre précis et inspiré.
Bravo !


Page : 1 | 2 | 3 | 4